12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

09/08/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi. Les maximales attendues pourront atteindre 21° la nuit et 36 à 38° en journée.

09/08/22 : Le département du Lot-et-Garonne passe en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi, avec des températures maximales prévues de 36 à 38 °C, puis mercredi et jeudi, jusqu'à 40 °C. Fin de l'épisode attendue pour vendredi.

09/08/22 : Un décret au journal officiel du 4 août acte la création effective de la Chambre d'agriculture interdépartementale de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres au 1er octobre prochain. Un travail de rapprochement mené depuis plus de sept ans.

08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/08/22 | marchesdegironde.com : le nouveau répertoire des marchés girondins

    Lire

    La CCI Bordeaux-Gironde met en ligne le site internet marchesdegironde.com. Objectif : permettre aux internautes de trouver le marché girondin (permanent ou saisonnier) à proximité de leur domicile ou lieu de vacances. Près de 79 marchés, permanents ou saisonniers, de plein-air ou couverts, y sont déjà référencés. Pour les commerçants non sédentaires, actuels et à venir, les informations réglementaires et les contacts des gestionnaires des marchés sont également indiqués.

  • 12/08/22 | Reverredire sensibilise au réemploi du verre

    Lire

    A Bergerac, l'association Reverredire Nouvelle-Aquitaine regroupe trois acteurs associatifs du réemploi du verre du territoire régional : L'Attache Rapide à Bergerac (24), La Consigne Bordelaise à Bordeaux (33) et Les Retournées à Anglet (40 et 64). Elles proposent un modèle régional de réemploi du verre, en lien avec les filières productives et les acteurs de la chaîne qui s'appuiera sur des activités d'économie sociale et solidaire porteuses d'emplois de proximité. Des actions de sensibilisation sont déjà engagées pour 2022.

  • 11/08/22 | Les Mondiaux de boomerang à Gradignan dès le 16 août

    Lire

    Gradignan (Gironde)accueille les mondiaux de boomerang du 16 au 26 août. Une centaine de lanceurs issus de 14 nations s'affronteront au Domaine de Moulerens sur différentes épreuves spectaculaires en individuel et en équipe. 25 athlètes français participeront et les têtes d'affiche remettront leur titre en jeu à l'image de Marie Appriou, 23 ans, championne du Monde en titre et Matéo Guerrero, 15 ans, vice-champion du Monde Junior. Renseignements sur l'appli https://wbc2022.glideapp.io/dl/d0a5f4

  • 11/08/22 | La préfecture de la Haute-Vienne labellisée

    Lire

    Suite à un audit externe réalisé par SOCOTEC, la préfecture de la Haute-Vienne vient de se voir attribuer le label « Qual-e-pref ». Ce label témoigne de la volonté de répondre au quotidien aux attentes des usagers ainsi que la communication d'urgence en cas d'évènement majeur. La préfecture a obtenu cette labellisation pour trois ans.

  • 11/08/22 | Des maraîchers à Limoges Métropole

    Lire

    La Ceinture verte terroir de Limoges veut relocaliser l'agriculture au travers l'aide à l'installation de maraîchers en agriculture biologique ou Haute Valeur Environnementale. Elle propose pour cela un service d'installation clé en main sur des terres équipées, avec un accompagnement technico-économique et une aide à la recherche de logement sur site ou à proximité. L’ensemble des équipements seront mis à disposition de 5 maraîchers sur le territoire de Limoges Métropole.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Deux grues supplémentaires au port de Bayonne qui se développe

14/04/2018 | Cet investissement permettra au port d’accueillir des bateaux de 180 m, d'accélérer la productivité et donc sa compétitivité

1

Mercredi, la Chambre de commerce de Bayonne Pays basque, gestionnaire du port de Bayonne, propriété de la Nouvelle Région a franchi un cap dans son indispensable développement: la commande de deux énormes grues au groupe allemand Liebherr. Paraphe effectué par le président de la CCI André Garreta et Léopold Berthold, directeur général de cette holding, en présence de Mathieu Bergé, président du Conseil portuaire et conseiller régional, délégué aux ports et aéroports. Après l'achat de la drague, avec cette acquisition le port de Bayonne a fait le pari de son développement dans une conjoncture économique qui s'améliore

Avec la signature, cette semaine, de la commande de deux nouvelles grues, le Conseil régional Nouvelle Aquitaine, son propriétaire et la Chambre de commerce et d'industrie de Bayonne Pays basque son gestionnaire, confirment  le plan d'action de développement du port signé en novembre 2017 jusque l'année 2023. Un plan qui voyait les investissements passer de 2,7 millions d'euros à 14,3 millions d'euros. Alors que la courbe du trafic du port se tassait, notamment en raison d'une conjoncture économique en berne et d'un marché de l'acier qui ne tenait pas ses promesses. "Nous avons fait le pari de l'audace, tout d'abord avec l'acquisition de la drague qui nous a permis déjà de désensabler l'embouchure de l'Adour, facilitant le passage des bateaux à l'embouchure de l'Adour et permettant de rengraisser les plages d'Anglet et, d'autre part, la commande de ces deux grues" insistait le président Garreta.

