aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/16 : "Pour la France, pour la Gauche": tel est le thème de la réunion publique qui aura lieu le 29 juin à 18h30 à l'Athénée Municipal de Bordeaux en présence de Stéphane Le Foll, d'Alain Rousset et de l'ensemble des sénateurs et députés PS de Gironde.

24/06/16 : Le Salon du livre gourmand se tiendra à Périgueux, les 25, 26 et 27 novembre et aura pour thème "Tables de France. La conférence de presse a eu lieu à Bordeaux, car c'est le chef Philippe Etchebest qui sera le président de cette 14e édition.

24/06/16 : 1er Forum de l'intérim jeudi 30 juin de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 au Centre Culturel du Passage d'Agen (47). Au menu : rencontres avec des agences d'intérim dans le cadre d’un job dating et 353 postes d’intérimaires à la clé !

23/06/16 : "Se fédérer pour changer" Entreprises-relations sociales":J.M Cavada, Député Européen, A.Turby, Changeons la France, Maire de Carbon-Blanc, P.Block, auteur du "Moi, Président(e), la 4ème solution". Deux réunions le 27/6 17h puis 18H30 à l'Inseec H18.

23/06/16 : LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Alain Vidalies, Sec d’Etat aux Transports souhaite créer une mission conjointe du Conseil de l'environnement et du développement durable, de l'Inspection des finances pour consolider le financement de ces lignes.

17/06/16 : Jean-Baptiste Constant, conseiller d’administration de l’intérieur et de l’Outre-mer est nommé sous-préfet, sous-préfet de l’arrondissement de Sarlat. Sa prise de fonctions a lieu le 20 juin avec un dépôt de gerbe, place de la Petite Rigaudie à 17 h.

15/06/16 : Le sel de Salies-de-Béarn, qui est produit dans les Pyrénées-Atlantiques et qui est utilisé pour saler le jambon de Bayonne, a obtenu le statut d'indication géographique protégée (IGP). Celui-ci lui a été accordé par la Commission européenne.

Festival Arte Flamenco 2016 - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/06/16 | Chômage ALPC: - 0,4% en mai , France:+ 0,3%

    Lire

    300 884 demandeurs d'emploi de catégorie A, fin mai:-0,4 % sur un mois (soit –1 077 personnes), -1,3 % sur 3 mois et -0,8 % sur un an. En France ce nombre augmente de 0,3 % sur un mois, recule de 2,0 % sur 3 mois et de 1,0 % sur un an. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en mai 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue de 0,2 % pour les moins de 25 ans (–1,1 % sur 3 mois et –7,3 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–1,4 % sur 3 mois et –1,2 % sur un an) et de 0,5 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–1,1 % sur 3 mois et +4,2 % sur un an).

  • 24/06/16 | François Bayrou face au refus anglais de l'Europe

    Lire

    Interrogé par Europe 1 sur le vote des Anglais en faveur du "Brexit", François Bayrou, le président du Modem, a déploré que l'Europe soit devenue plus diplomatique que démocratique. "Les décisions européennes relèvent d’une démocratie dans lesquelles les peuples ont quelque chose à comprendre et à savoir "estime-t-il. Or, "personne ne sait quelles décisions on prépare à Bruxelles, de quelles manière elles sont mises en place et quand elles sont prises ". Selon lui, les élus nationaux ont une vraie responsabilité dans ce domaine.

  • 24/06/16 | Le jazz prend ses quartiers au festival d'Oloron-Sainte-Marie

    Lire

    L'excellent festival "Des rives et des notes" organisé à Oloron-Sainte-Marie débute dans les Pyrénées-Atlantiques. Consacré en particulier aux jazz d'Europe, il se déroule du 24 et 26 juin ainsi que du 29 juin au 3 juillet. Une trentaine de concerts sont à l'affiche, dont celui du trio allemand Triosence, qui se produit pour la première fois en France. A noter également la venue de Lisa Simone, la fille de Nina, le quartet italien Paolo Fresu, le Golden Strike Trio de Ron Carter. Un tremplin des jeunes formations est prévu. Le programme sur http://www.jazzoloron.com/

  • 23/06/16 | Des manifestants s'introduisent au domicile de la sous-préfète

    Lire

    Dans le cadre de la manifestation d'opposition au Projet de loi Travail ce matin à Bayonne,cinq manifestants se sont introduits dans le domicile privé de Catherine Seguin, la sous-préfète de Bayonne. "Cette violation de la propriété privée et cette atteinte à la représentation de l'Etat est un délit , a dénoncé fermement le préfet Durand pour lequel le procureur de la République de Bayonne a été saisi pour apprécier les suites à donner." Et de conclure: "aucun agissement contraire à notre Etat de droit ne sera admis".

  • 23/06/16 | Le Conseil municipal de Tarnos demande son intégration au futur EPCI

    Lire

    Lors du Conseil municipal de Tarnos, Jean-Marc Lespade le maire a demandé à ce que la ville intègre la futur agglomération du Pays basque en faisant un réquisitoire de l'agglomération du Seignanx et en précisant que son bassin de vie ne se trouvait pas vers le nord mais au sud. Et surtout, Tarnos fait partie du puissant syndicat des transports de l'agglomération bayonnaise. Le conseil a voté pour cette disposition quitte à agacer les préfets des deux départements qui lui ont déjà adressé un carton jaune.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Le Pays du coeur entre deux mers se mobilise pour développer son offre touristique

05/12/2012 | Ce 4 décembre se sont déroulées les premières assises communales du pays coeur entre-deux-mers à Salleboeuf

L'Entre-deux-mers, un beau territoire qui a des atouts touristiques à développer

Comment continuer à accueillir les populations dans les territoires semi-ruraux, sans dénaturer les paysages ? C'est l'un des enjeux majeurs de demain pour l'Entre-deux-mers en Gironde et de nombreux territoires français en périphérie des grandes villes, souhaitant préserver leur identité. Pour éviter de "concentrer" la pauvreté et limiter les transports en voitures, il est aussi indispensable de développer le tourisme pour créer des emplois sur place. Deux thématiques abordées ce soir lors des premières assises communales du pays coeur entre-deux-mers à Salleboeuf, dans une salle comble.

"Ces dernières années, il y a eu une pression foncière importante sur nos territoires du fait de la difficulté des ménages à se loger à des prix accessibles dans la communauté urbaine de Bordeaux. Ce qui a eu des conséquences désastreuses parfois sur nos paysages pour construire des lotissements. Cela s'est aussi traduit par une paupérisation des centre-bourgs", explique Colette Scott, vice-présidente du coeur Entre-deux-mers. "Or, pour nous, il est crucial de préserver nos paysages. C'est ce qui fait notre charme", rappelle Alain Leveau, président du Pays. La loi, justement, évolue en ce sens, notamment Grenelle 2, qui prend en compte les aspects environnementaux, jusque là délaissés. Cela va se traduire par les communes par des exigences en termes de bilan de consommation d'espaces, de biodiversité... "Des dispositions Grenelle qui devront être intégrées pour les nouvelles habitations avant le 1er janvier 2016", précise Blandine Belin, chargée de mission à la Direction départementale des territoires et de la mer de Gironde. Pour davantage de cohérence, l'échelle préconisée par Grenelle 2 pour les PLU (plans locaux d'urbanisme) sera celle de l'intercommunalité dans les prochaines années.


Le quartier campagnard durable, une alternative au lotissement ?Dans l'Entre-deux-mers, certains élus sont passés de la réflexion à l'action. A Targon, par exemple, la mairie travaille à la création d'un quartier campagnard durable. "Nous ne voulons plus des boîtes à sucre que l'on trouve malheureusement un peu partout de plus en plus en France", lâche Anne Jaubert, adjointe au maire. "Nous voulons à la fois densifier l'habitat sur une parcelle d'un peu plus de un hectare, tout en préservant le paysage, en construisant différemment. L'idée est aussi de créer de la convivialité, du lien social à travers des jardins partagés et ouvriers", explique Richard Pezat, le maire de Targon. "C'est une alternative au lotissement", ajoute Anne Jaubert.

Développer la capacité d'hébergement et l'offre touristique"Mais, pour garder notre attractivité aux yeux des populations, il faut développer l'emploi, notamment le tourisme, car nous n'aurons pas d'industrie chez nous", suggère Marc Avinen, maire de Salleboeuf. "Le problème est que nous manquons de places d'hébergement sur notre territoire. Nous refusons régulièrement des groupes, faute de lits pour les accueillir", déplore Pierre Préaut, vice-président du Pays coeur Entre-deux-mers, en charge du jardin d'agrément. "J'ai une forte demande sur les hébergements de grande capacité sur mon gîte de huit personnes", confirme Axelle Balguerie, loueur de meublés professionnels à Tresses. "Nous avons un très beau patrimoine, une carte à jouer dans l'oenotourisme et le cyclotourisme, mais il faut créer des micro-circuits pour accompagner le visiteur et lui raconter son histoire, afin de mieux les capter", propose Hubert Sion, responsable patrimoine du comité départemental du tourisme de Gironde. "Nous devons aussi créer des points d'attractivité chez nous pour attirer une nouvelle clientèle", enchaîne Pierre Préaut. A ce jour, les touristes sont à 90% français et pour 25% d'entre eux des Aquitains. Ainsi, un parc accrobranches s'est récemment installé au lac de Laromet, près de Cadillac. "Nous avons une forte demande. J'ai accueilli jusqu'à 80 personnes en une journée", se réjouit Gregory Gulli, son gérant. Preuve qu'il y a bien un potentiel touristique sous-exploité dans l'Entre-deux-mers.

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : Office de tourisme de l'Entre-deux-mers

Partager sur Facebook
Vu par vous
328
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !