aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

20/07/16 : Fierté pour le Comité régional Olympique et Sportif d'Aquitaine: 31 sportifs licenciés et 19 sportifs originaires de la Nouvelle-Aquitaine représenteront la France aux Jeux Olympiques (5-21 août) et Paralympiques (7-18 septembre) de Rio au Brésil!

19/07/16 : Le jury de la 23ème édition du Concours National de la Création d'Entreprises Agroalimentaires organisé depuis 1994 par Agropole se réunira le lundi 26 septembre prochain dans les salons du Sénat à Paris pour désigner ses lauréats.

19/07/16 : 1ère Nuit de la Noisette organisée par la Maison de la noisette le lundi 25 juillet à partir de 18h30 à Lacépède (47). Au programme : découverte de la ferme, casse-croûte paysan saveurs noisettes et balade nocturne sensorielle et contée

19/07/16 : Le cinéma Les Montreurs d’Images à Agen propose Les Cinestivales : 1 film + 1 apéro-mix, jeudi 21 juillet. Au programme, à 18h30, la projection de « Paco De Lucia, légende du flamenco » et à 20h un Apéro-mix au bar et dans la cour du cinéma.

16/07/16 : A Périgueux, le bâtiment syndicat départemental de l'énergie de la Dordogne restera illuminé aux couleurs du drapeau français en hommage aux familles et aux victimes de l'attentat de Nice pendant une semaine.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/07/16 | Une rallonge de 27M€ pour la Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Dans le cadre des contrats de plan Etat-Régions, afin de tenir compte des nouveaux périmètres régionaux, l'Etat après échanges avec la Région va débloquer une enveloppe de 27M€ supplémentaires pour conforter des opérations "particulièrement stratégiques pour une plus grande cohésion de la Nouvelle-Aquitaine": la mise à 2x2 voies de la RN 141 entre Exideuil-Roumazières-Chasseneuil en Charente, la modernisation de la ligne ferroviaire Nantes-Bordeaux, le développement du Campus de génie civil d’Egletons en Corrèze et de l’Ecole nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique à Poitiers.

  • 21/07/16 | L'Agglo Côte basque Adour vote l'intégration de Tarnos

    Lire

    Lors de sa dernière réunion, l'ACBA a quasiment plébiscité l'intégration de la ville du Seignanx et voisine de Tarnos, par 21 voix, 1 abstention et 1 refus de participer au vote. Un vote qui a provoqué un débat nourri et tendu sur fond de l'intercommunalité unique. EPCI rejetée par cinq des six maires de cette agglo Côte basque Adour et hyper représentée dans cette assemblée. Si pour le maire de Biarritz cette arrivée dictée par un bassin de vie naturel, enrichirait le nouveau territoire, pour le maire de Boucau il s'agit simplement du sens de l'histoire.

  • 21/07/16 | TER : les usagers dédommagés en septembre

    Lire

    En raison d'importants mouvements sociaux dans les Ter en mai et juin derniers, le plan de transport des Ter en Nouvelle-Aquitaine a été très impacté, avec au plus fort de la crise, plus de 35% des Ter supprimés. Des suppressions s'ajoutant à celles intervenues depuis février sur certaines lignes en raison du manque de conducteurs. En guise de dédommagement, et à la demande de Renaud Lagrave, vice-président du Conseil régional en charge des infrastructures, des transports et des mobilités, SNCF Mobilités accorde pour le mois de septembre, une réduction de 30% aux abonnés annuels et mensuels des réseaux Ter de la région.

  • 20/07/16 | 750 000€ pour la filière gras

    Lire

    Le 11 juillet, le Conseil régional a débloqué 750 000€ en faveur des entreprises de la filière gras, touchées par la crise aviaire. Une somme issue de l'enveloppe de 15M€ promise par Alain Rousset à la mi-fevrier, en même temps que la création d'un comité de suivi sur ces mesures d'accompagnements. Celles-ci ciblent le financement des investissements de biosécurité dans les exploitations, la prise en charge de la formation des salariés et des agriculteurs dans le cadre de procédures d'activités partielles, et l'accompagnement au cas par cas des entreprises les plus fragilisées.

  • 20/07/16 | Fêtes de la Madeleine : des renforts militaires et des entrées de ville mieux sécurisées

    Lire

    A la veille de l'ouverture des fêtes de Mont-de-Marsan, et suite à l'attaque de Nice, la préfecture des Landes a annoncé mardi le renfort de 30 militaires de l'opération Sentinelle. Ils viennent s'ajouter aux 124 CRS (le double de 2015), aux 70 policiers nationaux et 129 gendarmes déjà prévus le 12 juillet dernier. Par ailleurs, de gros blocs de béton seront positionnés sur les entrées principales de la ville pour "prévenir toute tentative d'entrée dangereuse d'un véhicule".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Le Pays du coeur entre deux mers se mobilise pour développer son offre touristique

05/12/2012 | Ce 4 décembre se sont déroulées les premières assises communales du pays coeur entre-deux-mers à Salleboeuf

L'Entre-deux-mers, un beau territoire qui a des atouts touristiques à développer

Comment continuer à accueillir les populations dans les territoires semi-ruraux, sans dénaturer les paysages ? C'est l'un des enjeux majeurs de demain pour l'Entre-deux-mers en Gironde et de nombreux territoires français en périphérie des grandes villes, souhaitant préserver leur identité. Pour éviter de "concentrer" la pauvreté et limiter les transports en voitures, il est aussi indispensable de développer le tourisme pour créer des emplois sur place. Deux thématiques abordées ce soir lors des premières assises communales du pays coeur entre-deux-mers à Salleboeuf, dans une salle comble.

"Ces dernières années, il y a eu une pression foncière importante sur nos territoires du fait de la difficulté des ménages à se loger à des prix accessibles dans la communauté urbaine de Bordeaux. Ce qui a eu des conséquences désastreuses parfois sur nos paysages pour construire des lotissements. Cela s'est aussi traduit par une paupérisation des centre-bourgs", explique Colette Scott, vice-présidente du coeur Entre-deux-mers. "Or, pour nous, il est crucial de préserver nos paysages. C'est ce qui fait notre charme", rappelle Alain Leveau, président du Pays. La loi, justement, évolue en ce sens, notamment Grenelle 2, qui prend en compte les aspects environnementaux, jusque là délaissés. Cela va se traduire par les communes par des exigences en termes de bilan de consommation d'espaces, de biodiversité... "Des dispositions Grenelle qui devront être intégrées pour les nouvelles habitations avant le 1er janvier 2016", précise Blandine Belin, chargée de mission à la Direction départementale des territoires et de la mer de Gironde. Pour davantage de cohérence, l'échelle préconisée par Grenelle 2 pour les PLU (plans locaux d'urbanisme) sera celle de l'intercommunalité dans les prochaines années.


Le quartier campagnard durable, une alternative au lotissement ?Dans l'Entre-deux-mers, certains élus sont passés de la réflexion à l'action. A Targon, par exemple, la mairie travaille à la création d'un quartier campagnard durable. "Nous ne voulons plus des boîtes à sucre que l'on trouve malheureusement un peu partout de plus en plus en France", lâche Anne Jaubert, adjointe au maire. "Nous voulons à la fois densifier l'habitat sur une parcelle d'un peu plus de un hectare, tout en préservant le paysage, en construisant différemment. L'idée est aussi de créer de la convivialité, du lien social à travers des jardins partagés et ouvriers", explique Richard Pezat, le maire de Targon. "C'est une alternative au lotissement", ajoute Anne Jaubert.

Développer la capacité d'hébergement et l'offre touristique"Mais, pour garder notre attractivité aux yeux des populations, il faut développer l'emploi, notamment le tourisme, car nous n'aurons pas d'industrie chez nous", suggère Marc Avinen, maire de Salleboeuf. "Le problème est que nous manquons de places d'hébergement sur notre territoire. Nous refusons régulièrement des groupes, faute de lits pour les accueillir", déplore Pierre Préaut, vice-président du Pays coeur Entre-deux-mers, en charge du jardin d'agrément. "J'ai une forte demande sur les hébergements de grande capacité sur mon gîte de huit personnes", confirme Axelle Balguerie, loueur de meublés professionnels à Tresses. "Nous avons un très beau patrimoine, une carte à jouer dans l'oenotourisme et le cyclotourisme, mais il faut créer des micro-circuits pour accompagner le visiteur et lui raconter son histoire, afin de mieux les capter", propose Hubert Sion, responsable patrimoine du comité départemental du tourisme de Gironde. "Nous devons aussi créer des points d'attractivité chez nous pour attirer une nouvelle clientèle", enchaîne Pierre Préaut. A ce jour, les touristes sont à 90% français et pour 25% d'entre eux des Aquitains. Ainsi, un parc accrobranches s'est récemment installé au lac de Laromet, près de Cadillac. "Nous avons une forte demande. J'ai accueilli jusqu'à 80 personnes en une journée", se réjouit Gregory Gulli, son gérant. Preuve qu'il y a bien un potentiel touristique sous-exploité dans l'Entre-deux-mers.

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : Office de tourisme de l'Entre-deux-mers

Partager sur Facebook
Vu par vous
387
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !