aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

16/01/17 : La Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne/CIED vous invite à vivre une soirée à l'heure allemande, le vendredi 27 janvier à la Maison de l’Europe à Agen. Une soirée présentée par Katharina, une jeune allemande en service volontaire européen

16/01/17 : A l’occasion des soldes, l’Agglomération d’Agen et Keolis Agen proposent le ticket de bus illimité à 1,20€ la journée le samedi 21 Janvier.

15/01/17 : Les acteurs de la filière bio de la Nouvelle-Aquitaine vont se réunir pour la 1ere fois dans le cadre d'un forum, qui se tiendra jeudi 19 à Saint-Jean-d'Angely, en Charente-Maritime. Objectif: faire avancer le développement économique du territoire.

14/01/17 : Une femme de 50 ans est décédée ce samedi dans une avalanche survenue en vallée d'Ossau (Pyrénées-Atlantiques), dans le vallon de Gabardères. Elle faisait partie d'un groupe de randonneurs. Son mari a été retrouvé en état d'hypothermie.

14/01/17 : Le Bergerac Périgord football club jouera son 16e de finale de coupe de France contre le RC Lens le mardi 31 janvier à 18 heures. Le président Christophe Fauvel l'a confirmé sur son compte Twitter. Le lieu de la rencontre n'est toujours pas connu.

13/01/17 : Gironde: Les services des cartes grises, permis de conduire et des armes de la préfecture ainsi que la sous-préfecture de Blaye seront exceptionnellement fermés au public mardi 17 janvier. Les services ouvriront normalement mercredi 18 janvie à 8h30.

13/01/17 : Jean-Luc Mélenchon, candidat à l'élection présidentielle est attendu à Périgueux le 26 janvier. Il tiendra une réunion publique à la salle de la Filature, à partir de 19 h 30. Le candidat est soutenu par le Parti de Gauche et le Parti Communiste.

13/01/17 : Noël Mamère a saisi l'occasion de ses voeux pour annoncer ce 12 janvier qu'il renoncerait en juin à ses mandats de député de la Gironde et de maire de Bègles laissant le champ libre à un élu écologiste de sa majorité, Clément Rossignol.

12/01/17 : Le maire de Sarlat, Jean-Jacques de Peretti (LR), est candidat aux élections législatives du mois de juin sur sa circonscription de Sarlat, la quatrième de la Dordogne. Il a annoncé sa candidature par un communiqué.

11/01/17 : Avec 61 000 entrées, le Musée basque et de l'Histoire de Bayonne a connu une année 2016 exceptionnelle. Grâce aussi à l'exposition cet été, "1660-La Paix des Pyrénées" avec une trentaine de tableaux dont deux Velasquez qui a reçu 34 000 visiteurs.

11/01/17 : Jean-Marc Bassaget, Secrétaire général de la Préfecture de la Dordogne quitte le Département. Il a été nommé Sous-préfet de St-Julien-en Genevois en Haute-Savoie. Il est remplacé par Laurent Simplicien, ingénieur de recherche, à partir du 30 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/01/17 | Enquête publique sur la ZPPAUP d'Agen

    Lire

    Une enquête publique portant sur la transformation de la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) d’Agen en Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine (AVAP) et sur la modification des périmètres de protection des monuments historiques de la ville d’Agen a lieu du lundi 30 janvier au jeudi 2 mars. Les pièces du dossier sont déposées à la mairie d'Agen et à l'Agglo.

  • 12/01/17 | Élections syndicales dans les TPE

    Lire

    Les salariés des très petites entreprises (TPE de moins de 11 salariés) et les employés à domicile ont jusqu’au 13 janvier pour désigner l’organisation syndicale qui les représentera pour les 4 prochaines années. En votant, ils désigneront également les conseillers prud’hommes du collège salarié et les représentants dans les commissions paritaires régionales interprofessionnelles. En Lot-et-Garonne plus de 22 400 salariés sont ainsi appelés aux urnes.

  • 12/01/17 | Gironde: Dispositif grand froid renforcé

    Lire

    En prévision des conditions climatiques rigoureuses attendues pour ce week-end et le début de la semaine prochaine dans le département, le préfet de la Gironde a pris les dispositions pour que 30 places supplémentaires soient ouvertes pour l’accueil et l’hébergement des personnes sans abri dès ce vendredi, dans l’agglomération bordelaise selon la répartition suivante : 15 places sur le site du gymnase Palmer à Cenon,15 places sur le site de Dupas à Bordeaux. Des places supplémentaires seront également mises à disposition pour quelques familles dans une maison sociale située au sein de la métropole.

  • 11/01/17 | Pyrénées-Atlantiques : la neige tombe sur les stations de ski

    Lire

    La neige, qui avait boudé les stations de ski des Pyrénées-Atlantiques à Noël, s'est mise à tomber au début de la semaine. Ce mercredi, Gourette dispose d'une couche allant de 15 à 90 cm et a ouvert 7 pistes sur 35. La Pierre-Saint-Martin (65 cm à 90 cm) a ouvert 15 pistes sur 24, tandis que la station d'Artouste (30 cm au sommet) a ouvert 6 pistes sur 18. Une baisse des températures et de nouvelles précipitations sont prévues pour la fin de la semaine. Les équipements sont obligatoires pour accéder en voiture à Gourette et à La-Pierre-Saint-Martin.

  • 10/01/17 | Vallée du Ciron classée Natura 2000: pas de surprise pour SNCF

    Lire

    Le récent classement en Zone Natura 2000 de la vallée du Ciron que le tracé du projet LGV GPSO prévoit de traverser ne semble pas perturber les responsables de la SNCF. En effet, avancent-ils « le classement en Zone Natura 2000 d'un site est le résultat d'un long processus. Il a ainsi pu d'ores et déjà être anticipé dès le début du projet et pris en compte dans le dossier d'enquête publique ». La vallée du Ciron est le 7ème site a être ainsi classé le long du tracé, un 8ème et dernier classement est par ailleurs d'ores et déjà attendu par André Bayle, Chef de projet LGV GPSO.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | La transformation numérique, un enjeu régional

28/01/2016 | Le premier Forum régional de la transformation numérique s'est tenu ce jeudi 28 janvier à Talence. L'occasion de faire le point sur le procédé et ses enjeux.

Il est chef de projets numériques et commerce connecté

Vaste sujet que celui de la transformation numérique, cette capacité des entreprises au fonctionnement dit "traditionnel" à s'adapter aux nouvelles normes de développement. Plus de 400 acteurs professionnels étaient réunis ce jeudi 28 janvier à l'ENSEIRB MATMECA, sur le campus de Talence, à l'occasion du premier Forum régional de la transformation numérique, organisé par l'ADI (Aquitaine Développement Innovation) et ses partenaires. Éric Culnaërt, chef de projet numérique et commerce connecté à l'ADI, nous explique les objectifs d'une telle journée et les enjeux réels de cette "transformation".

@qui! - Pourquoi ce forum régional de la « transformation numérique ? Quels en sont les enjeux ? 

Éric Culnaërt : Il y en a plusieurs. En tant qu’agence du conseil régional chargée d’accompagner les entreprises dans leur croissance, l’ADI a voulu parler de « transformation numérique » parce que ce terme fait écho. Cela dit, le véritable enjeu, c’est la re-réflexion de la stratégie d’une entreprise dans un monde qui est devenu numérique. Nous avions besoin de faire passer ce message là vis-à-vis des entreprises et proposer à nos partenaires un moment dans lequel se retrouver. 

@! - Ce premier forum était l’occasion, au cours d’une session d’environ deux heures appelée « rendez-vous transfonum » de faire se rencontrer des experts et des entreprises. Pouvez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet ? 

E.C - Nous avons positionné ce moment public pour parler aux entreprises car la transformation numérique est un enjeu qui concerne toutes les entreprises, peu importe leur taille ou leur domaine d’activité. Nous avions besoin d’organiser un atelier sur la stratégie grande région et transformation numérique et nous en avons accueilli d’autres comme un atelier « numérique et énergie », un autre sur le « commerce connecté », le R.O.I des réseaux sociaux, etc. Nous avons également proposé à toute entreprise inscrite à la manifestation de participer à un diagnostic flash. Nous avons donc organisé une quarantaine de rendez-vous entre les entreprises et des consultants réunis à l’aide d’un questionnaire commun.

@! - Le terme « transformation numérique » est à la mode mais il reste abstrait. Vous avez donc invité des représentants, des responsables de PME pour tenter de le rendre concret…

E.C - Notre premier enjeu, c’était de faire passer le message que la transformation numérique est un sujet concret pour les entreprises locales qui ne sont pas forcément dans l’innovation pure. Il y a un enjeu pour toute entreprise de s’adapter au milieu dans lequel elle vit. Le numérique est un des facteurs qui les transforme le plus profondément. Notre mission, c’est de les aider à s’adapter, d’où ce besoin de les faire parler pour raconter leur expérience. Par exemple, nous avions un représentant de l’entreprise MANEGE (PME basée à Blanquefort spécialisée dans la fabrication d’articles en papier ou en carton) que j’ai accompagnée et qui m’a été adressée par la CCI de Bordeaux. Cette entreprise nous a fait part d’un projet de transformation, d’un enjeu d’outillage numérique. MANEGE voulait avoir un système d’information pour gérer son stock et ses clients. Mais plein d’autres enjeux sont apparus ensuite : nous avons aussi pensé à diversifier ses canaux de commercialisation et optimiser le placement de ses produits dans les magasins.  

@! - Cette transformation n’est pas encore achevée pour tous. Beaucoup d’entreprises aimeraient bénéficier de ce type d’accompagnements, sans forcément savoir à quel organisme s’adresser. Comment choisissez vous les entreprises que vous décidez d’accompagner ? 

E.C - C’est aussi un des buts de la journée : dire à ceux qui ne le savent pas forcément qu’il existe des outils pour réfléchir à sa transformation, leur dire qu’ils ne sont pas seuls, qu’il y a un petit peu de pognon pour les aider, les orienter. C’est aussi pour ça que l’on travaille en réseau, c’est un moyen de faire passer ces informations jusqu’au terrain. Nous avons fait un appel à projet avec la région en juillet dernier pour tester les outils de financement. Dans ce cadre, environ une vingtaine d’entreprises qui ont été accompagnées et financées et quelques autres dont les dossiers sont encore à l’étude. Alain Rousset, pendant la campagne des régionales, a annoncé un objectif de 10 000 entreprises. On l’atteindra ou pas, mais il y a des enjeux forts à en aider le plus possibles pour sortir de cette démarche artisanale déployée ici. 

@! - Avec cet agrandissement considérable du territoire régional suite à l’adoption de la loi NOTRe en janvier dernier, cette mission d’accompagnement devient-elle plus complexe pour vous ? 

E C - Nous espérons arriver avant l’été à faire se rapprocher les différents dispositifs d’intervention, d’homogénéiser un peut tout ça, de faire diffuser les meilleurs et d’abandonner à termes ceux qui sont les moins efficaces. ADI est également en train de se rapprocher de son homologue « Limousin Expansion », il y a des probables fusions qui risquent de s’opérer prochainement. Des personnes du Conseil régional de Poitou-Charentes pourraient venir rejoindre ce grand réseau. La vraie difficulté de notre action, c’est d’être au plus prêt du terrain et des entreprises. Ce forum est en tout cas d’ores et déjà tourné vers la grande région, il y en aura un autre l’an prochain, peut être ailleurs qu’à Bordeaux. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
4632
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Delemarre | 24/02/2016

Selon une étude conduite par Idaos, 1 entreprise sur 2 est tout à fait convaincue de l’impératif de sa propre transformation digitale et 90% des dirigeants affirment que cette transformation de leur entreprise doit passer par eux pour réussir.
La transformation numérique des entreprises est un enjeu de taille auquel la formation au digital peut répondre.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !