aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

24/04/17 : Résultats définitifs Pau : Votants 76,05%. Macron 29,95%, Mélenchon 21,95% , Fillon 17,96%, Le Pen 12,01 % , Hamon 8,98%, Lassalle 3,57%, Dupont-Aignan 3,01%, Poutou 1,13%, Asselineau 0,83%, Arthaud 0,44%, Cheminade 0,17%.

24/04/17 : Résultats définitifs Floirac : JLM 30,41%; EM 23,64%; MLP 17,22; BH 10,73%; FF 9,34%

24/04/17 : Résultats définitives Carbon-Blanc : EM 26,77%; JLM 23,60%; MLP 18,75%; FF 11,85%; BH 9,36%; NDA 4,74%; PP 1,89%; JL 1,71%; FA 0,71%; NA 0,41%; JC 0,21%

24/04/17 : Résultats complets à Bègles : JLM 33,63%; EM 26,02%; MLP 12,58%; BH 10,85%; FF8,90%; NDA 2,96%; JL 1,76%; PP 1,63%; FA 0,91%; NA 0,54%; JC 0,22%

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

  • 24/04/17 | Réaction d'Olivier Falorni, député de la circonscription La Rochelle-Ré

    Lire

    Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime s'est montré satisfait des résultats : "Si je devais résumer cette élection en un mot, je dirais : neuf. La vie politique ne sera plus la même.La gauche et la droite ont implosé. Les Français ont montré une volonté de tout mettre en l'air,de bazarder les anciennes pratiques. Macron comme Le Pen sont trangressifs en ce sens qu'ils refusent d'être de droite ou de gauche[...] Les Français ne veulent plus d'une politique de clivages périmés"

  • 23/04/17 | Pyrénées-Atlantiques : le Modem évoque une "belle espérance"

    Lire

    Comme l'a fait François Bayrou, qui estime que la clé du second tour réside dans le rassemblement, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques Lasserre, qualifie de "belle espérance" le résultat obtenu par Emmanuel Macron sur le plan national. Il salue également un projet qui associe "la recherche d'une économie compétitive et un équilibre social sans lequel rien ne peut se construire".

  • 23/04/17 | François Bayrou : "Le premier défi sera de rassembler"

    Lire

    "Après tant et tant d'inquiétudes, les Français ont choisi de faire mentir les prophètes de malheur et de choisir l'espoir" estime François Bayrou. "Le premier défi sera de rassembler sans perdre son cap, avec un renouvellement des visages mais également des pratiques". Sans prendre le risque de crier victoire trop tôt, François Bayrou ajoute qu'aux élections législatives, il "sera proposé aux Français d'élire une majorité nouvelle. Le temps de cette fracture entre des supposées droite et gauche elles mêmes éclatées en leur sein n'est plus le temps que nous vivons".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Le Crédit Agricole frappe les trois coups du "Village by CA" de Bordeaux

05/02/2016 | Ce 5 février 2016 le Crédit Agricole d'Aquitaine a présenté à la presse, en présence de ses partenaires, le "Village" crée pour héberger les start up à Bordeaux

l'équipe du Crédit Agricole d'Aquitaine entourant les premiers partenaires du Village pépinière de Bordeaux

Après Paris, Bordeaux ! Le Crédit Agricole qui a crée, dans la capitale, un village pépinière qui accueille quelques cent jeunes start up, rue de la Boétie, parmi lesquelles trois entreprises bordelaises dont Loisirsenchères.com, a frappé, ce 5 février, les trois coups du lancement – en réalité du pré-lancement - de son village bordelais, le premier, hors la capitale, d'une série qui confirme la stratégie de la banque très orientée vers le développement des jeunes pousses en France.

Et, ceci, dans un concept original : l'accompagnement des start up, au sein de ces villages, par une série de de partenaires, grands groupes de rénommée nationale ou mondiale, Entreprises de Taille Intermédiaire ( ETI) en mesure de leur proposer du business mais aussi de se nourrir de leur dynamisme et de leur créativité, en particulier sur le terrain des technologies nouvelles.

Pourquoi Bordeaux d'abordLe choix de Bordeaux n'est pas le fait du hasard. Le directeur de la Caisse Régionale qui est devenu le Premier Vice- Président de la Fédération Nationale du Crédit Agricole, Jack Bouin, n'est évidemment pas pour rien dans cette première provinciale. L'attractivité de la métropole n'y est pas pour rien non plus, et le directeur s'est plus à rappeler que le Crédit agricole était fort impliqué dans l'obtention du label French Tech et qu'il accompagnait déjà une bonne vingtaine de start up régionales. Une mission dans "notre ADN" ajoutait Rémi Garuz le président de la Caisse.

En réalité cette création, à Bordeaux, dans un immeuble magnifique au 11 cours du XXX juillet dont la vente se présentait, participe d'une volonté d'ancrer le Village - 1000 m2 de surface utile - au cœur de la cité, avec ce que cela implique d'image et de services de proximité. Et, Jack Bouin de rappeler l'importance du réseau de villages qui va voir le jour, y compris à l'international, en s'appuyant sur la présence dans 25 pays où la Banque est présente, à commencer par New York, où une antenne du Village by CA existe déjà. L'ambition, là, est évidente : permettre aux jeunes pousses de se développer, dès que possible, à l'international.

A Bordeaux, le Village dont le chef de projet, Cédric Vicente, était depuis trois ans chargé d'affaires au Crédit Agricole, spécialisé dans le numérique, l'innovation et les nouvelles technologies, ouvrira à la rentrée prochaine. Son objectif: accueillir entre 20 et 30 jeunes pousses, évidemment porteuses de projets innovants mais émanant de tous horizons. Le Village de Bordeaux sera une pépinière généraliste. Avis aux amateurs : une sélection va être entreprise, au sein d'un comité où les partenaires tiendront leur place.

Ceux-ci sont d'ailleurs venus dire, à l'occasion de cette présentation à la presse, leurs engagements avec des mots qui ne trompaient pas : envie d''en être.. d'apporter du savoir faire mais, aussi, de se nourrir de la créativité de cette nouvelle génération d'entreprises. Jacques Isnard, directeur financier et des systèmes d'information de GT Location – 70 ans cette année ! - l'a dit sans détour, porteur des valeurs d'une entreprise performante, incarnée par une figure de l'économie bordelaise, Michel Sarrat, qui de bonne heure sut défendre une certaine idée du management au sein du CJD. Mêmes motivations chez Microsoft France, un grand groupe mondial déjà présent au Village à Paris, et Technowest dans la métropole, chez le cabinet d'expertise comptable Mazars, chez Fidal cabinet d'avocats conseils; au sein du groupe immobilier Pichet dont le développement se poursuit dans l'hexagone, chez Sanofi dont Gilles Litman, directeur performance et innovation, soulignait qu'un grand groupe comme le sien était très intéressé à être auprès des start up, dans un écosystème de santé bordelais favorable, chez Kéolis Bordeaux Métropole qui gére la plus importante flotte de trams de France et dont le directeur, Hervé Lefèvre, rappelant la mission de service public dédiée aux transports urbains, soulignait l'intérêt d'accompagner la naissance d'applications numériques liées à la mobilité. Au-delà de leur soutien financier à ce nouveau Village les entreprises partenaires sont venues, à l'évidence, sans qu'on les force, en attente de ce que la coopération et l'innovation sont capables de produire de meilleur.

A lire sur aqui.fr : Le Village...by CA ( Crédit Agricole) : L'innovation et les startups au coeur de Paris

la rédaction
Par la rédaction

Crédit Photo : CRCA

Partager sur Facebook
Vu par vous
7463
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !