aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Le Biarrot qui protège les données du FBI

20/01/2015 | Informaticien, François Amigorena crée des logiciels de sécurité dont 93% sont vendus à l'exportation. Parmi ses client, le FBI et IBM. Audacieux, il vient d'ouvrir un bureau à Shanghai

François Amigorena

Adjoint au tourisme, à l'économie et aux nouvelles technologies, peu de personnes connaissent la face cachée de François Amigorena: basée à la technopole Izarbel de Bidart, le poumon de l'innovation de l'agglomération Côte basque-Adour, sa société, IS Decisions s'est spécialisée dans l'édition de logiciels informatiques de sécurité. Ses clients: 131 pays, soit 93% de sa clientèle à l'étranger. De nature audacieuse, il décide en 2013 de surfer la vague économique de la Chine et il a ouvert un bureau à Shanghaï. Mais il est vrai que sa carte de visite est des plus élogieuses. Itinéraire d'un enfant doué.

Originaire du quartier de la Milady à Biarritz, fils de parents spécialisés dans l'export import, François Amigorena choisit d'effectuer ses études à Bordeaux. "J'ai choisi Sup de Co et cette ville car je voulais travailler dans la pub et surfer tous les week-ends à Lacanau ou chez moi à Biarritz. En troisième année, il me fallait faire un stage obligatoire de quatre mois: l'agence Grès ou IBM France, place Vendome à Paris. Cela a scellé mon destin. Je faisais en effet partie de l'équipe qui lançait le PC en France. Un stage vraiment très intéressant "Quand je leur ai dit que je désirais faire de la com, ils m'ont répondu: il faut que tu commences comme ingénieur commercial pour connaître parfaitement ce que tu commercialises. Cela a été la chance de ma vie."

Diplome en poche, il est embauché et cette société lui confie déjà de gros clients comme Peugeot. Puis une filiale de la Société Générale le débauche. Après six ans de cet "apprentissage" il décide de  se lancer: "En 1989, j'ai eu l'opportunité de racheter à Strasbourg une société de services informatiques en pleine déconfiture. Puis j'en ai créé une deuxième à Strasbourg qui importait et exportait des logiciels de sécurité informatique. Je me suis rendu compte qu'il y avait, l'informatique se développant à grande vitesse, un créneau à prendre dans les systèmes de sécurité. C'est ainsi qu'a été créé Copernet qui a développé un joli marché en France et dans les pays francophones (Suisse, Belgique et Luxembourg) que j'ai ensuite vendu en 2009 à un groupe suédois. Constatant qu'il y avait beaucoup d'offre, américaine notamment  en la matière, j'ai décidé parallèlement de créer moi-même des logiciels de sécurité. Et c'est ainsi que nait le troisième étage de la fusée: IS Decisions, IS se traduisant par Information Security. Un nom qui fonctionne aussi bien en anglais qu'en français."

Un retour au pays et des clients prestigieuxStrasbourg au coeur de l'Europe est une superbe rampe de lancement pour la fusée Amigorena, mais la Côte basque lui manque et il rapatrie les deux sociétés Copernet et IS Decisions à Bidart, avant donc de vendre la première et concentrer son marché des logiciels à l'international avec la seconde... "Neuf ans après, nous avons une offre de logiciels de bonne quallité. Avec une vingtaine de personnes spécialisées dans la recherche et le développement, nous avons 3 500  clients dans le monde, dont IBM mais aussi le FBI qui nous a contacté sûrement parce que nous travaillions depuis 2002 déjà avec l'Attorney's Office, la tête de pont du département américain de la justice. Mais vous comprendrez que je n'entre pas dans le détail car nous sommes évidemment soumis à une redoutable close de confidentialilté.  Le secret fait partie du business. Comme nous comptons comme clients, les ministères de l'Intérieur de l'Arabie Saoudite et du Quatar, la Barclay's, la Bank of America et l'US Army."

En 2013, un bureau à Shangaï

François Amigorena

En 2011, François Amigorena "entame" comme il dit une réflexion sur le marché chinois. "C'était un marché énorme dans un pays connaissant une croissance époustouflante. Il me fallait trouver une société spécialisée dans l'accompagnement des éditeurs de logiciels. Je suis allé trois fois à Shanghaï. Dans un premier temps, il a fallu traduire nos logiciels et créer un site en chinois et recruter une équipe de trois personnes et des distributeurs. Mais là-bas les rituels du business n'ont rien à voir avec l'occident. J'ai du m'adapter complètement à une coutume qui n'a rien à voir avec la notre. Il faut d'abord établir une confiance avec votre interlocuteur et vous même. Dans une relation, la seule façon de présenter sa carte de visite est déterminante. Il faut apprendre tout cela. Et ce n'est pas après un repas comme ici que l'on peut signer un contrat. Mais nous avons réussi à en signer quatre et j'ai ouvert un bureau à Shanghaï en juin 2013."

Impressionnant, direz-vous! 3 500 clients dont 93% à l'international. Mais où est la France pourrait-on ajouter? 7% seulement? François Amigorena lance un petit sourire mais reste évasif. Ce que l'on peut traduire par :"des négociations sont vraisemblement en cours."
Le made in France des nouvelles technologies passe aussi vraiment par Biarritz et la Côte basque.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
5465
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !