aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitane

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Le Sommet économique du Grand Sud parle International

27/05/2015 | Le 26 mai, le Palais de la Bourse de Bordeaux s'est transformé en rendez-vous de tous les acteurs économiques du Grand Sud. On y a parlé numérique et international.

La cinquième édition du Sommet économique du Grand Sud s'est tenue mardi 26 mai au Palais de la Bourse de Bordeaux

L'enjeu était de taille. Avant la fusion des régions début 2016, de grands acteurs économiques du Sud-Ouest se sont réunis ce mardi 26 mai au Palais de la Bourse de Bordeaux pour la cinquième édition du Sommet Economique du Grand-Sud, organisé par Objectif Aquitaine. Entre innovations, infrastructures et international, le rendez-vous a réuni de grands acteurs économiques de la région Aquitaine pour confronter leurs témoignages. Au cours d'une plénière sur le pari des entreprises locales à l'international, plusieurs pistes ont été évoquées. Tour d'horizon.

Ce mardi 26 mai au Palais de la Bourse de Bordeaux, ils étaient tous là. Entrepreneurs, personnalités publiques, acteurs de l'économie régionale... Réunis autour de thématiques principales (l'innovation, les infrastructures, les "idées citoyennes" et l'international), l'ensemble des intervenants y est allé de son témoignage pour cette cinquième édition  du Sommet Economique du Grand Sud organisé par Objectif Aquitaine. L'un des moments forts de cette journée aura été le débat qui inaugurait la session international, baptisé "Se tourner vers les marchés extérieurs, pari risqué ou pari gagnant ?".

Un avis unanimeSur ce point, peu de divergences de la part des intervenants. Jean-François Fountaine, maire de La Rochelle et co-fondateur de la société Fountaine-Pajot, a ainsi livré un constat clair : "Dès le premier jour de notre activité, on était déjà sur un marché mondial. Les pratiques de navigation se sont généralisées pour pouvoir se vendre à l'international. On essaye de rendre des produits les plus standardisés possibles, mais il est certain que les marchés ne sont pas les mêmes". L'entreprise de l'élu, qui fabrique des catamarans (voile et moteur) créée en 1976, a en effet de quoi commenter dans le domaine de l'export : elle y fait l'essentiel de son business. Pour l'ancien directeur, c'est avant tout une affaire d'aura : "En matière de nautisme, la France est une grande marque". A la question : "est-ce si différent d'être maire de la Rochelle et dirigeant d'une entreprise ?", l'élu répond : "En politique, on ne mesure pas la qualité à la gestion financière. A La Rochelle aussi, nous sommes forcés d'être tournés vers l'international, nous en avons besoin pour développer notre tourisme, pour attirer de la croissance sur notre ville avec des pays qui ont plus d'argent". 

Saisir les opportunitésMême son de cloche pour Roland Guezennec, Directeur général des Confitures St Dalfour, qui ont réalisé 0,2% de ventes en France en 2014, tout le reste des ventes étant réalisé sur les marchés mondiaux. "En France, la réglementation nous impose que le produit contienne du sucre, or nous avons remplacé le sucre par du concentré de sucre issu du raisin, qui est beaucoup utlisé dans le domaine viticole. Notre premier actionnaire est d'ailleurs américain, et nous réalisons 18% de notre chiffre d'affaire en Asie. La grande distribution française se réorganise, et nous voyons cependant des opportunités de vente apparaître, notamment dans les magasins de grandes chaînes implantées en centre-ville", précise l'entrepreneur, qui a investi pour son entreprise en majorité dans les pays de l'Est de l'Europe pour les cinq prochaines années. 

Les portes restent ouvertesPourtant, l'ensemble des entrepreneurs présents, notamment Mark Prikazsky, PDG de CEVA Santé Animale, ne ferment par la porte au business français, tout en affirmant réaliser la majorité de leur business à l'international (90% du chiffre d'affaire). "Il y a des clients partout en raison de l'enrichissement des populations dans certains pays. 60% de la population mondiale vivra en Asie demain. Nous investissons toujours à Libourne (18 millions d'euros), parce que la fabrication y est aujourd'hui 30% moins chère, d'où l'intérêt d'investir aussi localement", affirme-t-il. Le but est ainsi affiché : devenir le leader dans les cinq ans qui viennent. "Nous devons repenser la stratégie de la société. Pour autant, on continue à prendre des risques, tout dépend du modèle créé. Une filiale, ça coûte cher, d'où notre intérêt de racheter des sociétés, sans les tuer, notre principal levier étant le financement".

Le mot de fin, celui qui a résumé l'ensemble de cet échange, est revenu à Julien Parrou, PDG de Concoursmania, startup bordelaise spécialisée dans les concours promotionnels. "Etre entrepreneur, c'est prendre un maximum de risques avec un maximum de précautions". Si le déploiement à l'international reste un enjeu de taille pour les entreprises locales, reste à prouver cette bonne tendance avec le déploiement des talents de la future grande région. Mais les résultats semblent aller dans le sens des témoignages : en 2015, les entreprises de la région Aquitaine prévoient de recruter 5600 cadres, soit 5% de plus qu'en 2014.

L'info en plus : retrouvez l'intégralité du programme de cette journée par ici.  

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
19288
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !