18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | L’Aquitaine en force au Festival Futur en Seine à Paris

15/06/2013 | Dans les domaines de l’innovation, l’Aquitaine n’est pas en reste. Des entreprises prometteuses de la région se sont retrouvées à Paris pour le Festival Futur en Seine à Paris. Aqui les a rencontrés

Festival Futur en Seine au Centquatre à Paris

Un robot qui dessine des visages, des jeux vidéo en 3D, un siège entouré d’appareils photo qui rappellent les drôles d’objets du film de sciences fiction «Retour vers le futur», vous êtes bien «dans le futur», ou presque. Au festival Futur en Seine, start-up et entreprises d’innovation, se retrouvent jusqu’à dimanche au 104, l’un des lieux culturels les plus en vue de la capitale. Si l’Aquitaine y est à l’honneur, ce n’est pas un hasard.

«Il y a quatre ans, nous sommes partis d’un constat, explique Eric Culnaërt, d’Aquitaine Développement Innovation. Nous avions des potentiels en Aquitaine dans le numérique, avec certains secteurs qui commençaient à se structurer, d’autres pas encore. Seulement aucun n’avait une masse critique suffisante.» Face à ce constat, les acteurs avec le soutien de la CUB, de la région et de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux ont décidé de créer un pôle numérique de l’Aquitaine, en agrégeant les forces de la région. Autre objectif: se rapprocher d’un pôle de compétitivité mondial comme Cap Digital et faire connaitre les talents d’Aquitaine. «Avec Cap Digital, nous recherchons une ouverture sur le monde, et aussi leurs outils, leurs expériences, leur méthodologie, ajoute Eric Culnaërt. Ce rapprochement, un premier jalon de collaboration. »

Charles-Edouard Ray, Be TomorrowL’Aquitaine en forceParmi ces entreprises du futur, six boites d’Aquitaine ont fait le déplacement. Sylvain, 23 ans, chef de projet chez WSB et WSV est arrivé vendredi à Paris : « J’ai raté les politiques, nous dit-il. Jean-Marc Ayrault, NKM, Fleur Pellerin, Valérie Pécresse et Anne Hidalgo sont passés hier ». A 23 ans, il est ici pour présenter le projet « Blook Up ». Le mode d’emploi est simple : vous avez un blog, un compte facebook ou twitter et vous rêvez d’en faire un livre? Et bien, grâce à Blook up c’est possible. «Vous choisissiez votre mise en page, votre couverture et sous sept jours, vous pouvez le recevoir, précise Sylvain. Ici, nous avons pu rencontrer notre public en B to B».

A quelques mètres de là, Charles-Edouard Ray sort d’une matinée chargée: «Nous avons expliqué notre projet. Ce matin, notre espace était fermé au public». Le jeune homme représente l’agence Be Tomorrow. «Nous sommes ici avec le consortium Terra Dynamica», précise-t-il. Le but: monter les compétences que l’entreprise à acquises en utilisant des données mises sur un serveur par Thalès. «Nous proposons un jeu dans un quartier du Panthéon futuriste, où l’on doit désamorcer les bombes», précise-t-il. Mais le jeu n’est pas aussi simple qu’il y parait, car il prend en compte des séries de données comme des infos sur les rues barrées, les personnes sur place etc. Autre projet : le système de comptage de foule, Crowd Counting.

Jeux et pédagogie

Le jeux éducatif de Marie Merouze et sa société Marbotic

Gilles Brianceau, du cluster Inno’vin, présente un « serious game », en français comprendre un jeu sérieux. Sur ce jeu vidéo de rôle, vous êtes un viticulteur, ou un directeur d’exploitation. Le but : permettre aux jeunes de découvrir ce métier et pourquoi pas de s’y lancer. «A Bordeaux, 50% des viticulteurs ont plus de 50 ans, il y a donc une vraie crise de vocation d’ici une dizaine d’années», relève-t-il. Il s’agit de valoriser les métiers de la vigne. «Le lancement officiel aura lieu le 17 septembre au Château Dillon », rappelle-t-il.

Dans la foule, une petite fille de sept ans interpelle Marie Merouze, 30 ans, jeune chef d’entreprise. «Je peux jouer», demande cette dernière, avant de se jucher sur le grand tabouret blanc. Le principe: un jeu éducatif pour jeunes enfants qui allie tablette numérique et chiffres en bois. Marie, centralienne, après sept ans à Paris, a décidé de revenir en Gironde, sa région d’origine pour «la qualité de vie» mais aussi pour monter son entreprise: Marbotic, lancée en décembre dernier. «J’ai été étonnée du dynamisme de l’écosystème en Aquitaine,» explique-t-elle ravie.
Juste derrière elle, Véronique Desforges, responsable des collaborations industrielles et des partenariats du LaBRi, fait une démonstration aux badauds. Sur le comptoir, de quoi intriguer: un gilet avec une petite caméra accrochée. Mais cette invention  est le fait du LaBRi, le Laboratoire Bordelais de Recherche informatique. Ce dispositif , Immed, sert pour le suivi des patients atteints de la maladie d’Alzheimer pour analyser leurs gestes au quotidien. « On teste les patients sur leur façon de faire du café, d’ouvrir la porte, de prendre des tasses. Et ensuite les images sont envoyées sur un serveur et classées pour faciliter la tâche du médecin ». Le projet est passionnant et cherche un industriel pour le commercialiser.

Charlotte Lazimi
Par Charlotte Lazimi

Crédit Photo : CL-Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
739
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Webmestre | 17/06/2013

Oups, C'est corrigé !

Adrien | 17/06/2013

Bonjour,

Bravo pour cet article sur les projets Aquitains présent à Futur en seine.
Une seule remarque concernant le projet Blook Up l'agence de communication est "WSB agency" et non "WSV"

Merci

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !