Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

18/10/21 : Mardi 19 octobre a lieu la 15ème édition du Forum Emploi de Cenon, de 9h à 14h au Rocher de Palmer. Sécurité, commerces, restauration, logistique, sanitaire & social, hygiène, BTP, Industrie, de nombreux postes et formations seront proposées à tous

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/10/21 | La sûreté de tous au cœur de Kéolis Bordeaux Métropole

    Lire

    Début octobre, Kéolis Bordeaux Métropole et la direction départementale de la sécurité publique de la Gironde (DDSP 33) ont signé une convention de partenariat destinée à faire de TBM un réseau sûr. Au travers de cela, elles vont mettre en place des actions communes pour agir contre la fraude et les incivilités sur le réseau et ainsi rassurer voyageurs et salariés de TBM. Des actions de prévention dans les établissements scolaires et associations seront également menées.

  • 19/10/21 | Entreprises: Oser Reso en Vienne

    Lire

    Le 20 octobre, la CCI de la Vienne organise au Futuroscope, en partenariat avec les Clubs d'Entreprises de la Vienne, la 10ème éditions des Rencontres Economiques des dirigeants de la Vienne. 110 entreprises seront présentes au cours de cette journée qui s'inscrit dans le Plan de Relance des entreprises. Pour la 1ère fois les services Achats seront présents et notamment ceux du CHU, de Sorégies ou de Grand Poitiers.

  • 19/10/21 | Royan Atlantique fête le vélo

    Lire

    Le 24 octobre, l'agglomération de Royan organise le 8ème fête du vélo. Sur un parcours de 50km au départ de Talmont-sur-Gironde, les petits et les grands pourront se balader sur un parcours adapté à tous les âges. De 9h à 10h15, des départs sont prévus toutes les 15 mn. A mi-parcours, à Epargnes, un lieu de pique-nique attend les cyclistes. Les participants peuvent s'inscrire à partir du 8 octobre et jusqu'au 21 sur le site de l'agglomération

  • 18/10/21 | Christophe Bonno, nouveau directeur général de Maïsadour

    Lire

    Le Groupe coopératif Maïsadour annonce la nomination de Christophe Bonno au poste de Directeur Général à compter du 18 octobre 2021. Diplômé d'AgroSup Dijon, il passe par Jean Caby, puis Madrange avant de rejoindre le Groupement Les Mousquetaires-Intermarché en 1999. Dernièrement, il y occupait le poste de Directeur des relations institutionnelles agricoles. Spécialiste des filières agricoles, de l’industrie et de la distribution alimentaire, sa mission sera "d’accélérer le retour à la croissance et de poursuivre la transformation engagée par le Groupe pour répondre aux attentes sociétales et à ses enjeux sectoriels".

  • 18/10/21 | Le "génie écologique" des Pyrénées-Atlantiques récompensé

    Lire

    Le Département 64 a obtenu la mention spéciale "Génie écologique" du concours 2021 "Infrastructures pour la Mobilité, Biodiversité & Paysage". Organisé par l’Institut des Routes des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité, il récompense les meilleures initiatives en faveur de la préservation, de la restauration et de la valorisation des écosystèmes et de la biodiversité par les acteurs impliqués dans les projets de requalification et d’exploitation des infrastructures de mobilité. Salué notamment, le programme ANIMO qui vise à protéger certaines espèces animales (sangliers, lièvres, hérissons…) et éviter des collisions avec les véhicules.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | L'apprentissage a survécu à la Covid-19 dans les Pyrénées-Atlantiques

09/09/2020 | Attractif tant auprès des jeunes que des chefs d'entreprises, l'apprentissage se refait une beauté et une réputation dans le département des Pyrénées-Atlantiques, et ce malgré la crise sanitaire.

1

Au sortir du confinement, les craintes étaient fortes quant au sort des apprentis et de l'apprentissage. Force est de constater qu'en cette période de rentrée, Gérard Gomez, le président de la Chambre des Métiers et de l'artisanat des Pyrénées-Atlantiques a plutôt le sourire, l'effectif des apprentis est en légère hausse au sein des deux Universités des métiers de Pau et de Bayonne. Ce 8 septembre, Préfet du département Eric Spitz est venu rencontrer responsables, formateurs et étudiants de l'Université des métiers de Pau, pour un point de situation... plutôt encourageant.

Dans les deux ateliers de l'Université des métiers de Pau, visités ce mardi matin par le Préfet des Pyrénées-Atlantiques, boulangerie et coiffure, « les étudiants n'auront pas de difficultés à trouver du travail » à l'issue de leur formation. Ce sont les enseignants qui l'assurent, Lionel Mur pour la boulangerie, et Elisa Carrère en coiffure.
Avec cet atout que « les jeunes formés en apprentissage sont opérationnels très vite. Ils acquièrent une maturité, une aisance du geste et un rythme de travail, qui les rendent vite autonome en entreprises. On leur fait rapidement confiance dans les entreprises », explique Lionel Mur, entre deux indications à es étudiants en Mention complémentaire. Concrètement ceux-ci alternent 1 semaine de cours et 3 semaines en entreprises.
Autre atout de ces formations : "elles sont qualité", défendent les enseignants et le président de la CMA64. Pour preuve les élèves de la structure participent régulièrement à des concours professionnels, à l'image du concours des meilleurs apprentis de France. « Ca donne une motivation et de l'émulation entre les jeunes... Et c'est aussi un plus sur leur CV ».

"Les entreprises jouent le jeu"
Ces deux secteurs n'ont pas non plus été choisi au hasard : ils attirent les vocations, même si reconnaît Gérard Gomez, ce n'est pas le cas de tous les métiers. « Pour ceux-là, il faut croire que n'avons pas su mettre en valeur, mais surtout en fin d'année dernière nous n'avons pas été aidé avec l'annulation des salons étudiants. Ca a causé une certaine complexité pour communiquer et les promouvoir auprès des jeunes ».
Cela dit, quand on regarde les effectifs globaux des apprentis au sein de l'Université des Métiers 64, ils sont, au 5 septembre, « en hausse sensible » se satisfait Gérard Gomez. Tant sur le site de Pau (+2,7%) que sur celui de Bayonne (+2,1%) pour un total 977 apprentis. C'est donc sur les deux sites, 2,4% d'effectif supplémentaire, « après ce qui était déjà une belle année 2019 », reconnaît-il.

Cela signifie aussi que derrière chaque apprenti il y a une entreprise qui l'accueille. Pourtant, en raison de la crise sanitaire et économique qui l'accompagne, « on nous avait prédit des -10 -20, jusqu'à -30% des effectifs par manque d'implication des entreprises... Si en cette période de rentrée, les chiffres ne sont pas encore définitifs, on peut déjà dire que le département ne s'en tire pas mal, les entreprises jouent le jeu. Et l'Etat a appuyé son accompagnement », adresse-t-il au préfet avec reconnaissance. La Covid 19 n'aura donc pas eu la peau de l'apprentissage.

A l'Université des Métiers de Pau, visite d'un atelier boulangerie par le préfet des Pyrénées-Atlantiques Eric Spitz accompagné de Gérard Gomez, président de la CMA 64


Des aides aux entreprises "pour booster les embauches"
Un soutien de l'Etat dont l'enjeu est « l'accès à l'emploi pour les jeunes », rappelle Eric Spitz. « Ils sont 700 000 à entrer sur le marché du travail cette année, or l'apprentissage est un des outils privilégiés pour l'accès à l'emploi de ces jeunes ». Et en effet les taux d'insertion sont très bons confirme le président de la CMA 64 précisant que  « le taux d'insertion dans l'emploi est en moyenne de 80% dans les 6 mois qui suivent la fin des études ». Et certains métiers frôleraient les 100%, selon le Préfet Eric Spitz.
D'où « le souhait de l'Etat que l'apprenti ne coûte rien à l'entreprise », indique-t-il. Et de citer une double mesure pour l'entreprise qui signe un contrat d'apprentissage : « l'exonération des charges sociales sur ce contrat et une aide de 5000 euros si l'apprenti à moins de 18 ans ou de 8000 euros s'il en a plus de 18 ». En bref selon le Préfet, « Il n'y a aucun coût, que des avantages pour l'entreprises. Et grâce à ces incitations fortes, les jeunes pourront trouver plus facilement une entreprise où réaliser leur apprentissage ».
Un coup de pouce important, en réalité surtout, pour la première année d'embauche de l'apprenti, l'aide de 5000 ou 8000 euros n'étant pas renouvelable. L'exonération des charges, elle, peut être reconduite, précise Monique Guillemot-Riou, Directrice de Unité Départementale 64 de la Direccte. « Avec ces aides, l'idée ici est bien de booster les embauches en apprentissage, donner une impulsion », appuie-t-elle.

De voie de garage à voie de lancement...
Mais le travail de la DIRECCTE se fait aussi en auprès des Centres de Formations, des parents et des jeunes avec des réunions régulières pour faire connaître les dispositifs, et fournir des informations « pratico-pratiques ». « Deux référents apprentissages ont d'ailleurs étaient récemment mis en place, au sein de l'Unité Départementale : un en Béarn et un au Pays Basque » précise-t-elle.
Outre les entreprises, différentes aides sont aussi prises par les collectivités pour l'attractivité de l'apprentissage auprès des jeunes. « Il existe une aide au premier équipement à hauteur de 500 €, une aide au permis de conduire de 500 € également, des aides sur la restauration ou encore l'hébergement », liste en vrac le président Gomez qui attire tout de même l'attention du Préfet sur « la vraie difficulté, notamment à Bayonne, concernant le logement des jeunes. Il faut créer urgemment une solution d'hébergement sur le site ! ».

Entre de bons chiffres de rentrée et des dispositifs de soutien renforcés, l'heure était à la satisfaction ce mardi dans les murs de l'Université des métiers de Pau. « Je me félicite que la France, avec 50 ans de retard, suive le chemin tracé par l'Allemagne sur la question de l'apprentissage. Cette évolution des mentalités me paraît porteuse pour la suite » jugeait en effet le Préfet Spitz. Quant au président de la CMA 64, il note lui aussi avec satisfaction « que de voie de garage, l'apprentissage est devenu pour un jeune une voie de lancement sur son avenir professionnel ».

Le site palois de l'Université des Métiers de la CMA 64

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4978
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !