aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 30/09/16 | Fête des voisins à Cenon le 6 octobre

    Lire

    Fidaquitaine, cabinet d'expertise comptable organise lee 6 octobre la 3ème édition de la «Fête des Voisins du Travail » à Cenon (33). Son principe, basé sur la rencontre et l’échange professionnel, réunit salariés et chefs d'entreprises situés à proximité autour d’un midi festif. Cette année, la Ville présentera le portail des commerçants , qui recense les commerçants et artisans exerçant dans la commune en quelques clics! Les inscriptions pour les commandes des menus sont ouvertes jusqu'au 04 octobre. Rens: Fidaquitaine (Rémi Houbion, responsable marketing) au 05 56 40 54 74

  • 30/09/16 | Salon Horizon Vert, les 1er et 2 octobre au Parc des expos de Villeneuve/Lot

    Lire

    Ce rendez-vous dédié à l'écologie fait la part belle cette année à la biodiversité dans tous ses aspects. L'occasion de découvrir, à travers conférences, ateliers et autres animations, quelques exemples de tout ce qui peut être fait au quotidien pour protéger la biodiversité. L'inauguration se déroulera le samedi 1er octobre à 11h. Ce salon est ouvert de 10h à 19h, et le samedi jusqu'à 23h pour l'espace restauration/spectacle. Tarifs : 2,50 €/adulte - Gratuit pour les moins de 20 ans.

  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Les éleveurs réclament des mesures d'urgence pour faire face à la hausse des charges

12/04/2013 | Des manifestations étaient organisées dans 70 départements à l'appel de plusieurs syndicats agricoles. Ils étaient 160 agriculteurs à manifester en Dordogne.

EN Dordogne 150 éleveurs ont manifesté vendredi

En Dordogne, quelque 160 agriculteurs ont convergé vendredi vers les grandes surfaces de Leclerc à Bergerac et Auchan à Marsac, à l'appel de la FDSEA, du syndicat Jeunes Agriculteurs, et de la fédération des producteurs de lait. Ils ont organisé des barrages distribuant des tracts aux automobilistes, en majorité compréhensifs. Cette manifestation avait lieu dans le cadre d'une action nationale. Les éleveurs réclament des mesures d'urgence face à la hausse des charges, une meilleure rémunération de leurs productions et une prise en compte de leurs difficultés par les pouvoirs publics.

Les éleveurs périgourdins, comme leurs confrères à l'échelle nationale, redoutent de finir sur la paille et en ont "assez d'être des vaches à lait". Pour exprimer leur colère, ils ont manifesté, à l'appel de la FDSEA, des JA et de la Fédération des producteurs de lait. Symboliquement, ils ont choisi deux entrées de grandes surfaces, l'une à Bergerac et la seconde en proche banlieue de Périgueux, pour organiser des barrages et interpeller les automobilistes. il s'agissait d'une journée d'action nationale. Des actions ont été comptabilisées dans 70 départements. Les agriculteurs réclament des mesures d'urgence pour faire face à la hausse des charges. "Depuis le mois de juillet 2012, nos charges ont terriblement augmenté : les prix du soja, et des engrais se sont envolés, le fioul a doublé. Pendant ce temps là, le prix du lait n'a pas bougé. Il n'y a pas eu d'acord sur le prix du lait depuis août 2009. Nous en sommes toujours à 300 euros les mille litres. Face à hausse du coût des matières premières, nous ne tiendrons pas lontemps. Dans ce département, il reste actuellement 500 points de collecte. D'ici la fin de l'année, il devrait en rester 400 ou tout au plus 420. Notre métier n'attire plus dans ces conditions. Les gens doivent aussi comprendre qu'un éleveur laitier représente quatre à cinq emplois induits", explique Christian Denoix, président de la FDPL 24 (producteurs de lait). Les producteurs de lait réclament une hausse de 3 centimes sur le litre de lait, pour compenser la hausse des charges (de 30 euros pour 1 000 litres, soit près de 10 % du prix de vente, en 2012).
Le sujet est en négociation mais bloque pour l'instant sur la proposition de certaines enseignes de la grande distribution.

Toutes les productions animales concernéesCette envolée des prix, des charges touche toutes les productions animales, le lait, le bovin viande, mais aussi la volaille, même si celle-ci se porte un peu mieux. "En élevage caprin, nous rencontrons les mêmes difficultés. Nous aussi, nous demandons une revalorisation du prix du lait de chèvre de 120 euros, par 1000 litres", précise Hervé Freyssinet, du syndicat caprin. Les agriculteurs réclament une meilleure rémunération de leurs productions par les grandes surfaces. "Ce que nous demandons équivaut à une hausse de 3 centimes pour 200g d'emmental et de 5 centimes pour 4 pots de 125g de yaourts," intervient un autre responsable agricole.
Les deux manifestations, à Bergerac, et en proche banlieue de Périgueux ont pris fin après 16 heures, après qu'une délégation ait été reçue par la direction du Auchan Marsac.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
298
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !