aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

03/05/16 : Depuis ce mardi soir, avec Tardets 80eme commune favorable à l'intercommunalité unique du Pays basque (sur 158) et plus de la moitié de la population (56,7%)favorable à cet EPCI, on peut considérer cette proposition du préfet Durand comme entérinée.

30/04/16 : Une ancienne MDSI dans le quartier Saint-Michel est devenue le nouvelle "Maison du mouvement" de Nuit Debout. Ouverte par des membres de plusieurs collectifs, elle doit accueillir des débats. La mairie s'est donnée trois jours de délais avant de négocier.

26/04/16 : La Cour Régionale des Comptes a annoncé un déficit annuel d'exploitation de 1,6 millions d'euros pour l'Auditorium de Bordeaux, une charge supplémentaire de 1,3 millions d'euros pour l'Opéra. En 2015, la mairie avait diminué sa subvention annuelle d'1M€

25/04/16 : Martine Alcorta, conseillère régionale EELV déléguée à l'innovation sociale, a annoncé l'ouverture ce lundi d'un comité de pilotage pour l'étude de faisabilité d'un revenu de base universel dans certains territoires volontaires de la grande région.

25/04/16 : Les élus Les Républicains/CPNT du Conseil régional se sont associés "à la tristesse du monde rural basco-béarnais" après le décès de Jean-Michel Anxolabehere, président de la chambre d'agriculture des Pyrénées Atlantiques, décédé dimanche.

14/04/16 : Le film "La Mort de Louis XIV" sera projeté hors compétition du festival de Cannes, qui se déroulera du 11 au 22 mai. Ce long-métrage de l'Espagnol Albert Serra a été principalement tourné en Dordogne, au château de Hautefort, à l'automne dernier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/05/16 | A la découverte des artisans d'art en Bergeracois

    Lire

    Organisé par le Pays du Grand Bergeracois, la 8e édition du Salon Métiers & Arts a lieu du 5 au 8 mai au château de Monbazillac, à 7 kilomètres de Bergerac. Ce salon permet au public de rencontrer 50 artistes et artisans d’art du Pays de Bergerac, de découvrir leurs créations et d’assister à des démonstrations de leur savoir-faire. Des ateliers découverte gratuits sont prévus pour les enfants. Entrée gratuite, restauration sur place. Toutes les infos sur www.artisandart-perigord.com

  • 03/05/16 | Alerte au moustique tigre en Dordogne

    Lire

    La Dordogne fait partie des départements placés sous surveillance pour cause de risque de prolifération du moustique tigre. Elle a été inscrite sur la liste des départements où les moustiques constituent une menace pour la santé de la population. Le département est de ce fait classé au niveau 1 du plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue en métropole. Dans cette situation, le plan national prévoit de mettre en place une surveillance entomologique et épidémiologique renforcée.

  • 03/05/16 | Semaine nationale de l’apprentissage du 9 au 13 mai

    Lire

    A l'occasion de la semaine nationale de l'apprentissage, des jeunes sélectionnés par la Mission locale de l'Agenais sont attendus à la CCI47 le mardi 10 mai de 15h à 17h pour en savoir plus sur le contrat d’apprentissage, le statut des jeunes dans l’entreprise, les métiers, la recherche d’entreprise, participer à une rencontre « Job Dating Alternance/Apprentissage » avec des chefs d’entreprise lot-et-garonnais et rencontrer des conseillers CCI.

  • 29/04/16 | Rousset et Fnsea : convergence de vues

    Lire

    Le Bureau de la FNSEA ALPC a rencontré ce 29 avril Alain Rousset pour lui faire part de l’inquiétude des agriculteurs qui " attendent un engagement fort de la Région, désormais autorité de gestion du FEADER. Le Conseil Régional devra veiller, dans les politiques agricoles qu’il met en œuvre, aux conditions de pérennité de notre agriculture productive, innovante, performante et créatrice de valeur ajoutée et d’emploi." La profession agricole a "salué l’accompagnement de la Région dans le cadre du Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations agricoles (PCAE)"

  • 29/04/16 | Le Conseil régional finance la culture du 47

    Lire

    Le Conseil régional vient de mettre la main à la poche pour aider financièrement à hauteur de 10.000€ la 17ème édition du festival « Garonna Show » (8 et 9 juillet) à Port-Sainte-Marie ; de 12.000€ la 54ème édition du « Festival de Bonaguil » (2 au 7 août)) ; de 8.000€ la 22ème édition du « Festival International Bastid'Art » (4 au 7 août) à Miramont de Guyenne.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Le Pays du coeur entre deux mers se mobilise pour développer son offre touristique

05/12/2012 | Ce 4 décembre se sont déroulées les premières assises communales du pays coeur entre-deux-mers à Salleboeuf

L'Entre-deux-mers, un beau territoire qui a des atouts touristiques à développer

Comment continuer à accueillir les populations dans les territoires semi-ruraux, sans dénaturer les paysages ? C'est l'un des enjeux majeurs de demain pour l'Entre-deux-mers en Gironde et de nombreux territoires français en périphérie des grandes villes, souhaitant préserver leur identité. Pour éviter de "concentrer" la pauvreté et limiter les transports en voitures, il est aussi indispensable de développer le tourisme pour créer des emplois sur place. Deux thématiques abordées ce soir lors des premières assises communales du pays coeur entre-deux-mers à Salleboeuf, dans une salle comble.

"Ces dernières années, il y a eu une pression foncière importante sur nos territoires du fait de la difficulté des ménages à se loger à des prix accessibles dans la communauté urbaine de Bordeaux. Ce qui a eu des conséquences désastreuses parfois sur nos paysages pour construire des lotissements. Cela s'est aussi traduit par une paupérisation des centre-bourgs", explique Colette Scott, vice-présidente du coeur Entre-deux-mers. "Or, pour nous, il est crucial de préserver nos paysages. C'est ce qui fait notre charme", rappelle Alain Leveau, président du Pays. La loi, justement, évolue en ce sens, notamment Grenelle 2, qui prend en compte les aspects environnementaux, jusque là délaissés. Cela va se traduire par les communes par des exigences en termes de bilan de consommation d'espaces, de biodiversité... "Des dispositions Grenelle qui devront être intégrées pour les nouvelles habitations avant le 1er janvier 2016", précise Blandine Belin, chargée de mission à la Direction départementale des territoires et de la mer de Gironde. Pour davantage de cohérence, l'échelle préconisée par Grenelle 2 pour les PLU (plans locaux d'urbanisme) sera celle de l'intercommunalité dans les prochaines années.


Le quartier campagnard durable, une alternative au lotissement ?Dans l'Entre-deux-mers, certains élus sont passés de la réflexion à l'action. A Targon, par exemple, la mairie travaille à la création d'un quartier campagnard durable. "Nous ne voulons plus des boîtes à sucre que l'on trouve malheureusement un peu partout de plus en plus en France", lâche Anne Jaubert, adjointe au maire. "Nous voulons à la fois densifier l'habitat sur une parcelle d'un peu plus de un hectare, tout en préservant le paysage, en construisant différemment. L'idée est aussi de créer de la convivialité, du lien social à travers des jardins partagés et ouvriers", explique Richard Pezat, le maire de Targon. "C'est une alternative au lotissement", ajoute Anne Jaubert.

Développer la capacité d'hébergement et l'offre touristique"Mais, pour garder notre attractivité aux yeux des populations, il faut développer l'emploi, notamment le tourisme, car nous n'aurons pas d'industrie chez nous", suggère Marc Avinen, maire de Salleboeuf. "Le problème est que nous manquons de places d'hébergement sur notre territoire. Nous refusons régulièrement des groupes, faute de lits pour les accueillir", déplore Pierre Préaut, vice-président du Pays coeur Entre-deux-mers, en charge du jardin d'agrément. "J'ai une forte demande sur les hébergements de grande capacité sur mon gîte de huit personnes", confirme Axelle Balguerie, loueur de meublés professionnels à Tresses. "Nous avons un très beau patrimoine, une carte à jouer dans l'oenotourisme et le cyclotourisme, mais il faut créer des micro-circuits pour accompagner le visiteur et lui raconter son histoire, afin de mieux les capter", propose Hubert Sion, responsable patrimoine du comité départemental du tourisme de Gironde. "Nous devons aussi créer des points d'attractivité chez nous pour attirer une nouvelle clientèle", enchaîne Pierre Préaut. A ce jour, les touristes sont à 90% français et pour 25% d'entre eux des Aquitains. Ainsi, un parc accrobranches s'est récemment installé au lac de Laromet, près de Cadillac. "Nous avons une forte demande. J'ai accueilli jusqu'à 80 personnes en une journée", se réjouit Gregory Gulli, son gérant. Preuve qu'il y a bien un potentiel touristique sous-exploité dans l'Entre-deux-mers.

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : Office de tourisme de l'Entre-deux-mers

Partager sur Facebook
Vu par vous
237
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !