aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Le CEB "part en chasse" à l'international

03/06/2015 | Eric Dulong, Président de Congrès Exposition de Bordeaux, et ses collaborateurs veulent "ancrer Bordeaux dans le top 3 des villes organisatrices de congrès et d’événements".

Vincent Grenié (Directeur général de CEB), Eric Dulong (Président de CEB), Karine Santamaria (Directrice pôle Accueil) et Frédéric Espugne-Darses (Directeur pôle Production)

Avec 370 événements accueillis ou organisés chaque année, sur ses quatre sites que sont le Parc des expositions, le Palais des Congrès, le Hangar 14 et la Cité Mondiale, CEB draîne 1,4 millions de visiteurs, et place Bordeaux à la 5ème rang des villes organisatrices de congrès et d'événements. Une place qui a garanti à la société un chiffre d'affaires de 27 M€ en 2014 et près de 650 M€ de retombées économiques directes et indirectes sur l'ensemble de la Région. De bons chiffres qui motivent Eric Dulong, le Président de CEB, en place depuis tout juste un an, à ne pas se contenter des acquis et à voir plus loin. Sa stratégie ambitieuse vise à atteindre en 2020, les 450 événements pour un chiffre d'affaires de 30M€.

CEB, qui est déjà un moteur fort de l'économie locale doit désormais, selon Eric Dulong, « réellement être identifié comme un acteur indispensable à l'économie locale, métropolitaine, et régionale ». Autrement dit « participer au développement du tourisme d'affaires, ancrer Bordeaux et la Métropole dans le Top 3 des villes organisatrices d'événements professionnels et grand public, et être un apporteur d'affaires incontournable, notamment pour l'hôtellerie et la restauration ».

Mais condition sine qua non pour y parvenir : « être irréprochable » sur les sites d’accueil de CEB. Un investissement sur les équipements loin d’être anodin puisqu’au total, d’ici à 2020, ce sont 70 M€ qui vont y être consacrés. Le Hall 2, pour 30 à 32 M€, va être détruit à l’été 2016, puis entièrement reconstruit selon un critère de modularité, « extrêmement important » pour l’équipe dirigeante. À compter de sa livraison (fin du premier trimestre 2018) il pourra, outre un espace d’exposition et une douzaine de salles de conférence, accueillir une jauge de 3500 places, indispensable pour pouvoir répondre à l’objectif de la société de « développer la réception de grands congrès internationaux. » Autre chantier sur le site du Parc des Exposition, la rénovation importante et remise aux normes du Hall 1 (qui a plus de 45 ans), pour environ 40 M€, et qui se fera en trois tranches de 2016 à 2025 environ.

Création d’une nouvelle marqueAutre axe de travail pour CEB, déjà en grande partie réaliser, « rebooster les équipes » de la société qui compte 105 permanents. Un renouvellement important a déjà eu lieu, avec le choix affirmé et assumé de réorienter les profils des commerciaux vers des profils de « véritables chasseurs » pour une grande partie d’entre eux. Il s’agit désormais clairement « d’introduire un esprit de concurrence », notamment pour les équipes du pôle « Accueillir » du CEB dont la vocation est d’attirer à Bordeaux de nouveaux événements et congrès. C’est principalement par ce pôle que le développement prévu va devoir passer estime les responsables.
Dans le viseur d’Eric Dulong et de Vincent Grenié, son Directeur général : une cinquantaine de congrès et de conventions français et européens recevant entre 800 et 8000 participants. Et pour développer et soutenir l’image de ce pôle, une nouvelle marque devrait être lancée au mois de septembre prochain, annoncent-ils.
Quant à l’autre pôle de CEB, qui a vocation cette fois, à produire des événements, et qui a lui aussi renouvelé près de 50 % sa force commerciale, à commencer par son directeur commercial, « un gros effort sera porté sur le développement des manifestations existantes » promet Vincent Grenier. Sans oublier la production de nouveaux événements, « toujours développés en étroite collaboration avec les professionnels des secteurs concernés ». Dans les cartons notamment, un projet autour du numérique prévu pour septembre 2016, un autre sur le bois, ou encore un troisième sur la gestion des fleuves et du littoral. Le CEB version Eric Dulong, n’a résolument pas l’intention de s’endormir pas sur ses lauriers.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
6417
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !