Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | La région Aquitaine joue la carte de l'agritourisme à Paris

01/03/2014 | La région Aquitaine est une des régions leader en matière d'agritourisme. Lors du salon de l'agriculture, elle a tenu à le faire savoir aux nombreux visiteurs.

L'Aquitaine est reconnue pour ses produits de qualité, un plus pour le tourisme

Pendant le Salon de l'agriculture qui ferme ses portes ce soir, le stand de la région Aquitaine n'a pas désempli. De nombreux visiteurs, originaires pour beaucoup de la région ou ayant déjà séjourné pour des vacances, sont venus se renseigner sur les séjours, les hébergements, et bien sûr les produits du terroir. Le Comité régional du tourisme accueillait pour la première fois les deux réseaux : Bienvenue à la ferme et Les marchés de producteurs de pays. L'occasion de mettre en valeur l'agritourisme, source de revenus non négligeable pour de nombreux agriculteurs.

L’Aquitaine est l'une des principales régions françaises en termes d’offre agritouristique, grâce à la diversité et la richesse de ses paysages, de ses traditions, de son histoire et de ses terroirs. On distingue quatre types d’activités : l'hébergement, les loisirs, la restauration et la vente directe. Sur le territoire régional, les activités liées à l'agritourisme, concernent plus de 2 300 exploitation agricoles soit une quinzaine de réseaux. Les deux réseaux les plus connus sont "Bienvenue à la ferme" qui compte 650 adhérents en Aquitaine et celui des "Marchés de producteurs de pays" qui regroupe à l'échelon régional 750 membres. Pour la première fois, le Comité régional du tourisme a mis en valeur ces deux marques lors du Salon de l'agriculture. Car les régions viennent  à la Porte de Versailles faire la promotion de leur produits,  mais aussi attirer le touriste. Le Salon de l'agriculture s'est ainsi imposé comme un rendez -vous important pour les professionnels du tourisme.

Une activité porteuse de valeursActivité complémentaire ou véritable vocation à l'accueil des touristes, l'agritourisme constitue un enjeu important pour l'agriculture régionale. "Notre région a de nombreux atouts, outre un patrimoine exceptionnel et diversifiée, elle a une gastronomie réputée. C'est l'une des régions qui a le plus de produits sous signe officiel de qualité. Cette agriculture est porteuse de valeurs. Les gens qui visitent notre région  y sont attentifs. Ils sont à la recherche d'un retour en source," explique Elisabeth Uminski, de la Chambre régionale de l'agriculture.
Au fil des ans, les réseaux agritouristiques se sont structurés, les agriculteurs se sont professionnalisés dans l'accueil. Ils ont investi. L'agritourisme c'est aussi, l'apport d'une valeur ajoutée sur les exploitations et donc des revenus supplémentaires pour les agriculteurs concernés. Des agriculteurs producteurs de produits de qualité, vecteur de développement touristique du territoire, Christophe Mouret, producteur de noix bénéficiant de l'appellation AOC noix du Périgord, et président d'Agriculture et tourisme en Dordogne veut y croire. 
La Dordogne est le 1er département français en matière de tourisme à la ferme et de vente directe. Plus de 20 % des exploitations agricoles périgourdines sont concernées par le tourisme à la ferme et circuits courts et pour 80 % d'entre elles, cela représente leur activité principale. Actuellement, 40 % des projets d'installation comportent une dimension vente directe ou agritouristique. "Le réseau Bienvenue à la ferme en Dordogne, compte 540 adhérents, en progression constante. A l'avenir, mon souhait est de pouvoir offrir davantage de services à nos adhérents. Je suis relativement nouveau dans le réseau, mais ce que je ressens, c'est que bon nombre d'agriculteurs ont des projets. Ils ont parfois du mal à les mettre en oeuvre faute de trésorerie suffisante ou de confiance des banques. Nous menons actuellement une réflexion sur du financement participatif de type crowdfunding* pour aider à faire aboutir des projets avec le soutien de l'ADIE. Nous souhaitons être prêt pour 2015, ce serait totalement innovant en France," conclut Christophe Mouret. 

* La finance participative (en anglais crowdfunding) est une expression décrivant tous les outils et méthodes de transactions financières qui fait appel à un grand nombre de personnes pour financer un projet. Ce mode de financement se fait sans l'aide des acteurs traditionnels du financement (Wikipédia)

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2010
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !