Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | La chaux de saint Astier à la conquête du monde

18/02/2018 | Chaux et enduits de Saint Astier, premier producteur français indépendant de chaux, a lancé sa marque en devenant simplement Saint Astier, pour conquérir le monde.

La préfète de la Dordogne découvre le  site de Saint Astier  avec les dirigeants de l'entreprise

C'est la première entreprise de production de chaux naturelle indépendante en France. L'entreprise Chaux et enduits de Saint Astier a changé de nom pour devenir simplement Saint-Astier à l'automne dernier. Cette nouvelle appellation devient ainsi une véritable marque d'origine et de territoire. Grâce à cette nouvelle identité qui s'accompagne d'investissements importants, l'entreprise espère doper son chiffre d'affaires, poursuivre son développement à l'international, sans perdre ses valeurs. Saint Astier emploie 130 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 27 millions d'euros.

A Saint -Astier, au coeur de la vallée de l'Isle, les fours à chaux font partie depuis 150 ans du paysage. A 20 mètres sous terre, une entreprise  familiale exploite depuis plus d'un siècle, une chaux d'une qualité exceptionnelle. Cette qualité est réputée en dehors des frontières du Périgord. D’ailleurs, elle a été utilisée pour la rénovation du château de Monbazillac, au Grand Palais à Paris,  ou encore lors du chantier de rénovation de la forteresse de Massada en Israël, la Sagrada Familia à Barcelone, le Metropolitan Museum de New York, la Tour de Londres en Grande Bretagne.
Ce savoir- faire se perpétue grâce à une société familiale et indépendante qui depuis quatre générations façonne et transforme une chaux naturelle hydraulique d’excellence avec un savoir-faire inégalé. Cette entreprise, connue pendant des décennies, sous l'appellation Chaux et enduits de Saint Astier (CESA), a décidé de lancer sa marque en devenant simplement "Saint Astier", devenant une marque d'origine et de territoire. " c'est notre identité avec la chaux, souligne Antoine Bastier, un des dirigeants de l'entreprise issue d'une des familles fondatrices. Au delà de sa nouvelle identité de marque, les descendants des fondateurs ont procédé ces derniers mois à sa réorganisation pour conserver son leadersip sur le marché  de la restauration du patrimoine bâti et sur le secteur de la restauration des bâtiments historiques. "c'est notre ADN", observe Antoine Bastier. Et l'entreprise familiale devenue le premier producteur français indépendant de chaux tient à cette indépendance dans un marché concurrentiel. Les concurrents de Saint Astier sont des grands groupes internationaux, cimentiers pour la plupart, qui conçoivent la chaux comme une diversification d'activité. L'objectif affiché est clair : avoir une image plus moderne pour  conquérir de nouveaux marchés notamment à l'export en conservant les valeurs de la société.  

Un million d'euros d'investissements

le site s'étale sur 22 kilomètres de galerie

 Saint Astier emploie actuellement 130 personnes pour un chiffre d'affaires de 27 millions d'euros. Au cours de ces derniers mois, l'entreprise a considérablement investi dans différents secteurs industriel, recherche et développement, marketing, pour un montant d'un million d'euros dont 600 000 sur la R&D. Cela s'est traduit par des embauches d'ingénieurs, des investissements dans des matériels de laboratoire. "Un de nos objectifs est d'apporter des solutions sur mesure pour nos clients et trouver la solution technique appropriée en fonction du type de chantier, indique Frédéric Savart, directeur général et petit fils de l'autre famille fondatrice. L'offre produit a été remaniée.
Saint Astier a une autre particularité de disposer d'une carrière souterraine unique en Europe  avec un calcaire d'exception exploité sur 40 ha et dispose de la plus importante capacité de chaux de construction en France qui peut atteindre 200 000 tonnes. L'automatisation est telle que six des 130 employés extraient le calcaire.Grâce à des chantiers prestigieux, Saint Astier a acquis une notoriété au delà des frontières hexagonales : le chaufournier collabore à des projets d'envergure internationale. "Nous avons pas mal de projets aux Etats unis, en Angleterre, en Italie, au Liban. Il s'agit de chantiers de "haute facture". Cela fait vingt ans que nous avons débuté l'export. Au fil des ans, notre particularité est d'avoir construit un réseau de spécialistes  du patrimoine, spécifiquement formés à nos produits, parfaitement anglophones, capables d'accompagner les chantiers et de proposer des produits adaptés au contexte local, explique Lilian Daurie,  Directeur Général Opérationnel..". Aujourd'hui, l'export représente 15% du chiffre d'affaires. L'objectif est le doublement des ventes à l'international d'ici cinq ans.

D'autres  projets sont sur les rails : le développement de la partie formation pour les utilisateurs des produits de la gamme (maçons, décorateurs) . Saint Astier devrait disposer de son propre centre de formation agréé d'ici peu et elle souhaite aussi être labellisée entreprise du patrimoine vivant.  

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
26416
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !