aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Le Béarn, la Bigorre et l’Aragon jouent groupés

04/07/2014 | Les chambres de commerce de Pau et de Tarbes veulent voir le Béarn et la Bigorre faire partie de la même région, et nouer des liens avec leurs voisins espagnols

De g. à d. Patrick de Stampa, président de la CCI Pau-Pyrénées, Ana Alos Lopez, maire de Huesca, François-Xavier Brunet, président de la CCI Tarbes et Hautes-Pyrénées

Au moment où le découpage des régions fait débat, la chambre de commerce et d’industrie Pau-Pyrénées et son homologue tarbaise militent pour que le Béarn et la Bigorre soient intégrés dans un même ensemble. Celui-ci engloberait les Pays de l’Adour, et constituerait le « noyau dur » du troisième pôle de développement du grand sud-ouest. Cette nécessité de regrouper les énergies, en travaillant de concert avec leurs voisins espagnols, a été évoquée lors du Forum économique Béarn Bigorre organisé à Pau. Une rencontre dont l’Aragon était l’invitée d’honneur.

« Avec près de 600 000 habitants, le Béarn et la Bigorre ont une histoire et un avenir communs. Ils constituent un ensemble cohérent », affirment Patrick de Stampa et François-Xavier Brunet, les présidents des CCI de Pau et de Tarbes. Voici un an, ces deux organismes ont signé une convention de coopération destinée à faciliter le développement économique de leur territoire. Dans le même temps, des liens ont été noués avec l’importante région espagnole que constitue l’Aragon.

« Les partages territoriaux sont parfois des non-sens »Du côté français des Pyrénées, cette démarche volontariste refuse de tenir compte des découpages administratifs. « Les partages territoriaux peuvent parfois être des non-sens » constate en effet Patrick de Stampa.  « On ne peut pas accepter que l’on ne tienne pas compte des besoins des entreprises. Quand comprendra-t-on en France que l’on doit créer des dynamiques territoriales qui créent de l’emploi , et non des baronnies ? Nous souhaitons que le législateur mette en place des principes de coopération entre territoires qui ne se contentent pas d’un partage administratif."

Le 2e forum économique Béarn-Bigorre s'est déroulé à Pau

François-Xavier Brunet, son homologue tarbais, abonde dans le même sens, et annonce clairement la couleur. « Nous nous inscrivons au début du débat parlementaire sur l’organisation territoriale. La CCI de Tarbes a adopté une motion demandant la création d’une grande région sud-ouest. Celle-ci rassemblerait l’Aquitaine, le Midi-Pyrénées et le Languedoc-Roussillon, ou, à défaut, l’Aquitaine et le Midi-Pyrénées. » Toujours à défaut, une dernière hypothèse consisterait à voir le département des Hautes-Pyrénées rejoindre la région Aquitaine,  pour fonder les pays de l’Adour. « Cet ensemble économique et politique jouerait un rôle d’équilibre par rapport aux métropoles que constituent Bordeaux et Toulouse. »

« Nous avons le devoir de regarder vers Huesca et Saragosse »Alors que les chambres de commerce réparties au pied du massif  réfléchissent à l’idée d’une marque « Pyrénées », les liens avec l’Espagne sont également recherchés. « Comme nos amis basques regardent vers San Sebastian et Bilbao, nous avons le devoir de regarder vers Huesca et Saragosse » dit François-Xavier Brunet.

Cette volonté de collaboration a été illustrée lors du Forum Béarn-Bigorre par la présence d’une importante délégation aragonaise. Une région avec laquelle une convention a été signée en février dernier afin d’amener les entreprises françaises et espagnoles à partager leurs savoir-faire, leurs compétences, et conquérir de nouveaux marchés.

La démarche est qualifiée d’historique par Ana Alós López, la maire de Huesca, ville jumelée avec Tarbes. Ce qui n’empêche pas les CCI béarnaise et bigourdane de stigmatiser la situation ubuesque dans laquelle se retrouve le tunnel du  Somport, fermé jusqu’au 20 juillet à la suite d’éboulements survenus le long de la RN 134. Un axe européen important pour lequel l’Etat français n’a pas respecté ses engagements, tempête Patrick de Stampa. « Car, en 1992, il prévoyait sa sécurisation ».

Du lobbying auprès de l'EuropeLes deux chambres de commerce, qui se sont dotées d’un observatoire économique Béarn-Bigorre, préparent aujourd’hui plusieurs actions. En Octobre, elles tiendront un stand commun sur un salon de l’innovation et des entreprises organisé à Huesca. Les investissements réalisés de part et d’autre de la frontière espagnole seront également étudiés. Une action de lobbying sera enfin menée auprès des instances européennes pour souligner la pertinence du territoire défini par les trois partenaires. « Nous sommes passés des intentions à l’action » annonce Patrick de Stampa.

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
527
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !