aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

31/08/16 : La Fédération des producteurs de lait de la Dordogne organise une nouvelle action aujourd'hui de 14 h à 16 h devant l'usine Fromarsac à Marsac- sur- l'Isle, qui appartient au groupe Savencia.

30/08/16 : Traité transatlantique: Matthias Fekl, secrétaire d'état au commerce extérieur ce 30 août à RMC: " Nous sommes à un moment de vérité et de décision. À la fin du mois de septembre, je demanderai au nom de la France l'arrêt des négociations sur le Tafta»

26/08/16 : Eric SUZANNE nommé sous-préfet de Langon, auparavant sous-préfet de Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), prendra officiellement ses nouvelles fonctions le 5 septembre en remplacement de Frédéric CARRE, nommé sous-préfet de Saint-Paul (la Réunion).

26/08/16 : Hamel-Francis MEKACHERA, précédemment secrétaire général de la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence a été nommé sous-préfet de Libourne en remplacement d’Eric de WISPELAERE, nommé secrétaire général de la préfecture de Mayotte.

26/08/16 : Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, ouvrira les Entretiens d’Inxauseta à Bunus, au Pays basque, ce vendredi 26 août à 13h30 et participera à la table ronde « les enjeux du logement pour le prochain quinquennat ».

25/08/16 : Guillaume Duval rédacteur en chef d'"Alternatives économiques" traitera du TAFTA lors des Escapades républicaines organisées par "les Ateliers de Marianne" le 3 septembre à partir de 9h à Saint-Symphorien lors du compte rendu de mandat de G. Savary

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/08/16 | Le président de la FRSEA réagit à l'accord trouvé avec Lactalis

    Lire

    Henri Bies-Péré, président de la FRSEA de la Nouvelle Aquitaine et éleveur laitier dans les Pyrénées Atlantiques, a réagi en fin de matinée, alors qu'il se trouvait en réunion en Dordogne, au sujet de l'accord trouvé avec le groupe Lactalis. "290 euros les mille litres de lait de moyenne jusqu'à la fin de l'année, c'est une avancée. Cet accord va suspendre les actions mais pas les discussions avec les autres transformateurs. Les organisations de producteurs doivent ouvrir des négociations avec les autres groupes. "

  • 29/08/16 | La traversée de St-Pierre de Chignac est interdite jusqu'à vendredi

    Lire

    Les automobilistes qui ont l'habitude de traverser St- Pierre -de-Chignac, à l'est de Périgueux, par la D6089 doivent modifier leur itinéraire. La route est coupée jusqu'au vendredi 2 septembre, du fait de travaux de réfection de chaussée réalisés par le Conseil départemental. Des déviations sont mises en place, pour tous les véhicules , par la D 710 entre Niversac et Les Versannes, la D 6 entre Les Versannes et Rouffignac , et la D 31 entre Rouffignac et Thenon.

  • 29/08/16 | Jean Lassalle : "François Bayrou n'est plus dans le coup"

    Lire

    Candidat à la présidence de la République, le député béarnais Jean Lassalle va lancer son mouvement en octobre prochain. Le parlementaire, qui a quitté le Modem, a estimé sur France Bleu Béarn que François Bayrou, avec lequel il a été très lié, "n'est plus dans le coup" et qu'il "n'est pas l'homme de la situation". Selon lui,"on ne peut plus dire que l'on va rembourser la dette à des gens qui ne peuvent plus payer la première semaine du mois", ni plaider pour une Europe en laquelle les habitants ne croient plus. Jean Lassalle dit disposer pour le moment de 200 parrainages.

  • 26/08/16 | La Fête de l'Arbre : 26 et 27 novembre

    Lire

    Trois mois, encore trois mois, avant la Fête de l'Arbre et des fruits d'antan : le grand rendez vous automnal que le Conservatoire végétal régional de Montesquieu en Lot-et-Garonne donne aux amoureux de la diversité fruitière -7000 visiteurs l'an passé- aura lieu en effet les samedi 26 et dimanche 27 novembre. L'occasion d'y découvrir quelques 500 variétés de fruits, d'en déguster et acquérir quelques uns et de repartir de ce rendez vous avec les arbres issus des pépinières du Conservatoire... de s'informer aussi des techniques de greffage, de plantation, de taille...» (www.conservatoirevegetal.com)

  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | La filière luxe en Dordogne, un atout de développement économique du territoire

14/02/2014 | Le Périgord est l'une des régions françaises les plus porteuses pour l'industrie du luxe. Un rendez vous a été organisé à Paris pour séduire des investisseurs.

L'entreprise CWD, spécialisée dans la fabrication de selles et  installée à Nontron fait partie de la filière luxe de  la Dordogne

Le 6 février, l'agence Périgord développement a organisé à la maison de l'Aquitaine, un premier rendez-vous qui a réuni une soixantaine de professionnels sur le thème du luxe. L'objectif de Connectluxe était de mettre en évidence les opportunités de développement économique offertes par le dynamisme de la Dordogne dans la filière luxe qui compte 600 salariés. En région Aquitaine, 1600 personnes travaillent dans cet univers. Plus de trente secteurs d'activités sont susceptibles d'intégrer des marques de luxe : habillement, cosmétiques, restauration, alimentation, ameublement.

Quels sont les points communs entre la célèbre ballerine Repétto, les parapuies de marques Texier, Guy Laroche, ou encore Sauvagnat, la porcelaine Hermès, ou le slip français ? Tous ces produits appartenant à l’univers du luxe ou du haut de gamme ont la particularité d’être fabriqués en Dordogne. Dans la moitié nord du département, l'industrie, en pleine restructuration, mise sur le développement d'entreprises de produits haut de gamme. Le  Périgord vert possède quelques unités importantes dans les secteurs du luxe, le travail des métaux ou du bois. Certaines ont une renommée nationale, voire internationale  et occupent des marchés de niche : Hermés, la Coutellerie nontronnais,le Laboratoire du bain, CWD la sellerie de Nontron. Toutes affichent un chiffre d’affaires en hausse et une augmentation de leur exportation. D’autres produits, plus novateurs, comme le safran et le caviar, produits localement séduisent plus en plus de gourmets.
"Nous avons souhaité à partir de ce constat créer un rendez -vous entre professionnels à Paris. C'est ainsi que le 6 février, nous avons organisé une journée entièrement consacrée aux perspectives de développement du Périgord et à la création d’un cluster Luxe, en partenariat avec les chambres consulaires . Nous avons accueilli une soixantaine de professionnels, explique Philippe Besse, directeur de Périgord développement. Créée en 2004,  Périgord développement est une agence dont le rôle est d'offrir un appui personnalisé aux porteurs de projets, quelle que soit la dimension, tout au long de leur implantation en Dordogne. "Nous proposons un accompagnement global et administratif du dossier, en lien avec les chambres consulaires, les collectivités. Nous facilitons la mise en réseau" poursuit Philippe Besse.

Nombreuses opportunitésDans le domaine du luxe, le département de la Dordogne offre de nombreuses opportunités. Invitée de cette journée, la sémiologue Anne Flore Maman Larauffie a mis en évidence que ce marché ne subissait pas la crise et enregistrait une forte croissance. En 2013, le luxe représente 380 millions de consommateurs pour un chiffre d'affaires de 730 milliards d'euros et en 2020, ce sera de 440 millions de consommateurs pour un chiffre d'affaires de 880 milliards. Le contexte est  donc favorable.  Elle estime que l'avènement des nouveaux secteurs du luxe : tourisme, high-tech, articles fumeurs, lunettes, marqueterie et ébénisterie, pourraient en effet permettre au Périgord de faire valoir plus que jamais ses atouts naturels et son savoir-faire local. Plusieurs chefs d'entreprises périgourdins ont apporté leur témoignage : ainsi Laurent Duray, PDG de CWD, qui réalise des selles de compétition haut de gamme, veut croire à la création d'un cluster luxe. Guillaume Gibault, PDG du Slip Français a apporté un éclairage sur le savoir-faire périgourdin : ses slips sont fabriqués en Dordogne, dans une usine de confection installée en zone rurale. Laurent Deverlanges, PDG des caviars  Huso a évoqué sa production de caviar qui espère atteindre six tonnes d'ici quelques années dont une grosse part sera commercialisée à l'étranger.

"Il est aussi possible de créer des échanges transversaux entre les professionnels de différentes filières," ajoute Philippe Besse. Le Conseil régional soutient la création du futur pôle d'excellence de formation interrégional aux métiers du cuir et du luxe qui ouvre à la rentrée de septembre au sein du lycée de Thiviers.  Il s’agit pour la collectivité de soutenir le développement économique de cette filière. 
A l'issue de ce premier rendez vous, une entreprise, Airdiem, fabricant de Narghilé à la Française réfléchit à la possibilité de s'implanter en Périgord et envisage pour l'instant de travailler avec l'institut du goût du Périgord sur le développement de ses produits. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Archives Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
904
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 33 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !