Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/20 | La filière bois recrute

    Lire

    La Haute-Vienne, la Charente et la Creuse organisent du 1er au 16 octobre la quinzaine du bois. Cet évènement a pour but de présenter les besoins de recrutement des entreprises de la filière bois ainsi que les formations à ces métiers. Grâce aux visites d’entreprises, les demandeurs d’emplois et les personnes intéressées pourront découvrir les métiers et les offres d’emplois des entreprises locales. Pour participer à ces visites d’entreprises et découvrir cette filière, les participants doivent s'inscrire auprès des acteurs de l’emploi comme Pôle Emploi ou encore les Missions Locales.

  • 30/09/20 | La Rochelle : avancée sur le projet d'éco-quartier

    Lire

    Une étape importante dans la concertation sur le Programme de Renouvellement Urbain de Villeneuve-les-Salines est franchie ce mercredi avec l’installation, à la Maison du Projet, d’une maquette évolutive du futur quartier. Visible par les habitants, elle permettra de se projeter pour mieux comprendre et s’exprimer sur les différents axes du programme. Rappel du projet: www.aqui.fr/politiques/titre-un-quartier-populaire-requalifie-en-quartier-durable-a-la-rochelle,18138.html

  • 30/09/20 | 79 : La Chambre des Métiers et de l’Artisanat se refait une beauté

    Lire

    Le CFA des Deux-Sèvres, qui comporte 32 formations et 57 diplômes, va faire peau neuve. Le bâtiment existant va être rénové et 3 nouveaux vont être construits. Cette réhabilitation va permettre de renforcer l’attractivité du campus et d’adapter l’offre de formation au plus près des besoins du marché. Le Département des Deux-Sèvres soutient cette opération et invite les collégiens à découvrir ces métiers grâce à l’opération « Bravo les artisans ».

  • 30/09/20 | Concours agricole : inscriptions ouvertes pour l'agro-foresterie

    Lire

    En 2019, le Concours Général Agricole avait ouvert une nouvelle catégorie du Concours avec les Pratiques Agroécologiques, aux côté de la catégorie Prairies et Parcours. Les agriculteurs pratiquant l'agroforesterie sur les secteurs du Pays de gâtine et Haut val de sèvre en Deux-Sèvres et sur la Charente-Maritime peuvent s'inscrire à la prochaine édition jusqu'au 15 octobre 2020. Conditions: posséder au moins une parcelle avec une production associant l’arbre à l’agriculture. Rens.05 46 50 45 08.

  • 29/09/20 | Les Deux-Sèvres renforce leur engagement dans la protection de l’enfance

    Lire

    Le Département des Deux-Sèvres vient de contractualiser avec l’État et l’ARS pour la période 2020-2022 afin de garantir les mêmes chances et les mêmes droits à tous les enfants. Pour cela, ils vont travailler sur les axes suivants : agir le plus précocement possible pour répondre aux besoins des enfants et de leurs familles ; sécuriser le parcours des enfants protégés et donner aux enfants protégés les moyens d’agir.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Essai transformé pour le 67e congrès des hôteliers

22/11/2019 | le président de l'UMIH, avait posé plusieurs demandes ou doléances. Reçues 5 sur 5. Bernard Laporte a signé un partenariat avec l'UMIH

Jean Baptiste Lemoyne congrès UMIH 2019

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État au tourisme qui, mardi, a présidé l'ouverture de ce copieux congrès est arrivé avec des valises emplies de bonnes intensions. Miraculeusement dégagé le ciel s'est couvert à l'annonce par le Comité des Jeux Olympiques 2020 d'un partenariat entre le Comité et l'ennemi RB&B. Évacué en partie par Bernard Laporte qui est venu signer un partenariat avec l'UMIH. Quant à Roland Héguy, il a pris une étoile supplémentaire quand le ministre a annoncé la création officielle d'un Comité de filière du tourisme qu'il présidera: il a choisi le Biarrot comme vice-président.

Roland Héguy, le président biarrot de l'Union des métiers et industries de l'hôtellerie a offert le plus beau des cadeaux aux  six cent cinquante élus, chefs d’entreprise et responsables syndicaux qui participaient pendant trois jours au 67e congrès de la profession. Après  trois semaines de pluies incessantes qui se sont abattues sur la Perle de la Côte basque  un ciel digne du "Bèth Cèu de Pau" a présidé  ces  trois journées. Seul (gros) nuage, l'annonce, – nous nous en étions fait écho dans l'interview de Roland Heguy — mais cela doit être le fait du hasard, du partenariat entre RB&B et le Comité des Jeux Olympiques 2024. Le Béarnais Tony Estanguet a du entendre ses oreilles siffler.

Avant que ne s'exprime le président Heguy, puis le ministre, les acteurs locaux, le président du Conseil départemental 64 Jean-Jacques Lasserre - qui ne s'y attendait pas, mais est rompu à ce genre d'exercice- tout comme le sénateur Max Brisson, qui représente aussi au sein du département la marque Pays basque s'était exprimé sur les efforts et les vertus du Béarn et de la marque Pays basque, respectueuse de son identité que porte, avec conviction et éloquence, Max Brisson. En revanche, la vice-présidente du tourisme en Nouvelle Aquitaine, n'a pas été conviée à s'exprimer quand cette immense région dont le tourisme représente 140 000 emplois et 30 millions de visiteurs du nord au sud. "C'est un petio" -une erreur comme on dit en pelote basque- dira un proche de l'organisation. Nul ne pensant mal évidemment en imaginant que le transfert des compétences touristiques Département vers agglo, suite à la loi Notre n'avait inspiré une forme de lobbiyng.

L'oreille attentive du ministre aux hôteliers et restaurateurs


Le ministre était assurément au courant  du thème des hôteliers sur les territoires, dont le président Macron semble plutôt déficitaire en termes d'image alors que s'ouvrait le Congrès des maires, comme du bon sens des revendications portées par Roland Heguy et qu'il avait exposé la veille lors d'une conférence de presse – dont aqui.fr s'est fait largement l'écho-la veille. Et des bonnes intentions Jean-Baptiste Lemoyne en a sorti plein la valise: règles des 120 jours à réduire, déclaration intégrale des plateformes utilisées aux mairies pour les loueurs RN&B, transmission. À ce sujet, le président de l'UMIH a rapporté la bonne initiative de l'Agglomération Pays basque qui a établi une réglementation de trois zones de ce genre de location entre littoral et Pays basque intérieur.
Comme il a répondu favorablement  à la remise en cause, suite au Grenelle de l'Environnement qui interdisait les panneaux publicitaires en bordure de route, de ce que l'on appelait les pré-enseignes. "Ce sont les seuls moyens pour ces petits établissements ruraux, ces petites auberges ou hôtels de se faire connaître, voire le seul moyen quand ils sont en zone blanche pour internet", avait plaidé Roland Heguy. "En France, pour détricoter une loi, il faut dix ans", avait répondu le ministre. 
Apparemment les deux hommes se reçoivent cinq sur cinq. Tant et si bien que Jean-Baptiste Lemoyne, s'il a officialisé la création d'un Comité de filière du tourisme, comme interlocuteur  des pouvoirs  publics pour tous les métiers du tourisme hôteliers, tours opérators, agence de voyage, hôtellerie de plein, domaines skiables, transports (!), événementiel, avait aussi un cadeau supplémentaire dans sa valise "Si j'en serai le président, et bien c'est Roland Heguy qui en sera le vice-président. Applaudissement chaleureux de l'assistance. Évidemment.

 

 

Bernard Laporte à l'UMIH Biarritz

 

 

Bernard Laporte avec un gros partenariat Coupe du Monde pour conclure

Le président de la Fédération de rugby Bernard Laporte aura tenu promesse en se rendant au congrès des hôteliers, chez l'ancien joueur du Biarritz Olympique et dirigeant du BO. De la veine et du même tempérament que Serge Blanco, la légende éternelle  de l'Ovale au Pays basque.
Il a ainsi confirmé et signé un partenariat entre la Fédération française de rugby et l'UMIH qui s'associeront pour cet événement planétaire. Puis Claude Atcher qui sera le directeur général de cette Coupe du monde a établi un bilan économique élogieux de la Coupe au Japon qui laisse augurer de sa version française en 2023. L'essai du congrès des hôteliers biarrots aura été remarquablement transformé.

 

 

 

 

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
6150
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !