aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | La SPL Sud Gironde pour l'économie du territoire: « tous pour une et une pour tous »

25/03/2016 | Plutôt que la concurrence territoriale, 6 collectivités du Sud Gironde et le Département, s'allient autour d'un nouvel outil commun de développement économique: la SPL Sud Gironde

Les élus du Sud Gironde ont lancé la Société Publique Locale Sud Gironde ce mercredi 23 mars 2016 à Mazères

Ce 23 mars, à Mazères, dans les locaux de la Communauté de Communes du Sud Gironde, les représentants des Communautés de communes du Sud Gironde et du Bazadais, au côté du Département et des représentants des communes de Langon, Bazas, Captieux et Saint-Symphorien, ont lancé leur tout nouvel outil de développement économique du territoire issu d'une démarche politique partagée : la Société Publique Locale Sud Gironde, structure publique aux statuts privés.

Parce qu'en Gironde, comme ailleurs, le développement économique et social des territoires n'est pas le fait d'une « main invisible » mais, à l'inverse, facilement fragilisé notamment par l'attractivité forte de la Métropole, un « schéma départemental des zones d'équilibre » recense les zones d'activités à créer ou à développer sur le département, pour justement garantir cet équilibre territorial. Un document qui pose trois exigences sur ces zones : un certain éloignement de la métropole, la présence de thématiques économiques fortes, et enfin une accessibilité aisée, pour garantir leur succès.
Dans cette optique de dynamisation économique territoriale, le Sud Gironde a trois préoccupations principales en cohérence avec ce schéma départemental. Il y a à la fois la poursuite de la commercialisation sur la zone d'activités de Mazères toute proche de Langon, le renforcement des filières économiques identifiées sur Bazas (agroalimentaire et mécanisme/automatisme) et l'émergence du futur « Ecopole » de Captieux autour du bois et des éco-matériaux. Des zones, d'autant plus intéressantes qu'elles totalisent à elles trois, trois sorties autoroutières sur 2 autoroutes différentes. Bref, le Sud Gironde a bel et bien vocation à être une « zone d'équilibre » multipolaire pour le Département, d'où sa participation à l'aventure.

"Quelque chose de très opérationnel, qui ne soit pas une usine à gaz"Trois sujets, comme autant de défis que les élus des deux communautés de communes et communes de ce territoire ont pris le parti d'embrasser de manière conjointe, et au côté du Département, afin de créer l'outil juridique adéquat pour remplir au mieux, sur le terrain, cette mission de développement. La structure est donc officiellement née ce mercredi à Mazères, « la SPL Sud Gironde ». Une structure 100% publique (avec comme seuls actionnaires les collectivités pré-citées) mais de statut de droit privé. Elle peut ainsi s'affranchir de certaines lourdeurs propres au droit des collectivités locales, « et être plus véloce dans sa capacité d'action ». Un point important quand on parle de développement économique...
« L'idée ici était de pouvoir mettre entre les mains des communautés de communes quelque chose de très opérationnel, qui ne soit pas une usine à gaz », synthétise Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil départemental, mais aussi représentant ici de la communauté de communes du bazadais. Autre spécificité de cette SPL, « elle est uniquement au service de ses actionnaires », et dans ce cadre, ces derniers n'ont pas d'obligation de mise en concurrence, avant de lui attribuer projets et missions, là encore on gagne du temps.

Acquisition de foncier, aménagement et commercialisation des zones d'activitésDe manière concrète la SPL, aura donc pour mission principale à travailler sur les trois pôles économiques plus ou moins avancés du Sud Gironde (Mazères, Bazas et Captieux), avec comme capacité d'action : « l'acquisition de foncier, l'aménagement de zones d'activités, la construction d'immobilier d'entreprise, et éventuellement de services, ainsi que la commercialisation de ces zones », liste Jean-Luc Gleyze. Mais, outre le développement de « cette zone d'équilibre » à trois sites, la SPL pourra aussi intervenir en délégation de maîtrise d'ouvrage pour tout projet d'intérêt public local d'un de ses actionnaires (habitat, projets urbains, tourisme...), signale également le Président du Département. Et en la matière les maires ne manquent pas de projets... mais jusque là "il manquait l'outil pour pouvoir les mettre en œuvre avec facilité", avouent-ils volontiers. Dans ces cas de délégation de maîtrise d'ouvrage, la SPL prélèvera pour son compte un pourcentage de la prestation globale.
Au total, c'est une structure, qui pour dynamiser le territoire « devra à la fois être proche des élus, se faire connaître, et avoir une démarche de prospection commerciale, et de marketing territorial pour vendre le territoire auprès des entreprises ». Un rôle qui sera dans un premier temps uniquement assumé par le couple Président-Directeur (trice). C'est d'ailleurs pour ses compétences de chef d'entreprise que l'élu de Langon, Christophe Fumey a été élu président de la SPL. A cheval entre le monde entrepreneurial et l'action publique, il est apparu comme le candidat idéal, pour « se faire l'ambassadeur du territoire », promet-il.

Un modèle reproductibleA ses côtés, le/la directeur/rice est en cours de recrutement. Le vainqueur (ils ne sont plus que 2 en lice sur 35 canidatures reçues) devrait être installer d'ici juin, à Mazères. «Cette personne aura tout à créer, c'est de son impulsion que dépendra une grande part de la réussite de la SPL », insiste son nouveau et premier président. La structure s'étoffera ensuite si nécessaire au fil des besoins. L'idée pour Jean-Luc Gleyze, est que ce modèle de SPL, s'il est efficace et pertinent, soit reproductible sur d'autres territoires girondins. « Pourquoi pas le Médoc ou le Libournais par exemple... » . Car en effet, cette formule élaborée en Sud Gironde est expérimentale à l'echelle du département.

Sur le montage financier de la SPL, qui pourra également évoluer dans le temps en accueillant de nouveaux actionnaires, le capital de la société est de 225 000 € : 75 000 € pour chaque communauté de communes, 50 000 pour le Département et 6250 € pour chacune des 4 communes actionnaires indépendamment des communautés de communes : Langon, Bazas, Captieux et Saint-Symphorien.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5131
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !