Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/12/21 : Le bordelais Fabien Robert, conseiller municipal de Bordeaux, conseiller métropolitain, et conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine a été nommé lors du conseil national du MoDem, Secrétaire général adjoint du parti par son président, François Bayrou.

03/12/21 : Noël à Bayonne débute ce week-end, avec un lancement officiel aujourd'hui à 17h30 et l’arrivée du père Noël tel un funambule sur la Nive. Pour ce week-end d'inauguration : marché de Noël, lâcher de lanternes, 2 jours autour des saveurs, animations…+ d'info

30/11/21 : Bordeaux - Dans le cadre de la quinzaine franco-russe soutenue par Bordeaux Métropole, l'Association des russisants d'Aquitaine organise le 9 décembre, la conférence : "De Lénine à Poutine: le sport, un enjeu politique en URSS et en Russie"+ d'info

29/11/21 : A la suite des annonces gouvernementales concernant la 3ème dose, le centre de vaccination du Parc des expositions de Pau s’adapte dès ce lundi en ouvrant 6 jours/semaine (contre 3 précédemment) permettant de passer de 1500 à 3600 vaccins par semaine.

26/11/21 : Les marchés de Noël reviennent! A Bordeaux (Place Tourny) et à Pau (place Clemenceau et allées d’Aragon) notamment, l'ouverture des chalets et des animations qui les accompagnent insuffle un vent de magie (de Noël) dès ce vendredi 26 novembre en soirée!

26/11/21 : Les 5,6 et 7 août, le Sun ska festival revient (en vrai!) sur le domaine de Nodris en Gironde! La billetterie est ouverte et les premiers noms dévoilés: Ska-P, Tryo, Biga*Ranx, Danakil, Tiken Jah Fakoly ou encore Takana Zion.+ d'info

24/11/21 : Un préfet délégué Ours, Jean-Yves Chiaro a été nommé auprès du préfet coordonnateur du massif des Pyrénées. Sur les sujets ours, il a pour mission de renforcer le dialogue entre tous les acteurs et d'appuyer les préfets de département dans leur action.

22/11/21 : Jean-Pierre Farandou PDG de SNCF, a rencontré vendredi 19 novembre à Bordeaux, Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, et Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole. Sans surprise les 3 présidents ont réaffirmé leur soutien au projet GPSO.

17/11/21 : A Bayonne un groupe de travail a été lancé en vue de l'organisation des Fêtes de Bayonne 2022. A cette occasion les dates des éditions 2022 2023 et 2024 ont été actées: du 27 au 31 juillet 2022, du 26 au 30 juillet 2023, du 24 au 28 juillet 2024

17/11/21 : Les 2 et 3 décembre 2021, le World Impact Summit, le sommet international des solutions pour la planète, revient pour une 4e édition mixant présentiel et digital au Palais de la Bourse à Bordeaux. L'eau en sera la thématique principale+ d'info

09/11/21 : Les élus régionaux se sont réunis en Commission permanente lundi 8 novembre à l'Hôtel de Région à Bordeaux. Au total, 436 délibérations ont été votées et 3 517 subventions attribuées pour un montant total de 878 392 914,59 euros.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/12/21 | Haute-Vienne : le loup revient après un siècle d'absence

    Lire

    Le 1er décembre, un loup gris (canis lupus) a été observé en Haute-Vienne sur la commune de Champagnac-la-rivière. Observation validée par l'Office français de la Biodiversité, et appuyée dès le 2 décembre par un autre signalement, vraisemblablement du même animal, à Ladignac-le-Long. Dans la région, la présence du loup gris, espèce à la forte capacité de dispersion, a déjà été avérée en Dordogne (2015), elle est permanente dans les Pyrénées-Atlantiques depuis 2018. De manière occasionnelle, le loup a été identifié en 2019 en Charente-Maritime, en 2020 en Charente, et cette année en Creuse et Vienne.

  • 03/12/21 | La Coopérative CEA Loulay parie et investit aussi sur le bio

    Lire

    Avec 648 agriculteurs adhérents, la Coopérative CEA Loulay en Charente-Maritime dispose de plusieurs sites de collecte, séchage et stockage de céréales, oléagineux, protéagineux et légumes secs. Aujourd'hui elle souhaite investir dans un site de stockage de céréales bio au travers d'un système de ventilation, d'aspiration et de transport des grains plus performant.

  • 03/12/21 | Niort : Une résidence pour les jeunes en formation

    Lire

    La SEM Immobilière et Economique de Niort, qui dispose actuellement de 2 structures d'accueil des jeunes travailleurs va créer une offre de logements de qualité pour les jeunes en formation. Cette nouvelle résidence se composera de 165 logements. La gestion de ces futurs logements sera confiée à l'association L'Escale. Pour les aider, la Région Nouvelle-Aquitaine leur a attribué une aide de 500 000 €.

  • 03/12/21 | La distillerie Douence améliore encore son efficacité énergétique

    Lire

    La distillerie Douence en Gironde collecte, distille et valorise les sous-produits de la viticulture depuis 1947. Pour couvrir ses besoins thermiques elle consomme quasi exclusivement de la biomasse. Afin d'améliorer encore son efficacité énergétique sur son sécheur de marc de raison, elle souhaite intégrer son projet dans une démarche globale de valorisation énergétique et réduire par conséquent ses émissions de CO2 car actuellement 42 % de la consommation d'énergie est concentrée dans le sécheur.

  • 02/12/21 | Une Cité du Cuir à Saint-Junien

    Lire

    Saint-Junien en Haute-Vienne souhaite engager, avec la Communauté de communes Porte Océane du Limousin, un projet de valorisation des savoir-faire du cuir au travers d'une Cité du Cuir. La commune a en effet toujours une filière locale active avec des entreprises tournées vers le haut de gamme et le luxe. Au travers de ce projet, la commune souhaite dynamiser le tourisme, le patrimoine mais aussi faire venir des entreprises. La Cité se décomposera en 2 parties : un musée et une partie consacrée aux animations.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | La chaux de saint Astier à la conquête du monde

18/02/2018 | Chaux et enduits de Saint Astier, premier producteur français indépendant de chaux, a lancé sa marque en devenant simplement Saint Astier, pour conquérir le monde.

1

C'est la première entreprise de production de chaux naturelle indépendante en France. L'entreprise Chaux et enduits de Saint Astier a changé de nom pour devenir simplement Saint-Astier à l'automne dernier. Cette nouvelle appellation devient ainsi une véritable marque d'origine et de territoire. Grâce à cette nouvelle identité qui s'accompagne d'investissements importants, l'entreprise espère doper son chiffre d'affaires, poursuivre son développement à l'international, sans perdre ses valeurs. Saint Astier emploie 130 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 27 millions d'euros.

A Saint -Astier, au coeur de la vallée de l'Isle, les fours à chaux font partie depuis 150 ans du paysage. A 20 mètres sous terre, une entreprise  familiale exploite depuis plus d'un siècle, une chaux d'une qualité exceptionnelle. Cette qualité est réputée en dehors des frontières du Périgord. D’ailleurs, elle a été utilisée pour la rénovation du château de Monbazillac, au Grand Palais à Paris,  ou encore lors du chantier de rénovation de la forteresse de Massada en Israël, la Sagrada Familia à Barcelone, le Metropolitan Museum de New York, la Tour de Londres en Grande Bretagne.
Ce savoir- faire se perpétue grâce à une société familiale et indépendante qui depuis quatre générations façonne et transforme une chaux naturelle hydraulique d’excellence avec un savoir-faire inégalé. Cette entreprise, connue pendant des décennies, sous l'appellation Chaux et enduits de Saint Astier (CESA), a décidé de lancer sa marque en devenant simplement "Saint Astier", devenant une marque d'origine et de territoire. " c'est notre identité avec la chaux, souligne Antoine Bastier, un des dirigeants de l'entreprise issue d'une des familles fondatrices. Au delà de sa nouvelle identité de marque, les descendants des fondateurs ont procédé ces derniers mois à sa réorganisation pour conserver son leadersip sur le marché  de la restauration du patrimoine bâti et sur le secteur de la restauration des bâtiments historiques. "c'est notre ADN", observe Antoine Bastier. Et l'entreprise familiale devenue le premier producteur français indépendant de chaux tient à cette indépendance dans un marché concurrentiel. Les concurrents de Saint Astier sont des grands groupes internationaux, cimentiers pour la plupart, qui conçoivent la chaux comme une diversification d'activité. L'objectif affiché est clair : avoir une image plus moderne pour  conquérir de nouveaux marchés notamment à l'export en conservant les valeurs de la société.  

Un million d'euros d'investissements

le site s'étale sur 22 kilomètres de galerie

 Saint Astier emploie actuellement 130 personnes pour un chiffre d'affaires de 27 millions d'euros. Au cours de ces derniers mois, l'entreprise a considérablement investi dans différents secteurs industriel, recherche et développement, marketing, pour un montant d'un million d'euros dont 600 000 sur la R&D. Cela s'est traduit par des embauches d'ingénieurs, des investissements dans des matériels de laboratoire. "Un de nos objectifs est d'apporter des solutions sur mesure pour nos clients et trouver la solution technique appropriée en fonction du type de chantier, indique Frédéric Savart, directeur général et petit fils de l'autre famille fondatrice. L'offre produit a été remaniée.
Saint Astier a une autre particularité de disposer d'une carrière souterraine unique en Europe  avec un calcaire d'exception exploité sur 40 ha et dispose de la plus importante capacité de chaux de construction en France qui peut atteindre 200 000 tonnes. L'automatisation est telle que six des 130 employés extraient le calcaire.Grâce à des chantiers prestigieux, Saint Astier a acquis une notoriété au delà des frontières hexagonales : le chaufournier collabore à des projets d'envergure internationale. "Nous avons pas mal de projets aux Etats unis, en Angleterre, en Italie, au Liban. Il s'agit de chantiers de "haute facture". Cela fait vingt ans que nous avons débuté l'export. Au fil des ans, notre particularité est d'avoir construit un réseau de spécialistes  du patrimoine, spécifiquement formés à nos produits, parfaitement anglophones, capables d'accompagner les chantiers et de proposer des produits adaptés au contexte local, explique Lilian Daurie,  Directeur Général Opérationnel..". Aujourd'hui, l'export représente 15% du chiffre d'affaires. L'objectif est le doublement des ventes à l'international d'ici cinq ans.

D'autres  projets sont sur les rails : le développement de la partie formation pour les utilisateurs des produits de la gamme (maçons, décorateurs) . Saint Astier devrait disposer de son propre centre de formation agréé d'ici peu et elle souhaite aussi être labellisée entreprise du patrimoine vivant.  

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
31976
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Etudiants de l'Université de Poitiers en amphi Economie | 03/12/2021

Label « ExcellencES », les universités de Nouvelle-Aquitaine remportent la mise

Neoless tri des composants Economie | 01/12/2021

Neoless, la start-up girondine qui revalorise la pause café

Ski alpin dans les Pyrénées - Station de Gourette Economie | 23/11/2021

Ski dans les Pyrénées : vers une nouvelle donne ?

La ligne 8 complétement reconvertie est opérationnelle Economie | 22/11/2021

Aux Papeteries de Condat, la production de nouveaux papiers est lancée

Le French Tech Day Economie | 19/11/2021

Bordeaux : le French Tech Day, tremplin pour un entreprenariat plus inclusif

Six stagiaires se forment à deux métiers pour décrocher un CDI à temps plein. Economie | 18/11/2021

Limoges : Une double qualification pour un CDI à temps plein

La présentation de la Semaine de l’industrie, mercredi 10 novembre au sein du campus de TotalÉnergies à Pau. L'occasion de revenir sur le manque d'attractivité du secteur. Economie | 15/11/2021

Semaine de l'Industrie : l'opération séduction d'un secteur qui recrute

L'arrière de la gare de La Rochelle avec sa nouvelle passerelle enjambant les voies Economie | 12/11/2021

La Rochelle : le nouveau visage de la gare se dessine

Image d'illustration business collaboration entreprises Economie | 04/11/2021

NeoBusiness en Nouvelle-Aquitaine pour un B to B plus responsable et local

Le ministre des transports Jean-Baptiste Djebbari a visité, le 25 octobre, l’usine Renault Trucks Volvo Remanufacturing qui reconditionne des moteurs et boîtes de vitesse de camions Economie | 26/10/2021

L'usine Volvo Renault Trucks de Limoges reconditionne les moteurs de camions et bus

way4space une Economie | 25/10/2021

Saint-Médard-en-Jalles : Way4Space connecte la recherche, les start-up et l’industrie pour inventer l’Espace de demain

Marc-Antoine Lasarte, directeur général de BlueConfig rencontrait ses partenaires et la sous-préfète d'oloron sur le site de l'ESAT de Bidos le 12 octobre Economie | 22/10/2021

Util'Eco : L'économie sociale, solidaire et circulaire appliquée à l'informatique

La reprise d'entreprise permet de maintenir les savoir-faire dans les territoires Economie | 21/10/2021

La transmission reprise des entreprises, un enjeu crucial pour l'économie régionale

Premier sommet aéronautique et spatial Bordeaux Métropole 18 octobre 2021 Economie | 19/10/2021

Sommet aéronautique et spatial : "nous sommes les premiers de la classe sur l'engagement environnemental"

Sébatien Clauzel représentant du SIVO, Pierre Harambat, Président du Consortium Jambon de Bayonne, Chatal Brethes Présidente de la PALSO Economie | 18/10/2021

Jambon de Bayonne, Foie gras du Sud-Ouest et Vins du Sud-Ouest parlent d'une même voix