18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | L’offre tout en un des stations de ski N’Py

03/11/2014 | Si la neige, déjà tombée par endroits, est au rendez-vous, les stations de ski N’Py ouvriront le samedi 29 novembre. Avec des nouveautés.

La Pierre-Saint-Martin, lors d'une précédente saison hivernale. Un panorama remarquable

On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même. Depuis deux ans, le réseau de stations de ski N’Py développe une offre qui ne se limite pas qu’aux forfaits de remontées mécaniques. Le site web dont elles se sont dotées leur permet également de proposer de l’hébergement, des locations de matériel, des animations sportives ou de détente.

La formule a du bon. L’année dernière, ces huit sites répartis sur les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées, ont réalisé un chiffre d’affaire de 55 millions d’euros. Ce qui représente plus de la moitié du marché enregistré sur l’ensemble du massif, mais également une manne pour l’économie locale. Car on estime qu’un euro dépensé pour remonter les pistes génère sept euros dans le commerce et les services.

Jusqu’à Nantes et dans le Nord de l’EspagneActuellement, près du quart des ventes effectuées par N’PY sont réalisées via Internet. Le réseau va poursuivre dans cette voie, en allant jusqu’à Nantes et dans le Nord de l’Espagne pour chercher à séduire de nouvelles clientèles. Une filiale baptisée N’Py Résa sera créée l’année prochaine afin de l’aider à trouver les moyens financiers supplémentaires qu’exige cette ambition. Même si, comme l’explique Michel Pélieu, le président du réseau (par ailleurs «  patron » du Conseil général des Hautes Pyrénées), les collectivités resteront majoritaires dans les deux sociétés.
Une chose est certaine : la barre a été placée haut. « Dans dix ans, nous visons un chiffre d’affaires de 75 millions. »

Ce qui change sur les pistes, et autour En attendant,  les opérations séduction se multiplient. Au niveau des tarifs par exemple, en proposant une réduction de 10% pour les séjours réservés avant la mi-décembre. Ou bien, en payant le péage de l’autoroute à certains clients pour la dernière semaine de vacances de février. Sans parler des  forfaits jetables abandonnés à Cauterets, Gourette et La Pierre-Saint-Martin au profit des forfaits rechargeables.
Même constat pour les travaux de modernisation, qui vont bon train par endroits, et pour le lancement de nouveaux services. Tour d’horizon.

La Pierre-Saint-Martin (64) – Plus de 24 millions d’euros ont été dépensés par le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques pour réaménager près de la moitié du domaine skiable, mettre en service deux nouveaux télésièges, revoir l’architecture du site et permettre à tous d’accéder au sommet de la station, face à un panorama exceptionnel. C’est le plus important chantier des Pyrénées, cette année.

Le Grand Tourmalet (65) – Le domaine regroupe Barèges et La Mongie. Il  a entrepris d’accroitre de moitié sa surface skiable, sans investir de nouvelles zones vierges. De nouvelles pistes seront créées, des télésièges ajoutés,  et l’accessibilité améliorée. Coût du chantier : 50 millions d’euros en sept ans.

Cauterets (65) – Patinoire, remise en forme, piscine couverte… Les services offerts au village sont mis en avant. La zone consacrée aux débutants est réaménagée, avec un tapis long de 360 mètres. De nouvelles lignes de bus sont ouvertes pour rejoindre la station le week-end depuis San Sébastien, Irun, Bayonne et Pau.

Gourette (64) – Bains nordiques et nuit en igloo continuent, entre autres, à figurer parmi les animations qu'organise la station. Celle-ci accueillera en mars le premier championnat de France de ski adapté.

Le Pic du Midi (65) – Dépourvu de pistes classiques mais ouvert aux itinéraires free-ride, le site installe un Ski center afin de pouvoir tester les derniers matériels.

Luz-Ardiden (65) – La station veut jouer la carte de la famille et de la qualité de l’accueil en développant la « smile attitude ». Elle mise également sur « l’apprentissage du ski en toute sécurité », et à tarif réduit.

Peyragudes (65) – Le front de neige est agrandi, tandis qu’un itinéraire de ski de randonnée permet d’atteindre le haut de la station. Une résidence « pied de piste » voit  le jour, tout comme deux nouveaux espaces bien-être et détente.

Piau (65) – Située entre trois parcs nationaux, la station s’agrandit et ouvre un espace nordique en Espagne, au cœur du massif du Mont Perdu et le parc d’Ordesa, dans la vallée de Pineta.

Pour en savoir plus : http://www.n-py.com/fr

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
1121
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !