Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

30/09/21 : La deuxième phase des finales nationales des 46èmes Olympiades des Métiers est prévue à Lyon du 13 au 15 janvier 2022. Parmi les jeunes candidats, ils seront 57 à défendre les couleurs de la Nouvelle-Aquitaine !

28/09/21 : La Ville de Bruges et Bordeaux Métropole vont engager une importante opération d’aménagement du quartier Terrefort. Afin de recueillir l’avis des habitants et usagers de la zone, différentes dates de concertation sont proposées du 2 octobre au 8 novembre+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/21 | Bordeaux sensibilise au changement climatique

    Lire

    La Ville de Bordeaux, en partenariat avec l'association « La Fresque du Climat », organise tous les samedis, du 16 octobre au 4 décembre de 14h30 à 16h30 place Pey Berland, une action de sensibilisation pour comprendre le changement climatique. Autour d'une fresque quiz, l'association propose d'une manière ludique une animation pour comprendre ce changement.

  • 15/10/21 | Niort reçoit le Forum National de l'ESS

    Lire

    Du 19 au 21 octobre, la ville de Niort va accueillir la 6ème édition du Forum national de l'ESS et de l'Innovation Sociale. L'objectif de ces 3 jours va être de démontrer la plus-value sociétale de l'ESS pour les territoires, de montrer la modernité et le dynamisme de l'ESS mais aussi d'inventer des réponses novatrices dans les secteurs clés de la société et de l'économie. Trois grands axes vont être abordés autour de temps forts, de conférences et de convivialité : Un monde qui coopère, La résilience et La préservation et le développement des communs.

  • 15/10/21 | Le FAB sur le fil

    Lire

    Le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole (FAB) bat son plein et se tient jusqu'au 23 octobre prochain. Pour cette nouvelle édition 2 évènements investissent l'espace public notamment « Lignes Ouvertes » dimanche 17 octobre. A 17h, au Parc Pinçon de Bordeaux, Tatiana-Mosio Bongonga évoluera sur un fil à 35 mètres de haut sans attache. Pour cet artiste, « avancer et franchir des obstacles, ce n'est pas enfouir ses peur mais les accepter ». L'ascension sera sécurisée par les habitants du quartier volontaires.

  • 15/10/21 | 24 espaces France services désormais disponibles en Dordogne

    Lire

    En Dordogne, un plan de déploiement de 31 espaces France Service a été établi par les services de l’État et les collectivités. Cinq autres espaces ont également été labellisés le 11 octobre. Ils sont implantés sur les communes de Saint Aulaye-Puymangou, Le Bugue, Sarlat-la-Canéda, Ribérac, Saint-Pardoux la Rivière. 24 espaces France services sont désormais disponibles en Dordogne. 9 autres espaces sont en cours de labellisation ou en projet.

  • 14/10/21 | Deux-Sèvres : « Ton exploitation m'intéresse »

    Lire

    La Chambre d'Agriculture des Deux-Sèvres vient de mettre en ligne sur son site internet une nouvelle page dédiée à la reprise d'exploitation. « Ton exploitation m'intéresse » permet aux cédants de trouver un repreneur en consultant les petites annonces des candidats à l'installation. Le Répertoire départ installation, permet quant à lui, aux candidats à l'installation de trouver une exploitation. Plus d'infos

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | L'horizon se dégage pour la papeterie de Condat

13/02/2020 | La secrétaire d'état auprès du ministre de l'économie a confirmé ce jeudi l'accompagnement de l'Etat au côté de l'entreprise dans son projet de diversification.

1

La secrétaire d’État auprès du ministre de l'économie, Agnès Pannier-Runacher était ce jeudi à la papeterie de Condat au Lardin Saint-Lazare. Elle a annoncé un vaste plan d'aides qui va permettre au groupe papetier Lecta d'investir 92 millions d'euros afin de diversifier la production et de réduire le coût de l'énergie en changeant une chaudière. Cet investissement est soutenu par l'Etat, via notamment son agence de l'environnement qui apporte 14 millions et la Région qui a voté une aide exceptionnelle de 19 millions d'euros sous forme d'emprunt à taux 0. De bonnes nouvelles pour les 457 salariés.

Après des mois voire des années d'inquiétudes concernant  l'avenir de leur usine, les 457 salariés de la papeterie de Condat ont vécu "très positivement" les annonces d'Agnès Pannier Runacher, sécrétaire d'état auprès du ministre de l'économie, en visite sur le site ce jeudi. Elle a présenté le plan de relance de la papeterie de Condat, évoquant non pas "une sauvegarde", mais un "véritable retournement". On passe d'une situation qui semblait désespérée avec une menace de fermeture à une industrie  compétitive et qui réduit son empreinte carbone." Ce plan prévoit la reconversion de la ligne de production numéro 8 arrêtée depuis avril 2019, vers une nouvelle production,  la fabrication de papiers pour étiquettes adhésives, un créneau plus porteur et la contruction d'une chaudière biomasse pour diminuer le coût de la facture énergétique du site.  La reconversion de la ligne de production suppose un changement de process industriel, de la formation du personnel et de lourds investissements. Ce plan s'accompagne de l'effacement de la moitié de la dette. "L’entreprise va ainsi arrêter de courir avec un boulet au pied," souligne la ministre.
Ce vaste plan d'aides qui assure aux personnels une nouvelle lisibilité pour quelques années, va permettre à l'actionnaire principal, le groupe espagnol Lecta (leader dans la fabrication et la distribution de papiers spéciaux pour étiquettes et emballages souples) d'investir 92 millions d'euros. L'Etat va apporter son soutien à hauteur de 14 millions d’euros, via l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), pour financer la nouvelle chaudière biomasse dont le coût est estimé à 36 millions d'euros. Ce qui va permettre de gagner en productivité et d'économiser des émissions de dioxyde de carbone  de l'ordre de 30 000 tonnes par an. Les créanciers (dont l'Etat) ont également abandonné entre 3 et 400 millions d'euros de créances, en contrepartie d'actions du groupe Lecta. " Nous sommes le principal contributeur sur ce dossier," indique Agnès Pannier -Runacher, ne souhaitant pas dévoiler les chiffres  précis de la restructuration.

Le soutien exceptionnel de la Région


La réindustrialisation du site de Condat est également soutenue financièrement par la Région Nouvelle Aquitaine. Celle-ci a voté à l'unanimité en début de semaine une aide de 19 millions d'euros sous la forme d'un prêt  public à taux zéro. La Région accompagne aussi la formation des personnels, qui doivent monter en compétences en vue de la nouvelle production. L'objectif est de permettre à la papeterie de Condat de rester une entreprise rentable face à la concurrence internationale d'autres groupes papetiers sur un marché plus porteur. Les différents partenaires, l'Etat, la Région et Andréa Minguzzi, PDG de lecta,  ont qualifié ce dossier d'exemplaire. "Les investissements qui viennent d’être lancés marquent donc un nouveau chapitre de l’histoire de Condat et je veux ici remercier la Région qui par son financement inédit a à nouveau témoigné de son indéfectible engagement au service de l’industrie, a souligné la ministre. Ils ont tous tenu à remercier l'attitude des salariés, qui n'ont jamais bloqué l'usine, les organisations syndicales qui ont su interpeller parfois avec véhémence et aussi faire des propositions. Chez les salariés il y a eu de vrais efforts avec de réels moments de doute, avec les mesures d'activité partielle. "Certains se sont engagés dans des formations sur site, sans savoir s'il y aurait l'émergence d'un vrai projet pour assurer la pérennité du site, souligne Patricia Canto, de FO. Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, les premières commandes ont été passées le 4 février et la première production d'étiquettes adhésives sur la ligne 8 est espérée d'ici quinze à dix-huit mois. Présent ce jeudi matin sur l'usine de Condat, Alain Rousset, le président de la Région, a exprimé un sentiment de fierté, de soulagement. C'est aussi un territoire rural qui va pouvoir revivre et la municipalité va pouvoir réinvestir." Condat, c'est 457 emplois directs, 1800 emplois induits, c'est le premier employeur privé du département de la Dordogne. On semble désormais avoir échappé à un séisme social. 

 

 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
6038
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !