Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | La FRTP s'alarme de la diminution des investissements publics

03/10/2013 | Face aux restrictions des budgets publics, les professionnels des travaux publics ont ouvert le débat avec les élus sur la question du maintien des investissements aux infrastructures

Débat autour des investissements publics dans les travaux publics

Les collectivités locales représentent à elles seules près de 50% du chiffre d'affaires des entreprises de travaux publics d'Aquitaine. Un poids qui n'est donc pas sans conséquence sur le secteur lorsque celles-ci décident de diminuer leurs investissements dans la construction ou la maintenance de leurs infrastructures. En Aquitaine le chiffre d'affaires des 437 entreprises de travaux publics en 2011 a baissé de 14% par rapport à 2010. En 2 ans, le secteur a perdu 2000 emplois passant de 17 000 à 15 000 salariés. Et les carnets de commandes, hors CUB, se vident. Des inquiétudes que la Fédération Régionale des Travaux Publics a voulu partager avec les élus, pour les sensibiliser à la nécessité de leurs investissements, tout en réfléchissant avec l'économiste Philippe Dessertine, à de nouveaux modes de financements.

En période électorale, et particulièrement à l'approche des municipales, c'est toujours la même chose, les investissements dédiés au travaux publics sont en berne. Mais, la crise aidant, le phénomène ne va pas en s'améliorant, au grand désarroi de la FRTP et de son Président Christian Surget. Pourtant, comme il l'a répété à l'assemblée d'élus et de professionnels face à lui «les entrepreneurs des travaux publics sont des entrepreneurs citoyens, des entrepreneurs au service du public», rendant à ce titre les investissements, de la part des collectivités, indispensables. Or, il le regrette mais «les nids de poules, les trains en retard, les prix de l'électricité et de l'eau en augmentation, ce sont le résultats d'investissements reculés». Autant de râtés qui, selon lui, sanctionnent non seulement les citoyens et les entreprises du secteur, mais aussi plus globalement l'attractivité économique de l'Aquitaine.

Mais une fois le constat fait et les conséquences pointées du doigt et partagées par tous, restent malgrès tout des collectivités à la peine dans leur capacité à investir. La situation est celle décrite par la prospectiviste Fabienne Goux-Baudiment : «une explosion des demandes et des attentes des citoyens y compris sur les infrastructures, et dans le même temps, une implosion des finances publiques». Pour autant, si le nerf de la guerre est bien l'argent, les intervenants n'ont pas oublié de mettre en avant les freins posés par les réglementations et autorisation en tous genres dont les délais ralentissent l'action politique et amènent parfois à ne pas consommer les crédits. Egalement pointés du doigt les marchés publics dont la complexité effraie de nombreuses PME qui n'osent pas y répondre ou encore la concurrence déloyale utilisée par des entrepreneurs étrangers sur le statut de la main d'oeuvre. «Un phénomène qui n'est pas marginal», explique Patrick Guillemoteau, Conseiller régional d'Aquitaine, en charge d'une enquête sur le sujet.

"Travailler avec l'argent des autres"Sur la question des financements plusieurs pistes ont été évoquées, du classique recours à l'emprunt, à des solutions plus novatrices, mises en exergue par Philippe Dessertine et Xavier Roland Billecart, le Directeur de la Caisse des Dépôts et Consignation. Si Vincent Corduan, Directeur de la Banque Postale, admet la frilosité des banques françaises depuis 2010, il assure qu'en 2013, elles sont de nouveau dans le jeu. Autre piste déjà exploitée par des collectivités: «en passer par la notation et aller directement sur les marchés chercher des financements».
Mais Philippe Dessertine et Xavier Rolland-Billecart encouragent également de «travailler avec l'argent des autres», autrement dit avec des fonds étrangers. D'ailleurs «la filiale internationale de la Caisse des Dépôts et Consignations a pour mission de parvenir à lever 4Mds € auprès de fonds qataris ou saoudiens» confie Xavier Rolland-Billecart. Quant aux outils français, la Caisse des dépôts est en cours de distribution d'une enveloppe de 20 Mds € pour des prêts longs termes à destination des projets des collectivités locales. En Aquitaine 220 M € ont été signés pour 2013, et l'enveloppe devrait se situer à un peu plus de 150 M€ en 2014. Autant de pistes de financement qui en fin de réunion avaient presque redonné le sourire à Christian Serget : «Il y a des projets, il y a de l'argent, ne manque plus que l'envie» a-t-il conclu.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
789
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !