Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/08/20 | Un cluster de Covid à Idaux-Mendy en Soule

    Lire

    l’ARS Nouvelle-Aquitaine signale l’existence d’un cluster à Idaux-Mendy (64); Il s’est formé lors d’un stage organisé par une association toulousaine fin juillet dans un gîte de la commune. Un premier cas positif a été détecté au retour à Toulouse le 31 juillet chez un enfant symptomatique, puis chez un deuxième enfant le lendemain. Tous deux avaient participé au même séjour à Idaux-Mendy. Au total, 6 enfants et 1 éducateur ont été contaminés. Le cluster est géré par l’ARS Occitanie en lien avec Nouvelle-Aquitaine, afin d’établir un traçage efficace.

  • 08/08/20 | La LPO Aquitaine cherche des "rapatrieurs"

    Lire

    Face au grand nombre d'animaux retrouvés en détresse par des particuliers, la Ligue de protection des oiseaux vient de lancer un appel à bénévoles pour transporter ceux-ci dans leur véhicule personnel. Leur mission : aller du lieu où a été trouvé l'animal jusqu'au centre de soins d'Audenge. La LPO cherche des volontaires en particulier sur les secteurs du Médoc, de Blaye, Libourne ainsi qu'en Dordogne. Contact : benevolot.cds33@lpo.fr.

  • 08/08/20 | Incendie d'Anglet: un adolescent mis en examen

    Lire

    C'est le procureur de la République qui l'a annoncé: un jeune apprenti de 16 ans, apprenti menuisier et vivant dans un foyer de Bayonne dans le cadre d'une assistance a été mis en examen. Il se serait vanté de son "exploit" à des camarades. Il avait déjà tenté de mettre le feu à sa chambre. S'il n'a pas reconnu les faits, le Procureur l'a mis en examen en raison d'indices graves concordants", mais Jérôme Bourrier insiste: "La présomption d'innocence doit être respectée". La peine maximale pour cet acte de destruction volontaire est de vingt ans de prison.

  • 08/08/20 | L’Open de France Espoirs et 100% filles de Surf annulés et reportés à Lacanau

    Lire

    Initialement prévu du 12 au 16 août, l’Open de France Espoirs et l’Open de France 100 % filles ont été annulés et reportés par les services de l’État, la ville de Lacanau et le Lacanau Surf Club. Cette décision a été prise suite aux conditions sanitaires actuelles, du pic de fréquentation touristique et du brassage géographique des compétiteurs. La Fédération et ses partenaires travaillent actuellement pour trouver une nouvelle date pour l’Open de France 100 % filles.

  • 07/08/20 | Bordeaux Métropole soutient le Liban

    Lire

    Suite aux évènements qui viennent de se dérouler à Beyrouth, le président de Bordeaux Métropole, Alain Anziani, propose d’allouer une aide exceptionnelle à Médecins Sans Frontières, qui est actuellement dans la capitale libanaise pour assurer l’aide médicale d’urgence, de 50 000€. MSF depuis 25 ans a sa plus grande base logistique à Mérignac. Fin septembre lors du prochain Conseil de Bordeaux Métropole, une délibération formalisera ce soutien.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Le Grand Pavois s'ouvre dans un contexte de "remise à flot" de la filière nautique

24/09/2017 | Le Grand Pavois se tiendra du 27 septembre au 2 octobre au port des Minimes de La Rochelle pour sa 45e édition

Le Grand Pavois accueille 300 bateaux à flot

Le célèbre salon nautique international du Grand Pavois se tiendra du 27 septembre au 2 octobre 2017, au port des Minimes de La Rochelle. Cette 45e édition accueille une trentaine de pays, dont le sultanat d’Oman, invité d’honneur. Les 80 000 visiteurs attendus retrouveront sur les 100 000 m2 d’exposition 800 marques de la filière et 750 bateaux exposés, dont 300 à flot. Avec toujours cette possibilité d’en tester une petite centaine en mer. Comme toujours, le bateau à moteur est majoritairement représenté, en particulier le moins de 7 m (52%), même si la voile reste en bonne place (32%).

Si pour les marques, le Grand Pavois est le lieu où se font une grande partie des commandes, pour le public, c’est l’occasion de découvrir également les filières du nautisme à travers de nombreux stands. Depuis 2008, une partie du salon est dédiée à la pêche en mer, avec notamment des démonstrations et une compétition sur trois jours. Depuis 2000, le Grand Pavois est également l’occasion de s’essayer à de multiples sports nautiques, du Stand up paddle au ski nautique, avec plus de 1500 essais et baptêmes au programme, dont un certain nombre accessible aux personnes handicapées. Grande nouveauté de cette année : la création d’un espace dédié aux loisirs d’eau, c’est-à-dire les piscines mais aussi l’univers des spa et autre balnéo. Cet espace servira de préambule au tout nouveau salon loisirs d’eau qui se tiendra au premier semestre 2018  à Lyon.

Parmi les bateaux à flot, une trentaine de vieux gréements seront à découvrir, dont une vingtaine classés aux Monuments historiques. Ces embarcations rares, appartenant à des particuliers ou à des associations, seront présentés avec des fiches explicatives pour le public. Parmi eux, le Damien, bateau avec lequel Gérard Janichon et Jérôme Poncet accomplirent un tour du monde de 1969 à 1973, au départ de Norvège jusqu'en Antarctique, en passant par le fleuve Amazone. Abandonné dans un triste état par l’un de ses propriétaires, ce côtre en bois classé aux Monuments historiques est actuellement en cours de restauration auprès des Amis du musée maritime de La Rochelle.

Le Grand Pavois, c’est aussi de nombreuses projections de films d’aventures nautiques ou de conférences-débat autour de diverses thématiques du nautisme, de l’apnée à la valeur du patrimoine marin. Le navigateur Philippe Poupon et la réalisatrice Géraldine Danon viendront notamment présenter une conférence sur leur aventure à but documentaire à bord du Fleur Australe. Autres navigateurs attendus : Yves Parlier, Arnaud Boissière ou encore l’ancien champion de voile Nicolas Hénard, actuel président de la fédération française de la discipline.

Oman, un invité d’honneur très attendu

Le sultanat d’Oman est l’invité d’honneur 2017. Un hommage qui n’a rien d’anodin : ce pays voisin de l’Arabie Saoudite prépare son propre grand salon nautique, en partenariat avec le Département de la Charente-Maritime. Cette vaste contrée de la taille de la France et l’Italie réunies possède 3165 km de côtes et la plaisance y est en plein développement. Le salon est donc une sorte d’avant-goût de leur futur salon et vitrine du pays. Un hall de 700 m2 lui sera donc dédié pour faire découvrir au public ses ports et infrastructures mais également sa gastronomie, son histoire, son artisanat et son patrimoine. Les plus jeunes devraient apprécier, avec des dégustations de spécialités, des lectures de contes et légendes d’Oman, des concerts de musiques traditionnelles, un concours et une loterie pour gagner des cadeaux… Et pour les plus grands, des découvertes de massages orientaux ou encore des sorties en mer à bord du Diam24 du sultanat ayant participé au dernier Tour de France à la Voile en juillet, et de son Class40 qui s’élancera du Havre lors de la prochaine Transat Jacques-Vabre le 28 octobre. A voir également : la reproduction à l’identique d’un gréement traditionnel sur lesquels naviguaient autrefois les Omanais sur la route de la soie…

 

La plaisance : le secteur renoue avec la croissance

Avec un marché mondial en croissance de 3 à 5%, le Grand Pavois s’ouvre dans un contexte économique de reprise progressive de l’activité, après des années de difficultés nées de la crise de 2008. « Je dirai que nous sommes dans un régime de remise à flot », analyse le président du Grand Pavois Alain Pochon. Avec une progression des ventes de 13% sur les petites embarcations à moteur et une de 12% sur les bateaux à voile – les multicoques ont particulièrement le vent en poupe- entre 2016 et aujourd’hui, le nautisme reprend du souffle. Deuxième marqueur de cette reprise : avec -3% et -0,6% sur la voile et le moteur, « la stabilisation du marché de l’occasion se confirme, avec un report des achats s’observant clairement sur le neuf, même si ça reste une tendance récente », selon le président du salon.  Autre indice de ce frémissement, la fréquentation du salon nautique de Cannes est à la hausse, avec plus de 50 000 visiteurs, et « un bon début du salon de Genève » qui s’est ouvert jeudi 21 septembre. La présence de près de 150 nouveautés présentées en avant-première mondiale –soit une cinquantaine de plus que l’an dernier - sont également le signe de cette reprise, selon Alan Pochon. Le secteur embauche et peine même à trouver certains profils comme les menuisiers. Suite à la demande de plusieurs chantiers, un panneau d’affichage avec des offres d’emploi sera érigé par l’organisation du salon.

 

La filière nautique rochelaise en chiffres

310 entreprises ou affiliées

1500 unités sortants chaque année des chantiers

25 cabinet d’architectes, bureaux d’études et d’ingénierie

2000 emplois directs ou indirects (3500 au niveau du département)

46 formations qualifiantes reconnues

20 millions d’euros, l’impact économique estimé par la CCI auprès de l’économie rochelaise durant le salon

500 millions d’euros de chiffres d’affaires générés chaque année sur l’ensemble du Département, en grande partie drainée par le bassin de vue de La Rochelle

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : JM. Rieupeyrout / Grand Pavois

Partager sur Facebook
Vu par vous
23572
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !