Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/01/19 : Le lanceur de poids bordelais Jean-Luc Mastromauro a battu le record de France des moins de 50 ans. Il a réalisé 17m19 à Fronton le 13 janvier, améliorant ainsi son propre record de France, établi une semaine plus tôt avec 16m90.

16/01/19 : Dans le cadre du dispositif "Permis de Jardiner" et à l'initiative du collectif Pau Sud, la rue Jacques Terrier sera revégétalisée. La Maison du Jardinier organise le 18 janvier de 14h à 17h une après-midi de plantation participatif.

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

14/01/19 : Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a nommé Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, comme référent pour le Grand Débat National en Gironde.

13/01/19 : Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français: Faut-il reconnaître le vote blanc? Faut-il rendre le vote obligatoire? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques

12/01/19 : GJ.La préfecture de Gironde a fait le point suivant à 19h45: 6000 manifestants, 35 interpellations, pas de blessé du côté des forces de l'ordre, des vitrines et du mobiliers urbains dégradés ainsi que des poubelles brûlées.Dernières dispersions en cours"

11/01/19 : Manifestations du samedi 12 janvier. Alain Juppé, maire de Bordeaux, en accord avec le Préfet, a décidé de fermer les lieux publics. L'opération de parking gratuit sur la place des Quinconces est reconduite ce dimanche 13 janvier.

10/01/19 : Avec 6,8 millions de passagers et + 9,3% de hausse de trafic, l'Aéroport de Bordeaux conclut une 9ème année de croissance consécutive. En gagnant 576.000 voyageurs supplémentaires, 2018 représente la meilleure année sur la plateforme bordelaise.

10/01/19 : Pour la période des soldes, le réseau des bus de l'agglomération d'Agen fait voyager en illimité sur l’Agglo pour 1,20€ (au lieu de 2,50€). Offre valable les samedis 12, 19 et 26 janvier 2019.

10/01/19 : Fermeture du Pont d'Aquitaine dans les deux sens de circulation en raison de travaux, du jeudi 10 janv 21h au vendredi 11 janv à 6h. Des déviations seront mises en place par la rocade intérieure et la rocade extérieure, via le pont F. Mitterrand.

09/01/19 : Bernard Giraudel, patron charismatique du Vieux Logis, le restaurant étoilé de Trémolat en Dordogne, est décédé ce mercredi. Il a trouvé la mort sur les routes de Dordogne, à l'âge de 93 ans. Il a fait un arrêt cardiaque au volant de sa voiture.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/01/19 | 150 postes à pourvoir à l'aéroport !

    Lire

    Pôle Emploi et l’aéroport de Bordeaux-Mérignac organisent un job dating inédit en partenariat avec la Ville de Mérignac le 31 janvier prochain. 150 postes seront à pourvoir immédiatement autour d’une vingtaine de métiers allant de l’agent d’exploitation au steward, en passant par l’agent de sûreté ou l’agent de piste. L'occasion, CV en main, de rencontrer directement toutes les entreprises de l’aéroport qui recrutent sur terre ou dans les airs ! Commerces, restaurants, loueurs de véhicules, compagnies aériennes, etc. Infos et détails des postes à pourvoir sur : www.pole-emploi.fr

  • 16/01/19 | Le Raid Saint-Martin : volume 2

    Lire

    Le département de la Vienne et le Stade Poitevin Triathlon organisent les 21 et 22 juin 2019 le 2ème Raid Saint-Martin. Cette épreuve sportive, labellisée, festive et culturelle permet de découvrir le 4ème chemin de randonnée lié à Saint-Martin en Touraine et Poitou. Deux formules XL (150km) seront proposées pour cette édition 2019 et un raid de 90 km. Les équipes s’inscriront par 2,3 ou 4 et pourront profiter d’étapes de course à pied, run and bike, VT canoë et course d’orientation.

  • 16/01/19 | Pyrénnées : partenariat Altibus-Air'Py

    Lire

    Présents actuellement au salon Grand Ski à Chambéry, le gestionnaire de l'aéroport Pau-Pyrénées et Altibus en ont profité pour signer un partenariat qui permet de relier par navette l'aéroport Palois à 18 stations de ski des Pyrénées. Ainsi, Altibus s'implante pour la première fois dans les Pyrénées! Les navettes sont proposées au tarif de 15€ l'aller simple, en correspondance avec les vols de Paris Orly, Brest, Caen, Lille et Strasbourg.

  • 16/01/19 | Dartess et Inno'vin main dans la main

    Lire

    Le leader français du conditionnement et de la logistique des vins et spiritueux, Dartess, souhaite devenir un acteur de l'innovation. En rejoignant le cluster INNO'VIN, qui rassemble plus de 150 acteurs viti/vinicoles en Nouvelle-Aquitaine, Dartess met ainsi l'innovation au cœur de son développement, afin de mieux prendre le virage digital. Ce rassemblement d'acteurs de l'innovation permet de s'associer avec des startups, entreprises ou organismes de recherche et mener des expérience concrètes

  • 16/01/19 | La Nouvelle-Aquitaine consommatrice de glyphosate

    Lire

    Alors qu'un sujet d'Envoyé Spécial y est consacré cette semaine, une étude récente enquête réalisée par France Info sur le glyphosate. Trois départements de Nouvelle-Aquitaine figurent dans les territoires où l'herbicide s'est le plus vendu en 2017 : la Charente-Maritime (271 tonnes), la Charente (270,1 tonnes) et la Gironde (248,9 tonnes). Selon cette enquête, qui se base sur les données de l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris), 2017 "représente la troisième année où le produit s'est le plus vendu en dix ans".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Les Aldudes, la vallée basque qui revendique le goût du travail

15/10/2018 | Cette vallée du Pays basque, au-dessus de Saint-Étienne-de-Baïgorry a ouvert ses portes. Du porc Kintoa à ses truites élevées dans neuf piscicultures, elle a démontré qu'elle est aussi la vallée de l'Excellence.

Les Aldudes Xabi Harispe

La vallée des Aldudes (Le chemin des hauteurs) située au-dessus de Saint Etienne-de-Baigorry,frontalière du Pays de Quint (Kintoa), s'étire le long de la Nive – et ses truites —. jusque Urepel, dernier village de la vallée. Dans cette "principauté", le travail y est roi car la beauté de ce paysage sauvage se paie au prix du labeur et le taux de chômage atteint péniblement 3%! Grâce à des entrepreneurs audacieux comme Pierre Oteiza, qui emploie à lui seul 42 personnes dans son entreprise, mais aussi la famille Harispe qui a inauguré une de ses piscicultures la veille de ces Portes ouvertes.

Voilà quatorze ans, et tous les deux ans, que la Vallée des Aldudes ("Le Chemin des hauteurs"), enclave du Pays basque profond et authentique, et ses trois villages, Les Aldudes, Urepel et Banca, aux confins du pays de Quint, ouvre ses portes - et ses bras — à ceux qui ont une méconnaissance de cette véritable petite "principauté" de l'Excellence. Une zone de pâturages et de bois qui s'étend sur deux à six kilomètres pour une surface de 2 500 hectares. Typique, unique, belle et rude. Le taux de chômage culmine - seulement - à 3% de sa population active. Mais ce pays de montagne est atteint du mal des grands espaces, l'érosion de sa population. Alors qu'elle manque de bras et que des entreprises - transmises ou créées -, respectueuses de la terre qui les porte, y réussissent. C'est pour cela que l'association Adudeko Ibarra Beti Aintzina (AIBA) a choisi le thème du travail pour cette édition 2018. Quel homme politique repousserait une telle démarche?

Véritable levier économique de la vallée, AIBA n'a pas besoin d'agences spécialisée pour constater qu'elle a besoin d'agriculteurs, d'artisans, de commerces dans le secteur de la restauration ou de l'hôtellerie, et de l'initiative. Or paradoxalement, ce petit bout de terre offre des produits de référence derrière la bannière de Pierre Oteiza – dont l'épouse Catherine est vice-présidente de l'association (notre photo)- qui a ressuscité le porc Kintoa (issus du nom Quint) et qui fait travailler 50 personnes. Ou de la famille Harispe, qui depuis trois générations a apporté ses lettres de noblesse à l'élevage de la truite et aux neuf piscicultures de la vallée qui s'y consacrent ou encore le fromage de brebis des Aldudes.

La famille Harispe, référence française de la pisciculture bio

En général, la veille, l'association donne le coup d'envoi de ces journées par un petit événement. Ce vendredi, aux Aldudes, il s'agissait d'inaugurer (nore photo) les travaux effectués sur une des deux piscicultures tenues par les frères Bertrand - par ailleurs maire du village - et Xabi Harispe, natifs de la vallée. Créée en 1964 par Gracien, leur grand-père, puis gérée par leur père Michel et leur oncle, les deux frères l'ont rachetée  en 2009. " C'est une pisciculture que nous avons converti en bio dès 2010 et c'est aujourd'hui la seule  du département qui est conduite avec la certification agriculture biologique.", explique Xabi. D'importants travaux et investissements ont été effectués depuis début 2018. En augmentant la hauteur des bassins nous avons augmenté le volume d'élevage. Comme nous avons optimisé tous les moyens d'oxygénation et ceci dans un but de réduction de l'empreinte énergétique de la pisciculture".

Des efforts, des améliorations qui ont été couronnées par plusieurs certifications: "Agri Confiance", mais aussi  la seule certification environnementale qui existe en France "Aquarea" (aquaculture respectueuse de l'environnement en Aquitaine), mise en place avec la Région et le Groupement défense sanitaire aquacole aquitain, un organisme que Xabi Harispe a présidé entre 2012 et 2016. "Nous avons signé cette charte avec la Région Aquitaine et l’État en 2013. Aujourd'hui, 98% des piscicultures de l'Aquitaine et 100% des piscicultures basques sont adhérentes à cette charte environnementale. "

Depuis 2010 enfin, Xabi Harispe est président GDS Nive-Nivelle qui rassemble treize piscicultures et il a en charge  la gouvernance sanitaire et environnementale des cultures et cours d'eau sur lesquels ele se situe. Dans la seule vallée des Aldudes, il y a neuf piscicultures  sur le seul bassin-versant de la Vallée des Aldudes en intégrant Baigorry, et quatre autres sur les  bassins-versants voisins, et qui portent à trente leur nombre dans le département des Pyrénées-atlantiques.

"Au niveau de la pisciculture des Aldudes, nous sommes adhérents de la coopérative Aqualande qui est située à Roquefort dans les Landes. Il s'agit du premier groupe français, espagnol et européen. Pour exemple, notre produit leader, est la truite fumée sous marque Ovive et la pisciculture des Aldudes produit exclusivement de très grandes truites, entre 2 et 2,5 kgs et destinée au marché français qui s'est développé très fortement ces dernières années. Les consommateurs l'ignorent peut-être, mais la truite est un produit 100% français puisque nous maîtrisons toute la filière de la reproduction à la commercialisation."

Aux Aldudes, on joue toujours collectif et solidaire

Autant de travail, de respect de la nature et de contribution à la sauvegarde de la vallée qui ont conduit un important aréopage d'élus et personnalités de la région à accompagner Xabi et Bertrand à l'inauguration de leur pisciculture: Alain Rousset, président de la région; Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil départemental; du conseiller régional Andde Sainte-Marie, Annick Trounday, conseillère départementale; les sénateurs (trice) Brisson et Frédérique Espagnac, le préfet Payet et le sous-préfet Johnatan, mais aussi le maire de Jurançon Michel Bernos et les présidents de la Chambre de métiers et de la Chambre d'agriculture, Gérard Gomez et Guy Estrade et beaucoup de maires du Pays basque.

La famille Oteiza,

 "J'ai basé mon discours sur les valeurs communes partagées entre la conduite de la pisciculture et les engagements que l'on a collectivement", conclut Xabi Harispe: "l'esprit d'entreprise et de l'engagement collectif sous tous les aspects de solidarité, la volonté de travailler en commun, la volonté de progresser ensemble, de partager des ambitions communes, c’est-à-dire attirer de nouveaux habitants et créateurs d'entreprise dans la vallée, de nouveaux lieux d'accueil et d'hébergements et repenser aussi les conditions et les outils de la mobilité. Il faut beaucoup travail, de constance, de confiance en l'avenir et les hommes, surtout aussi une grande capacité d'adaptation et de remise en question. ..grande capacité d’adaptation et de remise en question. J’ai aussi souhaité rendre hommage à notre Europe qui nous accompagne dans nos projets et dont il faut savoir dire les contributions et se souvenir de ses mêmes valeurs fondatrices."

Comme dans ce rugby des campagnes que l'on dit parfois en voie de disparition, mais où l'on sait jouer collectif, solidaire, cette petite vallée des Aldudes, depuis quatorze ans, patiemment n'en signerait-elle pas la résurrection?

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : DR

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
11750
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Les entreprises doivent quitter le chantier d'ici la fin janvier Economie | 16/01/2019

Beynac : Les entreprises périgourdines crient leur colère

SNCF 2019 Economie | 14/01/2019

Nouvelle-Aquitaine : les nouvelles pistes de la SNCF

Le logo de l'Arsenal des Mers de Rochefort Economie | 11/01/2019

"L'Arsenal des Mers" : le projet post-Hermione de Rochefort

La centrale hydroélectrique de Saint-Maurice-en-Valgodemard (Hautes Alpes) fait partie des 19 centrales rachetées Economie | 20/12/2018

Energies renouvelables : Hydrocop et la Banque des territoires s’offrent 19 centrales hydroélectriques des Alpes

Espace collaboratif crédit agricole Economie | 18/12/2018

« Un bâtiment beau mais pas ostentatoire, à l’image du Crédit Agricole » Jack Bouin, directeur général du Crédit Agricole Aquitaine

Ford Blanquefort Economie | 13/12/2018

Ford refuse la reprise de l'usine à Blanquefort

Port de Bordeaux Economie | 11/12/2018

Port de Bordeaux : un avenir à trancher

Jérôme Verschave, Directeur général d'Aérocampus Economie | 07/12/2018

Aérocampus entre incompréhension et inquiétude face à l'augmentation de la taxe de séjour

gilets jaunes Economie | 05/12/2018

Impact économique des gilets jaunes : premier bilan "contrasté" en Nouvelle-Aquitaine

Talents d'apprenti.e.s Economie | 05/12/2018

Entre les lignes : "Talents d'apprenti.e.s", un bel hommage à l'apprentissage

empleo-info.eu, vient d'être lancé pour encourager et faciliter l'emploi transfrontalier au sein de l'Euro-région Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre Economie | 26/11/2018

Empleo-info.fr: un outil pour dynamiser l'emploi transfrontalier au sein de l'Euro-région Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre

soirée Investissons vign Economie | 25/11/2018

Crédit Agricole : une banque ancrée dans son territoire

Startups au sein de l'incubateur Economie | 23/11/2018

Agen: 5 startups au sein de l’incubateur du Campus Numérique

Laurent Lajus président du Cluster Machinisme Economie | 22/11/2018

« Individuellement, on ne paraîtrait pas. Grâce au cluster, on existe ! » Laurent Lajus, président du Cluster Machinisme

Salon Vinitech Sifel Economie | 22/11/2018

Vinitech-Sifel : une rencontre incontournable