Le ciel s'est en effet éclairci avec le démarrage de l'activité du laminoir des Landes repris par le groupe Añon qui vient en pur additionnel par rapport à l'ensemble du trafic portuaire actuel, soit 230 000 tonnes avec un objectif de 500 000 T en 2022; le retour des hydrocarbures raffinés qui devraient générer un trafic de 150 000 tones, les vrac agro-alimentaires qui devraient se consolider à 900 000 tonnes et enfin CELSA qui devrait confirmer sa position avec un investissement à l'étude de 60 millions d'euros dans la construction d'un laminoir et augmenter sa capacité de production de 650 0000 Tonnes à 1,1 Million de tonnes, avec un impact à terme de 300 000 tonnes supplémentaires pour le trafic maritime.

Ces nouvelles conditions d'exploitation permettent d'envisager une progression du trafic  de +15% dès 2018, soit 2,680 millions de tonnes sur la base de 2,340 millions de tonnes pour 2017. Ce qui ferait en 2023  3,110 millions de tonnes et une progression de +33%. "Une réduction du passage améliorera de manière spectaculaire, la compétitivité de ce port", résumait Georges Strullu, vice président de la CCI.  En outre grâce au "nettoyage" de l'embouchure par la drague Hondarra, acquise par la CCI, le port pourra accueillir des navires de  180m de long sur 30 de large.

Deux grues du groupe allemand Liebherr sur deux sites

 

Signature grues port de Bayonne

Cette projection ambitieuse nécessitait évidemment que l'on anticipe les moyens, afin de fiabiliser le traitement des mouvements du port actuel et d'anticiper les besoins des industriels. Et la CCI a donc décidé d'acquérir deux grues portuaires à flèches pivotantes sur rail pour la manutention des marchandises conventionnelles et en vrac, sur les quais européen et eaux profondes. La première sur la rive droite de l'Adour, à Tarnos et la seconde sur la rive gauche à Anglet Blancpignon. Ce qui porterait à sept le nombre de grues du port de commerce de Bayonne. Après appel d'offres, sur quatre candidats retenus, c'est le leader mondial des grues sur rail, le groupe allemand Liebherr qui a été choisi et en a installé quarante-cinq de ce type sur les sites maritimes de l'Hexagone.

Fondée à Rostock en 1949 par Hans Liebherr, elle avait pour but de participer à la reconstruction d'une Allemagne de l'après-guerre en grande partie détruite..  Aujourd'hui, cette holding dont le siège est à Rostock a commencé à s'implanter en France en 1961. La société familiale - et qui tient à le demeurer — outre l'aménagement portuaire s'est diversifiée et compte aujourd'hui 130 sociétés dans le monde, 42 000 employés, 9 milliards de chiffre d'affaires et quatre imposantes usines en Europe.

Le coût total des deux grues atteint 9 millions d'euros. La plus impressionnante se situera sur la rive droite de l'Adour, au terminal de Tarnos, et la seconde, sur la rive gauche sur un quai Blancpignon à Anglet, complètement réaménagé pour l’accueillir. La commande a donc été signée par le directeur général de Liebherr Léopold Berthold et André Garreta en présence de Mathieu Bergé, Conseiller régional délégué aux ports et aéroports, président du Conseil portuaire, de Georges Strullu, vice-président de la CCI et du nouveau directeur général de la CCI, Franck Lavieille. Les deux mastodontes seront livrés dans treize mois. Et le président Garreta en a profité pour bien préciser que dans le souci de permettre au port de Bayonne de conserver son label A environnemental, elles seront électriques, donc moins bruyantes, et non thermiques. "Une différence qui a un coût: un million d'euros."

À l'occasion de cette signature, la CCI en a profité pour rappeler que la prochaine étape, déjà amorcée, était le développement du fret ferroviaire. Toujours dans un souci environnemental et le but de libérer l'axe aquitaine d'une partie de ses semi-remorques.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
15443
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !