« Métropole et Informations : le numérique change tout ! »
5e Rendez-vous d'aqui! à Cenon le 25 septembre !

02/09/15 : L'exposition itinérante consacrée à Lascaux qui a fait escale à Paris, de mai à fin août à la Porte de Versailles, a été boudée par le public. Elle accueilli 60 000 visiteurs, bien loin du seuil de rentabilité estimé à 130 000 entrées.

02/09/15 : Annoncée initialement fin septembre, c'est finalement le 9 octobre qu'ouvrira la Promenade Ste-Catherine, complexe situé en plein coeur de Bordeaux. Le centre commercial de 35 boutiques et restaurants sera ouvert tous les jours y compris le dimanche.

01/09/15 : Environ 80 personnes ont donné le coup d'envoi des vendanges le jeudi 27 août au château Carbonnieux (appellation Pessac-Léognan). Le domaine est chaque année l'un des premiers à entamer les récoltes. Elles devraient se poursuivre jusqu'à mi-octobre.

01/09/15 : En raison des orages, 15 000 foyers ont été privés d'électricité lundi soir dans les Pyrénées-Atlantiques où le vent a soufflé jusqu'à 110 km/h.

31/08/15 : Mise en vigilance orange du Lot-et-Garonne en raison de violents orages prévus en fin d'après midi (17/18h) et pendant 2/3h. 20 mn d'eau devraient tomber. Localement de forts coups de vent (90 km/h) et des averses de grêle sont attendus.

31/08/15 : Alain Rousset, candidat PS à la présidence de la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, a présenté ce samedi 29 août à La Rochelle, la structure de son site de campagne auprès des militants des 12 fédérations PS d’Aquitaine Poitou-Charentes Limousin.+ d'info

27/08/15 : Serge Lamaison, ancien maire et conseiller général PS de Saint-Médard en Jalles, a donné sa démission du Conseil municipal ce jeudi dans une tribune libre qui paraîtra la semaine prochaine, après plus de 30 ans à la tête de la commune.

27/08/15 : Les études à la Kedge Business School, partagée entre Bordeaux et Marseille, coûtent de plus en plus cher : 34 200 euros pour couvrir les 3 ans de scolarité des étudiants, soit 1670 euros de plus qu'en 2014 et 5700 euros de plus qu'en 2013 (+20%).

21/08/15 : La seconde période d'inscription à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, pour l'année universitaire 2015/2016, va se dérouler du 27 août au 4 septembre 2015, pour l'ensemble des filières.+ d'info

19/08/15 : Comme l'a fait la SEPANSO, une dizaine de riverains du bassin industriel de Lacq (64) vont porter plainte pour dénoncer les nuisances ayant été provoquées par des fumées irritantes et dont l'origine reste ignorée. Des enquêtes sont en cours.

ExpoGrow 2015 - ExpoGrow 2015
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 02/09/15 | Régionales: Alain Rousset s'intéresse à la future grande forêt

    Lire

    Alain Rousset, candidat PS à la présidence de la future grande région,a rencontré ce 1er septembre, à Limoges les acteurs des interprofessions de la filière Forêt-Bois d’Aquitaine, du Limousin et de Poitou-Charentes. L'occasion de prendre la mesure de ce qui deviendra, avec 2.8 M ha, la plus grande forêt de France après la fusion des 3 régions. Représentant plus du quart de la récolte de bois français et dotée d'une grande diversité d'essences de bois, la filière concerne 28 000 entreprises pour un chiffre d’affaires de 9.7Mds€ (dont 1.6 à l’export).

  • 02/09/15 | Une cinquantaine d'agriculteurs de Dordogne manifesteront à Paris demain

    Lire

    Après une série d'actions pendant toute la période estivale, les syndicats agricoles majoritaires Périgourdins restent mobilisés. La FDSEA, les jeunes agriculteurs et les producteurs de lait affrètent un bus pour la manifestation nationale qui a lieu demain à Paris au départ de Périgueux. Ils seront donc une cinquantaine de Périgourdins à rejoindre leurs confrères de la France entière "pour demander des mesures d'urgence sur les prix et pour redonner de l'ambition à l'agriculture française."

  • 02/09/15 | Aquitaine : une nouvelle direction au sein de la Caisse des Dépôts

    Lire

    En ce mardi 1er Septembre, la Caisse des dépôts de la région Aquitaine fait également sa rentrée. Anne Fontagnères, anciennement à la tête de la direction des retraites de Bordeaux, a pris ses fonctions en tant que directrice régionale, inter-régionale et préfiguratrice de la grande région. La Caisse des Dépôts va elle aussi s'adapter, mais assure dans un communiqué que l'ensemble de ses implantations sur le territoire sera maintenu.

  • 02/09/15 | Rentrée politique : Gilles Savary au chevet des "zones en tension"

    Lire

    A l'heure de la rentrée scolaire, les élus politiques ont fait la tournée des établissements scolaires. Gilles Savary, député de la 9ème circonscription de Gironde, s'est rendu dans la Communauté des Communes de Montesquieu et du Val de l'Eyre, deux "zones en tension". Le député a confirmé que plusieurs établissements devraient être agrandis d'ici 2018 pour contenir la saturation, comme à Mios ou un nouveau collège sera construit (905 élèves pour une capacité de 700 places actuellement).

  • 01/09/15 | Ours des Pyrénées : une lettre ouverte à Ségolène Royal

    Lire

    La Coordination Associative Pyrénéenne pour l'Ours (CAP Ours) a adressé une lettre ouverte à la Ministre de l'Écologie concernant la restauration de la population des ours dans les Pyrénées. "Le ministère doit assumer ses responsabilités et agir enfin concernant notamment l’urgence de la réintroduction d’ours en Pyrénées-Occidentales. Après le délai de 9 mois accordé au comité de massif, il est indispensable de publier au plus vite un Plan national d’actions", a notamment écrit le collectif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Economie | L’innovation collaborative : un apport mutuel entre PME et grands groupes

08/10/2012 | Ce 4 octobre, ils étaient nombreux les chefs entreprises de PME innovantes à être venus écouter l’appel des grands groupes à venir collaborer avec eux

Les intervenants du troisième "club industrie" 2012, organisé par la CCI de Bordeaux

Ils se sont voulu rassurants, encourageants et accessibles. Les représentants des trois grands groupes présents à la CCI de Bordeaux, ont employé leur vocabulaire le plus sécurisant auprès de leur auditoire composé de représentants de PME et PMI. Oui, l’innovation collaborative est un véritable atout tant pour les grands groupes, que pour les PME et PMI. Les uns y gagnent notamment en flexibilité et en innovation, les autres peuvent ainsi par exemple toucher de nouveaux marchés. Des apports mutuels qui font dire que non, en innovation collaborative, les PME ne doivent pas (trop) craindre les grands groupes…

Heike Faulhammer, Directrice du Groupement de Recherche Lacq pour ARKEMA, Jean-Luc Engerand, Directeur Général Délégué d’Herakles-Safran et Thierry Veronese, Directeur Scientifique chez Ovalie-Innovation, (la structure qui regroupe les activités R&D de Maïsadour et Vivadour) étaient les trois témoins, côté grands groupes à être venus plaider jeudi soir 4 octobre en faveur de la collaboration entre leurs sociétés et les PME en matière d’innovation. De l’autre côté, et tout aussi convaincus de la démarche, Jean-Christophe Lépine, Président Innoveox, PME spécialisée dans la destruction écologique des déchets dangereux, et Patrice Gaillard, Directeur scientifique de la plate-forme CANOE (Consortium Aquitain d'innovation en Nanomatériaux et électronique OrganiquE). Cinq voix, petites et grandes, défendant, unanimes, l’innovation collaborative. Thierry Veronese, n’y va pas par quatre chemins en s’adressant aux chefs d’entreprises du public : «Nous avons besoin de vous. Nous sommes très avides de technologies et d’innovations, d’autant plus dans des secteurs qui ne sont pas nos cœurs de métiers, mais qui sont pourtant indispensables pour faire évoluer positivement notre secteur d’activité. » Et l’enthousiasme est le même chez Arkema et Herkles. Désormais, construire des pièces de moteur d’avion ou de fusée, nécessite  de multiples compétences innovantes qu’Herkles Safran, tout grand groupe qu’il est, ne peut pas toutes maîtriser. Les avantages de l’innovation collaborative sont partagés. Pour les PME qui se lancent, c’est l’occasion de monter en compétences, d’accéder à des marchés impossibles à atteindre seules, travailler avec des laboratoires, et peut-être à la clef, avoir participé à une réelle « sucess story », comme le souligne souvent, Jean-Luc Engerand.

"Des règles du jeu connues et partagées par tous"Pour autant, il existe bel et bien des facteurs de succès à une telle aventure. Selon Heike Faulhammer, pour qu’une collaboration fonctionne, « il faut bien choisir son partenaire, c’est avant tout une histoire d’hommes et de femmes, une histoire de confiance ». Masi il faut aussi que « dès le début, les règles du jeu soient connues et partagées de tous, de la conception à la mise en marché. Il ne doit pas y avoir de zone d’ombre » souligne Jean-Luc Engerand. Quant aux atouts de la PME, « il faut qu’elle ait déjà bien intégré l’innovation dans sa stratégie, en ayant des projets solides, et assez rapidement industrialisables » soulignent les différents intervenants. Un bémol tout de même à cet enthousiasme utilement rappelé par Christophe Lépine : « la PME doit garder à l’esprit que les échelles de temps, et donc de retour sur investissement, ne sont pas les même pour un grand groupe. Des projets collaboratifs peuvent se jouer sur 10 ans voire plus, quand le chef d’une PME doit boucler son budget tous les mois». En d’autres termes, la PME intéressée par ce genre de démarche ne doit pas mettre tous ses œufs dans le même panier, aussi innovant soit-il …

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
214
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !