Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

29/10/20 : Suite aux annonces faites par Emmanuel Macron, le World Impact Summit, organisé à Bordeaux, maintient sa première journée ce jeudi 29 octobre, avec un protocole sanitaire renforcé. Du fait du confinement, la journée de vendredi est annulée.

28/10/20 : Le Festival international du Film d’Histoire de Pessac annonce l'annulation de sa 31ème édition aux dates initialement prévues du 16 au 23 novembre. Des réflexions sont en cours sur les modalités de valorisation des films sélectionnés en compétition.

28/10/20 : Le département des Landes est placé en état de vigilance jaune "Vagues Submersion" pour l’ensemble des communes du littoral du 28 octobre 13h00 au 29 octobre 18h00, entre forte houle, vagues puissantes, érosion dunaire et submersions locales...

28/10/20 : "Priorité à la protection sanitaire". Alors que le Festival Novaq devait s'ouvrir demain à la Rochelle, la Région Nouvelle-Aquitaine, organisatrice de cet évènement dédié à l'innovation, annonce son annulation. Un nouveau format est en réflexion.

26/10/20 : Dominique Bussereau président du département de Charente-Maritime et de l'ADF vient d'annoncer que le Congrès des Départements de France qui devait avoir lieu lieu les 5 et 6 novembre à La Rochelle est ajourné compte tenu de la situation sanitaire

24/10/20 : En raison du couvre-feu, la maire de Biarritz, Maïder Arosteguy a décidé d'instituer un stationnement de la ville gratuit en surface dès 18 heures, afin d'inciter les clients des restaurants de venir plus tôt dans ces établissements de la ville.

22/10/20 : Ce 22 octobre Jean Castex a annoncé 38 nouveaux départements et une collectivité d’Outre-mer la Polynésie soumis au couvre-feu de 21h à 6h dès demain soir. En Nouvelle-Aquitaine, Haute-Vienne et Pyrénées-Atlantiques sont concernés.

22/10/20 : Le Pôle Expérimental Métiers d’Art du Périgord-Limousin organise un marché des métiers d’art en plein air, sur la Place Alfred Agard à Nontron, le samedi 24 octobre de 10h à 18h, en remplacement du Salon de la Rue des métiers d'art, qui est annulé.

22/10/20 : La Rochelle : Michel Carmona, adjoint au maire depuis 2014, est décédé dimanche. Ses obsèques auront lieu vendredi à 15h30 au crématorium de Mireuil.

22/10/20 : Charente-Maritime : en plus d'une obligation de porter le masque dans 52 commune du département, le préfet de Charente-Maritime a pris un arrêté interdisant les buvettes et certaines restaurations dans les établissements sportifs.

21/10/20 : Le Conseil scientifique Covid 19 a dans un communiqué rendu public l'avis favorable donné au gouvernement le 19 octobre pour la prorogation du régime transitoire de l'urgence sanitaire jusqu'au 16 février et son prolongement jusqu'au 1° avril 2021.

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/10/20 | Bassens : 2 millions d'euros pour optimiser les capacités de stockage du port

    Lire

    Le Grand Port Maritime de Bordeaux a lancé en 2019 un plan de restructuration économique et territoriale. La première tranche de ce plan concerne la refonte du terminal à conteneurs de Bassens, qui ne peut prétendre à une occupation totale de ses locaux du fait de la vétusté des lieux et du manque d'équipements adaptés. Alors que les opérations de rénovation des hangars de Bassens ont déjà démarré, la Région investit 2,6 millions d'euros dans l'optimisation des capacités de stockage du port.

  • 29/10/20 | Dordogne : lancement d’un Observatoire de l’habitat

    Lire

    Lancé par le Conseil Départemental de la Dordogne, l’Observatoire est un outil de connaissances et d’analyses de l’habitat avec pour objectif de suivre l’évolution du territoire afin de mieux identifier les besoins en matière de logement. Au travers de cette Observatoire, le Département met son ingénierie et ses moyens techniques au service des acteurs pour les accompagner dans la mise en place de leurs projets. Pour accéder à cet observatoire.

  • 29/10/20 | La Région soutien le cinéma, exemple à Limoges

    Lire

    Pyramide production, société de production basée à Limoges depuis 1988, produit actuellement le documentaire « Matriochkas, les filles de la guerre » qui retrace l’histoire de 3 nonagénaires dont les vies ordinaires cachent des destins extraordinaires. Lors de la commission permanente du 17 octobre dernier, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce documentaire à hauteur de 15 000 euros.

  • 28/10/20 | TBM: la fausse gratuité du tram

    Lire

    Surprise d'un certain nombre d'usagers du tram à Bordeaux qui, accédant aux rames, ont découvert ce 28 octobre, collés sur les valideurs, des stickers reprenant un visuel de TBM annonçant la gratuité des transports. Dans un communiqué Kéolis Bordeaux Métropole rappelle « que la validation reste obligatoire dans tout le réseau TBM »  et précise que « les contrôleurs face aux voyageurs sans titre de transport n'ont pas verbalisé, privilégiant le dialogue et expliquant qu'il s'agissait d'une information frauduleuse suite à une action revendiquée par le collectif « extinction rébellion » Keolis Bordeaux Métropole va porter plainte auprès de la Police.

  • 28/10/20 | Intempéries de mai : 14 communes en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Dans un arrêté paru au Journal Officiel du 24 octobre, l'état de catastrophe naturelle a été reconnu dans 14 communes girondines suite aux violents épisodes de pluie survenus du 9 au 11 mai. En effet, des inondations et coulées de boues ont eu lieu dans les communes de Cadaujac, Romagne, Saint-Aubin de Branne, Saint Médard d'Eyrans, Gradignan, Targon, Ludon-Médoc, Le Pout, La Sauve, Coirac, Lanton, Saucats et Le Turan. Les sinistrés ont jusqu'au 3 novembre pour se rapprocher de leur compagnie d'assurance.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | La Rochelle : Le Grand Pavois contraint d’annuler son salon

26/08/2020 | L’organisation du Grand Pavois a décidé ce mardi d’annuler sa 48e édition

Le Grand Pavois en 2019

La décision a été d’autant plus « douloureuse » à prendre qu’ils y ont cru jusqu’au bout. Au début de l’été, son président Alain Pochon se disait même confiant sur sa tenue du 29 septembre au 4 octobre. L’équipe avait notamment préparé tout un protocole pour respecter les consignes sanitaires : suppression des halls, sens de circulation sur les pontons et dans les allées, comptage aux entrées pour respecter les jauges en vigueur, respect des gestes barrières, achats de masques et gel hydro-alcooliques... Cela n’aura pas finalement pas suffit.

C’est un changement de décret qui est venu bousculer ce bel agencement. Le 13 août, le Premier Ministre Jean Castex a décidé de prolonger jusqu’à fin octobre la fameuse contrainte de jauge de 5 000 personnes dans le cadre d’événements publics. « Le Grand Pavois Organisation a tout de suite présenté comme il se doit, en temps et en heure, un plan d'implantation précis et les protocoles sanitaires destinés à l'ensemble des publics, aux autorités préfectorale et locales, pour obtenir une dérogation », assure l’organisation. Refus de la préfecture, au vue de l’évolution défavorable de la situation sanitaire. Il resterait bien une solution pour que le Grand Pavois se tienne : monter une organisation à moins de 5000 personnes, exposants et visiteurs compris. « Nous avons sur site déjà 2500 exposants, personnels et prestataires de l'organisation présents, ce qui nous laisserait la possibilité d'accueillir 2 500 visiteurs à l'instant T, sachant que nous accueillons près de 80 000 visiteurs en six jours », calcul Alain Pochon. Pour cet homme de la mer, il est « inenvisageable de proposer un événement de ce calibre et de cette capacité » à des professionnels venus de toute la France et d’ailleurs en Europe. Leur déplacement ne serait pas rentable. Alain Pochon ne se voit pas non « laisser dehors des visiteurs porteurs d'invitation ou ayant acheté leur billet en amont, parce que le quota de visiteurs était atteint sur le site ». De plus, « en cas de nouveaux clusters locaux, nous pouvons très bien nous voir interdit d’ouverture la veille de l’évènement ! C'est un risque que nous nous ne pouvons pas prendre, tant vis-à-vis de nos professionnels exposants qui investissent pour leur présence, que pour nos partenaires institutionnels et privés, ainsi que nos visiteurs venus de loin », explique-t-il. Le conseil d'administration a finalement décidé de jeter l'éponge ce mardi, à l'issue d'une ultime réunion.

Devoir acter l’annulation reste une décision « douloureuse », pour la profession, qui voyait une « possibilité de rebondir la profession et de lancer l'année 2021 […] avec un nombre intéressant de nouveautés présentées et de nombreux temps forts de qualité sur l'événement ». L’organisation s’est engagée à les acomptes versés liés aux redevances d'emplacement et de prestations annexes des exposants. Et planche déjà sur l’édition 2021, qui se tiendra du 28 septembre au 3 octobre. 

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Archives Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
4549
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !