18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | «Innovations et proximités» le couple gagnant de la Journée de l'Economie Aquitaine 2013

25/09/2013 | Pour ses 10 ans, la Journée de l'Economie Aquitaine et l'ensemble des entrepreneurs présents se sont interrogés sur les synergies entre innovations et proximités, et leurs mises en oeuvre

 Journée de l'Economie Aquitaine 2013

La Journée de l'Economie d'Aquitaine, reste toujours un rendez-vous innovant, et son succès toujours croissant, le démontre. Porté par les chambres consulaires (agriculture, artisanat, commerce et industrie), et le Conseil régional, il a réunit cette année à Gradignan plus de 450 entrepreneurs aquitains tous secteurs d'activités confondus, pour suggérer, travailler, dégager des pistes de réflexions et d'actions en faveur d'une meilleure productivité des entreprises d'Aquitaine. Après s'être penchés sur la question des coopérations régionales européennes l'an dernier, les travaux du jour ont mis en exergue les synergies identifiables entre innovations et proximités, au pluriel dans le texte.

Parce qu'innover c'est mettre en pratique des idées nouvelles, l'innovation ne s'arrête pas au champ de l'innovation technologique, bien au contraire. L'innovation se joue aussi dans la relation commerciale, tout comme dans la gouvernance d'une organisation, dans ses choix de stratégie économique, dans sa gestion des ressources humaines, etc... De quoi largement justifier le choix du pluriel dans l'intitulé de la Journée: «Innovations et Proximités». Quant aux proximités, il en va de même. Si la plus évidente d'entre elles est la proximité géographique, elle peut aussi bien être sectorielle, économique, sociale, organisationnelle ou encore institutionnelle.
Pour autant, l'économiste André Torre appelle à la prudence: « les proximités géographiques, économiques ou sociales, peuvent être la meilleure comme la pire des choses. Elles favorisent les synergies et la diffusion des innovations... ou le conservatisme, le repli sur soi et la ségrégation sociale.»
Avertis de ces limites, c'est bien dans le but de la productivité et de l’excellence, qu'ont été présentés dans l'après midi un certain nombre d'exemples mettant en exergue ces synergies tant recherchées entre innovations et proximités. Parmi elles, le plus gros groupe coopératif au monde: Mondragon. Ce groupe basque composé de quelques 250 coopératives, porte une intention de développement du territoire, autour des valeurs de solidarité et d'équilibres sociaux, économiques et culturels, décrit Jean-Michal Larrasquet, le représentant de cette super-structure coopérative. A ce titre, au nombre de ses activités coopératives Mondragon a développé une université composée de quatre facultés et des centres de R&D aussi intégrés au groupe.

Encourager à la prise de risqueAutre exemple, rapporté par Caroline Philips, PDG de Philips Internet Consulting, «l'Opération de Diffusion de l'Innovation», mis en place par le Conseil de développement du Pays Basque en juillet 2012. Grâce au travail coordonné de collectivités locales, acteurs publics et privés, il permet de faire connaître et d'obtenir des financements à des projets innovants de PME de moins de 20 salariés, qui jusque-là ignoraient l'existence de ces aides.
Enfin, lorsque Nicholas Moore présente la structure Accelence qu'il préside, c'est une innovation organisationnelle qu'il met en avant. Ce Groupement d'Intérêt Economique rassemble le CHU de Bordeaux, l'Institut Bergonié, l'Université Bordeaux Segalen, et le SARI. En d'autres termes, ce GIE est une véritable plate-forme et vitrine pour l'attractivité des sites bordelais pour la conduite d'essais cliniques jusqu'à la promotion industrielle de médicaments.
Si la mutualisation de compétences, l'échange de liens, mais aussi une plus grande lisibilité et visibilité des acteurs et des dispositifs semblent être quelques unes des conditions sine qua non à une innovation génératrice de valeur ajoutée, d'autres éléments ont été soulignés au cours des échanges. En effet, de nombreux acteurs ont appelé à des innovations nécessaires autour de la jeunesse. Qu'il s'agisse de la formation des jeunes, de la communication sur des métiers dont ils se détournent ou encore de l'encouragement à la prise de risque, des choses restent à imaginer. Une culture du risque que, de manière globale, la France, ses institutions et opérateurs bancaires n'ont pas ou pas assez, au grand regret de nombreux acteurs présents ce mardi 24 septembre 2013.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
812
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !