aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/16 : "Pour la France, pour la Gauche": tel est le thème de la réunion publique qui aura lieu le 29 juin à 18h30 à l'Athénée Municipal de Bordeaux en présence de Stéphane Le Foll, d'Alain Rousset et de l'ensemble des sénateurs et députés PS de Gironde.

24/06/16 : Le Salon du livre gourmand se tiendra à Périgueux, les 25, 26 et 27 novembre et aura pour thème "Tables de France. La conférence de presse a eu lieu à Bordeaux, car c'est le chef Philippe Etchebest qui sera le président de cette 14e édition.

24/06/16 : 1er Forum de l'intérim jeudi 30 juin de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 au Centre Culturel du Passage d'Agen (47). Au menu : rencontres avec des agences d'intérim dans le cadre d’un job dating et 353 postes d’intérimaires à la clé !

23/06/16 : "Se fédérer pour changer" Entreprises-relations sociales":J.M Cavada, Député Européen, A.Turby, Changeons la France, Maire de Carbon-Blanc, P.Block, auteur du "Moi, Président(e), la 4ème solution". Deux réunions le 27/6 17h puis 18H30 à l'Inseec H18.

23/06/16 : LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Alain Vidalies, Sec d’Etat aux Transports souhaite créer une mission conjointe du Conseil de l'environnement et du développement durable, de l'Inspection des finances pour consolider le financement de ces lignes.

17/06/16 : Jean-Baptiste Constant, conseiller d’administration de l’intérieur et de l’Outre-mer est nommé sous-préfet, sous-préfet de l’arrondissement de Sarlat. Sa prise de fonctions a lieu le 20 juin avec un dépôt de gerbe, place de la Petite Rigaudie à 17 h.

15/06/16 : Le sel de Salies-de-Béarn, qui est produit dans les Pyrénées-Atlantiques et qui est utilisé pour saler le jambon de Bayonne, a obtenu le statut d'indication géographique protégée (IGP). Celui-ci lui a été accordé par la Commission européenne.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/06/16 | Anglet: Le porte-parole du NPA trouve la mort lors d'un trail

    Lire

    Ancien professeur, et porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Claude Larrieu, 70 ans, a trouvé la mort lors du 27e Trail Hirukasko qui réunit 600 participants à l'assaut de trois sommets. "Toujours fidèle à l'idéal qu'il défendait sans être sectaire, actif sans être autoritaire, aimant le travail collectif sans chercher à en tirer profit", résume le Comité pour la Défense des Droits de l'homme qu'il avait accompagnés efficacement lors de sa création en 1984 et durant de nombreuses années.

  • 25/06/16 | La Dordogne, de nouveau navigable

    Lire

    La Dordogne est repassée depuis mercredi sous le seuil qui la rend navigable : 1,50 m à l'échelle de mesure du pont de Cénac. Depuis près d'un mois, les embarcations ne pouvaient en effet s'élancer sur la rivière pour des raisons de sécurité. Mi-juin, le niveau a même dépassé les deux  mètres, le seuil de navigabilité pour les gabarres : ces embarcations avaient alors dû rester restées à quai. Les loueurs de canoës peuvent enfin reprendre le travail.

  • 24/06/16 | Chômage ALPC: - 0,4% en mai , France:+ 0,3%

    Lire

    300 884 demandeurs d'emploi de catégorie A, fin mai:-0,4 % sur un mois (soit –1 077 personnes), -1,3 % sur 3 mois et -0,8 % sur un an. En France ce nombre augmente de 0,3 % sur un mois, recule de 2,0 % sur 3 mois et de 1,0 % sur un an. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en mai 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue de 0,2 % pour les moins de 25 ans (–1,1 % sur 3 mois et –7,3 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–1,4 % sur 3 mois et –1,2 % sur un an) et de 0,5 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–1,1 % sur 3 mois et +4,2 % sur un an).

  • 24/06/16 | François Bayrou face au refus anglais de l'Europe

    Lire

    Interrogé par Europe 1 sur le vote des Anglais en faveur du "Brexit", François Bayrou, le président du Modem, a déploré que l'Europe soit devenue plus diplomatique que démocratique. "Les décisions européennes relèvent d’une démocratie dans lesquelles les peuples ont quelque chose à comprendre et à savoir "estime-t-il. Or, "personne ne sait quelles décisions on prépare à Bruxelles, de quelles manière elles sont mises en place et quand elles sont prises ". Selon lui, les élus nationaux ont une responsabilité dans ce domaine.

  • 24/06/16 | Le jazz prend ses quartiers au festival d'Oloron-Sainte-Marie

    Lire

    L'excellent festival "Des rives et des notes" organisé à Oloron-Sainte-Marie débute dans les Pyrénées-Atlantiques. Consacré en particulier aux jazz d'Europe, il se déroule du 24 et 26 juin ainsi que du 29 juin au 3 juillet. Une trentaine de concerts sont à l'affiche, dont celui du trio allemand Triosence, qui se produit pour la première fois en France. A noter également la venue de Lisa Simone, la fille de Nina, le quartet italien Paolo Fresu, le Golden Strike Trio de Ron Carter. Un tremplin des jeunes formations est prévu. Le programme sur http://www.jazzoloron.com/

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | La SPL Sud Gironde pour l'économie du territoire: « tous pour une et une pour tous »

25/03/2016 | Plutôt que la concurrence territoriale, 6 collectivités du Sud Gironde et le Département, s'allient autour d'un nouvel outil commun de développement économique: la SPL Sud Gironde

Les élus du Sud Gironde ont lancé la Société Publique Locale Sud Gironde ce mercredi 23 mars 2016 à Mazères

Ce 23 mars, à Mazères, dans les locaux de la Communauté de Communes du Sud Gironde, les représentants des Communautés de communes du Sud Gironde et du Bazadais, au côté du Département et des représentants des communes de Langon, Bazas, Captieux et Saint-Symphorien, ont lancé leur tout nouvel outil de développement économique du territoire issu d'une démarche politique partagée : la Société Publique Locale Sud Gironde, structure publique aux statuts privés.

Parce qu'en Gironde, comme ailleurs, le développement économique et social des territoires n'est pas le fait d'une « main invisible » mais, à l'inverse, facilement fragilisé notamment par l'attractivité forte de la Métropole, un « schéma départemental des zones d'équilibre » recense les zones d'activités à créer ou à développer sur le département, pour justement garantir cet équilibre territorial. Un document qui pose trois exigences sur ces zones : un certain éloignement de la métropole, la présence de thématiques économiques fortes, et enfin une accessibilité aisée, pour garantir leur succès.
Dans cette optique de dynamisation économique territoriale, le Sud Gironde a trois préoccupations principales en cohérence avec ce schéma départemental. Il y a à la fois la poursuite de la commercialisation sur la zone d'activités de Mazères toute proche de Langon, le renforcement des filières économiques identifiées sur Bazas (agroalimentaire et mécanisme/automatisme) et l'émergence du futur « Ecopole » de Captieux autour du bois et des éco-matériaux. Des zones, d'autant plus intéressantes qu'elles totalisent à elles trois, trois sorties autoroutières sur 2 autoroutes différentes. Bref, le Sud Gironde a bel et bien vocation à être une « zone d'équilibre » multipolaire pour le Département, d'où sa participation à l'aventure.

"Quelque chose de très opérationnel, qui ne soit pas une usine à gaz"Trois sujets, comme autant de défis que les élus des deux communautés de communes et communes de ce territoire ont pris le parti d'embrasser de manière conjointe, et au côté du Département, afin de créer l'outil juridique adéquat pour remplir au mieux, sur le terrain, cette mission de développement. La structure est donc officiellement née ce mercredi à Mazères, « la SPL Sud Gironde ». Une structure 100% publique (avec comme seuls actionnaires les collectivités pré-citées) mais de statut de droit privé. Elle peut ainsi s'affranchir de certaines lourdeurs propres au droit des collectivités locales, « et être plus véloce dans sa capacité d'action ». Un point important quand on parle de développement économique...
« L'idée ici était de pouvoir mettre entre les mains des communautés de communes quelque chose de très opérationnel, qui ne soit pas une usine à gaz », synthétise Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil départemental, mais aussi représentant ici de la communauté de communes du bazadais. Autre spécificité de cette SPL, « elle est uniquement au service de ses actionnaires », et dans ce cadre, ces derniers n'ont pas d'obligation de mise en concurrence, avant de lui attribuer projets et missions, là encore on gagne du temps.

Acquisition de foncier, aménagement et commercialisation des zones d'activitésDe manière concrète la SPL, aura donc pour mission principale à travailler sur les trois pôles économiques plus ou moins avancés du Sud Gironde (Mazères, Bazas et Captieux), avec comme capacité d'action : « l'acquisition de foncier, l'aménagement de zones d'activités, la construction d'immobilier d'entreprise, et éventuellement de services, ainsi que la commercialisation de ces zones », liste Jean-Luc Gleyze. Mais, outre le développement de « cette zone d'équilibre » à trois sites, la SPL pourra aussi intervenir en délégation de maîtrise d'ouvrage pour tout projet d'intérêt public local d'un de ses actionnaires (habitat, projets urbains, tourisme...), signale également le Président du Département. Et en la matière les maires ne manquent pas de projets... mais jusque là "il manquait l'outil pour pouvoir les mettre en œuvre avec facilité", avouent-ils volontiers. Dans ces cas de délégation de maîtrise d'ouvrage, la SPL prélèvera pour son compte un pourcentage de la prestation globale.
Au total, c'est une structure, qui pour dynamiser le territoire « devra à la fois être proche des élus, se faire connaître, et avoir une démarche de prospection commerciale, et de marketing territorial pour vendre le territoire auprès des entreprises ». Un rôle qui sera dans un premier temps uniquement assumé par le couple Président-Directeur (trice). C'est d'ailleurs pour ses compétences de chef d'entreprise que l'élu de Langon, Christophe Fumey a été élu président de la SPL. A cheval entre le monde entrepreneurial et l'action publique, il est apparu comme le candidat idéal, pour « se faire l'ambassadeur du territoire », promet-il.

Un modèle reproductibleA ses côtés, le/la directeur/rice est en cours de recrutement. Le vainqueur (ils ne sont plus que 2 en lice sur 35 canidatures reçues) devrait être installer d'ici juin, à Mazères. «Cette personne aura tout à créer, c'est de son impulsion que dépendra une grande part de la réussite de la SPL », insiste son nouveau et premier président. La structure s'étoffera ensuite si nécessaire au fil des besoins. L'idée pour Jean-Luc Gleyze, est que ce modèle de SPL, s'il est efficace et pertinent, soit reproductible sur d'autres territoires girondins. « Pourquoi pas le Médoc ou le Libournais par exemple... » . Car en effet, cette formule élaborée en Sud Gironde est expérimentale à l'echelle du département.

Sur le montage financier de la SPL, qui pourra également évoluer dans le temps en accueillant de nouveaux actionnaires, le capital de la société est de 225 000 € : 75 000 € pour chaque communauté de communes, 50 000 pour le Département et 6250 € pour chacune des 4 communes actionnaires indépendamment des communautés de communes : Langon, Bazas, Captieux et Saint-Symphorien.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3851
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !