Devenez actionnaire d'aqui.fr

20/01/22 : En Dordogne, la disparition de Gaspard Ulliel, hier à l'âge de 37 ans, laisse le souvenir d'un jeune homme charmant et sympathique. L'acteur avait tourné "Jacquou le Croquant" en Dordogne. L'avant-première avait eu lieu à Montignac en janvier 2007.

19/01/22 : Bayonne lance la seconde édition de son budget participatif doté de 300 000 euros. Dès 9 ans, les habitants proposent des projets liés au vivre ensemble et au développement durable. Ils sont sélectionnés et soumis au vote. Puis la Ville réalise!+ d'info

17/01/22 : Le 22 mars, c'est à Cognac en Charente que se tiendra la première cérémonie des nouveaux étoilés du Guide Michelin en région. L'occasion, selon le guide rouge, de mettre en lumière “une ville et un territoire qui témoignent de l’excellence française”.

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

20/12/21 : En concertation avec les Maires, la préfète de Gironde rend obligatoire le port du masque dans les centres-villes des communes touristiques d’Arcachon et de Saint-Emilion durant les vacances scolaires de Noël, tous les jours de 12H00 à 19H00.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/01/22 | Un laboratoire de transformation des fruits à Assat (64)

    Lire

    Un laboratoire de transformation des fruits du jardin et du verger voit le jour à Assat (Pyrénées-Atlantiques) sur le site du jardin-verger du Conservatoire des Légumes Anciens du Béarn (CLAB) où sont plantés près de 120 arbres fruitiers de variétés anciennes et de terroir et autant de petits fruits. Inauguré ce jeudi 20 janvier, le projet de 38 000 euros est subventionné par l'Etat à hauteur de 30 000 euros dans le cadre du volet transition écologique du plan France Relance. http://clab64.fr

  • 20/01/22 | Brive : L'écrivain Michel Peyramaure fête ses 100 ans à la médiathèque

    Lire

    Le 29 janvier de 11h à 12h, la médiathèque de Brive met à l'honneur l'écrivain du terroir, Michel Peyramaure, qui fêtera ses 100 ans le 30 janvier prochain. L'auteur d'une centaine d'ouvrages reviendra lors de cet échange sur sa vie, son œuvre, son amour pour Brive, où il est né, et l'Histoire. Le public pourra également poser des questions lors de ce moment de partage. Séance de dédicaces la fin de la rencontre. Entrée libre

  • 20/01/22 | Ababor, nouveau salon nautique du Pays Basque du 1er au 3 avril

    Lire

    Ababor, le premier salon nautique de la côte basque est lancé par le Ficoba, le palais des congrès d’Irun, du 1er au 3 avril 2022. A quelques encablures du port de Hendaye, le Ficoba va se transformer en port intérieur. Outre l’exposition de bateaux, tous les secteurs de la navigation et des activités nautiques sont annoncés. Avec des solutions pour naviguer sans acheter un bateau, des alternatives ou des écoles de croisière qui permettent de partir seul. www.ficoba.org/fr/evento/ababor/

  • 19/01/22 | Le cyclisme mis en lumière à Royan

    Lire

    L’opération « Cyclistes, brillez » - organisée par la Fédération française des Usagers de la Bicyclette, l’association vélo Pays Royannais et la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique - se tiendra le jeudi 19 janvier de 14h à 18h, à Royan. Afin de sensibiliser la communauté cycliste à l’importance d’être éclairé pour assurer sa sécurité, plusieurs animations sont prévues dont un atelier de conseil, des quizz et jeux, la mise à disposition de brassards et autocollants réfléchissants, ainsi qu’une parade lumineuse de quelques kilomètres dans la ville, de 18h à 19h30.

  • 19/01/22 | Olympiades des Métiers : pluie de médailles pour les jeunes néo-aquitains

    Lire

    La finale nationale de la 46ème édition des Olympiades des métiers s'est tenue à Lyon du 13 au 15 janvier. La Nouvelle-Aquitaine revient avec une belle moisson de récompenses. Sur les 47 participants néo-aquitains, ils sont 31 jeunes en formation à en revenir avec médaillés dont 12 Girondins, 5 Landais, 4 Corréziens, 3 Haut-Viennois, 2 Charentais, 2 Basques, 2 Viennois et 1 Lot-et-Garonnais ! Au total : 7 médailles en or, 6 en argent, 13 en bronze sans oublier l'attribution de 5 médailles d’excellence.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Label « ExcellencES », les universités de Nouvelle-Aquitaine remportent la mise

03/12/2021 | Investissements d'avenir: sur les 15 premières universités labellisées Excellences 4 font partie de la région académique de Nouvelle-Aquitaine. Un beau score!

Etudiants de l'Université de Poitiers en amphi

« Hisser les universités françaises vers le meilleur niveau international ». Voilà l'ambition de l'appel à projets « Excellences sous toutes ses formes » lancé en mars dernier par le Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche dans le cadre du 4ème Programme des Investissements d’Avenir. Un appel à projets « pour poursuivre et amplifier la transformation des sites académiques » doté, en 3 vagues, de 800 M€ et dont les 15 premières universités lauréates ont été dévoilées en milieu de semaine. Parmi elles, 4 sont en Nouvelle-Aquitaine. Poitiers, La Rochelle, Bordeaux et Pau-Pays de l'Adour. Focus sur ces quatre projets de transformation ambitieux qui représentent au global une enveloppe de 65,2 M€ de soutien de l'Etat sur une durée comprise entre 6 à 10 ans.

Une Université de Poitiers durable avec le projet Up Squared
Au sein de l'Université de Poitiers, le projet lauréat du nouveau label « ExcellencES » nommé UP Squared, s'inscrit dans le cadre des orientations stratégiques de l'établissement pour 2022-2026. A savoir, « la transformation de l’université de Poitiers en université durable [tant] du point de vue humain, environnemental ou sociétal et en prise directe avec les besoins de la société et de ses territoires ». Pensé autour de 3 objectifs clés du développement durable que sont la « santé et le bien-être, l' éducation de qualité, et les villes et communautés durables », ce projet a été élaboré avec l'implication d'une vingtaine de partenaires académiques et socio-économiques, et l'appui de la Région Nouvelle-Aquitaine et de la Communauté de Communes de Grand Poitiers.

Pour Virginie Laval, présidente de l'UP : « Cette labellisation « Excellences » positionne l'université de Poitiers sur la carte nationale, européenne et internationale. C'est une reconnaissance à la fois de la substance partenariale autour de l'université de Poitiers et de sa trajectoire volontariste pour se positionner comme un établissement qui assume pleinement ses missions de formation et de recherche ».

Concrètement, parmi les actions fortes du projet, figure la création de trois Graduates schools, interdisciplinaires et partenariales, autour des 3 objectifs de développement durable affichés par l'établissement. Doté d'un financement par l'État de 16 M€, le projet sera mis en œuvre entre 2022 et 2031, symbolique année du 600e anniversaire de l'Université.

Université de la Rochelle : le littoral au coeur du projet ExcelLR

Université de la Rochelle

De son côté, l’Université de La Rochelle avait postulé à l’appel à projet forte de sa spécialisation sur les problématiques du littoral. Depuis cinq ans, l’université rochelaise met progressivement en place son Institut du Littoral Urbain Durable Intelligent, fédérant tous ses laboratoires, ses programmes de master et de doctorat au sein de ce nouvel Institut. Objectif : créer un centre de recherches d’excellence intégrant toutes les disciplines liées au littoral, du droit de l’environnement à ingénierie du bâtiment en passant par la croissance bleue.

« Sur le plan politique, cette reconnaissance de l’Etat est un signal fort que la transformation de l’université en une unité de recherches intensives va dans le bon sens », se réjouit le président de l’Université Jean-Marc Ogier. Il avait d’ailleurs pensé cette spécialisation à l’époque de la réforme de l’enseignement supérieur, « inquiet que l’université rochelaise ne devienne un établissement de second rang ». Son partenariat avec 9 universités européennes, également spécialisées dans les problématiques du littoral, aura sans doute pesé dans le choix de l’Etat dans son appel d’offre.

Une enveloppe de 16 M€, répartis sur 120 mois, va permettre à l’université de faire venir les meilleurs spécialistes du genre à La Rochelle, et de mettre de nouveaux thésards et post-doctorants sur davantage de programmes de recherches. L’enveloppe servira également à payer du matériel, dans le cadre des recherches lancées dans le cadre de l’appel à projet « Excellences ». En plus de ses volets formations et recherches, elle compte développer la vulgarisation des connaissances du domaine vers le grand public.

L'Université de Bordeaux toujours plus innovante avec son projet InnovationS

Université de Bordeaux - Site de Pessac

A l'Université de Bordeaux, qui figure au top 100 des universités les plus innovantes au monde (Reuters), c'est la volonté « d'intensifier la culture et les pratiques de l’innovation et de l’entrepreneuriat sous toutes leurs formes » qui a motivé le montage du projet "InnovationS". Par sa labellisation, il va bénéficier de 24,4 M€ sur une durée de 7 ans.

« Ce projet dévolu à une nouvelle approche de l’innovation apporte une pierre supplémentaire à la construction de l’université d’excellence que nous menons depuis une dizaine d’années. Son ambition est forte pour la métropole, la région, nous sommes en position de contribuer aux plans de relance et de réindustrialisation du pays », souligne Manuel Tunon de Lara, président de l'université.

Mis en œuvre sur 7 ans, le projet est construit autour de 4 objectifs-clés : « Développer une culture de l’innovation distinctive, multiplier les projets d’innovation ouverte et d’entrepreneuriat, renforcer l’attractivité en tant que « campus d’innovation » et promouvoir le développement d’idées scientifiques nouvelles et la sérendipité ». Pour ce faire, 18 actions ont été ciblées principalement dans les domaines de la santé (dont la santé publique numérique), l’agro-environnement, ainsi que les sciences et les arts.

Elément fort pour l'obtention du label, le projet s’appuie ici aussi sur un réseau dense de partenaires scientifiques et socio-économiques. Les campus délocalisés d'Agen et de Périgueux, ainsi que les campus connectés ne sont d'ailleurs pas oubliés dans la volonté globale d'attractivité territoriale que sous-tend le label « Excellences ».

L'université de Pau et des Pays de l'Adour et le projet IREKIA

L'Université de Pau et des Pays de l'Adour - La présidence

Quant à IREKIA, le projet de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, il se focalise sur les 2 campus basques de l'UPPA, Anglet et Bayonne. Son objectif est ambitieux : doubler le nombre d'étudiants en 10 ans, passant de 4000 à 8000, soit autant qu'à Pau. « C'est un pari audacieux, reconnaît Laurent Bordes, le Président de l'UPPA, mais, alors que cette zone abrite le deuxième bassin de population de la région, et est une des plus prolifiques en nombre de bacheliers, elle ne porte que 20 étudiants pour 1000 habitants, contre 60 à Pau, 80 à la Rochelle ou plus de 200 sur Poitiers. Ca signifie que post bac, les jeunes doivent partir, ou pire, ne poursuivent pas leurs études... La labellisation est une belle occasion pour l'UPPA d'accélérer cette transformation ».

Une transformation massive qui suivra le triptyque décrit par Christian Laborderie, porteur du projet au sein de l'université, « l'innovation pédagogique, l’excellence de la recherche et l’adéquation aux besoins socio-économiques ». Concrètement, 3 nouveaux outils permettant d'allier nouvelles pratiques d'enseignement (« par projets ») à une intensification des liens avec les acteurs du territoire, seront déployés : un Observatoire, « sur le système éducatif et socio-économique et les interactions entre les deux », un incubateur d'innovation pédagogique et 6 Fab Labs thématiques permettant d'articuler la recherche avec les 6 axes de la stratégie économique du territoire. Parmi eux la sécurité alimentaire, l'environnement et les ressources aquatiques, ou le sport et la santé. Une université aussi ouverte (« irekia » en basque) aux citoyens, promet-on.

Soutenu à hauteur de 8,8 M€ par l'Etat, le projet se chiffre à 34 M€ sur 10 ans, et projette l'ouverture de 35 nouvelles licences professionnalisantes, de 20 nouveaux masters et la création de 14 chaires et laboratoires communs. Ne manque « que » les bâtiments nécessaires à l'accueil des futurs étudiants et personnels : la déclinaison du contrat de plan Etat Région auprès de la communauté d'agglomération du Pays Basque, prévue pour signature en mars, est sur ce point très attendue !

Solène Méric et Anne-Lise Durif
Par Solène Méric et Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5382
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !