Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

  • 10/08/18 | Le Verdon a son relais touristique

    Lire

    L’inauguration du relais touristique au Verdon-sur-Mer a lieu ce 10 août par Sandrine Derville, vice-présidente de la région en charge du tourisme. Ce relais permet à la région Nouvelle-Aquitaine de conforter ce territoire en tant que destination touristique d’excellence qui conjugue richesses touristiques, infrastructures et activités. La région a contribué au financement de la mise en accessibilité handicapés ainsi que les travaux de réhabilitation à proximité de la capitainerie de Port-Médoc pour y installer un relais d’information touristique.

  • 08/08/18 | Alain Rousset réagit à la reprise des Menuiseries Grégoire (24)

    Lire

    Alain Rousset prend acte du choix du Tribunal de commerce de Paris de retenir l'offre de reprise des Menuiseries Grégoire à Saint-Martial d'Artenset par le Fonds Prudentia Capital. Il souhaite qu'un plan social pour l'emploi digne de ce nom accompagne cette restructuration. 157 licenciements sont prévus. Alain Rousset indique que "la Région est au travail pour aider le repreneur dans son projet et demande à l'actuel actionnaire, le Fonds Parquest Capital, de contribuer au financement du PSE.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Le bon bilan du CES Las Vegas pour les entreprises régionales

04/02/2017 | Les entreprises ayant pu participer au CES de Las Vegas, le salon-vitrine de l'innovation mondiale, en reviennent plus que satisfaites, contacts et contrats dans leurs bagages.

Mathieu Hazouard, Conseiller régional délégué à l'économie numérique

A l'occasion du CES Las Vegas, le rendez-vous mondial de l'innovation et des nouvelles technologies qui s'est déroulé du 5 au 8 janvier, la Région Nouvelle-Aquitaine et French Tech Bordeaux ont accompagné le déplacement, au total, de 31 entreprises innovantes néo-aquitaines dans le Nevada. Moins d'un mois après leur retour, l'heure était au (bon) bilan. Et au premières annonces pour le Salon 2018.

Sur les 31 entreprises accompagnées, toutes n'ont pas eu le même parcours : 11 ont pu participer au Salon en tant qu'exposant, 10 s'y sont rendus en tant que visiteurs d'affaires, et 10 de plus accompagnées par le réseau French Tech ont pu compléter leur programme par un séjour à San Fransisco pour poursuivre des rencontres avec des investisseurs. A l'heure du bilan, organisé ce 3 février à l'Hôtel de Région, l'heure était à la satisfaction pour l'ensemble des entreprises.

Accompagnement financier et coaching appréciés
Il faut dire, comme l'a rappelé Mathieu Hazouard, conseiller régional délégué à l'économie numérique, que le CES, c'est bel et bien « The place to be, le Salon a ne pas loupé » pour toute entreprise innovante d'autant que le nombre et la qualité des projets français chaque année se distinguent.
Mais, « s'il s'agissait d'y être, il s'agissait surtout d'y être efficacement », souligne en substance l'élu et Fabien Audat, chargée de mission à la SPN (réseau des professionnels du numérique Poitou-Charentes) qui a coordonné l'opération pour la région. Ce dernier rappelle en effet « l'immensité » du Salon, également soulignée par les participants au voyage: « 180 000 visiteurs, un show permanent, la participation à des concours, tout en restant en permanence sur le stand...et en arrivant à gérer le décalage horaire...».
Avant le départ et le saut dans le grand bain du CES, les entreprises outre, un accompagnement financier total de 144 000 euros, soit 50% du prix total de l'opération, ont donc également pu bénéficier d'un programme de préparation. Accompagnement collectif et individuel, présentation du Salon ou encore coaching par des chefs d'entreprise ayant déjà participé à l'évènement. Un accompagnement qui s'est poursuivi sur place avec l'instauration de rapports de visites et des réunions « bilan » chaque soir... Autant de précautions visiblement appréciées par les chefs d'entreprises, revenus en terres régionales particulièrement enthousiastes.
Mathieu Hazouard le synthétise, pour la trentaine d'entreprises embarquées « le CES a permis de multiplier les contacts, entre français et étrangers ; il a été une vitrine médiatique pour de nombreuses entreprises, et a permis de valider des modèles économiques et de valider des marchés ». Et en effet, ils sont nombreux les chefs d'entreprises a témoigner de belles histoires en guise de bilan.

"Un contrat avec la ville de New-York", "300 contacts pris",...
L'entreprise Facil'iti de Limoges, qui propose une solution pour permettre l'accessibilité des sites internet pré-existant, en est un bel exemple. Outre 45 contacts utiles réalisés sur place, la 3ème place d'un des concours organisé sur le CES, la start-up a signé avec la Mairie de New-York pour équiper le site de la ville. Autre réussite : « un gros contrat » avec la fédération des sociétés Alzheimer au Québec !
Autre réussite : les fondateurs de Tripilli, ont pu mesurer à Las Vegas, le succès des dernières fonctionnalités installés sur leur site, et notamment « des guides de voyages 2.0 en version imprimés ». « Une présentation en avant-première qu'ils ont décidé de développer plus rapidement que prévu », raconte Fabien Audat. De quoi bénéficier de large retombées dans la presse (et ici une fois encore...) et d'opter pour un plus grand stand sur le Salon Mondial du Tourisme qui s'annonce à Paris, afin de permettre une réelle mise en marché de cette innovation plébiscitée outre-atlantique.
Pour Hubert Forgeot, PDG d'Aquila Tech, société basée au Pays-Basque et experte dans le domaine du transport intelligent, qui avait un stand au CES sur l'espace dédié aux start-up, « nous avons eu un nombre de visites assez extraordinaires, nous avons pu rencontrer des directeurs de l'innovation, voire des PDG de grands groupes que l'on arrive pas à toucher en France. Nous avons été repris dans des classements américains qui nous ont permis de générer des contacts avec des investisseurs. Côté commercial, on a comptabilisé plus de 300 contacts pris dont 30 à 40% français. Le CES a aussi été un véritable booster pour notre activité grâce à la rencontre de distributeurs américains qui nous permettront d'avoir des forces de frappe bien supérieur à ce que nous connaissons, et ainsi avoir un accès au marché bien plus rapide. »

En 2018, une délégation économique et politique
Autant de témoignages qui ont décidé la région et French tech a renouveler l'expérience l'an prochain dans une approche réellement commune ont annoncé Mathieu Hazouard et Xavier Lainé, délégué général de French tech Bordeaux. « Une délégation qui sera économique et politique » a annoncé l'élu, précisant qu'Alain Rousset accompagné d'élus régionaux ferait le déplacement à Las Vegas en 2018. « L'an prochain nous consacrerons des moyens humains et financiers supplémentaires pour pouvoir accompagner un plus grand nombre d'entreprises. » a-t-il également affirmé rappelant que le développement à l'international des start-up innovantes serait une des priorités de l'année. Une année qui devrait également voir la rédaction d'une feuille de route stratégique de soutien à la filière numérique afin de « faire un état des lieu précis de la filière, de recueillir les besoins des chefs d'entreprise et d'établir les dispositifs concrets d'accompagnement ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6382
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !