aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

09/02/16 : Leader dans les services à domicile, le groupe O2 prévoit de recruter cette année 93 personnes en CDI (le plus souvent à temps partiel) dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces offres concernent principalement la garde d'enfants à domicile. + d'info

09/02/16 : Les mutations sociétales seront au cœur des rencontres "antro-Pau-logiques" organisées les jeudi 11 et vendredi 12 février par le laboratoire de recherche Identité, territoires, expressions, mobilités de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour.+ d'info

09/02/16 : "Les droites extrêmes en Europe" seront évoquées lors d'une soirée libre expression organisée le jeudi 11 février à 20h30 salle Lacaze à Billère (64) par la députée PS Martine Lignières-Cassou, en présence du politologue Jean-Yves Camus.+ d'info

09/02/16 : Muse en tête d'affiche du prochain Garorock qui se déroulera du 30 juin au 3 juillet à Marmande (47)

09/02/16 : Le violoncelliste Tonycello, maitre de l'ironie, présentera le vendredi 12 février son spectacle : «Chansons pauvres à rimes riches», à 21 h, à l'espace James Chambaud, à Lons (64). Il revisitera les œuvres de Brassens, Barbara, Bobby Lapointe. + d'info

09/02/16 : Le prochain spectacle "sons et brioches", à vivre en famille, proposé par l'orchestre de Pau Pays de Béarn sera présenté au cours du week-end des 13 et 14 février. Il s'agira de "La tête dans le sac", d'après le livre de Marjorie Pourchet.+ d'info

06/02/16 : Gargantua et le Petit chaperon rouge font l'objet de deux projets théâtraux présentés en février et en avril par les scènes Espaces Pluriels et Agora, à Pau. Ils sont proposés par le comédien et metteur en scène José Mellano et par Joël Pommerat+ d'info

06/02/16 : Le grand cross de Pau Reverdy, première étape du challenge européen de cross country qu'est la Crystal Cup, se disputera le dimanche 7 février sur l'hippodrome du Pont Long, à Pau. Il constitue la course la plus spectaculaire du meeting d'hiver.+ d'info

05/02/16 : A630: en raison des travaux de mise à 2X3 voies la rocade intérieure sera fermée à la circulation entre l’échangeur 12 (Beutre) et l’échangeur 9 (Magudas), lundi 8 et mardi 9 février 2016 de 21h00 à 6h00.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 09/02/16 | Mérignac: le différend Anziani-Safer

    Lire

    Face à une décision de la Safer d'installer un centre équestre sur 50ha de foncier à Mérignac, Alain Anziani a saisi le 5/02 le Ministre de l'Agriculture pour réexaminer le dossier. Selon lui, ce choix ne respecte pas l'objectif initial «de renforcer l'autosuffisance alimentaire locale de la Métropole». De son côté, la société d'aménagement foncier, se dit en phase «avec les missions que lui a confié le Législateur dans le respect de ses obligations réglementaires». Détails et contexte du dossier en accès gratuit sur notre site aqui-bordeaux-métropole.fr.

  • 08/02/16 | A Biarritz, le Palais propose une Saint-Valentin impériale

    Lire

    Ce week-end,l’Hôtel du Palais propose un forfait Saint-­Valentin avec une nuitée à célébrer au champagne, le petit-­déjeuner buffet et la possibilité de découvrir le nouveau brunch "Napoléon & Eugénie" ainsi qu'un dîner quatre plats aux chandelles élaboré par le chef étoilé Jean-Marie Gautier sur fond d'animation musicale. Dans ce forfait (500 euros pour deux), le palace propose également l’accès au spa. La clientèle extérieure peut aussi réserver pour le dîner et le brunch Renseignements :0559410064 et hotel-­du-palais.com  

  • 08/02/16 | Virginie Calmels les bus et les TER...

    Lire

    Virginie Calmels présidente du groupe LR/CPNT au conseil régional s'en prend très vivement à Alain Rousset qui a "demandé à l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (ARAFER) l’interdiction ou la limitation de 4 lignes d’autocars. ouvertes dans le cadre de la loi Macron: Poitiers-Niort, Brive-la-Gaillarde-Périgueux, Limoges-Brive et Mont-de-Marsan-Pau. La concurrence a cela de bon qu’elle met en lumière les échecs de la politique régionale des transports. Tous les usagers savent pertinemment que les lignes dont la Région a demandé l’interdiction ou la limitation comptent parmi les liaisons où le service TER est le plus déficient"

  • 08/02/16 | Un groupe PRG au sein du Conseil Régional d'APLC

    Lire

    Ils sont quatre élus radicaux de gauche de la Grande région qui, après avoir pris part à la victoire d'Alain Rousset, ont décidé de constituer un groupe autonome "disposant de moyens politiques nécessaires afin d'exprimer leur sensibilité républicaine et laïque à l'intérieur d'une majorité loyale mais diverse": en l'occurrence, Benoît Biteau, Soraya Ammouche-Milhiet, Régine Marchand, Francis Wilsius. Ils seront accompagnés dans la mission qu'ils s'assignent par Yannick Boutot, leur secrétaire général.

  • 07/02/16 | VTC: Une association bordelaise

    Lire

    Les sociétés bordelaises de VTC et de transport public de personnes viennent de créer de l’association « la MAISON du TRANSPORT » "afin de se regrouper autour d’objectifs communs afin de défendre un marché libre et ouvert, propice au développement. Ses membres souhaitent mettre rapidement en place un dialogue avec les pouvoirs publics, préfecture et mairie de Bordeaux, visant à favoriser l’usage et les services de Voitures de Transport avec Chauffeur pour les visites touristiques régionales, les mises à disposition et les déplacements interurbains évangélisés par les plates formes de mise en relation de type UBER.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Le canton d'Excideuil panse ses plaies après la grêle du 2 août

09/12/2013 | Quatre mois après, les habitants, les entreprises du secteur d'Excideuil subissent encore les conséquences de l'orage de grêle de la nuit du 2 au 3 août.

Quatre mois après l'orage de grêle, les dégâts sont très importants à Génis

Cette nuit du 2 au 3 août, les habitants du canton d'Excideuil s'en souviendront longtemps. L'orage de grêle a été dévastateur pour les habitants, les bâtiments communaux, les entreprises et les cultures. Par endroit, les grêlons ont pu atteindre plus de 5 centimètres de diamètre, l'intensité de la pluie jusqu'à 255 litres d'eau par mètre carré par heure. De nombreuses maisons sont recouvertes de bâches. Le temps des réparations n'est pas terminé. Jeudi, le président du Conseil général a rendu visite aux communes sinistrés et il a promis des aides aux entreprises et agriculteurs.

En Dordogne, plus de 130 communes ont été touchées par l'orage de grêle dévastateur de la nuit du 2 au 3 août. Les cantons de Villefranche de Lonchat, de Savignac les églises, de Lanouaille, d'Hautefort ont subi les dégâts les plus importants. Jeudi, le président du conseil général accompagné d'Annie Sedan, conseillère générale se sont rendus dans les communes de Génis, d'Excideuil et visité l'exploitation horticole de Stéphane Revidat à Saint Pantaly d'Excideuil. A Génis, commune de 482 habitants, de nombreuses maisons sont encore recouvertes de bâches et les artisans, peu nombreux sur le secteur, sont débordés par le volume de chantiers à réaliser. Avec le froid, et l'hiver qui approche, pour les habitants, le temps presse. Lors de sa visite, Bernard Cazeau s'est engagé à compenser les dépenses exceptionnelles  induites des communes dont les bâtiments communaux ont été touchés. Environ 2000 toitures ont été endommagées. Sur la commune d’Excideuil, une habitation sur trois a été victime de la grêle. Sur 15 000 mètres carrés de bâtiments communaux, 3 à 4000 m2 ont été touchés. Cet épisode climatique a pénalisé fortement les entreprises locales avec des conséquences plus ou moins durables : l'imprimerie l'Eperon, les entreprises Hautex, Houcke, Lacoste, le super U de Saint-Martial d'Albarède. Bernard Cazeau a visite jeudi la fabrication de chaussures Houcke, et la fonderie Lacoste.  Il a indiqué que le Département sera là pour aider celles qui rencontrent des difficultés importantes et que tout serait mis en œuvre pour éviter des faillites. Un bilan doit être réalisé pour connaître exactement les besoins de ces entreprises. 

Des aides pour l'agricultureLes dégâts sur les exploitations agricoles du secteur sont colossaux. A Saint -Pantaly d'Excideuil, Stéphane Revidat a eu ses serres totalement détruites : les dégats avoisinent les 200 000 euros et il faut ajouter le manque à gagner de la récolte de noix et celles de toutes les fleurs sur pied. Dès le 5 août, le conseil général a créé un fonds exceptionnel calamités pour venir en aide aux agriculteurs. Par affectation en urgence de 30 000 euros auprès du service de remplacement de la Dordogne, le Département a pu mettre à disposition 600 journées de travail auprès des agriculteurs sinistrés. Après concertation des professionnels et des services de la Chambre d’agriculture, il a été décidé de répartir cette enveloppe entre une aide d’urgence et une aide différée. L’aide d’urgence a été constituée d’une enveloppe de 20.000 euros, pour un équivalent de 400 journées de main d’œuvre. Les secteurs de l’arboriculture et du maraichage étaient prioritaires, avec un plafond de 20 journées par exploitant. Pour prendre en considération le respect des cycles végétatifs, une aide différée de 10.000 euros, pour un équivalent de 200 journées de main d’œuvre supplémentaires a été instaurée Il s’agit de répondre à des besoins qui ne manqueront pas de se faire ressentir d’ici la fin de l’année : besoins de taille des vergers et des vignes.  
A ce jour les 600 jours ont été utilisés et mandatés. A l’occasion de la Commission Permanente du 25 novembre, 10.000 euros supplémentaires ont été apportés à cette opération permettant de rendre disponible 200 jours supplémentaires.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Conseil général de la Dordogne

Partager sur Facebook
Vu par vous
83
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 11 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !