Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | « Chefs d’entreprises, soyez prêts ! », ou quand le secteur du conseil se remet en question

09/12/2014 | Benoît Lamothe a présenté lors de cette soirée l’enquête de la CPC concernant l’image des conseillers auprès des décideurs aquitains.

Benoît Lamothe présentant l'écoute réalisée auprès de 40 décideurs aquitains

Chefs d'entreprises, professionnels du conseil et de l'institutionnel... Ils étaient plus de 150 au siège de la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique à Bordeaux pour assister à la séance de conférence-débat « Chefs d'entreprises, soyez prêts !" L'objectif de ce rendez-vous: identifier les changements auxquels ces corps de métiers sont confrontés, pour mieux les appréhender et inscrire leurs actions dans une dynamique nouvelle.

Sans compter la présentation de l’événement et l’introduction de Christian Chapotin et Claude Kojchen, respectivement directeur général adjoint de la Banque Populaire Aquitaine et président de la Chambre Professionnelle du Conseil d’Aquitaine, cette soirée s’est divisée en plusieurs temps forts. L’intervention de Benoît Lamothe, directeur associé CODESIOM, en faisait partie, puisqu’elle a consisté à présenter les résultats de l’enquête d’opinion commanditée par la Chambre Professionnelle du Conseil. Pas moins de 40 décideurs économiques de la région (entrepreneurs, chefs d’entreprises, professionnels décideurs, etc.) ont en effet donné leur vision des professionnels du conseil du secteur bancaire, afin que ces derniers prennent conscience des mesures à prendre pour améliorer leurs services. « Le conseil est un métier essentiel aux entreprises, mais il reste parfois méconnu, déplore Claude Kojchen lors de son discours. Bien sûr, nous connaissons nos clients et la façon de s’adresser à eux, mais il nous fallait faire un ‘’pas de côté’’ pour explorer notre environnement. C’est précisément pour cela que cette soirée a lieu. »

La visibilité, premier problème des professionnels du conseilLe verdict de cette enquête est on ne peut plus clair : le secteur de la relation et du conseil n’est pas assez visible pour les entreprises. « Les entreprises reposent sur l’institutionnel les banques et la formation, a constaté Benoît Lamothe. Le conseil n’est perçu que comme un accompagnateur, un sous traitant. Les personnes interrogées suggèrent de ce fait une meilleure organisation, une meilleure structure. » Parmi les pistes pour pallier ce problème : insister sur la présence numérique, définir une stratégie grâce à des méthodes de travail et contribuer à l’activité économique du territoire pour pérenniser la présence permanente. « Si le conseil fait ce qu’il faut, il aura une place bien plus prépondérante à l’avenir. »

L’autre temps fort de cette soirée aura été la table ronde axée sur le thème « Décideurs régionaux, sommes-nous prêts ? », avec comme intervenants Olivier Hugues, consultant associé à ETICO, Jean-François Clédel, président du MEDEF Gironde, Thibault Rochebois directeur général en charge de l’économie au Conseil régional d’Aquitaine, Patrick Dupard, président d’Arysta Lifescience, et Hervé Juvin, économiste et président de l’observatoire Eurogroupe. Thibault Richebois a fait preuve d’un certain optimisme, a mentionné les atouts de l’Aquitaine en terme de dynamique économique et d’innovation. « La région a de nombreuses activités à valeur ajoutée aux yeux de la France et même de l’Europe, avec la chimie, le numérique et le secteur du laser. (…) La politique d’investissement qu’elle a adoptée est aussi pour beaucoup dans ce succès. » Jean-François Clédel a évoqué les changements majeurs qui attendent les entreprises locales, comme la transition numérique. « La dimension numérique représente une menace pour les entreprises qui ne négocient pas cette transition. »

La suite du débat aura fourni quelques pistes de réflexion intéressantes concernant l’avenir du conseil : ce dernier pourrait être amené, dans les années qui viennent, à repenser entièrement son « business model ». En effet, il est aujourd’hui difficile pour les entreprises disposant de peu de moyens de trouver des consultants stratégiques, du fait de cette visibilité pas toujours évidente. D’autant plus qu’on ne sait s’il le consultant est efficace qu’après l’avoir engagé. Pourquoi ne pas mettre en commun les réseaux d’expertises et instaurer une politique de résultat ?

Les propos de Hervé Juvin (qui, n’ayant pas pu se rendre au siège de la Banque Populaire, a participé à la table ronde par l’intermédiaire d’une vidéo) concernant la mission des consultants et s’adressant directement à eux, auraient pu faire office de conclusion : « Chaque entreprise est différente, elle est la richesse de son territoire. Respectez le code génétique de ces entreprises et surtout, écoutez-les. »  

Jules Haverlan
Par Jules Haverlan

Crédit Photo : Jules Haverlan / Aqui!

Partager sur Facebook
Vu par vous
4459
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !