Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée ce 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoire

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/20 | Le congrès des départements de France à La Rochelle

    Lire

    Les 4, 5 et 6 novembre prochains, La Rochelle accueillera le 90ème Congrès des Départements de France, présidé par son président Dominique Bussereau. Ces "Assises" seront l'occasion de faire un bilan de ces 6 dernières années, et de revenir sur la réforme fiscale. Deux thèmes en particulier seront abordés : "La préservation de la biodiversité : une politique dynamique, partenariale et transversale" et "l’enjeu de l’organisation territoriale du champ médico-social à l’aune de la crise sanitaire".

  • 30/09/20 | La filière bois recrute

    Lire

    La Haute-Vienne, la Charente et la Creuse organisent du 1er au 16 octobre la quinzaine du bois. Cet évènement a pour but de présenter les besoins de recrutement des entreprises de la filière bois ainsi que les formations à ces métiers. Grâce aux visites d’entreprises, les demandeurs d’emplois et les personnes intéressées pourront découvrir les métiers et les offres d’emplois des entreprises locales. Pour participer à ces visites d’entreprises et découvrir cette filière, les participants doivent s'inscrire auprès des acteurs de l’emploi comme Pôle Emploi ou encore les Missions Locales.

  • 30/09/20 | La Rochelle : avancée sur le projet d'éco-quartier

    Lire

    Une étape importante dans la concertation sur le Programme de Renouvellement Urbain de Villeneuve-les-Salines est franchie ce mercredi avec l’installation, à la Maison du Projet, d’une maquette évolutive du futur quartier. Visible par les habitants, elle permettra de se projeter pour mieux comprendre et s’exprimer sur les différents axes du programme. Rappel du projet: www.aqui.fr/politiques/titre-un-quartier-populaire-requalifie-en-quartier-durable-a-la-rochelle,18138.html

  • 30/09/20 | 79 : La Chambre des Métiers et de l’Artisanat se refait une beauté

    Lire

    Le CFA des Deux-Sèvres, qui comporte 32 formations et 57 diplômes, va faire peau neuve. Le bâtiment existant va être rénové et 3 nouveaux vont être construits. Cette réhabilitation va permettre de renforcer l’attractivité du campus et d’adapter l’offre de formation au plus près des besoins du marché. Le Département des Deux-Sèvres soutient cette opération et invite les collégiens à découvrir ces métiers grâce à l’opération « Bravo les artisans ».

  • 30/09/20 | Concours agricole : inscriptions ouvertes pour l'agro-foresterie

    Lire

    En 2019, le Concours Général Agricole avait ouvert une nouvelle catégorie du Concours avec les Pratiques Agroécologiques, aux côté de la catégorie Prairies et Parcours. Les agriculteurs pratiquant l'agroforesterie sur les secteurs du Pays de gâtine et Haut val de sèvre en Deux-Sèvres et sur la Charente-Maritime peuvent s'inscrire à la prochaine édition jusqu'au 15 octobre 2020. Conditions: posséder au moins une parcelle avec une production associant l’arbre à l’agriculture. Rens.05 46 50 45 08.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | La Rochelle mise sur l'économie sociale et solidaire

10/12/2016 | Ces rencontres de l'économie sociale et solidaire étaient à l'initiative du vice-président de l'agglomération Serge Poisnet, en charge du secteur.

Serge Poisnet, vice-président de la communauté d'agglomération de La Rochelle

La Communauté d’agglomération de La Rochelle organisait vendredi 9 décembre ses Premières rencontres de l’économie sociale et solidaire. Objectif de ce symposium : faire le point avec les acteurs de la filière, pour voir comment les fédérer et développer ces activités. Il intervient quelques jours avant le vote, à La Région, du Schéma régional de développement d’internationalisation et d’innovation (SRDII), qui positionne le développement de l’économie sociale et solidaire comme l’une des dix actions prioritaires de la Nouvelle Aquitaine pour ces prochaines années.

Le contexte

Ces rencontres font suite à plusieurs avancées récentes dans ce domaine : la loi du 31 juillet 2014 qui pose les statuts des entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS), à savoir les associations, les mutuelles, les coopératives et les fondations, mais aussi de nouvelles formes d'entrepreneuriat social comme les sociétés commerciales (Scop, SCIC, CAE), qui poursuivent un objectif d'utilité sociale. Et la création du fond NovESS, en juin dernier, porté par la Caisse des dépôts et la banque BNP-Paribas : pourront en bénéficier les associations et entreprises sociales porteuses de projets de grande envergure (investissements compris entre 1 M€ et 5 M€), innovants et à forte valeur ajoutée. Les collectivités locales ont tout intérêt à accompagner les porteurs de projet vers ces aides, puisque le secteur est en pleine croissance et créateur d’emplois (+1,7 % en Poitou Charentes entre 2011 et 2014).

Ce symposium fait également suite à une première rencontre au niveau régional qui a eu lieu cet été, et qui a permis de dresser un état des lieux de la filière en Nouvelle-Aquitaine. A La Rochelle, la Communauté d’agglomération se préoccupe du sujet depuis ces deux dernières années : son président Jean-François Fountaine a créé un poste exclusivement dédié au développement de cette économie, confié à Serge Poisnet, organisateur de ces rencontres. Objectif : « Rassembler. Les secteurs d’activités sont vastes, il est nécessaire d’échanger pour apprendre à mieux se connaître, identifier les besoins pour aider les entreprises à se développer », explique l’élu.

Etat des lieux en Charente-Maritime

Elle représente 12% de l’emploi salarié, avec 21 373 postes (215 764 emplois pour l’ensemble de la Nouvelle-Aquitaine), ce qui représente 520 millions d’euros de rémunérations brutes annuelles. Les activités les plus représentées sont l’action sociale (l’accueil d’enfants, accompagnement des personnes âgées et des handicapés, hébergements médicalisé, insertion par le travail, etc.), les services divers (commerces, structures de soutien aux entreprises, services liés au bâtiment et à l’aménagement paysager, activités juridiques et comptables, etc.) et les activités financières et d’assurances (mutuelles, assurances, courtiers, intermédiaires monétaires). Un classement que l’on retrouve sur La Rochelle, à la différence que l’enseignement (écoles, sports, culture, conduite, formation continue) reste la 3e économie la plus forte des ESS présentes. L’agglomération concentre également les plus grosses structures de l’ESS, de plus de 100 salariés. La plupart des employeurs du département sont des associations (1797 établissements), juste devant les coopératives et les mutuelles. « Deux tiers de ces emplois sont occupés par des femmes », précise Stephen Borderie, de la chambre régionale de l’économie sociale et solidaire, à l’origine d’un état des lieux en Nouvelle-Aquitaine.

Quel avenir pour la filière ?

Selon le dernier bilan de la chambre régionale de l’ESS, la filière bénéfice d’une bonne image auprès des jeunes, qui s’y projettent volontiers dans leur avenir. Ça tombe bien, la filière est pourvoyeuse d’emploi : + 3,6% créés en trois ans (chiffres 2015) à La Rochelle. « Les professionnels de l’ESS ont également une capacité à se fédérer entre eux et à innover dans leur domaine. Mais la filière pâtit aussi d’une méconnaissance de ses activités du grand public, qui l’assimile souvent à une économie de réparation et de recyclage », constate Stéphane Borderie. Constitué essentiellement d’associations et de petites structures, elle souffre de la baisse des subventions et autres aides aux structures d’utilité sociale. Elle peine également à renouveler ses bénévoles (13 millions de citoyens) et ses dirigeants  - or « 600 000 départs à la retraite sont prévus d’ici 2020 au niveau national ». Pour Stephen Borderies, il faut donc autant améliorer son image que développer les dispositifs de support et d’accompagnement, en créant des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE), FabLab et Maisons de l’Economie sociale et solidaire. Créer des partenariats avec les pôles recherches des Universités ou des écoles comme Sup de Co à La Rochelle permettrait également de faire émerger plus vite et davantage des innovations portées par des structures de l’ESS et permettrait de leur apporter visibilité et certification. Il faut également développer l’accompagnement financier de l’ESS, notamment par des partenariats avec les collectivités locales, en intégrant par exemple les structures ESS dans les politiques publiques. Du côté de la Région, les modalités des aides et des interventions auprès des structures d’ESS seront décidés en février, suite au vote du SDRII cette semaine. A La Rochelle, l’agglomération a anticipé en distribuant des fiches « contact » pour les porteurs de projets (*), afin d’identifier les besoins.

 

(*) Renseignements : service emploi et enseignement supérieur, développement de l’économie sociale et solidaire, Tel. 05 46 30 34 61 ou ees@agglo-larochelle.fr

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
10510
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !