aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

24/04/17 : Résultats définitifs Pau : Votants 76,05%. Macron 29,95%, Mélenchon 21,95% , Fillon 17,96%, Le Pen 12,01 % , Hamon 8,98%, Lassalle 3,57%, Dupont-Aignan 3,01%, Poutou 1,13%, Asselineau 0,83%, Arthaud 0,44%, Cheminade 0,17%.

24/04/17 : Résultats définitifs Floirac : JLM 30,41%; EM 23,64%; MLP 17,22; BH 10,73%; FF 9,34%

24/04/17 : Résultats définitives Carbon-Blanc : EM 26,77%; JLM 23,60%; MLP 18,75%; FF 11,85%; BH 9,36%; NDA 4,74%; PP 1,89%; JL 1,71%; FA 0,71%; NA 0,41%; JC 0,21%

24/04/17 : Résultats complets à Bègles : JLM 33,63%; EM 26,02%; MLP 12,58%; BH 10,85%; FF8,90%; NDA 2,96%; JL 1,76%; PP 1,63%; FA 0,91%; NA 0,54%; JC 0,22%

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

  • 24/04/17 | Réaction d'Olivier Falorni, député de la circonscription La Rochelle-Ré

    Lire

    Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime s'est montré satisfait des résultats : "Si je devais résumer cette élection en un mot, je dirais : neuf. La vie politique ne sera plus la même.La gauche et la droite ont implosé. Les Français ont montré une volonté de tout mettre en l'air,de bazarder les anciennes pratiques. Macron comme Le Pen sont trangressifs en ce sens qu'ils refusent d'être de droite ou de gauche[...] Les Français ne veulent plus d'une politique de clivages périmés"

  • 23/04/17 | Pyrénées-Atlantiques : le Modem évoque une "belle espérance"

    Lire

    Comme l'a fait François Bayrou, qui estime que la clé du second tour réside dans le rassemblement, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques Lasserre, qualifie de "belle espérance" le résultat obtenu par Emmanuel Macron sur le plan national. Il salue également un projet qui associe "la recherche d'une économie compétitive et un équilibre social sans lequel rien ne peut se construire".

  • 23/04/17 | François Bayrou : "Le premier défi sera de rassembler"

    Lire

    "Après tant et tant d'inquiétudes, les Français ont choisi de faire mentir les prophètes de malheur et de choisir l'espoir" estime François Bayrou. "Le premier défi sera de rassembler sans perdre son cap, avec un renouvellement des visages mais également des pratiques". Sans prendre le risque de crier victoire trop tôt, François Bayrou ajoute qu'aux élections législatives, il "sera proposé aux Français d'élire une majorité nouvelle. Le temps de cette fracture entre des supposées droite et gauche elles mêmes éclatées en leur sein n'est plus le temps que nous vivons".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | L'excellence du cuir au Nord Dordogne

07/01/2016 | La création d'un Pôle d'excellence rurale cuir en Périgord a permis aux professionnels de répondre à leurs besoins et de s'approvisionner en cuir de qualité.

Le but du PER cuir du Nord Dordogne est d'approvisionner les entreprises en cuir de premier choix

Pour monter en gamme et structurer la filière, un pôle d'excellence rurale cuir en Périgord a vu le jour en 2012, grâce à un partenariat public privé. Le principal objectif était de créer une filière locale d'approvisionnement de cuir de première qualité, à la demande de l'entreprise CWD, installée à Nontron qui conçoit, fabrique et commercialise des selles d'équitation haut de gamme. Ce projet innovant réunit l'ensemble des partenaires de la filière présents en Périgord vert : 24 élevages, les deux abattoirs de Thiviers et de Ribérac, la tannerie de Chamont et CWD sellier.

En Dordogne, l'industrie du cuir et du luxe, occupe 15 % des salariés du Département : plusieurs entreprises sont concentrées en Périgord vert. CWD, le sellier installé à Nontron, qui conçoit, fabrique et commercialise dans le monde entier, des équipements équestres haut de gamme, avait besoin de s'approvisionner en peaux de première qualité. Jusqu'à une période récente, cette entreprise se fournissait en cuir à l'étranger, principalement en Irlande et en Allemagne, alors qu'une tannerie et des  éleveurs sont situés à proximité. La raison est simple : le marché français ne propose que 7 % de cuir de premier choix.

C'est à partir de cette réflexion, que Laurent Duray, PDG de CWD, a eu l'idée de mettre en place une filière courte locale capable de répondre aux besoins en cuirs de haute qualité des entreprises du luxe présentes sur ce territoire. C'est ainsi qu'a vu le jour en 2012, le Pôle d'excellence rurale cuir dont l'activité n'a véritablement débuté qu'en 2014. Au terme de deux ans de fonctionnement, ce pôle est plutôt un succès. Ce projet totalement innovant réunit des entreprises (la tannerie de Chamont, et CWD), des élevages, deux abattoirs. Il est soutenu financièrement par des fonds européens, régionaux et départementaux. Dans le cadre de ce PER, la tannerie de Chamont à Saint-Pardoux-La rivière a modernisé ses équipements, l'abattoir de Thiviers  a créé un équipement de traitement des peaux. "Pour le tannage, nous utilisons uniquement des extraits végétaux, nous proposons notamment à CWD, qui est un de nos partenaires privilégiés, des cuirs vivants biodégradables, ne développant pas d'allergies. Le PER est une excellente initiative, il a permis d'améliorer notre poucentage de premier choix, aujourd'hui nous atteignons 70 %, précise Marek Sus, président des Tanneries de Chamont.

Marek Sus, des Tanneries de Chamont et Laurent Duray, PDG de CWD sellier

Une source de revenu pour l'éleveurCette initiative lancée en Nord Dordogne, est une première en France. Ce projet repose sur la fourniture de peaux de qualité. Il implique des aménagements dans les élevages. 24 élevages ( représentant une quarantaine d'exploitants, et un cheptel de 4 000 bêtes) ont saisi l'opportunité de tirer un revenu complémentaire. Car le deuxième objectif du Pôle d'excellence rurale est de  valoriser le travail de l'éleveur. Chaque éleveur impliqué a du faire évoluer ses pratiques d'élevage, notamment en mettant des clôtures lisses et en vaccinant les animaux contre les parasites : teigne principalement. La modernisation des exploitations a été financée par des fonds européens à hauteur de 72 525 euros, complétés par des aides du Département et de la Région. Récemment, le Conseil départemental a débloqué de nouveaux fonds destinés à expérimenter la vaccination dans quatre élevages. "En 2015, 78 % des peaux sont exemptes de teigne contre 58 % l'année précédente, précise Julie Magne, animatrice du PER cuir.  Entre le 1 er janvier 2014 et le 30 novembre 2015, 2 335 peaux ont été  récupérées dans le cadre du PER. Chaque éleveur partenaire touche 40 euros par peau de qualité récupérées à la tannerie, s'il est adhérent de la coopérative Univia, et 30 euros s'il commercialise ses bêtes en direct. CWD finance à hauteur de 30 euros par peau. "Pour nous, cela représente un investissement de 70 050 euros  HT. C'est un choix nécessaire que nous avons fait. L'enjeu est de créer un nouveau paradigme économique entre les élevages, les abattoirs, les entreprises présents sur ce territoire où chacun doit être gagnant." Le Pôle d'excellence rurale cuir en Périgord regarde l'avenir avec optimisme.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Pole d'excellence rurale Cuir et Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
19596
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
MAGNE | 08/01/2016

Je vous remercie pour la publication de cet article. Je tenais juste à corriger une petite coquille, ce n'est pas 7050 € HT que représente le financement des peaux par CWD mais 70050 € HT.

Webmestre | 08/01/2016

Bonjour,
merci pour ce signalement que nous venons de corriger

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !