Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/21 | Salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2022 : 1ères infos !

    Lire

    Lors de la rentrée de la Chambre régionale d'agriculture, Bruno Millet, Commissaire général du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine a révélé que si Bordeaux sera le centre physique de la manifestation, des événements auront aussi lieu sur l'ensemble des territoires, en partenariat avec les établissements d'enseignement agricole. Autre "nouveauté" issue de l'expérience de la crise sanitaire, les débats pourront être suivis à distance sur Agriweb tv. Enfin, les animaux seront désormais présents sur toute la durée du Salon, soit du 21 au 29 mai 2022, de même que le Marché de producteurs !

  • 24/09/21 | Le CHU de Bordeaux 2ème meilleur hôpital de France

    Lire

    Selon un palmarès du Point paru le 23 septembre, le CHU de Bordeaux se classe comme 2ème meilleur hôpital public de France. 31 des spécialités du CHU se classe dans les 5 premières places dont 12 relatives à la prise en charge des cancers. Le palmarès s'est appuyé sur une enquête menée auprès d'un millier d'établissements publics ou privés à but non lucratif et d'établissements privés à but commercial. Signe d'excellence, cette position dans le top 3 des hôpitaux français est tenue depuis 19 ans !

  • 24/09/21 | Agen et les « Rendez-vous du Pin »

    Lire

    Samedi 25 septembre à partir de 15h le square du Pin à Agen accueille « Les Rendez-vous du Pin ». Organisé par l'association Au Fil des Séounes, cette manifestation propose des animations pour les petits et les grands comme un atelier photo décalé, des parcours sport ou une sensibilisation à la réduction du gaspillage alimentaire tout l'après-midi et un banquet "populaire, bio et végétarien" le soir, avec un concert du duo Akdeniz.

  • 24/09/21 | Landes : La médiathèque du Marsan fait sa braderie

    Lire

    Ce samedi 25 septembre, à Mont-de-Marsan, la médiathèque du Marsan organise une journée braderie, de 10h à 17h. Romans, bandes dessinées, livres documentaires, albums jeunesse ou encore revues, tout sera proposé entre 1 et 3 €. Issus du tri effectué régulièrement dans les collections, les amateurs de lecture vont ainsi pouvoir bénéficier d'une offre actualisée. Le paiement s'effectuera uniquement en espèces ou par chèque.

  • 24/09/21 | Talence : Une journée pour le sport adapté

    Lire

    Le 25 septembre à partir de 10h, le Comité Départemental du Sport Adapté de la Gironde, en partenariat avec la Ligue Nouvelle-Aquitaine de Tennis, organise une journée compétitive para tennis adapté adultes à Talence. Une quarantaine de sportifs en situation de handicap sont attendus pour une journée de partage, de solidarité, de plaisir et de convivialité. L'objectif également de cette journée est d'orienter les sportifs vers les clubs de proximité mais aussi de travailler sur le respects des règles, des autres et de l'acceptation des résultats.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Le design, inventeur de nouveaux modes de consommation

05/12/2014 | La biennale des Escales du design était de retour jeudi 4 décembre à Talence, pour souligner la place importante du design dans les entreprises.

1

Les Escales du design ont tenu ce jeudi 4 décembre leur édition 2014, avec pour thème : "le design, accélérateur de business". Au programme de ces 5 tables rondes, des thèmes aussi variés que la "gamification", les exigences environnementales ou les dynamiques d'innovation collectives. L'une des conférences, qui se tenaient à l'Ecole National Supérieure de Cognitique à Talence, traitait du lien entre le design et le consommateur, notamment dans le secteur de l'agro-alimentaire. Là encore, la relation entre le "bon" et le "beau" reste un enjeu essentiel.

Benoît Millet, directeur du Design Lab "Nouvelles pratiques alimentaires", designer et anthropologue à l'école de design de Nantes et Olivier Hausheer, Directeur associé de XTC World Innovation, étaient invités à débattre sur ces questions avec un public d'entrepreneurs. Un virage par rapport aux précédentes éditions, comme l'explique Isabelle Leblanc, responsable du département Prospective Design pour Aquitaine développement Innovation : "les précédentes éditions étaient tous publics, elles se déroulaient pendant 3 jours. On s'est rendu compte que pour intéresser les entreprises, il fallait les cibler, c'est pourquoi nous avons changé de formule, pour accompagner les experts à se tourner vers le design, qui est l'un des facteurs essentiels du succès des entreprises aujourd'hui, pour se différencier et se diversifier". 

Un design pratique et émotionnelPour Olivier Hausheer, "l'innovation commence par l'observation. Pour un packaging, le design est porteur de sens". Exemple à l'appui, l'expert a souligné cette importance dans le sens ou le design est fait pour "révolutionner un produit banal et le rendre indispensable" (c'est le cas pour une célèbre marque de yaourt à boire transformé, dans les années 2000, en "geste santé" ou des fameux "knackis" devenus ronds pour toucher les amateurs de snacking). Selon l'analyse faite par l'expert, l'innovation est aussi au service de l'usage, avec un ciblage notamment sur les jeunes et les seniors, et un simplificateur de gestes (comme c'est le cas pour le fameux bâton de thé en stick ou le pesto en flacon d'une célèbre marque italienne). Mais le design n'est pas que pratique, il génère aussi des émotions. "Il crée du lien avec ce à quoi nous sommes attachés", précise même Olivier Hausheer. "Si  le souci du surgelé était uniquement de vendre du pratique, Picard n'aurait certainement pas le succès qu'il a aujourd'hui". 

Un consommateur schizophrènePlus encore que le marketing, le design répond aux attentes des consommateurs, toujours plus opposées : "En tant que consommateurs, nous sommes une mosaïque de comportements. Nous sommes schizophrènes car nos envies et nos besoins sont souvent contradictoires. Le consommateur veut être aidé (comme pour ces salades numérotées pour faciliter le réachat) et surdoué (kits de bière à faire soi-même), contrôler le temps et en être un acteur, se rattacher aux produits "vivants/nature" et continuer à acheter de l'industriel indispensable", précise Olivier Hausheer.

Benoît Millet, lui, avoue que le designer reste soumis à une certaine humilité : "L'usage du produit a beau avoir été imaginé par le designer, le consommateur en fait quand même ce qu'il veut au final". Ce designer anthropologue, aux multiples casquettes, officie aussi à l'école de design de Nantes, qui dispose d'un design-lab spécialisé dans la recherche sur l'alimentation du futur, qui passera forcément par... le recyclage des packagings : "ne pas s'inquiéter du recyclage et de la fin de vie d'un produit à l'heure actuelle, c'est préoccupant. Il faut innover en prenant en compte à la fois dans les usages, l'identité mais aussi le contexte. 9 innovations sur 10 se cassent la figure au bout de quelques mois. Le design, ce n'est pas nécessairement un souci de fonctionnalité, ça permet aussi de raconter des histoires". Pour les experts, venus répondre aux questions du public de professionnels, "le nouveau fait peur, tout le travail des designers, c'est de créer du nouveau acceptable. La tradition fait écho au conservatisme, il faut accepter de se remettre en question". 

C'est pour que ce design devienne un réflexe que les Escales ont privilégié le message aux entrepreneurs. Selon l'APCI (Agence pour la promotion de la création industrielle), seulement 40% des entreprises françaises ont recours au design, alors qu'elles sont 65% au Royaume-Uni et 75% en Norvège. 

Info pratique : toutes les infos sur le programme de la journée

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : 4111111111111111

Partager sur Facebook
Vu par vous
5033
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !