Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | L'insertion par l'économique : une priorité pour la Région Aquitaine

13/05/2013 | En Lot-et-Garonne, la Région a soutenu 15 projets en 2012 grâce à une enveloppe financière de 211.508€. D'où la création de 71 emplois dont 52 postes d’insertion

EMMANUELLE AJON

Emmanuelle Ajon, conseillère régionale, en charge de l'insertion par l'activité économique, fait, en ce moment, le tour des départements aquitains pour analyser l'impact de la politique régionale sur le terrain en dialoguant avec les acteurs locaux. En effet, depuis peu, elle occupe cette nouvelle délégation, Lucette Lousteau ayant démissionné de ce poste ne souhaitant pas cumuler sa fonction de députée de la 1ère circonscription Agen-Nérac avec celle de conseillère régionale. Fin avril, donc, Emmanuelle Ajon s'est rendue en terre lot-et-garonnaise pour visiter quatre entreprises. Rencontre...

Aqui ! : En quoi consiste votre politique d'insertion par l'activité économique ?
Emmanuelle Ajon :
En fait, c'est une passerelle entre le monde du travail et un public qui en est durablement et fortement éloigné. Les personnes visées sont les bénéficiaires du RSA, les jeunes sans qualification et les chômeurs de longue durée. Nous sommes le plus souvent dans le secteur associatif ou dans celui des entreprises à visée sociale. Du reste, un accompagnement socio-professionnel est proposé. Donc, nous agissons vraiment dans les champs du développement économique et de l'insertion professionnelle.

@! : Le 22 avril dernier, vous vous êtes rendue en Lot-et-Garonne pour visiter les entreprises d'insertion Archi'mède et Ménage Service Professionnel, l'association intermédiaire AIPIS et l'entreprise de travail temporaire d'insertion ANETTI. Parlez-nous d'Archi'mède.
E.A :
Cette entreprise d’insertion créée en 2009, jusqu’ici connue pour ses activités de stockage d'archives et la numérisation par scanner de documents, favorise la sortie des personnes en emploi durable dans la logistique et le secrétariat informatique. Elle vient d'ajouter une compétence à ses prestations, la récupération pour destruction des radiographies médicales. En 2012, la Région l'a accompagnée à hauteur de 22.722 € pour le déménagement de son outil de production.

@! : En fait, la Région n'aide pas simplement à financer des salaires.
E.A :
C'est plutôt de la compétence de l'Etat et du département ! La Région, en revanche, aide à la structuration. En clair, nous faisons de l'aide au conseil, au démarrage, de l'investissement matériel et immobilier. Nous aidons au développement d'activités communes entre structures pour avoir, par exemple, une force d'achat groupé. Nous aidons au recrutement d'un salarié afin de professionnaliser la structure. Nous sommes présents aussi dans les moments difficiles. Notre priorité c'est vraiment le développement économique pour créer de l'emploi durable. Depuis 2011, toutes ces actions entrent dans le cadre du Plan d’Appui Régional à l’Insertion par l’Economique – le PARIE. Il représente 2,5 millions d'€ d’investissement chaque année.

@! : Votre priorité c'est la création d'emploi durable, certes. Mais quelle est la nature des emplois créés aujourd'hui ?
E.A :
Tous les emplois créés sont des emplois conventionnés. Ils sont pensés, scrutés et analysés chaque année par l'Etat, la Région et le Département. Lorsque le salarié a terminé son contrat, il a trois possibilités : suivre un plan de formation professionnalisant ou signer un CDD ou un CDI.

@! : Aujourd'hui, en Lot-et-Garonne, combien d'emplois ont été créés grâce à votre politique ?
E.A :
En Lot-et-Garonne, le montant global de l’aide régionale à l'insertion par l'économique est passé de 75.450 € en 2004 à 211.508 € en 2012. 15 projets ont ainsi été soutenus l’an dernier, entraînant la création de 71 emplois dont 52 postes d’insertion. Par ailleurs, la mise en œuvre des clauses d’insertion sur le chantier du lycée Etienne Restat à Sainte-Livrade-sur-Lot a permis l’emploi de 27 personnes en insertion. 

@! : Et quelle est la tendance dans les autres départements aquitains ?
E.A :
Nous constatons un grand nombre de projets d'aide à la personne. Mais, bizarrement, un projet de conciergerie solidaire est en train de naître à Bordeaux et de se développer dans tous les départements aquitains. Donc, hormis quelques missions, comme du maraîchage en Lot-et-Garonne, beaucoup de structures se développent au sein même de la Région. Ce ne sont donc pas que des micro entreprises. Elles ont une vraie force de recherche et de développement.

 

 

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : HERVE LEFEBVRE

Partager sur Facebook
Vu par vous
1314
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !