Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/01/19 : Rochefort (17) : la tête d'affiche de la programmation du festival Stéréoparc vient de tomber. Il s'agit du groupe Offenbach, qui jouera le 20 juillet.

17/01/19 : Vendredi 18 janvier, EDF/Dalkia signera un partenariat avec la Ville de Poitiers pour Traversées, l'évènement artistique et culturel du Palais. La signature se fera à 10h en présence du maire de Poitiers et des représentants régionaux d'EDF/Dalkia.

17/01/19 : La Rochelle Université ouvre ses portes samedi 2 février, de 9h30 à 17h. L’accueil de la journée se déroulera au Technoforum (23 avenue Albert Einstein, La Rochelle). avec des stands d’informations de l’Université et de ses partenaires (CROUS, CDIJ, Yélo,

16/01/19 : La Rochelle : la Nuit de la lecture se tient samedi 19 janvier de 14 h à 7 h dimanche à la Médiathèque de Laleu/La Pallice, à la Médiathèque Michel-Crépeau et au Muséum d’Histoire naturelle. Des lectures et des animations variées sont organisées.

16/01/19 : Le lanceur de poids bordelais Jean-Luc Mastromauro a battu le record de France des moins de 50 ans. Il a réalisé 17m19 à Fronton le 13 janvier, améliorant ainsi son propre record de France, établi une semaine plus tôt avec 16m90.

16/01/19 : Dans le cadre du dispositif "Permis de Jardiner" et à l'initiative du collectif Pau Sud, la rue Jacques Terrier sera revégétalisée. La Maison du Jardinier organise le 18 janvier de 14h à 17h une après-midi de plantation participatif.

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

14/01/19 : Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a nommé Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, comme référent pour le Grand Débat National en Gironde.

13/01/19 : Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français: Faut-il reconnaître le vote blanc? Faut-il rendre le vote obligatoire? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques

12/01/19 : GJ.La préfecture de Gironde a fait le point suivant à 19h45: 6000 manifestants, 35 interpellations, pas de blessé du côté des forces de l'ordre, des vitrines et du mobiliers urbains dégradés ainsi que des poubelles brûlées.Dernières dispersions en cours"

11/01/19 : Manifestations du samedi 12 janvier. Alain Juppé, maire de Bordeaux, en accord avec le Préfet, a décidé de fermer les lieux publics. L'opération de parking gratuit sur la place des Quinconces est reconduite ce dimanche 13 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/01/19 | Eco-Campus : Poitiers exemplaire

    Lire

    L'Université de Poitiers mise en valeur par le ministère de l'Enseignement Supérieur. Dans le cadre d'un séminaire dédié à la valorisation et la vie de campus, le ministère a invité l'Université de Poitiers à présenter son réseau de chaleur. Cette installation a permis une baisse de 500.000 euros de la facture énergétique. L'établissement poitevin est engagé dans une stratégie de développement durable récompensée par l'obtention du label Développement Durable et Responsabilité Sociétale en 2016.

  • 17/01/19 | Gilet jaunes : quel impact sur les commerces girondins ?

    Lire

    Dans une enquête de la Chambre de Commerce et d'Industrie Bordeaux Gironde sur l'évolution de a fréquentation des commerçants girondins sur les samedi du 15 décembre au 5 janvier auprès de 310 d'entre eux, on apprend que 93% des commerçants bordelais ont enregistré une baisse de fréquentation (supérieure à 50% pour plus d'un quart) par rapport à l'an passé et 90% une baisse de leur chiffre d'affaire (supérieure à 50% pour près d'un quart). Sur le reste du département, 69% ont enregistré une baisse de fréquentation et 66% du chiffre d'affaire, avec une Haute Gironde jugée "très fortement impactée".

  • 17/01/19 | Habitat 17 : des actions pour rompre l'isolement des retraités

    Lire

    Afin de rompre l'isolement des personnes âgées, l'association Voisins Solidaires et l'office public Habitat 17 viennent de créer un programme d'actions sur le département, allant du service rendu ponctuel à l'organisation d’événements de voisinage (type fête des voisins), reposant sur un réseau de voisins. 160 seniors isolés de 80 ans et + ont été identifiés. Avec cette action, l'office s'est vu renouveler le label européen du "bailleur social et solidaire", déjà obtenu en 2016 pour trois ans.

  • 17/01/19 | Mérignac : 4e édition de l’opération "Mon sang pour les autres"

    Lire

    Le Rotary Club de Mérignac et l'Association pour le don du sang bénévole de Mérignac s‘unissent au côté de l’Etablissement français du sang (EFS) Nouvelle-Aquitaine en organisant vendredi 18 janvier toute la journée et samedi 19 janvier au matin à la Maison des associations des journées pour donner son sang. Pour ce faire, il suffit d’être majeur et en bonne santé. L’objectif est de mobiliser 180 donneurs lors de cette collecte. Toutes les informations sont à retrouver ici.

  • 17/01/19 | Charente : une nouvelle Maison de Santé en zone rurale

    Lire

    Une nouvelle Maison de Santé sera inaugurée ce samedi à Barbezieux-Saint-Hilaire (23 avenue Charles-Virolleau), sur un territoire en désertification médicale. La MSP de Barbezieux-Saint-Hilaire regroupera 11 professionnels de santé aux fonctions complémentaires : deux médecins, un dermatologue, une sage-femme, deux cabinets d'infirmières, deux ostéopathes, une diététicienne, un psychologue et un réflexologue. Un projet soutenu pat la Région (150 000€) et l'Europe (200 000€).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | La LGV Tours-Bordeaux et le Grand Projet Sud Ouest à l'heure du changement...

17/01/2013 | Réseau Ferré de France garde le cap sur les calendriers de la LGV au nord et au sud de Bordeaux .

LGV : à Ambarès-et-Lagrave,en Gironde, les travaux font grincer les dents des riverains

Dans le transport ferroviaire l'heure est au changement. Non pas que la SNCF ou Réseau Ferré de France, pilote des infrastructures, vont disparaître; en revanche ils vont devoir serrer les rangs pour le bien du service public mais aussi parce qu'il faut préparer cette fameuse ouverture à la concurrence européenne, horizon 2019 comme date limite, pas si évidente que cela dans un pays comme le nôtre, fort d'une tradition "chemins de fers français". Le temps est à la "refonte de la gouvernance" selon le mot de Bruno de Monvallier patron de RFF en Aquitaine. Entouré des équipes de RFF il a fait, ce 16 janvier, le point des dossiers en cours.

Suite logique des Assises ferroviaires d'il y a un an et d'une nouvelle donne politique RFF, SNCF, Direction des circulations ferroviaires sont regroupées dans un GIU, groupement gestionnaire des infrastructures unifiées. Le gouvernement et, singulièrement, le ministre des transports Frédéric Cuvillier ont demandé au nouveau président de Réseau Ferré de France Jacques Rapoport de lui proposer, en liaison avec Guillaume Pépy, président de la SNCF une nouvelle organisation qui sera rattachée au pole historique de la la SNCF. Parrallèlement une mission confiée au président de la Région des Pays de la Loire, Jacques Auxiette, a pour but d'étudier la façon d'impliquer plus fortement les régions à la politique ferroviaire, tandis que le schéma national des infrastructures de transport, le SNIT, doit concourir à ce qu'un tri soit fait dans la somme des projets existants dont le montant estimé est de... quelques 275 milliards.

Modernisation : Dax-Pau en têteReste que la priorité, à court terme, c'est la modernisation du réseau qui a besoin d'investissements massifs. Exemple, en Aquitaine et Poitou-Charentes, un programme de 300 milllions d'euros est prévu pour 2013. Les travaux ont d'ailleurs débuté ces premiers jours de janvier sur la liaison Dax-Pau, le grand chantier régional de l'année à hauteur de 160 millions d'euros. D'autres  vont se poursuivre en Lot-et-Garonne entre Marmande et Aiguillon; au Pays Basque avec le pont sur l'Adour.

Tours-Bordeaux: "maîtrisé"Quant au chantier de la LGV Tours-Bordeaux, si l'on en croit le directeur opérationnel du projet Christophe Huau, il se déroule normalement; il est "maîtrisé sur le plan technique et financier". Une précision, en guise de mise au point, après les propos rapportés dans Sud Ouest à la suite de la conférence de Guillaume Pépy le 14 décemnbre à la chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux qui aurait évoqué d'importants dépassements du coût des travaux. A cet égard, le patron régional de RFF a rappelé que si tel devait être le cas la charge en reviendrait, seule, au concessionnaire privé en l'occurence Vinci... Comprenons quand même que le niveau des péages pourrait, le jour venu, être ajusté, le prix du billet aussi et que la SNCF prend les devants. S'agissant des travaux eux-mêmes de Tours-Bordeaux, le calendrier prévoit encore une année de terrassements "hors aléas climatiques". Bruno de Monvallier a rappelé que Réseau Ferré de France se préparait à la mise en service de la LGV dans le cadre Sud Ouest Atlantique ( ligne Le Mans-Rennes concomittante) et que à l'horizon 2016-2017 quatre mises en service, dont la section terminale Metz-Strasbourg, allaient nécessiter une remise à plat des horaires, d'autant plus importante, que ces ouvertures doivent libérer des capacités existantes pour le trafic fet et les Trains Express Régionaux, les TER. Ces Ter objets de bien des critiques de la part des usagers et du Conseil régional. "Les résultats ne sont pas bons en terme de régularité a déclaré le patron aquitain de RFF ; le facteur infrastructures pèse entre 20 et 25% dans les causes d'irrégularités et nous travaillons avec la SNCF et la Région à bien les identifier pour élaborer un plan d'actions d'urgence. Le dialogue est franc (!), le Conseil régional paie il a des exigences." A suivre.

GPSO: les enquêtes publiques à l'étéPour l'autre volet de la Ligne à Grande Vitesse, le " Grand Projet Sud Ouest" Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Hendaye, les objectifs et calendriers n'ont pas varié. Entendons par là qu'il ne faut pas attendre que RFF outrepasse les missions qui lui sont assignées, en l'occurrence à court terme préparer les enquêtes publiques sur les deux lignes à l'horizon de l'été prochain dans les six départements concernés et "poursuivre la concertation" avec des interrogations au droit d'Agen ( où situer la gare) des discussions en Gironde et au nord de Toulouse, des réserves foncières  à constituer. La fin 2014 reste un horizon  pour parvenir à la Déclaration d'Utilité Publique. Les débats de ces dernières semaines sur la possibilité de financer le GPSO - en attendant le résultat des arbitrages nationaux- n'appellent pas de commentaires de RFF dont Bruno de Monvallier "pense qu'il fait partie des priorités". Et si la contrainte financière devait conduire à un phasage des réalisations, il rappelle que la LGV Est Paris-Strasbourg  a été réalisée en deux phases.

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : aqui.fr

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
4768
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
brouzeng-lacoustille | 17/01/2013

RFF une gestion en bon père de famille ! spécialiste des gouffres financiers (32 Milliards de dettes) affirme que la LGV Tours-Bordeaux est « sous contrôle »

Qui veut gagner des milliards ?

Les PPP un jouet dangereusement explosif dont nos spécialistes Duc d'Aquitaine et M. Hollande semblent minimiser les impacts. Une fâcheuse tendance à l'autisme et un sérieux mépris aux associations (Accril Attac Cade, Sepenso etc..) qui dénoncent depuis des années ces montages fallacieux.

Ces formules sont en plein développement en France. « Elles font entrer les acteurs publics dans un mécanisme d'endettement et ne profitent qu'aux quatre majors du BTP en excluant du système les petites entreprises et les entreprises de taille intermédiaire », a déclaré le président du Conseil régional d'Aquitaine."

"Pour François Hollande, le PPP est un système qui a dérapé. Réservé à l’origine à des procédures d’urgence, il est devenu un outil qui favorise la vie à crédit et le surendettement. Selon lui, cet outil a tendance à limiter la réflexion quant à la nécessité de faire ou de ne pas faire tel ou tel investissement, la contrainte financière immédiate étant réduite. Il est fondamental pour lui de réfléchir, en mobilisant le savoir-faire des architectes, à l’option de transformer, réutiliser ou modifier les constructions existantes sans se limiter à la seule option d’imaginer de nouveaux bâtiments. "

Tout est sous controle ?

Dans une de ses déclarations il y a 2 semaines environ, A.Rousset évaluait le coût du GPSO à 5 milliards d'euros....quelques jours plus tard il l'évaluait à 12 milliards...

Et puis dans le domaine de la maitrise des budgets, RFF est exemplaire! on le sait bien....

32 milliards d'euros de dette , dette qui s'arrondit de 1 à 1,5 milliards d'euros par an. C'est de la gestion maitrisée !!!



Fabienne Brouzeng
Secrétaire UDE

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Village by CA Nouvelle-Aquitaine Economie | 16/01/2019

Le Village des start-ups du Crédit Agricole présente ses nouvelles recrues

Les entreprises doivent quitter le chantier d'ici la fin janvier Economie | 16/01/2019

Beynac : Les entreprises périgourdines crient leur colère

SNCF 2019 Economie | 14/01/2019

Nouvelle-Aquitaine : les nouvelles pistes de la SNCF

Le logo de l'Arsenal des Mers de Rochefort Economie | 11/01/2019

"L'Arsenal des Mers" : le projet post-Hermione de Rochefort

La centrale hydroélectrique de Saint-Maurice-en-Valgodemard (Hautes Alpes) fait partie des 19 centrales rachetées Economie | 20/12/2018

Energies renouvelables : Hydrocop et la Banque des territoires s’offrent 19 centrales hydroélectriques des Alpes

Espace collaboratif crédit agricole Economie | 18/12/2018

« Un bâtiment beau mais pas ostentatoire, à l’image du Crédit Agricole » Jack Bouin, directeur général du Crédit Agricole Aquitaine

Ford Blanquefort Economie | 13/12/2018

Ford refuse la reprise de l'usine à Blanquefort

Port de Bordeaux Economie | 11/12/2018

Port de Bordeaux : un avenir à trancher

Jérôme Verschave, Directeur général d'Aérocampus Economie | 07/12/2018

Aérocampus entre incompréhension et inquiétude face à l'augmentation de la taxe de séjour

gilets jaunes Economie | 05/12/2018

Impact économique des gilets jaunes : premier bilan "contrasté" en Nouvelle-Aquitaine

Talents d'apprenti.e.s Economie | 05/12/2018

Entre les lignes : "Talents d'apprenti.e.s", un bel hommage à l'apprentissage

empleo-info.eu, vient d'être lancé pour encourager et faciliter l'emploi transfrontalier au sein de l'Euro-région Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre Economie | 26/11/2018

Empleo-info.fr: un outil pour dynamiser l'emploi transfrontalier au sein de l'Euro-région Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre

soirée Investissons vign Economie | 25/11/2018

Crédit Agricole : une banque ancrée dans son territoire

Startups au sein de l'incubateur Economie | 23/11/2018

Agen: 5 startups au sein de l’incubateur du Campus Numérique

Laurent Lajus président du Cluster Machinisme Economie | 22/11/2018

« Individuellement, on ne paraîtrait pas. Grâce au cluster, on existe ! » Laurent Lajus, président du Cluster Machinisme