Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Charente-Maritime: dans le cadre de la poursuite du chantier de changement des câbles du Pont de Ré, la circulation automobile aura de courtes interruptions jeudi 19 novembre entre 12 et 13h, sans conséquence pour le passage des piétons et des vélos.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

16/11/20 : Les communes de La Mothe Saint Héray et Saint Maixent l'Ecole dans les Deux-Sèvres ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, suite aux inondations subies au mois de mars.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/11/20 | Forte mobilisation contre la loi sécurité

    Lire

    Forte mobilisation populaire à l'initiative de La Ligue des Droits de l'Homme, d'Amnesty, de syndicats de journalistes, contre la loi sécurité globale, ce samedi, dans plusieurs villes de la région, à Pau, Bayonne, Mont-de-Marsan, Périgueux, La Rochelle, Bordeaux où La marche des libertés réunissaient quelques huit mille personne qui se sont rassemblées place de la Bourse et se sont dirigées vers la place Pey Berland. Des casseurs ont saccagé en marge de la manifestation plusieurs magasins du centre ville notamment entre la rue Sainte Catherine la place Camille Jullian

  • 28/11/20 | Rajeunissement pour Les Halles d'Andernos-les-bains

    Lire

    L’équipe municipale d’Andernos-les-bains se lance un défi de taille : reconstruire son centre-ville afin de donner un coup de boost à son attractivité. Trois opérations principales : construction d’un complexe cinématographique et culturel, réaménagement des espaces publics dans la rue du 11-Novembre, sur la place du 14-Juillet et l’avenue de Bordeaux. La dernière, et pas des moindres : la démolition-reconstruction des halles du marché. Cette structure de 1200m2 qui accueille 25 commerces, ne répond plus aux usages et normes en vigueur. Pour cette reconstruction, la Région soutien la commune avec une aide de 600 000€.

  • 28/11/20 | Un magasin de producteurs à Châteauneuf-sur-Charente

    Lire

    En 2017, la commune de Châteauneuf-sur-Charente (16) a acquis un bâtiment au sein duquel différents commerces et services de proximité sont actuellement installés. Au sein de ce bâtiment, un magasin de producteurs va voir le jour sur une surface de 167 m² et où la gestion de celui-ci sera réalisés par les producteurs. Afin de permettre à la collectivité d’aménager les espaces adaptés à cette activité, la Région Nouvelle-Aquitaine a attribué lors de sa dernière commission permanente une aide de 32 750 euros.

  • 28/11/20 | Saintes : le site de la Palu va devenir un espace naturel sensible

    Lire

    Classé en zone Natura 2000, La Palu est un site naturel unique de 122 hectares, situé non loin du centre-ville et au bord du fleuve Charente, au coeur de la ville de Saintes. Le conseil municipal vient de valider une convention avec le Département pour faire du site un Espace naturel sensible (ENS). Le Département co-financera à hauteur de 40% l'ensemble des actions liées à la gestion, la préservation et la valorisation de l'environnement des lieux, ainsi que la mise en place d'une éco-taxe.

  • 27/11/20 | La collecte nationale des banques alimentaires est lancée

    Lire

    La banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde organiste sa collecte ces 27 et 28 novembre. Cette fois-ci, elle sera physique dans le respect des gestes barrière,comme habituellement dans les magasins les plus importants. La seconde est dématérialisée, avec l’opération de distribution de coupons correspondant à des repas (2 euros pour un repas). Les sommes réunies sont transformées ultérieurement en achat de denrées alimentaires. Au niveau des produits, il est préférable de favoriser féculents et conserves de poisson, viande et légumes. Surtout pas de produits frais, ni de produits pour bébé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Le Pays basque se met sur son 31 dans le XIIIe

06/03/2018 | Pour la 2ème année consécutive, le Pays basque s’installe au cœur de la capitale pour présenter aux Franciliens ses savoir-faire, ses tendances, ses innovations, ses saveurs et son art de vivre.

Max Brisson Paris en mode basque

"Paris en mode basque". Pour la deuxième année, c'est le pari entrepris pendant cinq jours (14-18 mars) par l’Agence d’attractivité et de Développement Touristiques Béarn-Pays basque (AaDT) présidée par le sénateur biarrot Max Brisson et Atlantica Communication, la branche com de la maison d'édition basque éponyme animée par Bertrand Hiribarren avec Jean-François Duprat, de Pop Up. Comme l'an dernier, c'est la mairie du XIII qui servira de cadre à cette plateforme éphémère et exceptionnelle dont les deux premiers jours seront réservés aux professionnels et les trois derniers au public francilien.

Pour la deuxième année, Paris se mettra en mode basque... dans la mairie d'un XIIIe arrondissement dont le maire s'appelle Jérôme...Coumet. Un nom qui n'est pas étranger au Pays Basque. Son oncle ne fut-il pas le maire emblématique de Hasparren? Ikuriñas (les drapeaux basques) et une exposition de mégas photos sera déployée sur le parvis. Impossible d'y échapper.

Occasion est donc donnée, pour tous les acteurs régionaux, touristiques, économiques, culturels et innovants de faire découvrir leurs activités au public francilien. Parmi eux, une nouvelle génération de créateurs basques, dont les réalisations concilient savoir-faire traditionnels, tendances et innovation. Le Pays basque a déjà fait de manière parfois éparse sa promo dans la capitale...Que Max Brisson balaie d'un revers de la main. "C'est vrai, il y avait deux rendez-vous à Paris. Désormais finis les egos, ils sont mis de côté. Nous travaillons ensemble pour offrir quelque chose de plus cohérent." Avec trois partenaires et un budget de 280 000 euros, le ciel sera dégagé.... La mutualisation et l'union font la force."
Et le sénateur biarrot veut profiter de l'occasion, il n'en fait pas secret, pour installer plus encore l'image, de la jeune marque Biarritz Pays basque. Et avec une idée derrière la tête... "Il nous faut favoriser l'avant-saison. Nous avons deux mois qui fonctionnent dits de pleine saison, voire se prolongent en septembre, en revanche, il nous faut fortifier le mois de juin."

L'innovation et le dynamisme économique en pôle position

Pour cela, à l'image d'Epinal du Pays basque qui sera évidemment présente, les organisateurs ont ancré deux journées réservées aux professionnels pour démontrer qu'outre une meilleure santé économique que d'autres régions, Euskal Herria possède de sérieux arguments économiques. Ainsi le mercredi  sera réservé à l'innovation avec une conférence de Manuel de Lara, président de La Océan Tech : « L’accélération en mode basque » suivi d'un speed meeting entre start-up et PME innovantes et les incubateurs, accélérateurs, pépinières d’entreprises, studios start-up et grands comptes.

Cinq start-up, pré-sélectionnées lors d’une soutenance courant février au Pays basque, présenteront leur concept et iront à la rencontre de médias nationaux, entrepreneurs, investisseurs, incubateurs, accélérateurs, pépinières d’entreprises...
Le lendemain jeudi,  accueil des entrepreneur(e)s présents pour la journée économique avec prise de parole par la SNCF partenaire de Paris en mode basque . "Guillaume Pepy, le PDG de la SNCF nous a assuré qu'il passera", ajoute avec une évidente satisfaction" Mac Brisson. Le partenariat pourrait bien se poursuivre avec des tarifs préférentiels pour cette avant-saison chère au sénateur.
Ce zoom sur l’économie débutera par une analyse d’Eric Heyer – docteur en sciences économiques, enseignant à Sciences Po Paris, directeur et également chercheur au sein de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) – sur les conséquences des différentes réformes économiques établies pendant la première année du quinquennat Macron. Durant la seconde partie de cette journée, l’accent sera mis sur la réussite des Basques à l’étranger. Quelques expatriés remettront le pied à Paris et viendront témoigner de leur expérience. La culture basque aurait-elle facilité leur réussite ?
Plus de cinquante chefs d’entreprises basques et poids lourds de l’économie ont déjà répondu présents : Nature & Résidence, Sokoa, Traimeca Pyro, SIS Sécurité, Transakauto, le Groupe Olano, EMAC, la CCI Bayonne Pays basque, Extendam, Rom Sud Ouest, ainsi que l’association des femmes chefs d’entreprise « Diriger au Féminin » présidée par Nilda Jurado.

Paris en mode basque et Brisson

Le tourisme, évidemment, et les joyaux gastronomiques et festifs

Si les deux premières journées de cette seconde édition de Paris en mode basque sont dédiées à l’économie et à l’innovation du Pays basque, l’événement fera également la part belle au tourisme, à la création, la gastronomie, le sport et la culture de son territoire.
Selon l’Organisation mondiale du tourisme, le tourisme culturel est en progression constante, représentant désormais 40 % du tourisme mondial. C’est dire les attentes sinon les exigences d’un public qui, de plus en plus averti, ne se trompe pas sur les qualités culturelles d’une destination. Et de ce point de vue, le Pays basque a beaucoup à offrir. Seront ainsi annoncés les grands événements et festivals de la saison 2018. D'ailleurs, outre l'Agence d'attractivité et de développement touristique, de nombreux Offices de tourisme seront présents pour présenter les richesses de ce territoire.

Makila, espadrilles, linge basque, autant de fleurons de l’artisanat que l’on ne trouve qu’au Pays basque. réservé à quinze créateurs, chacun représentant la continuité de l’artisanat basque ; aux métiers traditionnels s’ajouteront ceux du design, de la mode, du sport, de la conception graphique, de l’art;  Ces boutiques éphémères seront ouvertes au public du jeudi soir au dimanche soir.
Chocolat, jambon de Bayonne, porc Manex, chipirons, piment d’Espelette, fromage de brebis, rappelleront en outre que le Pays basque est aussi le pays des saveurs ! Dans ce domaine, auparavant, sept chefs de renom Lionel Elissalde, Sébastien Oudill, Sébastien Gravé, Fabrice Idiart, Nicolas Brousse, Thierry Dufroux et William Pradeleix participeront au dîner de gala qui aura lieu le mercredi 14 mars – réservé aux partenaires – à l’issue de la journée dédiée à l’innovation.
Les Parisiens pourront à leur tour découvrir et déguster les saveurs et produits basques durant les trois jours d’ouverture au grand public.

Certes! Mais quelles retombées attendre d'une telle opération qui, l'an dernier, avait attiré 6 000 visiteurs ? La responsable du marketing du Comité départemental du tourisme admet qu'il est quasiment impossible de les traduire en nombre de nuitées, mais elle a remarqué que l'opération précédente avait conduit un nombre important de visites et demandes de renseignements sur le site (pays-basque.tourisme.com) et sur la page Facebook.

En outre, comme un retour de service, les organisateurs permettront à des Parisiens d'effectuer des sorties à vélo électrique accompagnées de deux heures dans l'arrondissement et lieux aux couleurs basques (trinquet, bars et restaurants basques). Une délicate attention vis-à-vis de la protection de la planète qui ira droit au cœur d'Anne Hidalgo, qui ne manquera pas de venir séjourner au Pays basque. Comme son prédécesseur Bertrand Delanoë quand il était convalescent de l'attentat dont il avait été victime. Et qui avait donné à Anne Hidalgo l'opportunité d'assurer l'intérim...

Renseignements sur pays-basque.tourisme64.com

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
11601
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Le préfet de la Dordogne, Frédéric Perissat, attentif lors de sa visite aux technologies de l'usine SOCAT à Terrasson, filiale de Delmon Group Economie | 21/11/2020

La SOCAT, une entreprise tournée vers l'avenir lauréate de France Relance

Laurent Oudot, Alain Rousset et Éléna Poincet dans les bureaux de Tehtris Economie | 19/11/2020

Cybersécurité : Tehtris une PME française dans la cour des grands

La coopération agricole assure qu'il n'y aura pas de pénurie et appelle à consommer français - image d'illustration Economie | 05/11/2020

Re-confinement: la Coopération agricole en appelle à la solidarité des consommateurs, de la grande distribution et de l'Etat

manif des commerçants Bayonne Economie | 05/11/2020

Commerçants et restaurateurs ouvrent...leur amertume et leur angoisse à Bayonne

confinement acte 2 : l'agglomération de Pau réactie ses mesures de soutien aux entreprises et aux commerces Economie | 03/11/2020

L'agglo de Pau réactive ses mesures de soutien aux commerces et aux entreprises

Arnaud Montebourg, Emmanuel Grenier et Arnaud Leroy Economie | 30/10/2020

World Impact Summit : « La transition écologique n’est pas une punition » selon Arnaud Leroy (ADEME)

L'équipe du service RH de l'entreprise éphémère Créativ'Béarn à Mourenx Economie | 23/10/2020

Créativ'Béarn : "Un pour tous et tous pour un" sur la recherche d'emploi

Le site Saft de Poitiers a inauguré un nouveau bâtiment de production d'électrolyte ce 7 octobre 2020 Economie | 22/10/2020

Saft fait de Poitiers une capitale mondiale de l’électrolyte

Le hangar de la Maison du tri de Bordeaux, située dans les locaux de l'Atelier D'éco Solidaire Economie | 21/10/2020

Les Maisons du tri : de nouveaux lieux de collecte pour recycler ses meubles

Les nouvelles suites du Club Med de La Palmyre, sorties de terre l'hiver dernier Economie | 19/10/2020

Club Med Atlantique, un si cher projet inauguré en grande pompe

Forum de l'aéronautique Anglet Economie | 19/10/2020

Aéro & Industrie s'exposent à Anglet pour redonner le moral à l'aéronautique

Neuf abattoirs dont celui de Thiviers est partenaire du projet Economie | 16/10/2020

En Nouvelle-Aquitaine, la filière cuir s'engage pour des peaux de qualité

Data17, le nouveau data-center de Saint-Jean d'Angély a été inauguré en présence d'élus du Département, de la CdC Vals de Saintonge et de la Ville de Saint-Jean d'Angély Economie | 10/10/2020

Le 4e data-center de la région ouvre ses portes à Saint-Jean d’Angély

Gershon Pinon, Julien Micheau et Laure Duprat, associés et fondateurs d'Hypnoledge Economie | 08/10/2020

Hypnoledge : l’hypnose pour s’ouvrir sur le monde

La Banque de France a présenté à Limoges les perspectives économiques de la rentrée Economie | 07/10/2020

Des perspectives économiques revues à la baisse en Nouvelle-Aquitaine