aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/07/17 : Ouverture du Parc Aquatique de Walibi Sud-Ouest le lundi 31 juillet à Roquefort (47)! 5.000 m² de bassins et d’attractions les pieds dans l’eau ! Côté tarifs : 18€ enfant et adulte. Billet Combiné 2 Parcs : 37,50€ adulte et 34€ enfant de 3 à 9 ans.

25/07/17 : Alain David ayant été élu député PS de la 4°circonscription de la Gironde et ne pouvant cumuler ce mandat avec celui de maire, le conseil municipal de Cenon a élu maire, ce lundi 24 juillet en soirée, Jean-François Egron jusque là premier adjoint.

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/07/17 | Des pompiers aquitains en renfort dans le Sud-Est

    Lire

    Suite aux incendies dans le midi de la France et à la demande du centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC) du Ministère de l'Intérieur, les SDIS de la Gironde, de la Dordogne et du Lot-et-Garonne ont engagé des personnels et des moyens en renfort au profit de la zone de défense Sud-Est, depuis ce mardi 25 juillet. Des renforts composés de 64 sapeurs-pompiers, 4 camions citerne de 6000 litres et 8 camions citerne de 4000 litres. Ce dispositif est commandé par le lieutenant-colonel Jean-Luc Gardère, du SDIS de la Gironde.

  • 25/07/17 | Nouvelle Aquitaine: le chômage en légère baisse

    Lire

    Fin juin 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) était de 295 090 (- 0,6 %/mai et -1,5 % sur 3 mois (soit –4 610 personnes), de - 1,9 % sur un an. France: - 0,3%/mai, - 0,7 % sur 3 mois, -1,0 % sur un an. Le nombre de demandeurs ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C), est de 503 950 fin juin. Ce nombre augmente de 1,2 % sur 3 mois (soit +5 750 personnes), de 0,1 % sur un mois et de 2,1 % sur un an. France métropolitaine: + 1,1 % sur 3 mois, stable sur un mois, + 2,2 % sur un an.

  • 24/07/17 | Ceva Santé Animale: croissance à deux chiffres

    Lire

    Nouvelle progression de Ceva Santé Animale fin juin 2017: le chiffre d'affaires consolidé du Groupe a atteint 546 millions d'euros (+20%/2016) et + 6,6% à périmètre et taux de change constants. Toutes les zones ont participé à cette croissance plus forte que le marché, note Marc Prikazsky, PDG de Ceva : « C'est un début d'année très positif avec de nouveau une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires et du résultat. Je tiens particulièrement à remercier les nouveaux collaborateurs qui nous ont rejoints lors des acquisitions et à féliciter l'ensemble des salariés de Ceva pour leur formidable engagement."

  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Les coopératives encouragées à se lancer dans la distribution

11/07/2013 | Les coopératives d'Aquitaine se portent bien. A tel point qu'elles réfléchissent à franchir le pas de la distribution commerciale

Philippe Moati, Jean-Pierre Raynaud,Président Coop de France Aquitaine et Jacques Weill directeur Coop de France Aquitaine

Ce 9 juillet, Coop de France aquitaine, la fédération des coopératives d'Aquitaine, a tenu son assemblée générale. L'occasion pour Jean-Pierre Raynaud, son Président de souligner que malgré la crise, «les coopératives d'Aquitaine ont dégagé en 2012 un chiffre d'affaire en hausse de 10% soit 5,6 Mds €». Un bon chiffre que chacun s'accorde à expliquer par «le choix stratégique mené par les coopératives de structurer les filières de l'amont agricole à l'aval». Seul «maillon faible», la distribution et le rapport aux grandes enseignes. Une situation qui pourrait évoluer selon Philippe Moati, économiste invité dont l'intervention portée sur «La grande distribution doit se réinventer».

Philippe Moati le dit haut et fort à qui veut bien l'entendre, «nous vivons rien de moins qu'une révolution commerciale!». La dernière en date remonte aux années 60 avec l'arrivée de la grande distribution qui doit désormais faire face à trois grandes catégories de ruptures. Des mutations que le modèle actuel de la distribution a bien du mal à intégrer selon l'économiste, professeur à l'Université Paris Diderot et co-président de l'ObSoCo. Que ce soit sur le plan technologique, avec la révolution du e-commerce, sur le plan sociologique, avec une société passée de la masse à l'individu ou encore, économique avec notamment un manque d'adaptation à une économie de plus en plus servicielle, la grande distribution «connaît des râtés dans son socle» répète à l'envie Philippe Moati. Le modèle «n'est plus en phase avec son époque», et il a en outre bien du mal à s'adapter aux nouveaux paradigmes de notre société, qui tendraient à une segmentation et une différenciation des offres. Un renouveau que la distribution et plus encore l'alimentaire a bien du mal à penser et à réaliser. «Un retard encore plus vrai en France qu'ailleurs», assène l'économiste.

"Court-circuiter les grandes enseignes"Un retard qui pourrait être bénéfique aux coopérateurs, en permettant par exemple un rapport de force plus équilibré avec la grande distribution, en passant selon l'économiste "du statut de sous-traitant à celui de véritable partenaire" de distributeurs eux-même mutés en «agrégateurs» non plus seulement de biens, mais aussi de services afin de répondre aux mieux aux attentes d'un marché très segmenté. Autre choix pour les coopératives, repris par Jean-Pierre Raynaud dans sa conclusion «court-circuiter les grandes enseignes pour atteindre directement les consommateurs». Autrement dit, mettre un pied dans cette nouvelle distribution, en devenant eux même des agrégateurs.
Philippe Moati les y encourage: «votre culture coopérative vous en donne les atouts, il est encore temps de monter dans le train de la distribution, à la condition qu'il n'y ait pas de dissonance entre votre discours et vos actes». Les consommateurs avertis que décrit Philippe Moati le ne pardonneraient pas.
Une suggestion bien entendue par les coopérateurs et déjà anticipée par Coop de france. Jean-Pierre Raynaud, a en effet annoncé qu'un premier projet aquitain de cet ordre «prend racine pour un démarrage début 2014». Sans en dévoiler plus, il affirme tout de même que «les moyens techniques, financiers et humains sont réunis». Le rendez-vous des premières révélations est fixé au 18 juillet prochain.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
685
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !