Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/12/18 : L'Association Petit Coeur de Beurre a décidé en accord avec la Jeune Académie Vocale d'Aquitaine JAVA et l'Ensemble Vocal Aquistriae d'annuler le concert "De choeurs à coeurs" prévu ce samedi 15 décembre en l'église St Louis des Chartrons à 20h30.

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

13/12/18 : La CCAS de Châtellerault organise ce samedi à la résidence Tivoli son marché de Noël. Lors d'ateliers manuels, les résidents ont réalisés des créations qui seront en vente lors du marché et dont les gains serviront à l'animation de la résidence.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/12/18 | Biarritz: un feu d'artifice séuritaire pour le président

    Lire

    Nous nous en sommes fait écho, le président de la République Emmanuel Macron se déplace mardi 18 décembre à Biarritz pour la préparation du G7 en présence de vingt ambassadeurs. La ceinture de sécurité appliquée est celle que la Ville met en place depuis des années pour...le feu d'artifice du 15 août. Il sera donc difficile d'accéder en voiture au centre ville. Nous vous recommandons d'aller sur le site de la ville, www.biarritz.fr ou www.chronoplus.eu pour prendre connaissance du dispositif et déplacements.

  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

  • 14/12/18 | La Rochelle lance une nouvelle course au Nautic de Paris

    Lire

    L'agglomération de La Rochelle profite de sa présence au salon Nautic de Paris, du 8 au 16 décembre, pour présenter une toute nouvelle course, organisée en partenariat avec le Grand Pavois Organisation : le Défi Atlantique. Cette nouvelle épreuve en équipage est réservée aux Class 40. Le départ sera donné fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Aérocampus entre incompréhension et inquiétude face à l'augmentation de la taxe de séjour

07/12/2018 | Jérôme Verschave, directeur général d'Aérocampus: les gens ne viennent pas chez nous pour faire du tourisme

Jérôme Verschave, Directeur général d'Aérocampus

Un campus aussi attractif qu'Aérocampus qui prépare aux métiers de la maintenance aéronautique, à Latresne sur la rive de droite de Bordeaux, et accueille un cluster très recherché par les entreprises, se doit par définition de pouvoir héberger ces apprentis , ces stagiaires, dont certains venus de très loin. Aurait-il pour autant vocation à être classé dans la catégorie des résidences à caractère hôtelier, avec ce que cela implique d'équipements et de services? Et d'investissements pour l'association qui gère le site? On pourrait le croire au vu de la décision prise par la Communauté de communes des Portes de l'Entre-Deux-Mers d'appliquer, sans concertation préalable avec la direction de l'établissement, les nouvelles conditions tarifaires incluses dans la loi de Finances et applicables le 1° janvier prochain.

Celles-ci prévoient une forte augmentation de la taxe de séjour acquittable par les personnes logées, avec ce que cela peut impliquer pour le coût final de l'hébergement, surtout lorsque l'on sait que les séjours des personnes en formation sont souvent très longs.

Dans un courrier adressé le 11 octobre à la direction d'Aérocampus qui faisait suite à la délibération de la CDC du 25 septembre on peut en prendre la mesure : « les hébergements non classés ne seront plus taxés à un taux fixe mais sur un pourcentage de 4% sur le montant ht du coût de la nuitée plafonnée à 2,53 euros »; pour les «  hébergements trois étoiles ( hôtel, résidence de tourisme et meublés de tourisme le tarif passe de 1 euro à I,10 euro). La taxe de séjour appliquée aux hébergements d'Aerocampus passe ainsi de 0,80 euros par nuitée à 1,86 euros minimum pour monter à 2,53 euros en fonction des hébergements existant su le Campus.

"On ne vient pas chez nous pour faire du tourisme"

Dans un courrier adressé, le 29 octobre, au président de la CDC M Lionel Faye, par ailleurs maire de Quinsac, Jérôme Verschave directeur du site rappelle que " Aérocampus Aquitaine est un lieu dédié à la formation et reçoit principalement des apprenants qui risquent de voir impacter le prix de la nuitée pour compenser l'augmentation que vous nous imposez." Dans un communiqué publié en amont de la conférence de presse, organisée ce 6 décembre à Latresne, la direction rappelait que déjà avec ses 150 chambres Aérocampus représente plus de 60% de la collecte de la taxe de séjour perçue par la Communauté de communes, et que si l'on se rapporte au segment des hôtels non classés les usagers du campus, qui sont notamment les demandeurs d'emploi, salariés en formation, doivent représenter 80 à 90% de la collecte.  Et Jérôme Verschave d'ajouter: " Je ne peux considérer que cette décision aille dans notre sens mais plutôt qu'elle dessert ce site qui, par ailleurs, apporte des avantages non négligeables à notre territoire en terme économique, de notoriété et de visibilité." Au-delà d'une manière de déception perceptible on sent poindre de l'incompréhension.

Celle-ci a été partiellement entendue après une rencontre qui s'est faite attendre. Un moratoire de trois mois a été annoncé, ce 5 décembre, à la direction d'Aérocampus assortie d'une suggestion : mettre en oeuvre un classement des hébergements avec étoiles à la clé. "C'est aberrant commente Jérôme Verschave; les gens ne viennent pas chez nous pour faire du tourisme. Je demande que l'on annule cette délibération, que l'on se concerte et revoit le taux de la taxe de séjour." A suivre, en attendant la réaction du président de la Communauté de Communes que nous avons sollicitée. Celle-ci nous est parvenue ce 10 décembre lors d'un entretien téléphonique, lequel confirme en ces termes la demande faite au directeur général d'Aérocampus:"  la Communauté de communes est adhérente à Aérocampus; nous sommes donc attachés à son essor et son développement. Mais la loi a changé et nous avons eu la volonté, au niveau du tourisme, avec six autres communautés de communes de l'Entre-Deux-Mers de faire monter en gamme toutes les structures et Aérocampus n'obéit à aucune règle dérogatoire; j'ai interrogé tout le monde y compris le ministère et les hébergements sont considérés comme des hôtels de tourisme. J'ai reçu Jérôme Verschave et lui ai expliqué qu'il avait l'obligation de faire classer ces hôtels et je ne doute pas qu'il aille vers cette solution. Pendant trois mois nous continuons à appliquer la taxe de séjour sur le régime d'avant."

 

 

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : NC

Partager sur Facebook
Vu par vous
2452
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !