18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | La chaîne du livre en Aquitaine: dynamique mais fragile

08/04/2014 | A l'heure des premiers échanges sur la future stratégie politique régionale en faveur de l'économie du livre, Ecla dévoile un diagnostic du secteur sous forme de trois enquêtes

La région aquitaine, représentée par Anne-Marie Cocula, sa Vice présidente, et l'Etat, représenté par Arnaud Littardi, DRAC Aquitaine, ont ouvert les concertations autour de la future politique stratégique en faveur du livre

Après un week-end dédié au livre, avec l'organisation des Escales du livre à Bordeaux, le monde du livre, justement, n'avait pas fini de faire parler de lui ce lundi 7 avril. Se déroulait en effet, à la Direction Régionale des Affaires Culturelles, la restitution de 3 enquêtes sur l'économie du livre en Aquitaine. Trois enquêtes réalisées par l'Agence régionale écla auprès des auteurs, éditeurs et libraires régionaux et dont la restitution a marqué ce même jour le lancement des concertations sur un nouveau cycle d'accompagnement public Etat-Région en faveur de l'économie du livre. Retour sur les enjeux de la future stratégie publique au regard de quelques uns des nombreux apprentissages des trois enquêtes.

Typologie des métiers d'auteurs, éditeurs et libraires, leur représentation territoriale, poids économique, emplois et compétences, indicateurs économiques, aides publiques, relations interprofessionnelles, promotion et valorisation, place du numérique... Riches de nombreux enseignements, les enquêtes menées par Ecla auprès de plus de 500 professionnels du livre dressent une photographie précise et réactualisée de l'économie du livre en Aquitaine ; un véritable diagnostic préalable à l'évolution des politiques publiques de soutien à l'économie du livre.
Si ces enquêtes rendent compte d'un véritable enthousiasme du secteur en Aquitaine, difficile tout de même de faire l'impasse sur sa fragilité. D'une manière globale, l'économie régionale du livre pèse 140M€ par an : 3M€ de droits d'auteurs, 15M€ de chiffres d'affaires cumulés pour les éditeurs et 120M€ de ventes de livres neufs dans les librairies et points de vente (hors grandes surfaces). Avec une représentation territoriale assez bien équilibrée, l'offre est importante puisque les éditeurs aquitains ont publié 6500 titres, avec pour un tiers d'entre eux, un catalogue de plus de 20 titres, et environ 800 nouveautés par an.

En dessous des moyennes nationalesPour autant des éléments de fragilité sont bien à constater. Chez les auteurs par exemple si 43% d'entre eux estiment que leur activité d'auteurs est leur activité principale, seuls 34% parviennent à en faire leurs principales sources de revenus. Concernant les rémunérations si l'enquête relève des disparités importantes, selon le genre littéraire notamment, elles sont en Aquitaine, globalement en dessous des moyennes nationales.
Chez les éditeurs, c'est l'état de l'emploi qui inquiète les analystes d'Ecla. Sur 120 structures existantes, l'enquête établit que seules une trentaine de maisons d'édition emploient 88 salariés dont 75 en CDI. Cela dit, réalisée sur des chiffres de 2012, elle ne tient donc pas en compte par exemple de l'évolution des éditions Sud Ouest et la perte de 15 emplois en 2013... «Tout repose très souvent sur un seul gérant peu ou mal rémunéré» note la synthèse de l'étude.
Enfin concernant les libraires, si l'Aquitaine reste dynamique avec un nombre de fermetures (12) beaucoup moins important que les créations (19) ou les reprises (20) entre 2007 et 2013, un grand nombre jonglent avec des situations financières tendues, 50% du panel affichant un solde de trésorerie négatif.

Métiers du livre, numérique et... attentismeAu total pour les intervenants d'Ecla qui ont préparé et analysé ces enquêtes, plusieurs points clefs sont à retenir. Il ressort tout d'abord et assez nettement, un besoin de consolidation du secteur, «il faut asseoir les fondations pour investir sur les développements d'avenir». Autre élément clef, «développer les moyens humains et matériels à travers l'emploi, les formations et les compétences stratégiques». Troisième point, l'enquête a été l'occasion pour les acteurs de témoigner d'un besoin d'échanges et de réflexions interprofessionnelles accrus, ainsi que d'affirmer ou de réaffirmer que la promotion et la médiation par le livre doit permettre de favoriser un maillage du territoire.
Autant de considérations à prendre en compte dans l'élaboration des «contrats de progrès» Etat-Région et dans la convention Région Aquitaine-Centre national du livre qui auront vocation, à partir de 2015, à accompagner les métiers du secteur du livre dans leurs évolutions. Des évolutions tant organisationnelles (mutualisation d'activité, de lieux ou de matériels) que technologiques avec le numérique. Un monde numérique avec lequel les acteurs conservent globalement une certaine distance voire un attentisme même si nombre d'entre eux en perçoivent les potentialités en matière de promotion notamment.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
675
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !