aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

04/12/16 : Président de la Fédération de surf depuis 2005, Jean-Luc Arassus a été reconduit à l'unanimité dans ses fonctions par l’Assemblée générale de la FFS ce dimanche à Bordeaux. Les présidents de clubs ont également conforté le comité directeur sortant.

02/12/16 : La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé que la zone à 15 km des côtes de l'île d'Oléron, situé au coeur du Parc naturel marin, fera partie des prochains appels d'offres de L'Etat en vue d'y implanter un parc éolien.

01/12/16 : Huit courses à obstacles figureront le samedi 3 décembre, à partir de 12h15, au programme de la première journée du meeting d'hiver organisé sur l'hippodrome du Pont Long à Pau.+ d'info

30/11/16 : La Patinoire fait son grand retour à Villeneuve/Lot ! Samedi, elle sera inaugurée à 11h, Halle Lakanal, en plein centre-ville. Elle sera ouverte du 3 décembre au 1er janvier à partir de 10h. Tarif : 3€ la 1/2 heure (location des patins comprise)

30/11/16 : Un accord entre la Région et l'Etat est en cours pour la reprise par la Région de trois lignes TET (Trains d'Equilibre du Territoire) : Bordeaux-La Rochelle, Bordeaux-Limoges et Bordeaux-Ussel. Il sera examiné le 19 décembre à la Région.

28/11/16 : Pour encourager les déplacements à vélo, La Rochelle et les associations Vélo-école et Vive le vélo organisent une opération de conseils de sécurité et distribution gratuite de kit d'éclairages « Voir et être vu » du 28 novembre au 2 décembre 2016.

25/11/16 : La secrétaire d'Etat en charge des personnes âgées et de l'autonomie sera en visite en Charente-Maritime lundi 28 novembre. Pascale Boistard visitera en particulier les thermes de Saujon, spécialisés notamment dans l'accompagnement du vieillissement

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/12/16 | La menace de grippe aviaire s'étend près des Pyrénées

    Lire

    Une zone de protection de 3 kms, ainsi qu'une zone de surveillance de 10 kms située à cheval sur les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques, ont été mises en place par les pouvoirs publics après la découverte d'un cas de grippe aviaire H5N8 dans un élevage d'Ibos (65). Celui-ci avait reçu un lot de canards en provenance d'une exploitation du Tarn proche de celle infectée par l'influenza. Dans les zones concernées, tous les mouvements de volailles sont interdits, ainsi que leurs rassemblements sur les foires et marchés. Le confinement des animaux est imposé.

  • 03/12/16 | RN21 : concertation sur la section « accès sud de Villeneuve-sur-Lot »

    Lire

    La section de la RN21 « accès sud de Villeneuve-sur-Lot » s'inscrit dans le programme de modernisation de la RN21 entre Agen et Villeneuve-sur-Lot. Ce projet prévoit une mise à 2x2 voies avec la création de carrefours giratoires et la suppression des accès directs. Une réunion publique d’information sur ce projet est organisée à l’attention des riverains et usagers de la RN21, le lundi 5 décembre à 20h à la salle des amandiers à Pujols.

  • 03/12/16 | Grippe aviaire : appel à la vigilance en Dordogne

    Lire

    À ce jour, aucun foyer d’influenza aviaire H5N8 n’a été détecté en Dordogne. C’est pourquoi, aucune mesure spécifique n’est donc prise. Seules les 37 communes intégrées dans la « zone à risque particulier » vis à vis du danger H5N8 dans la faune sauvage restent concernées par la claustration des basses cours sans dérogation et le confinement des élevages professionnels. La préfecture appelle à la vigilance tous les acteurs pour tout mettre en oeuvre pour se protéger de la propagation de ce virus. Plus d'infos : http://agriculture.gouv.fr/les-mesures-et-indemnisations,

  • 03/12/16 | Appel à projet « Prototypage numérique » : 19 entreprises retenues sur le territoire de l'ex-Aquitaine !

    Lire

    Afin d'accompagner le développement de l'économie numérique, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a lancé cet été un appel à projet « Prototypage numérique » à destination de jeunes entreprises du numérique porteuses de projets. Sur les 153 dossiers de candidatures, un projet lot-et-garonnais a été retenu baptisé Horai qui est une messagerie instantanée et sécurisée dédiée aux professionnels de santé et à leurs patients.

  • 30/11/16 | Tout Agen court de nuit le 3 décembre !

    Lire

    Venez visiter, baskets aux pieds, Agen by night ! Le parcours vous conduira, bonnet du père Noël sur la tête et baskets aux pieds, au cœur de la ville. Épreuves ouvertes à tous, à partir de la catégorie Minime pour le 5km et à partir de la catégorie Cadet pour le 10 km. Nouveauté pour cette édition 2016 : des courses enfants seront organisées : 1500m pour les enfants nés en 2006 et 2007 et 800m pour les enfants nés en 2008 et après.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Le groupe Gascogne sort la tête de l'eau

12/04/2014 | Un accord vient enfin d'être signé entre le groupe, ses créanciers et le consortium d'investisseurs pour recapitaliser cette entreprise.

Le groupe Gascogne va être restructuré

C'est un soulagement pour les 2 000 salariés du groupe landais, Gascogne, leader de la filière bois en France. Après de longs mois d'âpres négociations, un accord vient enfin d'être signé avec ses créanciers et le consortium d'investisseurs pour recapitaliser cette entreprise. Le capital du groupe, actuellement très endetté, va être augmenté de 43 millions d'euros pour redonner de l'oxygène à sa trésorerie. Fin 2013, son endettement brut avait atteint 162 millions d'euros. Mais, l'entreprise a des perspectives d'avenir et un carnet de commandes bien rempli.

C'est l'arrivée au capital d'un consortium composé de deux entreprises régionales, Biolandes, société familiale produisant des huiles essentielles, et de DRT, spécialisée sur les dérivés du pin (chimie, parfumerie et cosmétique), mais aussi de la Banque publique d'investissement (BPI) et du Crédit Agricole, qui ont déclenché la signature de cet accord. Il a été conclu avec certaines de ses filiales, les créanciers bancaires, fiscaux et sociaux du groupe, Electricité et Eaux de Madagascar(EEM) et ce consortium. Ce qui entraîne un remodelage capitalistique. Le consortium va détenir une participation au moins égale aux 2/3 du capital et des droits de vote de Gascogne. La participation d'EEM serait ramenée d'environ 28,9% à environ 20% du capital de Gascogne. 

Restructuration à venirTout ceci s'accompagne d'une profonde restructuration. Le plan industriel et commercial concerne les 4 branches du groupe. Pour la branche bois, l'objectif est de préparer le positionnement à long terme de l'activité sur des secteurs en croissance et à valeur ajoutée. Les sites industriels de la branche bois pourraient être réduits. Un investissement dans une ligne de coupe-aboutage sera mis en place de même qu'une ligne de fabrication de pellets. En ce qui concerne la branche papier, il s'agit de sortir de la dépendance vis-à-vis de l'énergie fossile, notamment au travers d'un investissement dans une chaudière biomasse. La branche va devoir gagner en efficacité opérationnelle par des investissements d'automatisation ciblés permettant des gains de productivité. La branche sacs, quant à elle, doit renforcer un positionnement de spécialiste par l'investissement dans une 3e ligne plastique à Mimizan afin de suivre la forte croissance des marchés. Pour la branche complexes, qui comprend l'usine de Dax et l'usine de Linnich en Allemagne, l'objectif poursuivi est d'accélérer la croissance sur les marchés ouverts grâce à la dernière machine achetée pour le site de Dax. Les opérations de restructuration financière devraient se dérouler jusqu'en septembre 2014.

"Cet accord, conclu sous l'égide des services du Ministère, s'appuie sur un projet industriel ambitieux préservant l'ensemble des branches d'activité du groupe Gascogne et associe renforcement des fonds propres du groupe et restructuration de sa dette. Le projet industriel prévoit d'importants investissements productifs", s'est réjoui Arnaud Montebourg, le ministre de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique. Au passage, il a salué "le volontarisme des investisseurs industriels qui permettra la préservation de cet acteur essentiel de la filière bois française et d'environ 2.000 emplois".

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : Groupe Gascogne

Partager sur Facebook
Vu par vous
5248
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !