18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | La filière luxe en Dordogne, un atout de développement économique du territoire

14/02/2014 | Le Périgord est l'une des régions françaises les plus porteuses pour l'industrie du luxe. Un rendez vous a été organisé à Paris pour séduire des investisseurs.

L'entreprise CWD, spécialisée dans la fabrication de selles et  installée à Nontron fait partie de la filière luxe de  la Dordogne

Le 6 février, l'agence Périgord développement a organisé à la maison de l'Aquitaine, un premier rendez-vous qui a réuni une soixantaine de professionnels sur le thème du luxe. L'objectif de Connectluxe était de mettre en évidence les opportunités de développement économique offertes par le dynamisme de la Dordogne dans la filière luxe qui compte 600 salariés. En région Aquitaine, 1600 personnes travaillent dans cet univers. Plus de trente secteurs d'activités sont susceptibles d'intégrer des marques de luxe : habillement, cosmétiques, restauration, alimentation, ameublement.

Quels sont les points communs entre la célèbre ballerine Repétto, les parapuies de marques Texier, Guy Laroche, ou encore Sauvagnat, la porcelaine Hermès, ou le slip français ? Tous ces produits appartenant à l’univers du luxe ou du haut de gamme ont la particularité d’être fabriqués en Dordogne. Dans la moitié nord du département, l'industrie, en pleine restructuration, mise sur le développement d'entreprises de produits haut de gamme. Le  Périgord vert possède quelques unités importantes dans les secteurs du luxe, le travail des métaux ou du bois. Certaines ont une renommée nationale, voire internationale  et occupent des marchés de niche : Hermés, la Coutellerie nontronnais,le Laboratoire du bain, CWD la sellerie de Nontron. Toutes affichent un chiffre d’affaires en hausse et une augmentation de leur exportation. D’autres produits, plus novateurs, comme le safran et le caviar, produits localement séduisent plus en plus de gourmets.
"Nous avons souhaité à partir de ce constat créer un rendez -vous entre professionnels à Paris. C'est ainsi que le 6 février, nous avons organisé une journée entièrement consacrée aux perspectives de développement du Périgord et à la création d’un cluster Luxe, en partenariat avec les chambres consulaires . Nous avons accueilli une soixantaine de professionnels, explique Philippe Besse, directeur de Périgord développement. Créée en 2004,  Périgord développement est une agence dont le rôle est d'offrir un appui personnalisé aux porteurs de projets, quelle que soit la dimension, tout au long de leur implantation en Dordogne. "Nous proposons un accompagnement global et administratif du dossier, en lien avec les chambres consulaires, les collectivités. Nous facilitons la mise en réseau" poursuit Philippe Besse.

Nombreuses opportunitésDans le domaine du luxe, le département de la Dordogne offre de nombreuses opportunités. Invitée de cette journée, la sémiologue Anne Flore Maman Larauffie a mis en évidence que ce marché ne subissait pas la crise et enregistrait une forte croissance. En 2013, le luxe représente 380 millions de consommateurs pour un chiffre d'affaires de 730 milliards d'euros et en 2020, ce sera de 440 millions de consommateurs pour un chiffre d'affaires de 880 milliards. Le contexte est  donc favorable.  Elle estime que l'avènement des nouveaux secteurs du luxe : tourisme, high-tech, articles fumeurs, lunettes, marqueterie et ébénisterie, pourraient en effet permettre au Périgord de faire valoir plus que jamais ses atouts naturels et son savoir-faire local. Plusieurs chefs d'entreprises périgourdins ont apporté leur témoignage : ainsi Laurent Duray, PDG de CWD, qui réalise des selles de compétition haut de gamme, veut croire à la création d'un cluster luxe. Guillaume Gibault, PDG du Slip Français a apporté un éclairage sur le savoir-faire périgourdin : ses slips sont fabriqués en Dordogne, dans une usine de confection installée en zone rurale. Laurent Deverlanges, PDG des caviars  Huso a évoqué sa production de caviar qui espère atteindre six tonnes d'ici quelques années dont une grosse part sera commercialisée à l'étranger.

"Il est aussi possible de créer des échanges transversaux entre les professionnels de différentes filières," ajoute Philippe Besse. Le Conseil régional soutient la création du futur pôle d'excellence de formation interrégional aux métiers du cuir et du luxe qui ouvre à la rentrée de septembre au sein du lycée de Thiviers.  Il s’agit pour la collectivité de soutenir le développement économique de cette filière. 
A l'issue de ce premier rendez vous, une entreprise, Airdiem, fabricant de Narghilé à la Française réfléchit à la possibilité de s'implanter en Périgord et envisage pour l'instant de travailler avec l'institut du goût du Périgord sur le développement de ses produits. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Archives Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2082
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !