12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

  • 08/12/17 | L'ambassadeur de Chine annoncé à la prochaine fête de la truffe

    Lire

    La prochaine fête de la truffe a lieu à Sarlat, les 20 et 21 janvier 2018. Cet événement culinaire accueillera l'assemblée générale de l’association des Bocuse d’Or Winners. Pour l’occasion, 17 lauréats du célèbre concours de cuisine du monde seront présents. Zhai Jun, l'ambassadeur de la République populaire de Chine, accompagné d'une vingtaine de personnes à la prochaine Académie culinaire du foie gras et de la truffe, a répondu favorablement à l'invitation de la municipalité.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | L'agriculture Aquitaine ne lâchera rien sur la question de l'irrigation

15/09/2010 |

Dominique Graciet, président de la Chambre régionale d'agriculture

C'est un Dominique Graciet, résolument offensif qui fait sa rentrée ce 14 septembre à Bordeaux dans le cadre du Quai des Saveurs, Cercle Culinaire d'Aquitaine. Le Président de la Chambre régionale d'agriculture Aquitaine a fait, d'emblée, écho à la prise de position, le 7 septembre dernier, à Toulouse, de la FNSEA, du CNJA et des Chambres d'agriculture du Bassin Adour Garonne en plaçant la question de l'irrigation au coeur de son propos.

En ligne de mire, la circulaire Borloo-Jouanno du 3 août dernier qui définissait les conditions de mise en œuvre de « la réforme des prélèvements d'eau d'irrigation dans les bassins déficitaires ». Les professionnels, réunis à Toulouse, pointaient « la vision initialedu Ministère d'aligner les autorisations de prélèvements sur des volumes théoriques calculés sur des bases telles qu'elles priveront, quatre années sur cinq, l'agriculture de consommer les volumes nécessaires à ses besoins et inutilisables du fait de la nouvelle loi alors même que l'eau sera disponible et que les autres besoins seront satisfaits, notamment le bon état écologique »

Une période d'adaptation suffisante
Cette situation est jugée «intolérable » et l'orientation politique qu'elle sous tend comme une« provocation » ;les conséquences socio-économiques étant évaluées à une perte de chiffres d'affaires de 200 millions d'euros et de 5600 emplois dans l'agriculture et l'agro-alimentaire. Le président de la chambre régionale a repris à son compte cette charge de la profession :«ce texte est pernicieux ; il fait reposer sur l'agriculture tous les ajustements. Nous réclamons une période d'adaptation suffisamment longue pour l'agriculture du sud ouestet la possibilité de constituer des réserves en fonction des volumes retenus pour 350.000 hectares irrigués ; c'est la base de toute la production régionale agricole ; on ne lâchera rien a-t-il ajouté »

Pour une commission foncière régionale
Même ton, mêmes mots pour évoquer, d'une part, la question des terres agricoles dans une région, l'Aquitaine, qui attire de plus en plus de nouveaux venus et « rattrape son retard en matière d'infrastructures mais cela ne doit pas pénaliser l'agriculture » et, d'autre part, le développement de l'énergie photovoltaïque quis'apparente parfois au miroir aux alouettes. Un sujet d'autant plus sensible que 200.000 hectares de forêt landaise ont été mis à bas par la tempête Klaus. Certes, l'existence d'une charte représente une précaution mais la Chambre d'agriculture, en liaison avec la Safer Aquitaine Atlantique, les collectivités, les administrations, veut créer une commission foncière régionale, outil de coordination.Dominique Graciet, soulignant l' effort des forestierspour remettre la forêt en état a plaidé pour la naissance d'une « vraie interprofession du pin maritime », escomptant le soutien des pouvoirs publics à ce projet qui fait, selon lui, aujourd'hui l'objet d'un blocage national des forestiers. La délicate question de l'assurance qui reste, aux yeux de beaucoup de sylviculteurs, un frein à la reconstitution du potentiel de la forêt landaise conduit le président de la Chambre régionale à demander que le grand emprunt puisse servir à amorcer un système « sécurisant leur avenir ». La Chambre , de son côté, a décidé la création " d'un comité régional forêt » doté de 450.000 euros pour conduire un programme de soutien au développement de la filière forêt-bois.

Poursuivant son état des lieux de l'agriculture régionale, Dominique Graciet a évoqué la crise viticole girondine et l'importance du plan Bordeaux en cours de présentation. Il a, évidemment, souligné l'augmentation spectaculaire du prix des céréales dans un contexte européen et mondial fortement spéculatifs : 220 euros/tonne le blé ; 200 euros /tonnes le maïs. De bonnes nouvelles, à court terme, pour les céréaliers mais dont les conséquences vont se faire lourdement sentir, en particulier sur la conduite des élevages par le relèvement des prix des aliments, sans compter l'impact final auprès des consommateurs. » L'agriculteur et le consommateur ont des intérêts communs ; il existe un observatoire des marges il faut qu'il serveà une véritable transparence...et de citer la production de carottes dans les Landes dont une partie a disparu, non sans que l'on remarque l'écart entre le prix à la production (0,15 euros) et le prix de vente (0, 80 euros). Revenant sur la filière laitière qui sort, en partie, d'une crise très grave le président de la Chambre souligne qu' « un travailreste à faire sur une répartitionéquitable des marges entre producteurs et acteurs de l'aval »

Le projet stratégique en cours d'écriture
La profession agricole a fondé depuis plusieurs annéesle maintien d'une activité forte sur les productions de qualité ; elle en fait, plus que jamais, le fil rouge de son action : ramener le maximum de valeur ajoutée sur les 30.000 exploitations et défendre 90.000 emplois sans perdre de vue l'adaptation de l'offre au marché : tel est l'impératif catégorique, celui qui figure au cœur du projet stratégique régional en cours de rédaction et qui sera connu à l'automne.
Dominique Graciet a choisi l'exemple de la filière volailles pour illustrer pareil objectif. Elle a l'ambition de devenir la première de France pour la production de poulets label : + 50%dans les cinq ans à venir. On notera que la filière bovine est appelée, selon les responsables régionaux, à conserver localement le maximum de valeur ajoutée, de l'éleveur au boucher, notamment par le biais de l'existence d'abattoirs de proximité. Et que le secteur des fruits et légumes, également touché par une crise où la question des marges se pose cruellement, se donnera, les 9 et 10 novembre, à Périgueux un temps de réflexion sur l'avenir de ses entreprises.

 

Philippe Cuq nouveau directeur de la Chambre régionale

Dominique Graciet a saisi l'occasion de ce point presse de rentrée pour présenter le nouveau directeur de la Chambre régionale d'Aquitaine. Philippe Cuq, 44 ans, est originaire de l'Aveyron; il a notamment été en charge de missions en formation et conseil stratégique au sein de l'APCA à partir de 2002 et a travaillé en Auvergne sur les dossiers de mutualisation des chambres  à la faveur de la révision générale des politiques publiques (RGPP)

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
281
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !