Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/07/20 | Charente-Maritime : le contournement de Marans revient sur la table

    Lire

    C'est l'Arlésienne du département. La construction d'une autoroute entre la Vendée et La Rochelle en contournant Marans est revenue sur la table des négociations, cette semaine, entre les présidents de Départements 17 et 85, avec le secrétaire d'Etat en charge des transports. Selon D.Bussereau M.Djebbari a présenté un projet de route classique, qui s'appuie sur la voirie existante, autoroutier ou non, arrivant plus au sud, pour 1 milliard d'euros. Un projet qui ne satisfait toujours pas les élus.

  • 11/07/20 | Le 14 juillet à Pau, les lanternes remplacent le feux d'artifice

    Lire

    A défaut de pouvoir organiser le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet pour des raisons sanitaires, la ville de Pau a choisi une autre option. 1200 lanternes volantes seront lâchées le 14 juillet au soir depuis six sites de lancer différents, selon les règles de distanciation physique. Biodégradables et ignifugées, elles seront lâchées par les habitants qui peuvent encore s'inscrire, y compris un enfant de plus de 12 ans s'il est accompagné d'un adulte. Détails et inscriptions: www.pau.fr

  • 11/07/20 | Biarritz: un pique-nique républicain pour fêter le 14 juillet

    Lire

    La maire de Biarritz MaÏder Arosteguy et le Conseil municipal proposent aux Biarrots mardi, un pique-nique républicain au lac Marion pour fêter le 14 juillet. Limité à 1000 personnes dans le respect des normes sanitaires. Chacun est invité à venir à partir de 12 heures avec ses victuailles pour profiter, dans une ambiance champêtre, en famille ou entre amis, d’un moment convivial et musical aux normes sanitaires. Toutefois, les personnes intéressées doivent obligatoirement s'inscrire sur le site de la ville: www.ville.biarritz.fr

  • 11/07/20 | L'Arsenal de Rochefort devient Grand Site de France

    Lire

    C'était dans les tuyaux, la nouvelle a été officialisée ce 9 juillet par le réseau des Grands Sites de France. L'estuaire de la Charente, Rochefort et son Arsenal ont été labellisés Grand site de France pour 6 ans - décision validée par le ministère de la transition écologique. Ce label reconnaît le travail réalisé sur la préservation durable des paysages et de l'accueil du public. Le territoire devient le 3e site du genre en Nouvelle-Aquitaine après le Marais Poitevin et la Vallée de la Vézère.

  • 10/07/20 | Caussade (47) : prison ferme pour Franken et Bousquet-Cassagne

    Lire

    Poursuivis pour avoir réalisé sans autorisation la retenue de Caussade (47), Patrick Franken et Serge Bousquet-Cassagne sont condamnés par le tribunal correctionnel d'Agen à 9 et 8 mois de prison ferme assortie de la révocation d'un sursis précédent, soit 22 et 13 mois ferme. S'ajoutent 65 000€ de dommages et intérêts aux associations écologistes partie civile, 32 907 € à Enedis pour la destruction d'un poteau électrique et 2 400 euros de préjudices moral, et enfin une amende, pour la chambre d'agriculture, de 40 000€ dont 20 000€ avec sursis. Les deux hommes ont dit faire appel de cette décision.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Lacq-Pau-Tarbes: 1er territoire d'industrie signé en Nouvelle-Aquitaine

17/07/2019 | En Nouvelle-Aquitaine une douzaine de territoires ont pu rentrer dans le dispositif "Territoire d'industrie", mais Lacq-Pau-Tarbes est le premier contrat à être signé.

Signature du contrat Lacq Pau Tarbes Territoire d'industrie par l'ensemble des partenaires ministres, élus et industriels

Ce 15 juillet à la Mairie de Pau, Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion territoriale et Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Economie et des Finances ont signé avec les acteurs politiques et industriels de Béarn et Bigorre, le contrat scellant la mise en oeuvre du dispositif "Territoire d'industrie" sur le territoire inter-départemental et inter-régional de "Lacq-Pau-Tarbes". Un contrat contenant 29 fiches actions devant générer plus de 150 M€ d'investissement dans les 3 ans. Objectif du dispositif: la "réindustrialisation" du territoire grâce à ce portefeuille de "projets industriels d'avenir".

En près de 115 pages, ce sont 29 actions qui sont envisagées pour redonner du souffle à l'industrie du Béarn et de la Bigorre. Le contrat de territoire d'industrie Lacq-Pau-Tarbes signé lundi à Pau, le 5ème du genre sur un total de 141 au niveau national, est ainsi, « le plus fourni et celui qui va le plus loin en termes non seulement d'ambitions et mais d'ambitions concrètes », a assuré Agnès Pannier-Runnacher, secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Economie et des Finances. Des mots très appréciés par François Bayrou, président de la Communauté d'agglo de Pau et président de séance du jour, soulignant quant à lui « l'événement » que représente cette signature commune et "rare" du Béarn et de la Bigorre autour d'un même projet. « Vu de loin, nous sommes une terre rurale avec des paysages superbes. Mais la vérité c'est que nous sommes une terre de grandes aventures industrielles, et que l'Etat le reconnaisse est révélateur » a-t-il également insisté.
En effet, les géosciences aux nouveaux systèmes energétiques, en passant par la chimie fine, les matériaux, l'aéronautique, ou encore l'agroalimentaire sont au coeur du contrat signé ce lundi. Un secteur industriel vaste qui compte 2400 entreprises et 380 000 salariés sur le Bassin de l'Adour. Révéler, développer et rendre plus attractive cette industrie aux nombreuses facettes de chaque côté de la frontière départementale, telle est bien l'ambition de ce dispositif des Territoires d'industrie.

166 M d'euros d'investissement
Un dispositif dont la secrétaire d'Etat a rappelé qu'il marque un « changement de méthode » puisque le porte-feuille d'actions qu'il contient a été conçu sur les territoires en fonction des enjeux et besoins identifiés par les industriels et élus locaux et régionaux, et reste désormais porté par un binôme industriel et élu local. En vérité, au regard de la dimension inter-régionale du territoire d'industrie Lacq-Pau-Tarbes (qui regroupe par ailleurs 500 communes et 10 intercommunalités), ce sont deux binômes de pilotage qui sont mis en place pour l'animation et la mise en œuvre du projet. Côté Pays de Béarn, François Bayrou en est le référent élu, et Dominique Mokkly (PDG de Terega), le référent industriel.
Au niveau national l'accompagnement de l'Etat à la réalisation en actions concrètes des projets portés par ce dispositif est de 1,36 Mds €, ainsi que de la mise à disposition de moyens administratifs. Au niveau Béarn-Bigorre, les 29 actions identifiées dans le contrat représentent 166 M€ d'investissement... Si la part de l'Etat devrait intervenir au fur et à mesure des réalisations, aucune estimation n'a pour l'heure été livrée, laissant planer une certaine méfiance, si ce n'est inquiétude dans l'esprit des acteurs locaux, tant industriels que politiques. Chacun a en effet pris soin de rappeler aux représentantes du Gouvernement, la nécessité, au delà des félicitations et encouragements oraux, d'une participation « sonnante et trébuchante » de l'Etat, selon l'expression de François Bayrou, pour permettre l'impulsion et la mise en œuvre réelle de ces projets.

"Travailler ensemble pour développer les industries dans les territoires"
Une défiance également portée par Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine. Un président par ailleurs piqué, à l'heure des discours, qu'aucun avant lui, n'ait pensé à rappeler que sur le plan opérationnel, au regard de sa compétence économique, « c'est bien la Région qui est censée opérer !». Et d'ajouter, d'abord à l'intention de Jacqueline Gourault, « on verra à l'aune de chaque dossier la part que mettra l'Etat... », puis des acteurs locaux : « dans l'état, il y a des actions qui coûtent un peu cher ». Mais, une fois les pendules remises à l'heure, Alain Rouset l'assure, « la Région prendra toute sa part » dans le dispositif, revenant volontiers sur l'histoire et « le potentiel industriel » de ce territoire, « où l'engagement des hommes et des femmes à travailler ensemble est singulier », estime-t-il un brin admiratif.
Quant à la Ministre de la Cohésion territoriale qui rappelle que ces contrats « Territoire d'industrie » démontrent « qu'il y a un avenir pour la production industrielle », elle confirme que « c'est à la région d'assumer », tout en soulignant être « intimement convaincue que l'Etat, les collectivités territoriales, et les entreprises doivent travailler ensemble pour développer les industries dans les territoires ». Et de confirmer à Alain Rousset que « l'Etat tiendra son rôle dans l'assistance à maîtrise d'ouvrage ».

Des projets concrets
Enfin, de façon plus concrète, Dominique Mokkly a présenté un des projets présent dans le contrat et porté par l'entreprise qu'il dirige, Terega : IMPULSE 2025. L'idée est de développer un système intelligent permettant d'optimiser l'interaction entre l'ensemble des vecteurs énergétiques et émission de CO2 à l'échelle d'un site et de son écosystème, puis à piloter la performance de système en temps réel.
Coté Bigorre, le référent industriel Marc Mespalou (responsable RH Daher) a quant à lui mis en avant « le projet de création d'un hub industriel autour de la maintenance aéronautique et de l'e-aéronautique (avion du futur) » avec la création d'un espace de coworking, d'une volière à drone, ou encore d'une bourse à l'innovation dans le but d'attirer et d'implanter sur le territoire des start-ups sur ces deux domaines de compétence. Autres types de projets contenus dans le dispositif tant côté béarnais que bigourdan, l'accompagnement à la transformation ou à la requalification des friches industrielles.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5882
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Emmanuel Bassot, secrétaire général de l’UMIH Haute-Vienne Economie | 09/07/2020

Limousin : plus de 150 offres d’apprentissage dans l’hôtellerie restauration

Régis Braun, le directeur délégué de Fybots, a présenté le robot au préfet Economie | 02/07/2020

A Brantôme, Fybots fabrique le premier robot autonome de désinfection par voie aérienne

Foie gras entier Economie | 26/06/2020

Le groupe alimentaire MVVH annonce un plan de restructuration et des licenciements

Domofrance Economie | 24/06/2020

Nouvelle-Aquitaine : Domofrance poursuit sa conquête régionale

Jérôme Verschave Economie | 22/06/2020

Aéronautique et apprentissage : pour Jérôme Verschave, directeur d'Aérocampus, "la vague va passer"

ATIS Economie | 19/06/2020

ATIS : une association qui cultive les idées d’innovation sociale

Lancement de la campagne de financement participatif à la Maire de Billères qui compte parmi les partenaires et soutiens de l'association ''De main en main'' Economie | 19/06/2020

Grippée par le Covid, la monnaie locale béarnaise vise plus que jamais le "monde d'après"

Les présidents du Département de la Haute-Vienne et de la CCI Economie | 18/06/2020

La Haute-Vienne veut attirer des citadins en manque de campagne

Alain Rousset et Frédéric Dittmar (à droite) lors de la visite de l’usine Arts Energy à Nersac (16) Economie | 17/06/2020

Technologie : Alain Rousset lance la charge contre la Chine

Xavier Fortinon, Président du Département des Landes et Sandy Causse, directrice du CDT 40 Economie | 16/06/2020

Landes : 3000 bons vacances "pour sauvegarder la saison touristique"

Timothée Duverger Economie | 15/06/2020

Que se cache t-il vraiment derrière le sigle ESS aujourd'hui ?

Florence Parly Ministre des Armées en visite à Safran Helicopter Engines (Bordes - 64) le 11 juin 2020 Economie | 12/06/2020

40 moteurs d'hélicoptères commandés à Safran Helicopter Engines pour soutenir la filière

Les membres fondateurs de Tousbassin.fr Economie | 11/06/2020

Tousbassin.fr, le projet solidaire du bassin d'Arcachon ne s'arrêtera pas avec le déconfinement

Rue commerçante de la vieille ville, Angoulême, Charente Economie | 11/06/2020

Entreprises : Grand Angoulême poursuit le déploiement de son plan de soutien

Jean-Luc Algay et Jean-François Fountaine Economie | 10/06/2020

La Rochelle : premières conséquences et réponses à la crise