aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Laurent Fabius en visite dans le vignoble de Monbazillac

16/09/2014 | Lundi, le ministre des Affaires étrangères était en Dordogne. Il a répondu à l'invitation de Florence Cathiard, présidente du Conseil supérieur de l'œnotourisme.

Laurent Fabius a rencontré les professionnels de la viticulture à Monbazillac

En dépit de l'actualité internationale chargée, Laurent Fabius était lundi soir en visite au château de Monbazillac. Le développement de la France à l'international et le tourisme font désormais partie du portefeuille du ministre des Affaires étrangères. Il a répondu à l'invitation de Florence Cathiard, présidente du Conseil supérieur de l'œnotourisme. A cette occasion, le ministre a récompensé une vingtaine de vignerons par le label "Vignobles et découvertes", le premier en Aquitaine. A travers des échanges avec les professionnels, il s'est engagé à défendre les intérêts de l'œnotourisme.

A un moment où le marché des vins enregistre une diminution des ventes sur le marché français et une stagnation à l'international, les professionnels de la viticulture, bergeracoise et bordelaise,  ont pu dialoguer lundi soir au château de Monbazillac avec Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères sur les opportunités réelles de l'œnotourisme. Le développement international et le tourisme font désormais partie des attributions du ministre.

Lundi soir, Laurent Fabius, malgré un emploi du temps chargé a fait un déplacement en Dordogne d'à peine deux heures.  Il a répondu à l'invitation de Florence Cathiard, qui préside le conseil supérieur de l'œnotourisme et a participé à la remise officielle du label "vignobles et découvertes", en pays de Bergerac. C'est le premier terroir d'Aquitaine à obtenir cette distinction. Ce label distingue une vingtaine de viticulteurs bergeracois, quelques restaurateurs, hébergeurs et prestataires. Il atteste une qualité d'accueil des touristes dans les domaines viticoles de la région de Bergerac.  Les principaux objectifs de ce label attribué pour trois ans sont d'améliorer la lisibilité de l'offre, d'accroître la fréquentation touristique tout en faisant du tourisme un débouché économiquement intéressant pour la filière viticole. 

"Une personne détachée du ministère pour alimenter un portail internet"De nombreux vignerons du Bergeracois et du Bordelais, dont certains avaient fait le déplacement à Monbazillac, font de l'œnotourisme un deuxième métier, en faisant de la vente directe, en accueillant des touristes sur leur domaine. Pour la plupart, il s'agit de petites structures, ou d'indépendants qui cherchent aujourd'hui à se professionnaliser davantage. "Des initiatives émergent un peu partout sur le territoire. Mais aujourd’hui, il faut communiquer efficacement à l’international sur leur existence. Pour cela, nous aimerions bien avoir une personne détachée de votre ministère pour alimenter un portail numérique dédié à nos produits et à l'œnotourisme," a exprimé Alain Sergenton, vigneron indépendant à Pomport.  Laurent Fabius croit plus que jamais au potentiel que représente cette filière. "Le mariage de la vigne et du tourisme est un mariage gagnant à condition de savoir accueillir et donner envie aux visiteurs de prolonger leur séjour. Aujourd'hui, un milliard de touristes voyagent à travers le monde, dans quinze ans, ce sera le double. Il faudra leur donner envie de venir en France et leur raconter les belles histoires de notre vignoble." Christian Boyer, viticulteur dans le Sauternais et à la tête de la route des vins Graves et Sauternes qui réunit 150 entreprises, des offices de tourisme, souhaite faire mieux connaître de la clientèle internationale les nombreuses prestations proposées par ce vignoble. Très fermement, Laurent Fabius s’est engagé à défendre les intérêts de l’oenotourisme, "une filière économique créatrice d’emplois non délocalisables" en s'appuyant notamment sur son réseau d'ambassadeurs  de France. Il a aussi incité "les professionnels de la vigne à mieux communiquer sur leur produit", leur culture "afin de vendre du rêve". Cela passe par la réconciliation du vin avec l'ensemble de la société.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
652
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !