Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

31/03/20 : Covid-19. Afin de permettre aux habitants de faire leurs courses et aux commerçants de poursuivre leur activité, le maire de Mérignac a obtenu de la préfecture une dérogation de réouverture des marchés sous la forme de drives sécurisés.

31/03/20 : La ville de La Rochelle a déposé une plainte lundi suite à un grave cambriolage de l’un de ses équipements de services publics. Du matériel d'entretien et de l’alimentation destinées aux écoles ont été volés. La Police national enquête.

30/03/20 : Transport. Suite à l'interpellation du Conseil Régional par la FNAUT Nouvelle Aquitaine, les prélèvement bancaires des abonnements TER annuels sont suspendus jusqu'à nouvel ordre.

30/03/20 : Covid-19. 19 professionnels de santé de NA répartis en 2 équipes - 9 et 10 personnes - sont partis en mission de 4 jours au CHR de Metz-Thionville et au CHU de Nancy en lien avec la SNCF et la Mairie de Paris qui coordonnent leur transport.

30/03/20 : L'Université de Bordeaux et la RoboCup Federation, au nom du comité local d'organisation, annoncent le report de la 24ème édition de la RoboCup en France du 22 au 28 juin 2021. L'évènement est donc décalé d'une année.

27/03/20 : Confinement prolongé jusqu'au 15 avril annonce Edouard Philippe: "Avec l'accord du président de la République, j'annonce aujourd'hui le renouvellement de la période de confinement pour deux semaines supplémentaires à compter de mardi prochain"

27/03/20 : En raison de l’accueil prévu ce week-end de 6 patients des hôpitaux du Grand Est au service de réanimation du Centre Hospitalier de Bayonne, le niveau 1 du plan blanc système de santé pour répondre aux situations sanitaires exceptionnelles a été déclenché

26/03/20 : Charente-Maritime : A Rochefort, le marché reste ouvert les mardi et samedi (fermeture les jeudis), avec les conditions de sécurité sanitaire renforcées et un nombre maximum de personnes : 100 avenue De Gaulle et 40 sous la Halle.

26/03/20 : Michel Hidalgo qui fut pendant neuf ans l'entraîneur de l'équipe de France de football des Platini, Giresse et Tigana vainqueurs du championnat d'Europe de 1984 et un familier de la Gironde est décédé à l'âge de 87 ans

26/03/20 : Covid-19. Compte-tenu des incertitudes liées au confinement sanitaire, les organisateurs de Forexpo ont décidé de reporter la 26ème édition du salon européen de la sylviculture et de l'exploitation forestière au 16, 17 et 18 juin 2021 à Mimizan (40).

26/03/20 : E.Macron annonce une prime exceptionnelle pour les soignants. La crise passée "un plan massif d'investissement pour l'hôpital". Une opération Résilience de l'armée lancée en soutien aux populations et aux services publics en métropole et en Outre-mer

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 01/04/20 | Les Clowns Stéthoscopes présents virtuellement

    Lire

    Depuis le 10 mars, Les Clowns Stéthoscopes -association qui aide les enfants à surmonter l’épreuve de la maladie par le rire et une présence bienveillante - sont absents de l'hôpital des enfants du CHU de Bordeaux et de 4 EHPAD de la Métropole dans lesquels ils interviennent quotidiennement. Mais, "pour les enfants, le personnel de santé, les parents, les résidents, toutes celles et ceux qui prennent des risques pour nous, nous sommes heureux, joyeux et émotionnés de vous annoncer le lancement mondial de notre chaîne YOUTUBE". https://www.youtube.com/channel/UCL1RxJyV5bd70Wanen96D7A?view_as=subscriber.

  • 01/04/20 | Covid-19. Bordeaux encourage la production de masques barrières

    Lire

    Le maire de Bordeaux, Nicolas Florian, incite chaque citoyen de bonne volonté ou association, à fabriquer artisanalement ou en série, des « masques barrières » en tissu, suivant le modèle agréé par l’AFNOR. La plateforme jeparticipe.bordeaux.fr mettra en relation des producteurs et des demandeurs.

  • 01/04/20 | La Région et l'Europe attentives à l'égalité hommes femmes en agriculture

    Lire

    La Région et l'Union européenne soutiennent respectivement à hauteur de 16 000 € et 14 000 € le projet « Ensemble pour l'égalité paysanne » portée par l'association Andere Nahia, basée à Espelette et dont l'objet est notamment d'aider et d'accompagner des femmes porteuses de projet de développement local. Le projet soutenu vise plus particulièrement à créer un collectif d'accompagnement des agricultrices du Pays Basque dans toutes les étapes de leur vie professionnelle (formation, installation, immatriculation, maternité, retraite, représentation...).

  • 01/04/20 | Organisation d'une entraide par la Ville de Lormont

    Lire

    La commune de Lormont propose à ses citoyens de s'inscrire pour constituer un réseau personnes «référentes», chacune agissant sur un secteur (une rue, un immeuble). Le Grand Tressan, la Ramade, Carriet, les Akènes, Bois fleuri, Alpilles-Vincennes sont les secteurs où la mobilisation s’organise peu à peu. Un formulaire d'inscription est à télécharger en ligne : lormont.fr

  • 31/03/20 | Ouverture d'un centre d'hébergement spécial à Limoges

    Lire

    Un premier centre d'hébergement temporaire spécialisé COVID-19 a été mis en place en Haute-Vienne. 30 personnes malades sans gravité, qui sont sans domicile ou hébergées dans un centre qui ne permettrait pas de respecter les mesures de confinement pourront ainsi être accueillies et suivies médicalement. L'ouverture de ce centre est le fruit d'une coopération entre les services de l'Etat, l'ARS et le centre hospitalier Esquirol, qui met ses locaux à disposition et fournit les repas.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Le crowdfunding immobilier débarque à Bordeaux

24/09/2014 | Quand la pierre rencontre le numérique, l'immobilier se met à l'économie collaborative. Exemple d'un tout nouveau projet bordelais.

La plateforme internet crowd-immo.fr lancée ce 24 septembre 2014

Vous connaissez le crowdfunding ? Ce mode de financement participatif qui via des plate-formes numériques permet de financer des projets artistiques, culturels, caritatifs mais aujourd'hui aussi économiques. Désormais, le secteur immobilier rentre peu à peu sur ce terrain du financement participatif et les initiatives se multiplient. Des acteurs bordelais, Philippe Sénéchal, expert-comptable et commissaire aux comptes, et Vincent Sillegue, promoteur immobilier, viennent à leur tour de se lancer dans le pari de l'économie collaborative, proposant au passage des intérêts à hauteur de 7% pour les particuliers prêt à investir collectivement dans leurs projets immobiliers. Ce 24 septembre, ils ont lancé leur plate-forme de financement participatif www.crowd-immo.fr.

Pour les fondateurs de crowd-immo.fr, un double constat est à faire. D'une part, «les pouvoirs publics estiment à 450 000 le nombre de logements neufs nécessaires par an en France. Or pour répondre à cette demande, les constructeurs ont besoin de fonds d’investissements exigeant souvent de trop fortes rentabilités, menaçant la faisabilité des opérations.» D'autre part, «les épargnants sont, eux, confrontés à des rentabilités de leurs investissements (livret A, assurance-vie, …) de plus en plus faibles et à des marchés financiers peu transparents».
Or, avec l'économie collaborative, il est désormais possible de mettre en relation un épargnant et un projet, sans intermédiaire, ni société de gestion. «La levée de fonds est plus rapide, plus fluide, plus économique. Ce circuit court réduit donc les coûts des intermédiaires, sécurise le projet et optimise le coût de la construction. D'où la possibilité pour Crowdfunding-immo de proposer une rentabilité bien supérieure aux placements traditionnels» expliquent les deux fondateurs.

Quatre programmes sur la CUB

Philippe Sénéchal et Vincent Sillegue, les fondateurs de crowd-immo.fr

En pratique, une fois inscrit sur le site, les investisseurs sélectionnent un projet immobilier, puis placent une somme de 2 000 € minimum. Lorsque la collecte d'investissements est atteinte, ces fonds sont transférés au promoteur immobilier. Le terrain est acheté et le chantier peut alors débuter. Une fois le projet de construction réalisé, Crowfunding-immo vend les logements et les épargnants récupèrent le fruit de leur investissement en ayant eu une rentabilité annuelle de 7%. Le délai est donc de 2 à 3 ans avant de pouvoir récupérer le capital et les intérêts.
Pour l'heure, la plate-forme propose quatre programmes à ses futurs investisseurs : un à Artigues-près-Bordeaux, un à Lormont et deux à Bordeaux dans le quartier des Chartrons. Des opérations portées par la société Mixcité Promotion, présidée par Vincent Sillègue, un des deux fondateurs de la plate-forme. Pour autant les deux entrepreneurs, espèrent bien attirer des programmes d'autres promoteurs immobiliers sur leur plate-forme et, à terme, se développer sur d'autres villes attractives comme Nantes, Lille ou Strasbourg.

Risques constructifs et permis de construireA l'heure du lancement de leur plateforme, Philippe Sénéchal et Vincent Sillègue insistent sur les garanties et l'encadrement du processus. Concernant le versement initial, il est effectué sur un compte bloqué et n'est débité que lorsque l'intégralité du budget est réuni. «Si le projet ne devait pas aboutir, les investisseurs récupéreraient alors leur versement initial». Les risques constructifs sont également pris en compte avec la réalisation d'études en amont (l'étude de sol, les risques de fouilles archéologiques, avoisinants complexes, etc). La nouvelle plate-forme garantie aussi la légalité et la pérennité du permis de construire ainsi que l'éxécution des travaux jusqu'à la livraison par une garantie bancaire.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : crowd-immo.fr et Laurent Wangermez

Partager sur Facebook
Vu par vous
3266
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
legac | 06/11/2014

Bonjour,

Je ne peux m'empecher de faire un rapprochement entre ce type de financement et le plus grand scandale immobilier francais, à savoir le 'robien' :

- On achete des terrains pas chers dans des zones foireuses ( dans ce cas, près de l'aéroport. j'ai vécu a toulouse 3 ans dont 1 an à tournefeuille, donc je connais la zone)
- On donne une carrote : carotte fiscale ou, dans ce cas, la carotte du rendement
- On package tout ca : vous vous occupez de rien ( ici, on envoie juste le cheque et miracle,12 mois après, 10% de rendement sans rien faire ;-) )
- on vend ca à des gens qui ne connaissent pas la zone de vente

Akerys ( qui a changé de nom en 'Belvia' pour se faire oublier) est l'un des plus gros contributeur au scandale de robien.
Bref, fuyez comme la peste l'immobilier résidentiel francais dématérialisé : c'est un produit surcoté, surtaxé, qui fait la fortune d'arnaqueur en tout genre avec le cautionnement de l'etat francais

Ne serait ce que pour rendre justice à toutes les victimes de 'robien', fuyez ce genre d'opération ...

En esperant que mon temoignage evitera à beaucoup de ce faire pigeonner.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !