aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/07/16 : Suite à l'odieux attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a annulé une visite qu'il devait effectuer pour se faire présenter tout le dispositif de sécurité des Fêtes de Bayonne qui débutent ce mercredi.

20/07/16 : Fierté pour le Comité régional Olympique et Sportif d'Aquitaine: 31 sportifs licenciés et 19 sportifs originaires de la Nouvelle-Aquitaine représenteront la France aux Jeux Olympiques (5-21 août) et Paralympiques (7-18 septembre) de Rio au Brésil!

19/07/16 : Le jury de la 23ème édition du Concours National de la Création d'Entreprises Agroalimentaires organisé depuis 1994 par Agropole se réunira le lundi 26 septembre prochain dans les salons du Sénat à Paris pour désigner ses lauréats.

19/07/16 : 1ère Nuit de la Noisette organisée par la Maison de la noisette le lundi 25 juillet à partir de 18h30 à Lacépède (47). Au programme : découverte de la ferme, casse-croûte paysan saveurs noisettes et balade nocturne sensorielle et contée

19/07/16 : Le cinéma Les Montreurs d’Images à Agen propose Les Cinestivales : 1 film + 1 apéro-mix, jeudi 21 juillet. Au programme, à 18h30, la projection de « Paco De Lucia, légende du flamenco » et à 20h un Apéro-mix au bar et dans la cour du cinéma.

16/07/16 : A Périgueux, le bâtiment syndicat départemental de l'énergie de la Dordogne restera illuminé aux couleurs du drapeau français en hommage aux familles et aux victimes de l'attentat de Nice pendant une semaine.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/07/16 | Chômage : + 0,2% en juin en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Fin juin en Nouvelle Aquitaine il y avait 301 563 demandeurs d'emploi (catégorie A) tenus de rechercher un emploi et sans activité: + 0,2 % sur 3 mois (soit +731 personnes), + 0,2 % sur un mois et - 0,3 % sur un an. (France: - 0,2 % sur 3 mois + 0,2 % sur un mois et - 0,7 % sur un an. En Nouvelle Aquitaine, en juin, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente de 0,7 % pour les moins de 25 ans (+0,5 % sur un mois et –5,9 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+0,1 % sur un mois et –0,5 % sur un an) et recule de 0,1 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus ( +3,7 % sur un an).

  • 26/07/16 | Viticulture : la mort de Denis Dubourdieu

    Lire

    La viticulture bordelaise est en deuil. Denis Dubourdieu qui vient de mourir à 67 ans lui a beaucoup apporté en tant que vigneron lui-même mais aussi qu'oenologue de réputation mondiale. Alain Rousset auprès duquel il avait conçu l'ISSV lui rend hommage "Denis Dubourdieu a transformé les vins de Bordeaux en profondeur. On le surnommait d'ailleurs avec beaucoup d'admiration « le pape du vin blanc » dans le monde entier. La planète vin n'est aujourd'hui plus la même sans lui. Je repense avec émotion à la création de l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ISVV), dont il a rédigé le projet et dont il était le directeur.

  • 26/07/16 | Les (bons) chiffres du Big Festival 2016 de Biarritz

    Lire

    Le organisateurs du Big Festival ont livré leurs chiffres de l'édition 2016: 48 500 personnes ont défilé au BiG Village de la Côte des Basque durant 9 jours, 48 concerts ont été donnés sur 3 sites différents. 22 000 personnes étaient présentes au Stade Aguilera sur les deux soirs du BiG Live, 4 000 entrées ont été enregistrées chaque soir à la BiG boîte d'Iraty. Enfin, 280 bénévoles ont prêté main forte pendant toute la durée du festival qui, toujours selon le comité d'organisation a attiré plus de 90 000 festivaliers sur les 9 jours. En somme les chiffres qu'ils espéraient.

  • 26/07/16 | Le Feu d'artifice du 15 août à Biarritz maintenu

    Lire

    La lettre envoyée par un conseiller municipal de Biarritz, Frédéric Domège n'a fait que lever le feu qui couvait sous les cendres et auquel chacun pensait. "Etait-il prudent de maintenir le Feu d'artifice du 15 aoüt, apothéose de la saison en raison de l'état d'urgence et des événements dramatiques de Nice. Le maire de Biarritz, Michel Veunac a apporté sa réponse sans appel:" « Le feu d’artifice du 15 août aura lieu dans des conditions de sécurité définies en collaboration étroite et permanente avec les services de l’Etat.

  • 25/07/16 | Création de l’Atlas des paysages de Lot-et-Garonne

    Lire

    « Sa version numérique constitue une mine d’informations très riche sur les paysages de notre quotidien. Ce document est le résultat, d’abord d’un important travail bibliographique, puis de terrain et, enfin, d’analyse. L’atlas participe à l’affirmation de la reconnaissance d’une identité plurielle de paysages, façonnant une mosaïque propre au Lot-et-Garonne. » Pierre Camani président et sénateur de Lot-et-Garonne. A consulter sur : https://atlaspaysages.lotetgaronne.fr/

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | L'excellence du cuir au Nord Dordogne

07/01/2016 | La création d'un Pôle d'excellence rurale cuir en Périgord a permis aux professionnels de répondre à leurs besoins et de s'approvisionner en cuir de qualité.

Le but du PER cuir du Nord Dordogne est d'approvisionner les entreprises en cuir de premier choix

Pour monter en gamme et structurer la filière, un pôle d'excellence rurale cuir en Périgord a vu le jour en 2012, grâce à un partenariat public privé. Le principal objectif était de créer une filière locale d'approvisionnement de cuir de première qualité, à la demande de l'entreprise CWD, installée à Nontron qui conçoit, fabrique et commercialise des selles d'équitation haut de gamme. Ce projet innovant réunit l'ensemble des partenaires de la filière présents en Périgord vert : 24 élevages, les deux abattoirs de Thiviers et de Ribérac, la tannerie de Chamont et CWD sellier.

En Dordogne, l'industrie du cuir et du luxe, occupe 15 % des salariés du Département : plusieurs entreprises sont concentrées en Périgord vert. CWD, le sellier installé à Nontron, qui conçoit, fabrique et commercialise dans le monde entier, des équipements équestres haut de gamme, avait besoin de s'approvisionner en peaux de première qualité. Jusqu'à une période récente, cette entreprise se fournissait en cuir à l'étranger, principalement en Irlande et en Allemagne, alors qu'une tannerie et des  éleveurs sont situés à proximité. La raison est simple : le marché français ne propose que 7 % de cuir de premier choix.

C'est à partir de cette réflexion, que Laurent Duray, PDG de CWD, a eu l'idée de mettre en place une filière courte locale capable de répondre aux besoins en cuirs de haute qualité des entreprises du luxe présentes sur ce territoire. C'est ainsi qu'a vu le jour en 2012, le Pôle d'excellence rurale cuir dont l'activité n'a véritablement débuté qu'en 2014. Au terme de deux ans de fonctionnement, ce pôle est plutôt un succès. Ce projet totalement innovant réunit des entreprises (la tannerie de Chamont, et CWD), des élevages, deux abattoirs. Il est soutenu financièrement par des fonds européens, régionaux et départementaux. Dans le cadre de ce PER, la tannerie de Chamont à Saint-Pardoux-La rivière a modernisé ses équipements, l'abattoir de Thiviers  a créé un équipement de traitement des peaux. "Pour le tannage, nous utilisons uniquement des extraits végétaux, nous proposons notamment à CWD, qui est un de nos partenaires privilégiés, des cuirs vivants biodégradables, ne développant pas d'allergies. Le PER est une excellente initiative, il a permis d'améliorer notre poucentage de premier choix, aujourd'hui nous atteignons 70 %, précise Marek Sus, président des Tanneries de Chamont.

Marek Sus, des Tanneries de Chamont et Laurent Duray, PDG de CWD sellier

Une source de revenu pour l'éleveurCette initiative lancée en Nord Dordogne, est une première en France. Ce projet repose sur la fourniture de peaux de qualité. Il implique des aménagements dans les élevages. 24 élevages ( représentant une quarantaine d'exploitants, et un cheptel de 4 000 bêtes) ont saisi l'opportunité de tirer un revenu complémentaire. Car le deuxième objectif du Pôle d'excellence rurale est de  valoriser le travail de l'éleveur. Chaque éleveur impliqué a du faire évoluer ses pratiques d'élevage, notamment en mettant des clôtures lisses et en vaccinant les animaux contre les parasites : teigne principalement. La modernisation des exploitations a été financée par des fonds européens à hauteur de 72 525 euros, complétés par des aides du Département et de la Région. Récemment, le Conseil départemental a débloqué de nouveaux fonds destinés à expérimenter la vaccination dans quatre élevages. "En 2015, 78 % des peaux sont exemptes de teigne contre 58 % l'année précédente, précise Julie Magne, animatrice du PER cuir.  Entre le 1 er janvier 2014 et le 30 novembre 2015, 2 335 peaux ont été  récupérées dans le cadre du PER. Chaque éleveur partenaire touche 40 euros par peau de qualité récupérées à la tannerie, s'il est adhérent de la coopérative Univia, et 30 euros s'il commercialise ses bêtes en direct. CWD finance à hauteur de 30 euros par peau. "Pour nous, cela représente un investissement de 70 050 euros  HT. C'est un choix nécessaire que nous avons fait. L'enjeu est de créer un nouveau paradigme économique entre les élevages, les abattoirs, les entreprises présents sur ce territoire où chacun doit être gagnant." Le Pôle d'excellence rurale cuir en Périgord regarde l'avenir avec optimisme.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Pole d'excellence rurale Cuir et Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
17495
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
MAGNE | 08/01/2016

Je vous remercie pour la publication de cet article. Je tenais juste à corriger une petite coquille, ce n'est pas 7050 € HT que représente le financement des peaux par CWD mais 70050 € HT.

Webmestre | 08/01/2016

Bonjour, merci pour ce signalement que nous venons de corriger

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !