Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

17/02/21 : Charente-Maritime : ce jeudi, une intervention dans le cadre des travaux de réparation du pont de la Laisse, situé sur la RD9 à Charron entraînera une fermeture à la circulation entre la RD137 en Vendée et la RN11 en Charente-Maritime, de 9h à 16h.

15/02/21 : La Rochelle : Lutte ouvrière organise une journée à la rencontre mercredi 17 février, de 10h30 à 12h30 puis de 16h à 18h sur le vieux port (cours des Dames) où une structure sera montée, ainsi que dans les rues piétonnes du centre-ville.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/02/21 | Une nouvelle gamme de produits bio et sans sucres dans le Pays Basque

    Lire

    A Bardos (64), Elikatxo produit, transforme et commercialise des jus de fruits et des soupes. Afin d’élargir sa gamme de produits bio et sans sucres, l’entreprise doit créer une ligne de production automatisée. Pour aider la société dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué une subvention de 30 270 euros lors de sa dernière commission permanente.

  • 25/02/21 | Mimizan va accueillir un tiers-lieu

    Lire

    Mimizan, territoire assez isolé en dehors de l’été, a décidé de créer un tiers-lieu, au travers de l’association « Lily dans les étoiles », pour permettre aux habitants de se rencontrer, d’échanger, de travailler mais aussi pour favoriser le lien social. Cette association, constituée d’une quarantaine de professionnels locaux issus de secteurs divers, souhaite avec ce tiers-lieu créer un pont entre le dynamisme économique de la saison estivale et l’activité des résidents à l’année. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient ce projet à hauteur de 60 000 euros.

  • 25/02/21 | Dordogne : Rubi Cuir forme tous ses salariés

    Lire

    A Boulazac, Rubi Cuir fabrique des pièces de maroquinerie pour le secteur du luxe. Afin d’acculturer les salariés à ces savoir-faire particuliers, l’entreprise a mis en place un parcours de formation interne afin de professionnaliser rapidement les nouveaux salariés. Les enjeux de développement de l’entreprise portent aussi vers une professionnalisation des formateurs. Pour les aider à cela, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué à l’entreprise une aide de 67 708 euros.

  • 24/02/21 | A Canéjan, Hervé Thermique parie sur le numérique

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir la transformation numérique de la société Hervé Thermique, basée à Canéjan en Gironde. L’entreprise, répartie sur 60 sites en France, a décidé de poursuivre sa stratégie de croissance en améliorant son offre en matière de maintenance. Pour ce faire, elle compte développer un outil numérique innovant autour de la maintenance du bâtiment.

  • 24/02/21 | Cybersécurité: Escape Technologies innove à Biarritz

    Lire

    Créée en septembre 2020, Escape Technologies, basée à Biarritz, se positionne sur le marché de la gestion des vulnérabilités et de l’audit cyber. Elle souhaite aujourd’hui innover et développer le prototype de sa solution de cybersécurité visant la génération des règles de sécurité automatisées et basées sur l’intelligence artificielle pour le cloud. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 75 000 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | La CCI Bayonne-Pays basque sur la bonne vague

31/01/2018 | Dans une conjoncture économique qui s'est améliorée, le président André Garreta a défini pour 2018 six axes stratégiques à destination des chefs d'entreprises et des élus.

Voeux Garreta CCI Bayonne

"Pour bien transformer l’essai, comme au rugby, nous avons pris le temps, en équipe, d’affiner notre stratégie durant ces derniers mois. Structurée autour de six orientations clés. Cette stratégie est celle de l’ensemble des collaborateurs de la Chambre de Commerce et d’Industrie pour aider les entreprises et leurs dirigeants à piloter leur projet dans les domaines majeurs: l'innovation, le digital, les réseaux, les transferts de technologie, les formations ciblées, et le report modal."À la faveur d'une conjoncture économique qui reprend des couleurs, le capitaine de l"équipe CCI-Bayonne Pays basque.

Le teint hâlé par des indices économiques plus ensoleillés, oreillette et micro discret ceignant son visage, pour libérer le geste, méga prompteur au pied de la scène pour étouffer un oubli malvenu, le président de la CCI de Bayonne Pays basque André Garreta, devant un copieux parterre d'élus et de chefs d'entreprise a fait le show mardi soir.

Auparavant, en vedette anglaise, Arnaud Bergero du bureau d'études Gocdwill a rappelé les performances et l'attractivité du Pays basque sous l'impulsion de la Chambre consulaire mais aussi de la pertinence de ses cellules de formation et l'Estia son école d'ingénieurs et navire amiral, mais aussi des différents clusters véritables laboratoires. Pour conclure par ce chiffre stupéfiant: entre son environnement, sa population, l'ensemble de ses infrastructures et ses  économies pèse...214 milliards d'euros. (Rien que trois fois la capitalisation d'Airbus). NDLR.-Mais rappelons que le Pays basque n'est pas pour autant  à vendre...

Lui succédant, en vedette américaine, le nouveau directeur de la Chambre de commerce et d'industrie Franck Lavieille s'est présenté pour l'occasion. Il remplace Bernard Darretche qui aura  largement copiloté le vaisseau des Allées Marines.

Rappelons que territoire transfrontalier avec la Péninsule ibérique, situé au cœur  d'un des deux axes européens Nord Sud, le Pays basque compte 303 023 habitants, environ 45500 entreprises qui génèrent 144 000 emplois salariés. Sous le régime d'une gouvernance  unifiée sous forme d'une Communauté d'agglomération de 158 communes, deuxième bassin de population, sa Chambre de commerce et d'industrie représente 17 175 entreprises.

 Les six orientations stratégiques du président Garreta pour 2018

" Le premier axe de notre stratégie touche d'abord notre cœur de métier," celui de l'appui et du  développement économique. Cette mission est et sera largement tournée vers la proximité avec les entreprises, la simplification et l’égalité territoriale, a commencé par rappeler le président Garreta Il s'agira en outre de ''militer" pour garantir aux entreprises l'accès au réseau haut débit sur tout le Pays basque pour lutter contre les fractures sociales. Il s'agit d'autre part de donner aux prestations de la Chambre deAndré Garreta commerce et d'industrie en matière d'appui et d'accompagnement tous les moyens de communication afin que les entreprises et nos partenaires bénéficient des services et de l'expertise de la CCI. Pour cela, nous allons accélérer  la numérisation et l'offre de services en ligne notamment pour simplifier et faciliter la vide des entreprises. Notre priorité sera de favoriser la création et la transmission d'entreprise à travers des actions phare comme l'accueil et l'accompagnement des créateurs grâce aux solutions d'aide au démarrage  que nous proposons par l'intermédiaire de nos pépinières d'entreprises animées par Estia Entreprendre." (NDLR.- l'école d'ingénieurs installée sur la technopôle Izarbel à Bidart).
Ce socle posé, le président de la CCI a décliné les cinq autres orientations stratégiques:

2. Dynamiser les centres-villes et bourgs. — "il s'agira de proposer aux communes un contrat de progrès pour la mise en œuvre d'un plan de reconquête du commerce et des services pour que nos centres-villes fonctionnent, je le dis souvent, comme de véritables centres commerciaux à ciel ouvert. Nous allons aussi promouvoir une observation fine et permanente du marché et des besoins des clients, des mesures liées à l'accessibilité et à l'attractivité de la ville, afin de doter les centres-villes des mêmes  outils d'analyse et d'appui à la décision que les centre commerciaux. Comme nous continuerons à travailler avec les centre commerciaux."

3. accélérer le développement des PME par l'innovation.- "Il s'agit de traduire notre volonté de développement des PME par l'innovation, et notamment le déploiement de l'entreprise du futur. Il faut donc promouvoir, auprès de l'ensemble des entreprises, l'utilisation des technologies du numérique. Nous souhaitons améliorer la compétitivité des entreprises parla mise en œuvre des outils de l'industrie 4.0, que ce soit en automatisation, en robotisation, digitalisation et notre objectif est de permettre la relocalisation d'activités industrielles. Les accompagner vers la transition écologique, économe en matière première et en énergie, à travers trois priorités: la gestion des déchets, la transition énergétique et l'économie circulaire dont la première sera l'incitation aux circuits courts."

4.- Conquérir de nouveaux marchés et opportunités grâce à l'international et à la coopération transfrontalière. — "Nous continuerons à accompagner les 300 entreprises du Pays basque déjà exportatrices et nous chercherons à engager de nouvelles entreprises vers l'exportation. Pour réussir, nous nous appuierons sur la mutualisation des moyens avec les CCI d'Aquitaine et notamment CCI Internationnal qui offre aux entreprises du Pays basque, une équipe d'experts, un large réseau de partenaires à l'étranger, mais aussi une ofre de prestations largement adaptée. En tant que territoire transfrontalier, la création, il y a sept ans, de la CCI transfrontalière Bihartean avec la Camara de Commercio de Gizpucoa a été déterminante. Notre objectif est de faire émerger de nouveaux pôles transfrontaliers dans le domaine du tourisme, de l'agroalimentaire et de l'industrie. En élargissant la CCI transfrontalière à la Navarre nous donnerons également une nouvelle dimension  nos actions."

5.- L'accès à une formation de qualité pour les jeunes.- "Nous allons accompagner le développement de l'école d'ingénieur ESTIA pour en faire un des leaders dans le domaine de l'industrie du futur reconnu au niveau international. En poursuivant le déploiement de ses trois pôles (formation, recherche, et entrepreneuriat), et réussir sa consolidation avec la création de Estia 3 et atteindre les objectifs de 1000 élèves: 750 élèves ingénieurs, 100 master en formation continue, 100 Bachelors et 50 doctorants. Mais aussi  confirmer le potentiel et le succès de Kedge Bachelor Bayonne, pôle de formation initiale en management à forte  dimension internationale et digitale."

6.- Assurer le développement logistique et de transport. — "Il s'agit d'aménager une offre logistique compétitive autour du port de commerce de Bayonne en partenariat avec le Conseil régional Nouvelle Aquitaine. Nous allons donc impulser des actions commerciales performantes pour encourager les nouveaux projets et inverser durablement la courbe du trafic. Nous devons donc offrir des solutions au report modal notamment avec l'Opérateur Ferroviaire de proximité que nous avons créé il y a un peu plus d'un an. Pour ce qui concerne le port de Saint-Jean-de-Luz-Ciboure, cinquième criée de France, en partenariat avec le Département, poursuivre les investissements de son développement. Comme favoriser aussi comme à Bayonne, l'accueil de bateaux de croisière afin d'accroître l'activité touristique du Pays basque.

 

Jean-René etchegaray et persos CCI

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
5298
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !