17/08/22 : StarClass et l’armateur Amasus Shipping ont opéré un chargement exceptionnel sur le site portuaire du Verdon. Deux yachts, signés Jeanneau mesurant 15 et 25 m, ont été chargés à bord du navire EEMSLIFT HENDRIKA. Direction salon du Yachting à Cannes.

16/08/22 : 8000 personnes évacuées en Gironde dans le contexte des incendies ont pu regagner leur domicile pendant le week-end. Même tendance dans les Landes. Les retours des personnes hébergées en foyer de vie ont lieu ce mardi à Moustey et Saugnacq-et-Muret.

12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/08/22 | Grippe aviaire: avance remboursable pour les transformateurs

    Lire

    A la suite de l’épizootie d‘influenza aviaire H5N1, les entreprises ayant une activité significative d’abattage, de transformation, de conditionnement d’œufs ou de services à la filière, touchées par la diminution de production peuvent bénéficier d'une aide sous forme d’avances de trésorerie remboursables. Cette aide s’inscrit en complément des efforts que doivent consentir les financeurs privés de l’entreprise (banques et actionnaires). Les demandes sont à déposer via le téléservice de FranceAgrimer avant le 09 septembre à 14h00. pad.franceagrimer.fr/pad-presentation/vues/publique

  • 17/08/22 | Fabriquer des dortoirs à osmies (abeilles) à Villenave d'Ornon

    Lire

    Villenave-d’Ornon (Gironde) organise un atelier participatif de fabrication de dortoirs à osmies, le samedi 27 août, de 14 h à 16 h 30, au Square Torres Vedras (7 rue des Peupliers). L’osmie est une abeille sauvage, « abeille maçonne », qui se différencie de sa cousine productrice de miel par son caractère solitaire et inoffensif. Elle fait son apparition très tôt dans la saison, elle est l’un des premiers insectes pollinisateurs d'où son importance. Gratuit, inscription obligatoire (05 56 75 69 85), l'atelier sera animé par l’association « Tous aux abris ».

  • 17/08/22 | Molière à l'aire du 3.0 à Pau

    Lire

    Du 25 au 28 août, à l'occasion des 400 ans de la naissance de Molière et en préfiguration du futur centre de recherche et de création théâtrale de Pau, la manifestation Molière 3.0 rassemblera artistes, spécialistes et grand public. A cette occasion, 3 pièces illustrant la diversité de l'œuvre de Molière seront présentées dans des lieux emblématiques de la ville, des conférences rassembleront artistes et spécialistes du théâtre du XVIIe siècle à la chapelle des Réparatrices du conservatoire, et enfin la médiathèque André Labarrère proposera des projections de documentaires, films et captations de pièces. Infos : www.pau.fr

  • 16/08/22 | Agen: une navette gratuite pour la plage sur Garonne

    Lire

    L'agglomération d'Agen (Lot-et-Garonne) informe que la plage de baignade est ré ouverte et qu'un service gratuit de navettes (Cœur de Ville – Plage) est mis en place jusqu'au 31 août. Départ place Armand Fallières à 14 h. Retour à 18 h 30, tous les jours sauf intempéries. Quelques canoés sont disponibles à la location à tarif préférentiel pour le Samedi 20 août. Inscriptions en ligne jusqu’au 19 août pour la descente de Garonne en canoés et pour le trail : https://www.agglo-agen.net/en-ce-moment/agenda/evenement-251/descente-de-la-garonne-a-la-nage-4142.html

  • 16/08/22 | L'Etat soutient les projets sur la prévention des risques naturels

    Lire

    Un appel à projets destinés à faire connaître les réflexes face aux risques naturels et technologiques, est proposé en amont de la journée « Tous résilients face aux risques », du 13 octobre. La diversité des actions pour prévenir l'augmentation des risques s’appuie sur des initiatives locales pour développer la culture et se préparer à la survenance d’une catastrophe ou développer la résilience collective. Cahier des charges et modalités de l'appel à projets sur https://www.ecologie.gouv.fr/appel-projet-journee-nationale-resilience Dossiers à déposer jusqu’au 12 septembre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | La consommation de viandes limousines Label Rouge dopée par le confinement

05/03/2021 |

1

C’est l’une des bonnes surprises de l’année 2020, la crise sanitaire a permis aux viandes limousines de tirer leur épingle du jeu avec une progression de la consommation de bœuf de 19 % tandis que celle des juniors, des mâles de moins de 18 mois et femelles de moins de 28 mois, a progressé de 15 %. Cette année, l’association Limousin Promotion va poursuivre son opération « Mon boucher a la côte » dans les régions avec un rendez-vous en Gironde et à Bordeaux courant mai et mi-septembre en Limousin et à Limoges à l’occasion du congrès international de la Limousine.

L’année dernière aura apporté son lot de bonnes nouvelles avec une progression notable de la consommation de bœuf limousin Label rouge (+19%) et de Junior (+15%). En terme de volumes, le bœuf a enregistré une augmentation de 900 tonnes sur l’année et le junior de 300 tonnes. « En 2020, les boucheries artisanales ont progressé en volume de 20 % à 30 % grâce à une commercialisation plus importante de bovins Label Rouge » se félicite Jean-Marc Escure, directeur de Limousin Promotion.
Les différentes filières limousines comptaient 5 615 éleveurs, l’an dernier, « un nombre qui reste stable souligne-t-il avec 34 organisations de production et 162 entreprises de mise sur le marché. » Quatre nouvelles organisations de production se sont engagées dans les filières limousines ainsi que trois nouvelles entreprises d’abattage de bovins, de nouvelles étant attendues cette année. Le nombre de points de vente est également stable (1 716) répartis à 64 % en boucheries, 33 % en GMS et 3 % dans la restauration. « Certains ont arrêté mais de nouveaux sont arrivés et se servent de manière plus régulière en augmentant leurs volumes », précise le directeur. Pour l’année 2020, la commercialisation de viandes limousines Label Rouge et IGP a atteint 5 807 tonnes en bœuf, 2 310 tonnes en junior, 1 775 tonnes en veau, 2 440 tonnes en porc et 1 161 tonnes en agneau.

« Ces bons résultats sur le bœuf s’expliquent par les effets de communication et d’accompagnement que Limousin Promotion construits depuis de nombreuses années mais il y a aussi un effet états généraux de l’alimentation et plans filières avec la communication mise en place par notre partenaire Interbev. Cela entraîne une augmentation de la commercialisation et donc de la consommation de boeuf limousin, estime-t-il. Il y a aussi un effet certain de la crise Covid avec des consommateurs qui se sont tournés davantage vers des produits français, tracés et de qualité en revenant dans les boucheries artisanales et commerces de proximité. »
Les bouchers ont été boostés notamment lors du premier confinement. Ils se sont adaptés, trouvant des systèmes pour prendre des commandes par SMS, mail voire en click & collect avec des livraisons par certains. « Dans le même temps, certaines grandes surfaces notamment les hypermarchés avaient arrêté leur rayon boucherie traditionnelle précise-t-il, cela a freiné la mise en place de viandes limousines Label Rouge d’avril en juin. En ce début d’année, nous avons beaucoup de demandes d’engagement de nouveaux magasins que ce soit Cora, Auchan, Super U, Système U ou Leclerc. »

Cependant, une légère baisse des volumes a été enregistrée l’an dernier concernant le veau, son prix étant plus élevé, l’agneau mais aussi le porc, celui-ci subissant des difficultés d’approvisionnement certains opérateurs ayant cessé leur activité. Toutefois, ces augmentations s’inscrivent dans la logique des états généraux de l’alimentation et des différents plans filières qui prévoient de passer à 40 % l’offre de viandes bovines Label Rouge d’ici 2023 contre 5 % en 2018.

L’année 2020 a vu également une augmentation des ventes de viandes labellisées à destination de la restauration hors domicile (50 tonnes) notamment les cantines scolaires, les restaurants d’hôpitaux ou des armées. De même, une progression a été enregistrée pour la viande destinée au steak haché Label Rouge (400 tonnes), ce qui représente encore une très faible part du volume de viande hachée commercialisée.

 « Mon boucher a la côte » déployée dans dix régions

Pour 2021, Limousin Promotion s’adapte au contexte sanitaire en déployant sa nouvelle édition de « Mon Boucher a la côte » jusqu’en décembre dans dix régions afin de valoriser le travail de 250 bouchers répartis aux quatre coins de l’Hexagone. Le temps d’un week-end, les consommateurs pourront aller à la rencontre des bouchers et animateurs de Limousin Promotion au sein des boucheries Blason Prestige et Baronet, les deux marques exclusives sous lesquelles sont distribuées les viandes Limousines. Cette opération avait démarré en septembre en Bretagne mais le second confinement l’avait stoppée. Elle se déroule aujourd’hui et demain à Paris en Ile-de-France avec 25 boucheries concernées. « Des éleveurs seront présents dans les boucheries dès que le contexte le permettra » assure Jean-Marc Escure. Elle se poursuivra en avril à Avignon et Marseille, à Bordeaux et en Gironde mi-mai à l’occasion du Salon Aquitanima, à Cannes et Nice fin mai lors du festival, en Bretagne en juin, à Lille et dans les Hauts-de-France début septembre lors de la grande braderie, sur les trois départements du Limousin mi-septembre à l’occasion du concours national Limousin et du congrès international prévus à Limoges, dans le grand Est en novembre, à Lyon et dans la Loire début décembre.

En outre, les Trophées Blason d’or destinés aux boucheries artisanales et Qualité d’or pour la grande distribution habituellement décernés lors du Salon international de l’agriculture seront remis en mai et juin aux bouchers lauréats, élus sur la base des volumes, de la progression, de la communication et de l’implication en label Limousin. « Nous avons prévu un Tour de France des régions avec une opération dans chaque point de vente primé » annonce le directeur. Pour doper les ventes en boucheries artisanales, un site d’e-commerce sera lancé en avril ce qui permettra aux milles bouchers artisans engagés en viandes limousines de mettre en ligne leurs produits. Les consommateurs pourront passer leurs commandes et les retirer en click & collect chez leur boucher ou opter pour la livraison.

 De la limousine Label Rouge en barquettes

Limousin Promotion a pour objectif, dans les prochaines années, de continuer à développer ses marchés et volumes. Pour y parvenir, plusieurs axes seront privilégiés à commencer par le développement du Label Rouge au sein des enseignes de la grande distribution. « Des engagements sont en train d’être signés complète le directeur, d’ici quelques semaines, il sera possible d’acheter des viandes limousines Label Rouge directement en barquettes et nous comptons également développer la part de viande hachée Label Rouge. » La viande hachée bovine représente 55 % de la consommation mais avec une faible part de Label Rouge. Dernier objectif poursuivi : «Nous voulons pénétrer le marché des restaurants d’entreprises et d’hôpitaux, des cantines scolaires, nous avons déjà reçu beaucoup de demandes de la part d’entreprises. En France, nous consommons peu de jeunes bovins alors que cette viande est excellente que ce soit pour faire du bourguignon, du haché ou du steak. »

Pour atteindre ses objectifs, l’association mise notamment sur la loi Egalim qui prévoit au moins 50 % de produits de qualité et durables, dont Label Rouge, au sein des services de restaurations scolaires, universitaires, des établissements de santé, des établissements sociaux, médico-sociaux ou pénitentiaires.

En raison du premier confinement, l’exportation de 1000 tonnes de jeunes bovins mâles labellisés vers la Chine n’a pas pu démarrer. « Des contacts étaient pris avec des bouchers et restaurateurs, avec des prix rémunérateurs pour les éleveurs, mais la crise a tout stoppé déplore Jean-Pierre Bonnet, le président, nous sommes toujours en contact avec nos partenaires chinois, on est dans les starting-block. Nous espérons que ça démarrera rapidement sur des chaînes d’hôtels et restaurants. »

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Limousin Promotion

Partager sur Facebook
Vu par vous
14686
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !