aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | La transformation numérique, un enjeu régional

28/01/2016 | Le premier Forum régional de la transformation numérique s'est tenu ce jeudi 28 janvier à Talence. L'occasion de faire le point sur le procédé et ses enjeux.

Il est chef de projets numériques et commerce connecté

Vaste sujet que celui de la transformation numérique, cette capacité des entreprises au fonctionnement dit "traditionnel" à s'adapter aux nouvelles normes de développement. Plus de 400 acteurs professionnels étaient réunis ce jeudi 28 janvier à l'ENSEIRB MATMECA, sur le campus de Talence, à l'occasion du premier Forum régional de la transformation numérique, organisé par l'ADI (Aquitaine Développement Innovation) et ses partenaires. Éric Culnaërt, chef de projet numérique et commerce connecté à l'ADI, nous explique les objectifs d'une telle journée et les enjeux réels de cette "transformation".

@qui! - Pourquoi ce forum régional de la « transformation numérique ? Quels en sont les enjeux ? 

Éric Culnaërt : Il y en a plusieurs. En tant qu’agence du conseil régional chargée d’accompagner les entreprises dans leur croissance, l’ADI a voulu parler de « transformation numérique » parce que ce terme fait écho. Cela dit, le véritable enjeu, c’est la re-réflexion de la stratégie d’une entreprise dans un monde qui est devenu numérique. Nous avions besoin de faire passer ce message là vis-à-vis des entreprises et proposer à nos partenaires un moment dans lequel se retrouver. 

@! - Ce premier forum était l’occasion, au cours d’une session d’environ deux heures appelée « rendez-vous transfonum » de faire se rencontrer des experts et des entreprises. Pouvez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet ? 

E.C - Nous avons positionné ce moment public pour parler aux entreprises car la transformation numérique est un enjeu qui concerne toutes les entreprises, peu importe leur taille ou leur domaine d’activité. Nous avions besoin d’organiser un atelier sur la stratégie grande région et transformation numérique et nous en avons accueilli d’autres comme un atelier « numérique et énergie », un autre sur le « commerce connecté », le R.O.I des réseaux sociaux, etc. Nous avons également proposé à toute entreprise inscrite à la manifestation de participer à un diagnostic flash. Nous avons donc organisé une quarantaine de rendez-vous entre les entreprises et des consultants réunis à l’aide d’un questionnaire commun.

@! - Le terme « transformation numérique » est à la mode mais il reste abstrait. Vous avez donc invité des représentants, des responsables de PME pour tenter de le rendre concret…

E.C - Notre premier enjeu, c’était de faire passer le message que la transformation numérique est un sujet concret pour les entreprises locales qui ne sont pas forcément dans l’innovation pure. Il y a un enjeu pour toute entreprise de s’adapter au milieu dans lequel elle vit. Le numérique est un des facteurs qui les transforme le plus profondément. Notre mission, c’est de les aider à s’adapter, d’où ce besoin de les faire parler pour raconter leur expérience. Par exemple, nous avions un représentant de l’entreprise MANEGE (PME basée à Blanquefort spécialisée dans la fabrication d’articles en papier ou en carton) que j’ai accompagnée et qui m’a été adressée par la CCI de Bordeaux. Cette entreprise nous a fait part d’un projet de transformation, d’un enjeu d’outillage numérique. MANEGE voulait avoir un système d’information pour gérer son stock et ses clients. Mais plein d’autres enjeux sont apparus ensuite : nous avons aussi pensé à diversifier ses canaux de commercialisation et optimiser le placement de ses produits dans les magasins.  

@! - Cette transformation n’est pas encore achevée pour tous. Beaucoup d’entreprises aimeraient bénéficier de ce type d’accompagnements, sans forcément savoir à quel organisme s’adresser. Comment choisissez vous les entreprises que vous décidez d’accompagner ? 

E.C - C’est aussi un des buts de la journée : dire à ceux qui ne le savent pas forcément qu’il existe des outils pour réfléchir à sa transformation, leur dire qu’ils ne sont pas seuls, qu’il y a un petit peu de pognon pour les aider, les orienter. C’est aussi pour ça que l’on travaille en réseau, c’est un moyen de faire passer ces informations jusqu’au terrain. Nous avons fait un appel à projet avec la région en juillet dernier pour tester les outils de financement. Dans ce cadre, environ une vingtaine d’entreprises qui ont été accompagnées et financées et quelques autres dont les dossiers sont encore à l’étude. Alain Rousset, pendant la campagne des régionales, a annoncé un objectif de 10 000 entreprises. On l’atteindra ou pas, mais il y a des enjeux forts à en aider le plus possibles pour sortir de cette démarche artisanale déployée ici. 

@! - Avec cet agrandissement considérable du territoire régional suite à l’adoption de la loi NOTRe en janvier dernier, cette mission d’accompagnement devient-elle plus complexe pour vous ? 

E C - Nous espérons arriver avant l’été à faire se rapprocher les différents dispositifs d’intervention, d’homogénéiser un peut tout ça, de faire diffuser les meilleurs et d’abandonner à termes ceux qui sont les moins efficaces. ADI est également en train de se rapprocher de son homologue « Limousin Expansion », il y a des probables fusions qui risquent de s’opérer prochainement. Des personnes du Conseil régional de Poitou-Charentes pourraient venir rejoindre ce grand réseau. La vraie difficulté de notre action, c’est d’être au plus prêt du terrain et des entreprises. Ce forum est en tout cas d’ores et déjà tourné vers la grande région, il y en aura un autre l’an prochain, peut être ailleurs qu’à Bordeaux. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
4305
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Delemarre | 24/02/2016

Selon une étude conduite par Idaos, 1 entreprise sur 2 est tout à fait convaincue de l’impératif de sa propre transformation digitale et 90% des dirigeants affirment que cette transformation de leur entreprise doit passer par eux pour réussir. La transformation numérique des entreprises est un enjeu de taille auquel la formation au digital peut répondre.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !