Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/05/18 : "Accords commerciaux : CETA, Mercosur... où en sommes-nous?" C'est le thème de la conférence qu'organise dans ses locaux agenais la Maison de l'Europe 47. Elle sera animée par V.Rozière, députée européenne Sud-Ouest et J.Louge, conseiller au CESER.

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/05/18 | Les huîtres du Bassin d'Arcachon toujours bloquées

    Lire

    Nouveau coup dur pour les huîtres du Bassin d'Arcachon : l'interdiction provisoire de la pêche et de la consommation de tous les coquillages prononcée vendredi par la préfecture de la Gironde n'a pas été levée, même après de nouvelles analyses effectuées par IFREMER ce lundi. En cause : la présence, toujours à un seuil supérieur à la norme, d'une micro-algue (dinophysis) pouvant potentiellement provoquer des troubles gastriques. Pour que l'interdiction soit levée, les ostréïculteurs du Bassin doivent attendre deux tests négatifs avant de reprendre la commercialisation, sauf en cas de stockage avant l'interdiction.

  • 23/05/18 | Ford Blanquefort : les délégués syndicaux déboutés

    Lire

    Nouvelle déconvenue ce mardi pour les salariés de l'usine Ford de Blanquefort : cinq délégués syndicaux ayant assigné la direction en justice pour "délits d'entrave au fonctionnement du comité d'entreprise" le 7 mai dernier viennent de voir leur demande déboutée par le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux. Le groupement reprochait au constructeur d'avoir rendu des ordres du jour imprécis lors du dernier Comité d'entreprise de mars, notamment à propos de la décision de l'arrêt des investissements sur le site de Blanquefort, annoncé en février. Les cinq délégués ont choisi de faire appel.

  • 23/05/18 | Trains : des perturbations ce week-end

    Lire

    Ce mercredi, la SNCF annonce un blocage du trafic des trains au sud de la Gare de Bordeaux ce week-end (jusqu'à dimanche 14h) en raison de la pose définitive du pont de la Palombe au dessus du noeud ferroviaire. Pour les voyageurs, aucun TGV ne circulera entre Bordeaux et Arcachon, Tarbes et Hendaye. Pas de train non plus entre Bordeaux et Facture, Morcenx (au delà, ce sera en TER vers Mont-de-Marsan) ou Toulouse (seulement quelques Intercités Agen-Toulouse-Marseille, mais pas de TGV). Enfin, pour la ligne Bordeaux-Le Verdon, les voyageurs sont invités à prendre le bus jusqu'à Pessac, puis à voyager en TER.

  • 23/05/18 | Le Festival du film citoyen revient à La Rochelle

    Lire

    Le 3e édition du festival du film de prévention, citoyenneté et jeunesse de La Rochelle se déroulera du 31 mai au 2 juin au Cinéma CGR Dragon, Cours des Dames sur le Vieux-Port. Au programme : 32 courts métrages réalisés par des 11/25 ans venus du monde entier ; France, Canada, Mexique, Roumanie, Belgique, Algérie, Congo, Albanie, Tunisie, Cameroun, Portugal, Macédoine, Maroc. Le FestiPrev avait attiré 3 500 spectateurs et 10 000 visiteurs sur le Village du festival en 2017. www.festiprev.com

  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | L'Agence de l’Alimentation Nouvelle-Aquitaine est née

29/01/2017 | la nouvelle équipe de l'AANA autour de sa directrice Anne Palczewski

L'Agence de l’Alimentation Nouvelle-Aquitaine est née

Il ne pouvait en être autrement: la Nouvelle Aquitaine première région agricole et agroalimentaire de France se devait de se doter d’un outil à la hauteur des enjeux de ses filières et de ses entreprises. C’est donc naturellement que les trois structures régionales, l’AAPrA en Aquitaine, l’IRQUA en Poitou-Charentes, et le CREPAL en Limousin, ont souhaité fusionner pour mettre en commun leurs compétences et leurs atouts au service de la qualité et de la promotion des produits et des entreprises régionales.


Cette fusion permet aujourd’hui aux acteurs du secteur de disposer d’un interlocuteur unique au service de la qualité, la promotion et l’accompagnement des entreprises sur leurs marchés. L'AANA s'est donnée trois missions principales: la qualité, la promotion et l'accompagnement des entreprises.

"1. Elaborer et mettre en œuvre une stratégie régionale des filières SIQO (Signe d’Identification de la Qualité et de l’Origine) de la région Nouvelle-Aquitaine en réponse aux attentes du marché et de la société. Coordonner et accompagner les démarches territoriales de qualité structurantes engagées par les filières de production organisées.

2. Concevoir Une Communication et  une promotion visant à développer l’image et la notoriété des produits de la région Nouvelle-Aquitaine auprès des consommateurs et des prescripteurs au niveau local, national et international. Education et sensibilisation au goût et à l’équilibre alimentaire.

3. Accompagner et promouvoir collectivement les entreprises agricoles, agroalimentaires, maritimes et viticoles de la Nouvelle-Aquitaine en France et à l’international, à travers l’organisation ou l’accompagnement de salons, de manifestations ou rencontres sur une cible professionnelle ou grand public. Favoriser tous moyens permettant un meilleur approvisionnement en produits des filières qualité régionales. "
 
 Par ailleurs, en choisissant de mettre en avant le terme ALIMENTATION dans sa dénomination, " l’AANA se positionne pour construire et apporter une réponse adaptée aux exigences de la société en matière de qualité, d’origine,  de traçabilité, de nutrition et de santé, d’équilibre alimentaire et de goût, et d’apporter une attention à l’impact environnemental. L’AANA portera ainsi un plan stratégique global basé sur l’accompagnement des producteurs, des entreprises et des filières, et sur des actions collectives à destination des professionnels et des territoires mais également de l’ensemble des consommateurs.

La qualité d'abord
 
La Qualité comme fer de lance : En co-construction avec l’ensemble des filières, l’AANA contribuera en outre à structurer et soutenir une politique de qualité régionale s’appuyant sur les SIQO ainsi que sur les démarches territoriales de qualité. Il s’agira de proposer aux consommateurs une offre adaptée à ses attentes, aux évolutions sociétales, selon une segmentation organisée en fonction des différents marchés. L’AANA mettra également ses compétences au service de l’affirmation et du développement d’Identifications Géographiques Non Agricoles (IGNA).
 
Une grande bannière régionale s’appuyant sur la force et la richesse des identités locales :" C’est le parti pris d’une Nouvelle-Aquitaine forte de ses territoires et de leurs caractères bien affirmés.  S’appuyant sur nos produits de qualité emblématiques, en Chine ou aux quatre coins du monde, nos entreprises sont avant tout françaises, et nous contribuerons à porter haut et fort cette identité nationale et cette image de qualité tout en affichant nos spécificités.  Sur nos marchés intérieurs,  le lien à nos territoires est essentiel et correspond souvent à des attentes bien précises des consommateurs. Sur tous les segments de marché, du local au national, nous porterons ainsi les valeurs de la Nouvelle-Aquitaine. "
 
"Origine, qualité, lien au territoire, à ses valeurs et à ses savoir-faire, sécurité alimentaire et équilibre nutritionnel, culture, plaisir, goût et art de vivre seront les piliers de la construction de l’offre Nouvelle-Aquitaine que nous proposerons ensemble aux consommateurs." affirme l'AANA dans le communiqué qui accompagne sa nouvelle organisation. Celle-ci désormais repose sur quatre pôles de compétences :  Pôle « Qualité »,  Pôle « Marketing & Communication »,  Pôle « Accompagnement des entreprises »,  Pôle « Administratif & Financier »  Anne PALCZEWSKI qui dirigeait l' AAPRA) prend la tête de l'AANA sous la présidence de Jean-Pierre Raynaud vice président du Conseil régional en charge de l'Agriculture, de l'agroalimentaire, de la forêt, de la mer et de la montagne. Stéphane Marteau est directeur adjoint.

 

 

la rédaction
Par la rédaction

Crédit Photo : Constant Formé-Bècherat

Partager sur Facebook
Vu par vous
9026
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !