aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitane

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Les artisans du bâtiments périgourdins laissent éclater leur colère

16/09/2013 | Les artisans du bâtiment de la Dordogne n'en peuvent plus et veulent faire entendre leur voix. Le point avec le président de la Capeb Dordogne, Patrick Meynier.

Patrick Meynier, président de la Capeb Dordogne

Vendredi, devant la préfecture de la Dordogne, une grosse centaine d'artisans du bâtiment ont manifesté, à l'appel la Capeb (confédération artisanale des petites entreprises du bâtiment). Cette manifestation avait lieu dans le cadre d'une journée d'action nationale. En posant un cercueil noir devant le portail de la préfecture, les artisans périgourdins ont voulu exprimer leur ras le bol. Leurs principales revendications concernent la TVA à 10 %, le statut de l'auto-entrepreneur, et la lourdeur des tâches administratives. Le point avec Patrick Meynier, artisan peintre.

@qui! : Votre manifestation de vendredi devant la préfecture de la Dordogne, s'inscrit dans le cadre d'une journée d'action nationale. Quels sont vos principaux sujets de préoccupation ?
Patrick Meynier, artisan peintre, président de la Capeb Dordogne : Actuellement, notre principale inquiétude concerne le passage de la TVA à 10 % au 1 er janvier prochain. Il y a moins de deux ans, les travaux de rénovation bénéficiaient d'un taux réduit à 5,5 %, aujourd'hui il se situe à 7 %. Ce sont les entreprises qui ont majoritairement aborbé cette hausse, sans forcément pouvoir la répercuter sur les devis. Nous considérons qu'une TVA à 10 % aurait des conséquences dramatiques sur l'emploi, 20 000 au niveau national. En Dordogne, nous avons perdu 452 salariés du bâtiment au cours de l'année 2012, environ 3000 depuis 2009. 500 petites entreprises du bâtiment ont disparu dans ce même laps de temps. Notre revendication est claire  : nous souhaitons un taux unique à 5 % pour tous les travaux de rénovation. C'est une des garanties de sauvegarde de nos entreprises et de nos emplois.

@! - Depuis la création du statut fiscal des auto entrepreneurs, vous vous battez contre ce régime et vous souhaitez sa suppression. Vous pouvez expliquer pourquoi ?
P. M. -  Pour les petites entreprises du bâtiment, de deux, trois, quatre salariés, ce statut fiscal crée une concurrrence déloyale, particulièrement sur les chantiers de rénovation. Nous demandons sa suppression, et au minimum l'exclusion de tous les corps d'état du bâtiment. C'est un mauvais système  voire pervers même pour les gens qui adhèrent à ce statut. Je doute à l'avenir, les auto entrepreneurs puissent bénéficier d'une retraite décente et qu'ils puissent valider tous leurs trimestres pour faire valoir à leur droits à leur retraite. Personnellement, je pense que ce système peut mettre en danger à terme le système de retraites des indépendants, qui lui est pour le moment équilibré. Je suis prêt à  débattre sur le fond avec le représentant de la fédération des auto entrepreneurs. 

@! - Vous avez été reçu en audience par le préfet de la Dordogne, qu'est il ressorti de cet entretien ?
P. M. - Nous lui avons fait part de nos revendications exposées précedemment. Le troisième point que nous avons abordé concerne la lourdeur des tâches administratives. Avant, un artisan passait 30 % de son temps au bureau, actuellement, c'est plutôt 60 % s'il ne veut pas commettre d'erreur. Il  y a l'augmentation des charges et des taxes qui pénalisent nos entreprises mais pas seulement. La "papasserie" devient très lourde à gérer. Sur ce point, nous avons eu une écoute de la part du préfet. On peut s'attendre à des avancées positives dans la gestion des dossiers et des relations avec les administrations locales. Nous avons aussi demandé qu'il y ait davantage de contrôles le samedi et dimanche, dans le cadre de la luttre contre la travail illégal.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
252
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !