Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

16/04/19 : Emmanuel Macron au 20 heures ce 16 avril: "Je vous le dis ce soir avec force : nous sommes ce peuple de bâtisseurs. Nous avons tant à reconstruire. Nous rebâtirons Notre-Dame plus belle encore. Je veux que ce soit achevé d'ici cinq années"

16/04/19 : Patrick Bobet, président de Bordeaux métropole, frappé par la tragédie qui touche Paris et les français va demander au Conseil de métropole de participer, par le versement d’une subvention, à l’effort de reconstruction de la cathédrale Notre Dame.

12/04/19 : Pierre Camani, président du Conseil départemental de Lot-et-Garonne depuis 2008, a annoncé aujourd'hui sa démission aux membres de la majorité départementale. Démission qui sera effective à la fin du mois.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

10/04/19 : Le Comité Régional de Vigilance Ferroviaire appelle "celles et ceux qui refusent, que l'avenir du ferroviaire se fasse sous le seul prisme de l’austérité budgétaire", à manifester le vendredi 12 avril à 10h30 devant la Gare Saint-Jean à Bordeaux.

03/04/19 : La Rochelle : l'association de l'organisation du Grand Pavois vient de dévoiler son invité d'honneur 2019. Ce sera L'Andhra Pradesh, une région de l'Inde. 250 nouveautés sont attendues pour cette 47e édition, qui se tiendra du 18 au 23 septembre.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

  • 19/04/19 | Bordeaux : du mouvement à la MÉCA

    Lire

    La Maison de l'Économie Créative en Nouvelle-Aquitaine sera inaugurée le 28 juin prochain. En attendant cette échéance, le site béglais de l'ALCA (Agence Livre, Cinéma et Audiovisuel) Nouvelle-Aquitaine, s'installe à la MÉCA à partir de fin avril. Les équipes de l'ALCA - site de Bègles conservent leurs lignes téléphoniques le temps du déménagement. Les professionnels du livre et de l'audiovisuel pourront s'y rendre sur rendez-vous uniquement.

  • 19/04/19 | Pau : 10 ans de logement solidaire !

    Lire

    L'association paloise Presse Purée fête cette année son dixième anniversaire. Une décennie d'alternatives à la crise du logement des jeunes et de lutte contre l'isolement des personnes âgées. En effet, Presse Purée compose des "duos" ou "trios" de jeunes et de séniors. Ces derniers proposent un hébergement gratuit à des jeunes en échange de services du quotidien (acheter le pain, etc.) et d'une présence rassurante, notamment le soir. En dix ans, Presse Purée a accompagné 350 personnes.

  • 19/04/19 | Le Tour de France des Hôpitaux en Charente-Maritime

    Lire

    Les hôpitaux de La Rochelle et Rochefort seront mis à l'honneur. Dans le cadre du "Tour de France des Hôpitaux" lancé par la promotion Albert Camus de l'École de Directeur ou directrice d'Hôpital, les centre hospitaliers de Rochefort et La Rochelle-Ré-Aunis sont mis en vidéo par des étudiants stagiaires. Ces clips de 140 secondes font partie d'un documentaire réalisé à partir des différents tournages, dévoilé à la fin du Tour de France des Hôpitaux.

  • 19/04/19 | Les Landes s'engagent auprès des agriculteurs

    Lire

    Le département des Landes se classe en 2019 parmi les départements ayant le plus de productions sous signes officiels de qualité. Il va donc, avec Agrilocal40, consacrer 1.7M€ à la préservation des exploitations agricoles familiales et 2.3M€ pour inciter les agriculteurs à des pratiques plus respectueuses de l'environnement, tout en développant l'ancrage territorial de l'alimentation, entre espaces tests agricoles et circuits-courts.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Deux grues supplémentaires au port de Bayonne qui se développe

14/04/2018 | Cet investissement permettra au port d’accueillir des bateaux de 180 m, d'accélérer la productivité et donc sa compétitivité

Port de bayonne

Mercredi, la Chambre de commerce de Bayonne Pays basque, gestionnaire du port de Bayonne, propriété de la Nouvelle Région a franchi un cap dans son indispensable développement: la commande de deux énormes grues au groupe allemand Liebherr. Paraphe effectué par le président de la CCI André Garreta et Léopold Berthold, directeur général de cette holding, en présence de Mathieu Bergé, président du Conseil portuaire et conseiller régional, délégué aux ports et aéroports. Après l'achat de la drague, avec cette acquisition le port de Bayonne a fait le pari de son développement dans une conjoncture économique qui s'améliore

Avec la signature, cette semaine, de la commande de deux nouvelles grues, le Conseil régional Nouvelle Aquitaine, son propriétaire et la Chambre de commerce et d'industrie de Bayonne Pays basque son gestionnaire, confirment  le plan d'action de développement du port signé en novembre 2017 jusque l'année 2023. Un plan qui voyait les investissements passer de 2,7 millions d'euros à 14,3 millions d'euros. Alors que la courbe du trafic du port se tassait, notamment en raison d'une conjoncture économique en berne et d'un marché de l'acier qui ne tenait pas ses promesses. "Nous avons fait le pari de l'audace, tout d'abord avec l'acquisition de la drague qui nous a permis déjà de désensabler l'embouchure de l'Adour, facilitant le passage des bateaux à l'embouchure de l'Adour et permettant de rengraisser les plages d'Anglet et, d'autre part, la commande de ces deux grues" insistait le président Garreta.

Le ciel s'est en effet éclairci avec le démarrage de l'activité du laminoir des Landes repris par le groupe Añon qui vient en pur additionnel par rapport à l'ensemble du trafic portuaire actuel, soit 230 000 tonnes avec un objectif de 500 000 T en 2022; le retour des hydrocarbures raffinés qui devraient générer un trafic de 150 000 tones, les vrac agro-alimentaires qui devraient se consolider à 900 000 tonnes et enfin CELSA qui devrait confirmer sa position avec un investissement à l'étude de 60 millions d'euros dans la construction d'un laminoir et augmenter sa capacité de production de 650 0000 Tonnes à 1,1 Million de tonnes, avec un impact à terme de 300 000 tonnes supplémentaires pour le trafic maritime.

Ces nouvelles conditions d'exploitation permettent d'envisager une progression du trafic  de +15% dès 2018, soit 2,680 millions de tonnes sur la base de 2,340 millions de tonnes pour 2017. Ce qui ferait en 2023  3,110 millions de tonnes et une progression de +33%. "Une réduction du passage améliorera de manière spectaculaire, la compétitivité de ce port", résumait Georges Strullu, vice président de la CCI.  En outre grâce au "nettoyage" de l'embouchure par la drague Hondarra, acquise par la CCI, le port pourra accueillir des navires de  180m de long sur 30 de large.

Deux grues du groupe allemand Liebherr sur deux sites

 

Signature grues port de Bayonne

Cette projection ambitieuse nécessitait évidemment que l'on anticipe les moyens, afin de fiabiliser le traitement des mouvements du port actuel et d'anticiper les besoins des industriels. Et la CCI a donc décidé d'acquérir deux grues portuaires à flèches pivotantes sur rail pour la manutention des marchandises conventionnelles et en vrac, sur les quais européen et eaux profondes. La première sur la rive droite de l'Adour, à Tarnos et la seconde sur la rive gauche à Anglet Blancpignon. Ce qui porterait à sept le nombre de grues du port de commerce de Bayonne. Après appel d'offres, sur quatre candidats retenus, c'est le leader mondial des grues sur rail, le groupe allemand Liebherr qui a été choisi et en a installé quarante-cinq de ce type sur les sites maritimes de l'Hexagone.

Fondée à Rostock en 1949 par Hans Liebherr, elle avait pour but de participer à la reconstruction d'une Allemagne de l'après-guerre en grande partie détruite..  Aujourd'hui, cette holding dont le siège est à Rostock a commencé à s'implanter en France en 1961. La société familiale - et qui tient à le demeurer — outre l'aménagement portuaire s'est diversifiée et compte aujourd'hui 130 sociétés dans le monde, 42 000 employés, 9 milliards de chiffre d'affaires et quatre imposantes usines en Europe.

Le coût total des deux grues atteint 9 millions d'euros. La plus impressionnante se situera sur la rive droite de l'Adour, au terminal de Tarnos, et la seconde, sur la rive gauche sur un quai Blancpignon à Anglet, complètement réaménagé pour l’accueillir. La commande a donc été signée par le directeur général de Liebherr Léopold Berthold et André Garreta en présence de Mathieu Bergé, Conseiller régional délégué aux ports et aéroports, président du Conseil portuaire, de Georges Strullu, vice-président de la CCI et du nouveau directeur général de la CCI, Franck Lavieille. Les deux mastodontes seront livrés dans treize mois. Et le président Garreta en a profité pour bien préciser que dans le souci de permettre au port de Bayonne de conserver son label A environnemental, elles seront électriques, donc moins bruyantes, et non thermiques. "Une différence qui a un coût: un million d'euros."

À l'occasion de cette signature, la CCI en a profité pour rappeler que la prochaine étape, déjà amorcée, était le développement du fret ferroviaire. Toujours dans un souci environnemental et le but de libérer l'axe aquitaine d'une partie de ses semi-remorques.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
11310
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !