Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/19 | Christophe Castaner visitera ce mardi le dispositif de sécurité du G7

    Lire

    Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, visiteront ce mardi après-midi à Biarritz, le poste de commandement interministériel (PCI) en charge de la centralisation des informations durant le sommet du G7 et la coordination des actions prises en vue d’assurer le bon déroulement du sommet. Suivront les postes de commandement de l'aéroport de Biarritz-Pays basque dont le trafic sera exclusivement réservé aux délégations du G7.

  • 19/08/19 | La Fête des paysans de retour à Soustons dans les Landes

    Lire

    Les 23 et 24 août à Souston sur le site de la pointe des Vergnes, le Modef organise sa traditionnelle Fête des paysans. Parmi les nombreuses animations: repas paysans, marchés de producteurs, finale des jeunes conducteurs de tracteur, ou encore un débat public visant à l'échange entre agriculteurs et citoyens-consommateurs en présence de 3 membres de Ingénieurs sans frontières qui présenteront une proposition partagée par divers réseaux: "la sécurité sociale alimentaire". Les 2 soirées de termineront par des concerts gratuits!

  • 19/08/19 | 3ème édition du Summer Jump

    Lire

    Organisé par l’association Villeneuve Equitation, le concours hippique de saut d’obstacles, Summer Jump, se déroulera sur le terrain en herbe du Château de Rogé, du 22 au 25 août. 800 cavaliers amateurs et professionnels venant de tout l’hexagone, 150 chevaux, ainsi que 2 000 spectateurs sont attendus pour cet évènement sportif inédit en Grand Villeneuvois. Il sera rythmé par des épreuves préparatoires et des épreuves de grands prix, dotées de 16 000 €. Ce concours fait parti du circuit du Grand Régional Centre CSO, une référence dans le domaine des sports équestres.

  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Le gel impacte le budget et l'action du CIVB

11/07/2017 | A l'occasion de son assemblée générale ce 11 juillet, le CIVB a d'ores et déjà annoncé réduire la voilure budgétaire en conséquence du grave épisode de gel du mois d'avril.

Allan Sichel président du CIVB

Au-delà des situations individuelles, le gel qui a frappé le vignoble bordelais (notamment) dans le courant du mois d'avril, ne sera pas non plus sans conséquence sur le collectif. Allan Sichel, l'a annoncé lors de l'Assemblée générale du CIVB: « S'il est encore difficile de faire une estimation précise des volumes que nous produirons en 2017 nous pensons que la perte de récolte sera significative, et les effets économiques se feront lourdement ressentir sur toute la filière en 2018 et 2019. Au CIVB nous devons dès à présent faire d'importantes économies budgétaires.» De l'ordre de 20% annonce-t-il. Si les budgets des actions de long terme autour de la recherche ou encore du plan « Bordeaux 2025 » resteront préservées, les actions liées au marketing notamment vont devoir réduire la voilure.

« Nous irons chercher des financements au-delà de nos ressources propres, mais les conséquences sur nos dépenses marketing seront inévitables. » a prévenu à plusieurs reprises le Président du CIVB . Ce qu'a confirmé l'intervention de François Jumeau , le directeur marketing de la structure. « Sur les derniers exercices, le marketing bénéficiait d'une certaine stabilité budgétaire. Mais, eu égard à l'épisode de gel, il faut anticiper que la commercialisation va ralentir sur 2018-2019. Sur la partie des fonds apportés par le CIVB, c'est une baisse de 18% qui est d'ores et déjà envisagée par le responsable, passant ainsi de 15, 7 M€ à 12,7 M€ pour un budget marketing total en diminution de 15,7%, soit 16,8 M€ de budget pour 2018, là où le budget marketing 2017, dépassait les 19M€.

Vers "un réajustement" de la stratégie marketing Un moindre budget qui pour autant n'entraîne a priori pas tellement un changement de stratégie marketing, mais davantage « un réajustement en terme d'intensité », précise François Jumeau.
Un réajustement en réalité plus ou moins important en fonction des pays visés : les pays européens seront les plus touchés par la réduction des investissements, avec un fléchage en baisse de 21%. Sur le continent américain et l'Asie, « nous maintenons une certaine stabilité, avec -8% pour le premier et -10% sur l'Asie ». Cela dit, au cœur de ces continents, les investissements vers les marchés Etats-Unis et Chine se maintiennent quasiment à l'identique, en favorisant particulièrement les efforts vers la prescription (relation presse, formation, communication digitale) plutôt que vers le trade. En la matière, le CIVB en appelle directement aux acteurs « pour prendre leurs parts ».
Si le détail des orientations budgétaires sera affiné par pays le 7 septembre prochain, la confirmation de cette stratégie interviendra quant à elle en décembre 2017, à l'occasion de l'Assemblée générale validant le budget du CIVB. Quant aux compléments financiers, la recherche devra se faire du côté de France Agrimer, ou bien de l'Union européenne par le biais de programmes co-financés sur certains pays, estime le directeur de marketing. Selon Allan Sichel, « il faudra également travailler ensemble à le recherche de synergie pour ne pas perdre en poids sur nos marchés. »

Recherche et plan stratégique de filière: le CIVB poursuit son pari sur l'avenirSi le marketing va donc sentir passer la baisse des volumes en bordelais, le CIVB poursuit son pari sur l'avenir en poursuivant « résolument » son soutien à la recherche a indiqué le Président. Et pour cause, suivant le modèle du plan triennal, ce sont une vingtaine de projets de recherche qui vont être appuyés par la structure pour une dotation totale de 2,4 M€ sur 2017-2020. Un budget maintenu auquel « il faut ajouter la contribution de la filière au plan de lutte contre le dépérissement du vignoble, soit plus de 3M € en faveur de la recherche apportés par le CIVB sur cette période », précise Allan Sichel.

Un Président qui a conclu son discours, en répétant la nécessité pour l'ensemble des membres du CIVB, qu'ils soient négociants ou producteurs, « d'être unis et visionnaires ». Et ce, d'autant plus à l'aube de l'élaboration d'une nouvelle stratégie des vins de Bordeaux pour les 7 prochaines années. « Après le plan « Bordeaux demain » qui a apporté une vision et une stratégie de filière, le nouveau plan stratégique, « Bordeaux Ambitions 2025 » va doter la filière de réels leviers d'actions pour affronter les défis de demain », espère Allan Sichel.
Si une plateforme collaborative est actuellement en ligne pour recueillir les suggestions des professionnels autour de 7 axes de réflexions, les 17 et 18 juillet prochains, 70 représentants de la filière et de ses parties prenantes se réuniront en ateliers pour travailler sur ces axes, identifier les opportunités stratégiques collectives et analyser les premières réflexions issues de la plateforme collaborative. Des travaux qui vont se poursuivre jusqu'à la fin de l'année, avec pour objectif, un lancement de la nouvelle stratégie au premier trimestre 2018.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : archives Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
17691
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !