Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

14/11/18 : Table ronde sur l'inclusion des personnes handicapées le 22 nov de 9 h à 11 h 30 au Pullman Bordeaux Lac. Cet événement fera notamment le point sur la situation professionnelle des personnes handicapées en NA.

14/11/18 : Par arrêté du 13 novembre, Patrick Amoussou-Abdélé est nommé secrétaire général pour les affaires régionales de la région Nouvelle-Aquitaine auprès du préfet de région Didier Lallement. Il remplace Michel Stoumboff, nommé DRAAF de la région Bretagne.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

  • 15/11/18 | Lancement d'un projet d'habitat participatif à Pessac

    Lire

    Le jeudi 15 novembre à 18 h 30, un projet d'habitat participatif sera officiellement lancé à Pessac ; résultat de la mobilisation de Bordeaux Métropole, de la Ville de Pessac, de La Fab dans le cadre du programme 50 000 logements. Grâce à cette démarche novatrice une douzaine de foyers va, ainsi, devenir propriétaire d'une autre manière.

  • 15/11/18 | Un nouveau nom pour le réseau régional des transports

    Lire

    Préfigurateur de la future Loi d’Orientation des Mobilités, les délégués des 22 collectivités membres du Syndicat Mixte Intermodal de Nouvelle-Aquitaine ont voté en Comité syndical une nouvelle identité à la structure : Nouvelle-Aquitaine Mobilités. Un nouveau nom pour traduire une nouvelle échelle régionale qui regroupe 5 bassins définis ainsi : Sèvres-Atlantique, Vienne et Charente, Limousin et Périgord, Gironde et Garonne, Landes et Pyrénées. Chacun sera chapeauté par un vice-président.

  • 14/11/18 | Poitiers: Le Quartier du Palais veut votre avis

    Lire

    Une démarche de rencontre auprès des publics est lancé par la Ville de Poitiers afin de leur présenter le Projet du Quartier du Palais et de recueillir leur avis. A cet effet, une exposition itinérante circule sur le territoire de Poitiers et de Grand Poitiers avec à chaque étape un moment d’échange autour du projet. L’exposition sera présente du 19 au 23 novembre au Carré Bleu (Quartier des Couronneries). Pus d'informations

  • 14/11/18 | Hopital de La Rochelle Ré : le conseil de surveillance défie l'ARS

    Lire

    Quelques jours avant la prise de fonction officielle du nouveau directeur de l'hopital de La Rochelle-Ré, le conseil de surveillance a adopté à l'unanimité une motion en réaction à un courrier de l'ARS qui estimait les "efforts réalisés [en matière de gestion budgétaire] comme non satisfaisants" et exigeant "des mesures encore plus fortes" pour contrer le déficit de 0,3% de baisse d'activité. Une semonce "perçue comme un manque de considération et de confiance vis-à-vis du personnel", dit la motion.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | La foire exposition de Périgueux donne le ton de la rentrée politique et économique

10/09/2018 | Tous les décideurs politiques et économiques du département étaient présents samedi lors de l'inauguration de la foire de Périgueux qui s'achève le 16 septembre.

De nombreux élus et acteurs locaux lors de l'inauguration

La 75 e édition de la foire exposition de Périgueux, qui se tient jusqu'au 16 septembre à Marsac sur l'Isle, est l'événement de la rentrée politique et économique. Le nombre d'exposants autour de 230 est stable avec une fidélisation à hauteur de 75 %. Comme tous les ans, l'inauguration est l'occasion pour les acteurs de la Dordogne de réaffirmer leurs priorités, d'exprimer ce qui ne va pas, d'aborder les questions de désenclavement routier et numérique. Du côté des entreprises, on assiste en Dordogne à une légère embellie, mais des difficultés de recrutement subsistent dans divers secteurs.

La foire exposition de Périgueux marque la vraie rentrée politique et économique en Dordogne se sont félicités tour à tour Christophe Fauvel, le président de la chambre de commerce et d'industrie et Delphine Khairallah, présidente de la commission du parc des expositions au sein  de la chambre consulaire. En Dordogne, la traditionnelle inauguration est l'occasion de faire le point sur les attentes des acteurs du territoire, souvent d'évoquer les revendications ou les sujets qui fâchent et bien sûr la tonalité de la situation économique.
"Il y a un an, de nombreux chefs d'entreprises étaient optimistes quant à la situation économique. Le premier semestre 2018 est beaucoup plus mitigé. Un quart des entreprises enregistre une hausse de leur chiffre d'affaires, la moitié affiche une stabilité. Ce sont surtout les entreprises  qui travaillent avec les particuliers qui souffrent. Celles qui travaillent avec des professionnels s'en sortent mieux. Concernant les secteurs géographiques, ce sont Périgueux et le Nontronnais qui enregistrent une meilleure activité," détaille Christophe Fauvel. Le président de la CCI est revenu sur les difficultés de recrutement qui touche tous les secteurs pas seulement la restauration et le bâtiment. En tant que président du Medef, il a plaidé pour une réforme de l'Unedic  "qui casse les codes" et qui doit instaurer un "vrai système incitatif" à ce que "les personnes privées d'emploi retrouvent le chemin du travail. Il faut faire bouger les lignes. On a une actualité en Dordogne, on recherche 400 vendangeurs et 300 cueilleurs de pommes et on n'arrive pas à compléter les effectifs."  "Le problème de recrutement ralentit la reprise économique."
Christophe Fauvel s'est une nouvelle fois insurgé sur les nouvelles coupes budgétaires de 400 millions d'euros étalées sur 4 ans prévues pour les chambres de commerce alors que la chambre de la Dordogne contribue à l'investissement numérique, participe financièrement au campus de la formation professionnelle de Boulazac, accompagne les entreprises. "Nous avons divisé par deux nos recettes fiscales en cinq ans. Pour le budget de la Dordogne, c'est une nouvelle ponction de 500 000 euros, malgré les promesses. Ce sont des actions en moins, une présence moins forte. Pourtant, nous continuerons à nous battre pour représenter au mieux les entreprises." En référence au projet de la loi Pacte qui incite les chambres de commerce à facturer davantage de prestations, la préfète a insisté sur le fait "que les chambres doivent faire évoluer leur modèle au-delà des économies."  Anne-Gaëlle Beaudouin Clerc, a communiqué des chiffres économiques plus satisfaisants : les entreprises périgourdines ont augmenté leur chiffre d'affaires de 3,8 % au premier semestre avec une hausse de l'investissement de 3,4 % et des exportations. Le taux de chômage diminue moins qu'au niveau national cependant. 

La question des routes ressurgit

La question des routes et du désenclavement routier a inévitablement surgi lors de cette inauguration. C'était inévitable alors que Germinal Peiro, président du Département a défendu auprès du gouvernement l'idée d'un barreau autoroutier entre Mussidan et Langon qui permettrait à la fois le désenclavement d'une partie de la Dordogne et le désengorgement de la métropole bordelaise. Christophe Fauvel voit dans son projet plutôt un abandon non avoué du doublement de la RN21 à deux fois deux voies, défendu depuis longtemps par des élus de tous bords et l'ensemble des acteurs locaux. Le président de la CCI voit dans cet aménagement de la RN 21,-  un vieux serpent de mer- , comme une des clefs du développement économique du territoire.  L'ancienne députée socialiste, représentante du conseil départemental, Colette Langlade a mis les points sur les I sur ce sujet en précisant que " le Département ne dit pas que l'idée de la mise à deux fois deux voies de la RN21 n'est pas pertinente. Simplement, ce n'est pas l'alpha et l'oméga de la politique de désenclavement. Il existe plusieurs options pour faire de la Dordogne un territoire attractif. Ce projet de barreau autoroutier est une oppportunité  de développement et peut créer de nouvelles zones  d'activité. Si on se contente d'attendre l'arrivée de la deux fois deux voies, j'ai peur qu'on passe à côté d'une belle opportunité."  Et la réponse est venue de son collègue vice président en charge des routes au Département  "On ne remet pas en cause l'aménagement de la RN 21, a confirmé Jacques Auzou.  Etre à 100 km de la métropole bordelaise, c'est un atout. Il serait bon d'en discuter rapidement avec Alain Juppé," poursuit Jacques Auzou. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2657
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !