18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | La ville de Terrasson accueille de nouvelles entreprises

08/11/2014 | D'ici deux à trois ans, 150 emplois pourraient être créés sur Terrasson, à l'Est de la Dordogne, avec l'arrivée de nouvelles entreprises.

La ville de Terrasson mise sur le développement touristique et économique

Dans un climat économique morose, la ville de Terrasson, à l'est du département de la Dordogne, travaille à développer l'offre touristique et attirer de nouvelles entreprises, grâce à sa position géographique stratégique. Terrasson est situé à proximité de l'autoroute A 89 et à vingt minutes de l'aéroport de Brive. L'arrivée de deux nouvelles entreprises, Mécatep, venant de Tulle et Berges, venant du Lot est annoncée pour 2015. Un nouveau centre Leclerc est en construction. Au total, cela représente 150 emplois. Une bonne nouvelle pour cette cité qui a perdu bon nombre d'emplois industriels.

Aux portes du Périgord et de l’Aquitaine, Terrasson, qui représente un bassin de vie de 11 300 habitants, a une position géographique particulière. La ville, avec à sa tête l’industriel Pierre Delmon, bénéficie de l’ouverture de l’A89, avec l’échangeur 18, non prévu au départ et de la proximité de l'aéroport de Brive. La ville conserve son caractère industriel. Il s’agit aujourd’hui de technologies de pointe. Plus de la moitié des salariés travaille dans ce secteur  et particulièrement à l’export. "Depuis 2008,  Terrasson a subi de plein fouet  la crise. Les entreprises les mieux structurées ont résisté avec parfois des licenciements. Le bassin de vie a perdu 7 % de ses emplois industriels entre 2008 et aujourd'hui. Mais la municipalité a souhaité préparer en amont la sortie de crise en élaborant une stratégie d'aménagement du territoire et de dynamisme économique," explique Jean Lalay, directeur du service économie et de la maison de l'emploi. Cette stratégie menée depuis quatre ans  porte ses fruits. Il y a trois ans, Terrasson a déjà accueilli l'enseigne emblématique Fenwick  qui compte actuellement 36 salariés. 

Des entreprises venues des départements voisins La municipalité a annoncé lors de son dernier conseil municipal, dont la majeure partie était consacrée à l'économie, l'arrivée de deux nouvelles entreprises : Mécatep installée à Tulle et Bergès située dans le Lot. L’entreprise Mécatep s’est portée acquéreur d’une partie du Carrefour économique du Terrassonnais, soit un ensemble immobilier de 8537 mètres carrés dont 6500 mètres carrés de bâtiment pour un montant de 350 000 euros. L’entreprise travaille comme équipementier dans le secteur de la mécanique de précision et emploie 49 salariés et 15 intérimaires. Cette entreprise familiale a décidé de quitter Tulle car elle se sent désormais trop à l’étroit dans ses locaux de 3500 mètres carrés actuellement loués. Le projet Terrassonnais est estimé à deux millions d'euros avec l'achat du bâtiment et les aménagements.  Ce déménagement qui interviendra au début de l'été 2015 devrait s’accompagner de créations d’emplois pour le Terrassonnais d’ici deux ans.  Une dizaine de salariés ont déjà fait savoir qu’ils ne suivraient pas la délocalisation de l’entreprise en Dordogne. Mécatep enregistre actuellement  une progression de son carnet de commandes de l’ordre de 15 %. Mécatep n'est pas la seule entreprise qui compte se délocaliser à Terrasson en 2015. En début d'année, Bergès SA, une entreprise familiale du Lot, spécialisée dans la transformation de matières plastiques appliquées à l'éclairage doit s'installer dans les locaux de l'ancienne biscuiterie artisanale Olibet qui a fermé en 2012, mettant 31 salariés au chômage. 

Le centre Leclerc en cours de construction devrait créer 40 emplois

Limiter l'évasion commerciale "Une des priorités de la municipalité est de limiter l’évasion commerciale," poursuit Jean Lalay. 52 % des biens produits en Terrassonnais sont consommés hors de la zone.  L’objectif est aussi de favoriser l’installation d’entreprises commerciales et de services, de diversifier les secteurs d’activité» indique Jean Lalay, directeur du service économie. Pour la Dordogne, l’agglomération de Brive est la première destination d’évasion non alimentaire après la vente à distance, pour 32 M€. Un nouveau centre Leclerc de 2500 mètres carrés sans galerie commerciale est actuellement en cours de construction avec la création d'une quarantaine d'emplois à a clef. Ces trois structures pourraient apporter selon la municipalité d'ici deux à trois ans, 150 emplois supplémentaires car Mécatep et Bergès ont toutes deux des projets de développement.  D'autres perspectives se dessinent. Quatre entreprises dont Delmon industrie et Mecatep travaillent pour le secteur aéronautique. La création d'un futur pôle aéronautique est à l'étude avec le soutien de la région Aquitaine.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2624
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !